Total : 1951
En attente : 25

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (683)
Entre hommes (125)
Entre femmes (51)
Transexuelle (59)
Premiere fois (117)
A plusieurs (656)
Jeune adulte (77)
Mature (20)
Soumis,soumise (143)
Inclassable (45)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






Mes mémoires 02

Ecrit par mumu
Parue le 22 mars 2016
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 2848 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Suite.
_ Ils ont commencés à me serrer de plus en plus, je me tenais à la barre et j’ai sentis leurs mains baladeuses. Je suis descendu du bus à l’arrêt suivant et j’ai fini le trajet à pieds. J’ai eu peur !
_ On vous comprend mais vous vous habillez sexy, vous le faites exprès alors il y’a un risque.
_ Je peux quand même mettre une jupette sans être traité de salope, non ?
_ Oui, oui…
Je m’aperçois que j’ai décroisé les cuisses et que les jeunes sont en train de filmer sous ma robe. Je les laisse faire en faisant mine de ne pas m’en rendre compte. Puis je croise et décroise les jambes ce qui remonte ma robe tout en haut des cuisses. Je le fais volontairement, je pense sous l’effet de l’alcool qui m’excite.
_ Tu es très bien rasé aujourd’hui. Me dit mon petit frère. Je me souviens qu’une fois tu avais des poils sur les cuisses et tu portais une minijupe.
_ Je me souviens, la honte !
Un autre gars me demande :
_ Et vous êtes rasé intégralement ?
_ C’est un peu personnel comme question, non ?
_ Allez, on est entre nous, alors, intégrale ?
_ Eh bien non !
Je me lèves, rajuste ma robe et je vais couper le gaz sous l’eau qui bout. Ils se lèvent tous les trois aussi et seul mon frère vient me voir.
_ Tu veux boire un autre verre ? Me demande t-il.
_ Non merci, je suis déjà à moitié pompette. Ils sont sympas tes copains. Un peu obsédé mais sympas.
_ C’est ta tenue qui fait ça et je pense que ce n’est pas fini.
_ On a trouvé des ceintures dans la chambre, c’est nickel !
Ils viennent me tenir par les bras et m’attachent aux quatre coins de la double porte qui mène au salon.
_ Qu’est-ce que vous faites, je ne veux pas !
_ Si tu cries on sera obligé de te bâillonner et on ne veut pas !
Je me retrouve écartelé, ne pouvant plus bouger du tout.
Un jeune se positionne derrière moi et me caresse les seins sur la robe.
Mes tétons ne tardent pas à gonfler.
_ Vous n’avez pas de soutien-gorge, vous cherchez vraiment les mecs.
En fait, je n’ai pas mis de soutien-gorge car sous ma robe moulante on le voyait.
Je me retrouve vite les collants déchirés et ma petite culotte coupée. Ma toison brune à la vue de tous.
_ Muriel, vous avez une coupe ticket de metro ! C’est osé. Eh, elle est toute mouillée la salope. Elle n’attendait que ça !
Je me sens totalement humilié dans cette position. Ensuite ils remontent ma robe sur les hanches et sortent mes seins de la robe par le grand col en V. Ils me les pétrissent et me pincent les tétons. Ils ont vites trouvés mon clitoris.
Mon frère filme toute la scène. Moi je ne dis rien à part quelque râle. Je subis mais c’est sans me déplaire. Ils sortent chacun leur penis en érection.
_ Non je ne veux pas. Leurs dit-je.
Alors mon frère posa les téléphones toujours en train de filmer et s’approche de moi.
_ C’est parti ! Dit-il.
Il me tient la tête et me fourre sa langue dans la bouche et me roule une pelle. En même temps je sens mon anus perforé par un sexe et mon vagin de aussi. Je pousse un cri de douleur mais arrêté par la langue de mon petit frère.
Mon frère se met ensuite à téter mes seins.
Je subit tous les assauts en poussant de longs râles. Je me rends compte, honteusement, que je prends plaisir à me retrouver dans cette situation. Ecartée et prise en sandwich !
Au bout d’à peine dix minutes ils jouissent en moi et leurs spermes coulent le long de mes cuisses.
Ils se rhabillent et me détachent.
_ Vous êtes des beaux petits salauds. Leurs dit-je, Je vais me laver.
_ Vous êtes une sacrée allumeuse !

Je pars prendre ma douche et je me rhabille avec ma robe mais sans collants. Lorsque je sort de la salle de bain ils sont tous partis. Ce qui m’inquiète c’est qu’ils ont filmé la scène.



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !