Total : 1951
En attente : 0

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (678)
Entre hommes (118)
Entre femmes (51)
Transexuelle (59)
Premiere fois (111)
A plusieurs (654)
Jeune adulte (74)
Mature (19)
Soumis,soumise (143)
Inclassable (44)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






PIPE DE NUIT SUR LA PLAGE

Ecrit par CHANTALOUETTE
Parue le 24 novembre 2016
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 293 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


BONJOUIR


Le lendemain,je n'ai pas bougé de la journée,j'ai mis mon vagin au repos,j'ai traîné toute la journée en maillot de bain noir et jaune,il me moule bien et recouvre à peine la moitié de mes fesses.
Je vaque à mes occupations en tortillant mon petit cul sous le regard permanent d'Henri,je lui fais de l'effet,c'est sur,je découvre le plaisir d'exciter les hommes,ça me fait mouiller ma petite chatte.

On décide de manger tôt car il y a un marché nocturne sur un port à proximité.Vers dix huit heures,Michelle qui est très fatiguée,renonce à y aller.
"Allez y tous les deux,je vais aller me reposer après le dîner!!"

On mange vite fait,je débarasse la table,puis je vais me doucher,puis
je me prépare.Je mets une culotte tanga rouge,soutien-gorge assorti.Par dessus,je passe une robe d'été courte et plissée blanche et noire,je laisse ouverts quelques boutons pour laisser voir mes seins.Je suis prête,on dit au revoir à Michelle et l'on part...

Je suis heureuse d'être seule avec Henri,lui aussi je pense.Je sens son regard sur mes cuisses bronzées,je sens mes lèvres avaler le fond
de ma culotte..
On arrive sur le marché,il y a pas mal d'exposants de toute sorte.
Je marche à côté d'Henri pour ne pas le perdre dans la foule,mais surtout pour laisser croire que l'on est ensemble,comme mari et femme.
On s'arrête sur certains stands,Henri m'offre un bracelet en cuir
pyrogravé à mon prénom,c'est lui qui me le passe à mon poignet,j'étais
liquéfiée,je mouillais comme une folle,je lui fais une bise pour le remercier,je sens sa barbe sur mes lèvres..
Je suis fière de marcher à ses côtés.Un peu plus loin,il m'offre un
bandana rose,ma couleur préférée,je l'embrasse à nouveau.On arrive au bout du marché,il y a un café,Henri me propose un verre,j'accepte bien sur..
On s'asseoit sur une balancelle face à la rue,je croise et décroise mes jambes,je m'approche d'Henri,il me fait un grand sourire carnassier,le loup a trouvé sa proie,oh combien consentante,il fait durer le plaisir:
"Tu veux boire un cocktail?"
"Oui,mais sans alcool"
"Il y en a de très peu alcoolisés tu seras si belle avec les yeux brillants et les joues rouges"
"Alors,va pour celui la"
Henri prend ses aises et écarte les bras,un au dessus de mes épaules:
"On est bien là,n'est ce pas?"
Je ne vais pas prétendre le contraire,ma chatte crierait au scandale et au mensonge.Je bois le cocktail,ça brûle un peu,Henri me regarde en souriant:
"Ca va?"
"C'est fort mais c'est bon,ça saoule un peu,tu vas être obligé de me porter!!!"
"Ce sera avec plaisir!!"
Je sens mes joues chauffer,je suis bien,mes sensations sont amplifiées
par l'alcool,ma robe est remontée en haut de mes cuisses,je m'en fiche,tout le monde peut voir ma culotte,ça m'excite plutôt.L'alcool me rend totalement impudique,déjà qu'à jeun ça n'est pas mal....

Henri décide de partir,je me lève et rajuste ma robe,et l'on va à la voiture.
Tout va bien,la fraîcheur nocturne me revigore,j'ai exagéré les effets de l'alcool pour impressionner Henri.
Je laisse ma robe haut sur mes cuisses,je suis malgré un peu déçue,je
pensais qu'Henri allait me draguer,tant pis,j'aurai passé une bonne soirée quand même.
On longe la côte,et au lieu de prendre le chemin à gauche pour rentre à la villa,Henri reste sur la même route ,je lui signale:
"Hé,tu as oublié de prendre à gauche!!"
"Non,attends un peu"
On roule quelques kilomètres en plus,puis il se gare sur une sorte de
parking naturel,il y a déjà quelques voitures de garées?J'interroge
Henri du regard:
"J'ai envie de prendre un bain,il y a une petite crique discrète là en dessous"
Je le vois venir,je joue les ingénues:
"Mais je n'ai pas de maillot!!"
"A cette heure là on n'en a pas besoin!"
Je fais semblant d'hésiter un instant:
"D'accord,on y va!!"
Il fait un peu sombre,le sol est difficile,il y a des cailloux,j'ai du
mal avec mes petits talons,ce ne sont pas des talons hauts mais des talons de jeune fille de bonne famille.Henri m'encourage:
"Donne moi ton bras et appuie toi sur moi"
On descend petit à petit,on arrive dans une petite crique,la lune éclaire un peu la plage,on devine ça et là des ombres enlacées pour la plupart.
Onn trouve un endroit plat un peu isolé.Henri déploie une couverture,
je l'aide à l'étendre comme il faut,il pose dessus deux serviettes de bain,il a pensé à tout...
Je défais les brides de mes chaussures pendant qu'Henri quitte son tee shirt.J'enlève ma robe,je me retrouve en slip et en soutien-gorge.
Je dégrafe mon soutien-gorge,puis je quitte ma culotte,je n'ai jamais eu de problème à me mettre nue devant quelqu'un,mais là quand même,
devant un homme qui pourrait être mon père,en pleine nuit,sur une plage peuplée d'ombres étranges,mais je me sens en sécurité avec Henri,nous voila nus tous les deuxd,on s'observe,il mate ma toison brune bien fournie et bien taillée.Je jette un coup d'oeil le plus discret possible sur son bas ventre,j'y vois,malgré l'obscurité,un long tuyau pendant le long de sa cuisse,il me prend la main et m'entraîne vers la mer.Je suis dans tous les états,je suis nue avec un homme mur dont j'ai une folle envie....

On se met à l'eau,elle est un peu froide,Henri nage très bien,moi,je me débrouille pas mal,c'est bon de nager nue en pleine nuit.
Je ressors de l'eau,Henri me suit de peu,on retourne à nos seviettes en pressant le pas,la légère brise nocturne me fait dresser les poils
des bras et les tétons.
On arrive à la couverture,Henri prend les serviettes et m'en tend une
pour me sécher.Je me frictionne le ventre et les fesses,puis les jambes,je frissonne un peu,Henri vient à mon secours:
"Tu veux que je te frotte le dos et les épaules?"
"Je veux bien,il fait frais!!"
Il me frotte vigoureusement le dos et les épaules?puis il me tend la serviette pour que je puisse m'essuyer le reste de mon corps.
Je me frotte les jambes,les seins,le ventre et ma petite chatte dont les poils mouillés sont tout frisés.Henri se sèche lui aussi avant de
s'allongersur la couverture,il m'invite à le rejoindre:
"Tu veux venir un moment?"
Si je veux!!!!J'en crève d'envie,d'être près de lui,je m'allonge àa sa droite,on contemple le ciel étoilé,je mouille beaucoup,j'ai envie de lui.Il s'inquète:
"Ca va,tu n'as pas froid?"
"Un petit peu,mais ça peut aller"
"Attends"
Il se relève et ôte sa serviette de sur ses épaules,il me fait relever
avant de la poser sur les miennes.Il passe son bras autour de mon cou
et me fait pivoter sur le côté:
"Viens près de moi,tu auras plus chaud,la chaleur animale a du bon"
On s'allonge,je me retrouve contre son côté droit,mon pubis touche sa hanche,et mes seins,son flanc.Il a gardé son bras autour de mes épaules et me serre contre lui.Je me retrouve le visage enfoui dans le creux de son épaule.Je sens les effluves de son corps de mâle flatter mes narines,il sent bon l'homme,quel plaisir!!!
Je ne sais pas où mon bras droit,en désespoir de cause,je pose ma main sur son torse,il est velu,c'est chaud,c'est moelleux,on dirait du mohair,je ne peux m'empçecher de bouger mes doigts dans cette moquette bouclée.Je respire son odeur masculine,c'est bon...
Je jette un coup d'oeil sur son bas ventre,sa queue ne repose plus contre sa cuisse,elle commence à se dresser contre son ventre,ça me met la chatte dans un état.......

Ma bouche est à dix centimètres de son visage,je n'y tiens plus,je pose mes lèvres dans son cou,il ne réagit pas,je l'eùbrasse sur la joue,je sens sa barbe dure sur mes lèvres.Je promène doucement ma bouche,il réagit enfin,il tourne son visage vers le mien en pressant
ma tête pour l'attirer vers lui,nos bouches se touchent,j'entrouvre mes lèvres pour laisser passer sa langue,nos bouches fusionnent en un
ardent baiser amoureux,il me tient le tête,nos langues se croisent et se décroisent en se mélangeant,je suis en folie,je bous de l'intérieur,j'adore être embrassée par un homme expert en la matière.
Ma main droite descend sur son ventre,il est très poilu,je fais durer
le plaisir et ne caresse pas tout de suite sa queue,je la laisse grossir...
Nos bouches se séparent quand même,je viens à son oreille et prends ma
voix la plus chaude possible,je murmure:
"Tu veux que je te suce?"

Pour toute réponse,j'ai droit à un léger grognement que je prends pour
une réponse affirmative.Je descends ma bouche sur son torse,j'embrasse
et lèche ses tétons,pendant que ma main droite s'occupe de sa belle queue bien tendue déjà,je le branle doucement,puis je caresse ses couilles,ma bouche arrive sur son ventre,son gland est à portée de mes lèvres,je me jette dessus et l'avale en entier du premier coup.
Henri gémit en réaction,je erste sans bouger,le nez dans ses poils pubiens,puis je remonte doucement sur sa hampe en salivant dessus.Je lèche ses couilles,je les gobe,il me caresse la chevelure en gémissant
à mi voix:
"Continue ma petite cochonne,tu suces bien,c'est bon.."
Je m'applique,je veux lui montrer ce dont je suis capable.J'alterne la vitesse et la douceur sur cette belle tige bien dure,je malaxe ses grosses couilles poilues.
Je suis installée perpendiculairement à son corps,il caresse mes fesses avant de passer sa main entre mes cuisses pour me doigter la fente et caresser mon clitoris:
"Tu mouilles bien ma belle!!"
C'est vrai que je mouille,je suis inondée,j'ai envie de baiser surtout avec cette belle queue,mais il faut que je me retienne.
Je cesse un instant de le sucer,je remonte sur son corps en le lèchant
jusque à son oreille:
"Si tu veux,jouis dans ma bouche,j'avale tout,j'adore ça!!"
Je retourne sur sa belle bite et continue à la garder dure,je soulève ses couilles et lèche son périnée,sa peau y est douce,il adore:
"C'est bon,tu vas me faire jouir,tu suces si bien!!!"
Je reprends sa queue en bouche,juste pour recevoir une belle dose de sperme chaud et épais,je savoure ce doux nectar,je le garde un long moment afin de lui extirper jusque à la dernière goutte avant de le nettoyer et lui rendre son bel engin propre et net.

Je me redresse et m'allonge carrément sur lui,nos deux corps ne font plus qu'un,je l'embrasse tendrement sur ses joues rapeuses avant de lui demander:
"Tu as aimé?"
"Magnifique,tu es une surdouée,je n'ai jamais été aussi bien sucé,j'ai
pourtant rencontré pas mal de salopes adns ma vie!!!"
Je suis flattée et fière:
"Merci,mais je m'entraîne depuis longtemps"
"Ah oui?"
"Près de deux ans,dès ma première pipe,j'ai senti que j'aimais sucer des queues et avaler le sperme,je crois qu'il ne s'est pas passé un jour sans que ej ne suce au moins une bite depuis!!"

Je suis bien,allongée sur lui,mes seins contre son torse,ma touffe contre sa queue un peu molle maintenantl:
"J'ai envie de me rebaigner,tu viens ma belle?"

A SUIVRE CHANTAL LA DOUCE PIPEUSE AMOUREUSE DU SPERME DES GROSSES
BITES BIEN DURES



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !