Total : 1951
En attente : 171

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (714)
Entre hommes (147)
Entre femmes (51)
Transexuelle (62)
Premiere fois (143)
A plusieurs (680)
Jeune adulte (91)
Mature (25)
Soumis,soumise (153)
Inclassable (56)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






Ma transformation

Ecrit par cainaillou
Parue le 19 mai 2008
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 4455 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Après ce petit-déjeuner hard, nous nous sommes rendus dans la salle de bain, où nous avons pris uns douche commune, mais sage, après cela Claire a entrepris de me maquiller très légèrement, m'a fait mettre un string de couleur noir et un soutien-gorge pigeonnant du même ton, mais avant cela , elle a introduit le sexe dans un étui pénien, m'a dit en souriant que cela m'éviterait d'avoir une érection inappropriée dans les magasins que nous allions visiter, elle a fixé ce dernier au string. Après nous nous sommes rendues devant la penderie, et elle a choisi pour moi une jupe à volants très vaporeuse de couleur bordeaux et un chemisier du même coloris m' a demandée d'essayer de marcher avec des chaussures ouvertes munies de talons de 8 centimètres et de marcher dans l'appartement pendant qu'elle se préparait,j'ai effectuée des allers retours en me tordant quelques fois les chevilles, mais je commencai à prendre de l'assurance et lorsque Claire fut prête, je me tenai relativement bien en équilibre, elle entreprit de terminer mon habillage en 'affublant d'une perruque de couleur auburn qui concordait à merveille à la couleur des vêtement que je portais, je me regardai dans le miroir et je me trouvai très jolie, tout en en me reconnaissant pas, avant de quitter l'appart, Claire me fit mettre un caraco blanc qui me seyait très bien, elle se placa devant moi et admira son travail, je m'approchai d'elle , la prenait dans mes bras et l'embrassai langoureusement, j'en profitai pour passer la paume de la main sur ses seins,mais elle arrêta mon geste s'écarta quelque peu de moi et partit d'un grand éclat de rire, puis me dit que je devais être sage car la journée serait fatiguante. dès que nous fûmes dans la rue, je fus pris de panique, c'était la première fois que je sortai en plein jour déguisée en femme, Claire s'apercut de mon trouble, pasa son bras sous le mien et me dit qu'il était impossible qu'un quelconque quidam me reconnaisse, nous nous mimes en route et gagnames le centre-ville, Claire m'entraina dans une boutique de lingerie de charme qui était tenue par une amie à elle, dès l'entrée dans le magasin, elle vint vers nous , fit une bise appuyée à Claire et me fit u baiser un baiser à la limite de la commissure des lèvres, je tournai la tête vers Claire, elle me souriait et de son regard me fit comprendre qu'elle me protègerait des gestes déplacés de son amie, cette dernière nous présenta quelques parures, toutes plus belles les unes que les autres, je portai mon choix sur deux ensembles composés d'un porte-jaretelle, un string et le soutien-gorge de couleur blanche, et une autre qui se composait des mêmes éléments de couleur bleu ciel; la propriétaire du magasin me proposa de les essayer et m'indiqua un petit salon ou je pouvais me dévêtir et passer les diverses parures, je passai la première parure et appelai Claire seule, elle entra me regarda et me sourit, passa derrière mon dos et laissa courir la main sur mon fessier, son amie entra à son tour dans le salon, me contempla, tourna autour de moi et me dit que l'ensemble m'allait à la perfection, remarqua l'étui pénien mais ne dit mot, Claire me demanda de passer la seconde parure et les deux amies sortirent du salon, je passai cette dernière et appelai mon amie, elle entra rapidement dans la pièce, je la soupconnai d'être restée derrière le rideau et avait observée mon essayage,je lui en fit part et elle me répondit qu"elle me trouvait si jolie, qu'elle n'avait pu s'empêcher de regarder, devant cet aveu les larmes me vinrent aux yeux et elle essuye ces dernières d'un chaste baiser, Claire me prit dans ses bras, me dit qu'elle était heureuse de notre rencontre, laissait courir les mains dans le dos, mais descendait lentement vers mes fesses, elle introduit une main sous le string, approcha un doigt de l'oeillet convoité, je ommencai à ressentir des picotements dans le bas-ventre et le lui dit, elle caressa délicatement l'eillet, ayant humecté son index de salive, elle le placa sur l'entrée de mon nid et le fit pénétrer doucement, elle commenca à le faire coulisser lentement dans le conduit anal, puis après quelques mouvements, le retira, me regarda dans les yeux et me demanda ce que je désirai, je lui dis juste de continuer, elle réintroduit l'index dans sa "grotte d'amour" comme elle aime à le dire et recommenca la caresse, au bout de quelques minutes, nous étions presque arrivées à la jouissance, lorsque la propriétaire entra à l'improviste dans le salon,devant son air ébahi, nous sommes partis d'un grand éclat de rire, Claire retira son index de l'anus réajusta le string et me dit que la parure m'allait très bien, elle invita son amie à quitter le salon, pour me permettre de me rhabiller, je retournai dans le magasin; Claire était en grande conversation avec son amie, à mon arrivée, elles s'arrêtèrent de dialoguer, cette dernière emballa les acahats et me fit cadeau d'une des deux parures. dès que nous fumes dans la rue, je posai la question à Claire : a savoir quel était leur sujet de conversation et pour quelle raison s'étaient t'elles arrêtées de parler dès mon retour dans le magasin, elle me répondit que son amie lui avait proposée qe nous revoir pour une partie fine à nous trois, mais qu'elle avait répondu par la négative à cette proposition, arguant du fait qu'elle désirait ne pas déteriorer notre liaison par des propositions incongrus, je la remerciai, en déposant un baiser déposé à la commissure de ses lèvres. Bon je vous quitte pour aujourd'hui, je vous raconterai la suite de la journée prochainement. Bises, Charlène


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !