Total : 1951
En attente : 143

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (706)
Entre hommes (143)
Entre femmes (51)
Transexuelle (62)
Premiere fois (139)
A plusieurs (677)
Jeune adulte (85)
Mature (24)
Soumis,soumise (153)
Inclassable (54)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






Ma transformtion

Ecrit par cainaillou
Parue le 28 juillet 2008
Il y a 3 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 6014 fois | Cette histoire erotique a une note de : 8.66667/20

Noter ce récit erotique !


Lorsque nous nous sommes réveillées, nous avons pris une douche commune très sage,je ne voulais pas sortir de l'état d'esprit que notre conversation m'avait laissée, quand nous sommes sorties de la chambre, nous avons entendues des bruits bizarres ou plustôt des gémissements entrecoupés de râles de plaisir. claire a ouvert une porte, la pièce était vide; elle en a ouvert une autre, pas plus de succès en ouvrant une troisième nous sommes tombées sur Ariane et Irina occupées à se donner du plaisir mutuellement, elles étaient en position "69" et entièrement nues, le sexe de l'autre dans la bouche. claire a souri et est entrée dans la pièce, voyant que je ne bougeais pas; elle m'a entrainée à sa suite, elles ne s'étaient pas apercues de notre présence, Claire s'approcha de moi et me murmura dans le creux de l'oreille de répéter ses gestes, elle s'accroupit derrière Irina et commenca à lui caresser les fesses, Ariane était sur Irina, je me placai derrière elle et commencait a lui caresser les fesses, je regardai mon amie et m'apercevait que ses doigts se rapprochaient de l'anus, j'en fis de même, et les laissait caresser l'oeillet d'Ariane, puis Claire mit'index dans sa bouche et l'humidifia quelques moments, releva les jambes d'Irina sur ses épaules et le fit pénétrer d'un mouvement lent dans l'anus, Irina leva les yeux vers elle et eut un sourire coquin, je répetai les mêmes caresses à Ariane, qui tourna la tête vers moi, et m'invita du regard à prolonger cette intrusion, Claire introduisit un deuxième puis un troisième doigt, j'en fis de même avec Ariane, elles commencèrent toutes deux à émettre des sons rauques mêlés à des gémissements, nous amplifiâmes la pénétration et au bout de quelques instants, elles eurent une éjaculation extraordinaire simultanément. Claire et moi, nous partimes d'un grand éclat de rire et nous relevâmes, nos deux comparses reprenaient leur esprit, mais nous quittâmes la pièce avant qu'elles ne se soient remises de leur jouissance, nous fermames la porte,je pris Claire entre mes bras et posai un doux baiser sur ses lèvres. nous quittâmes l'appartement et rejoignimes la voiture,je pris le volant a sa demande, nous étions dans la circulation, Claire me demanda ce que je ressentai après avoir passée deux nuits à découvrir le monde des "transexuels", sa question m'interloqua, je la regardai surprise,par la question; je choisis de m'arrêter; je la regardai et lui demandai: si cette relation du week-end allait connaître sa fin maintenant; elle me répondit que cela ne dépendait que de moi, ma réponse la surprit certainement; car je me jetai dans ses bras; mes lèvres cherchant les siennes, elle entrouvit les siennes et ma langue prit possesion de la sienne, le faisant tournoyer dans un ballet endiablé, en même temps, j'avais insinué une main sous sa robe et je rejoignis rapidement son sexe qui était déjà au garde à vous; je commencai à effectuer des mouvements rapides sur le sexe, mais elle interrompit la caresse, me rappelant que nous étions en rue, en plein après-midi, je me reculai et la regardai, un grand sourire illumina son visage, je lui demandai si elle avait la réponse à la question; elle me répondit que oui, je repris la route, Claire en profita pour m'expliquer que cela allait entrainer de grands changements dans ma vie, surtout concernant mon apparence physique et me demanda de bien réfléchir à la question et si j'étais toujours décidée, elle m'emmènerait consulter un psychiatre et divers spécialistes du monde médical, elle tourna la tête dans ma direction, attendant une réponse, je lui répondis que avec elle, j'étais prêt à tout, elle s'approcha de moi et déposa un baiser sur mes lèvres, je lui rappelai que s'était moi qui conduisais; elle partit d'un grand rire et me dit que je ne perdais rien pour attendre. Au bout de quelques moment, j'arrêtai la voiture devant son immeuble


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !