Total : 2243
En attente : 17

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (723)
Entre hommes (161)
Entre femmes (55)
Transexuelle (64)
Premiere fois (171)
A plusieurs (706)
Jeune adulte (114)
Mature (33)
Soumis,soumise (170)
Inclassable (63)

Une tournée qui coûte cher
Le pêcheur 2
Le pêcheur
érection génante
Une défonce mémorable






Partie à trois chez Mourade

Ecrit par SteeBlack
Parue le 04 08 2011
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 7057 fois | Cette histoire erotique a une note de : 5/20

Noter ce récit erotique !


PARTIE A TROIS CHEZ MOURADE
Auteur : SteeBlack972

- Allô ?! dis-je en décrochant mon portable sans porter attention au nom affiché sur l'écran.
- Guillaume ?! C'est Mourade. Ça gaze mon frère ?!
- Ouais, et toi ?
- Ben... ça va. En faite, j'tappelle pour te proposer un plan pour demain soir. T'es dispo ?
- Dis toujours.
- J'ai fait la connaissance d'un p'tit rebeu vraiment très gourmand du cul et il veut se faire défoncer par un mec monté comme un ch'val. Et....Comme je sais que tu as ce qu'il faut, alors je me demandais si ça t'intéresserais de lui en donner pour son grade.
- Tu sais que j'ai une préférence pour les salopes... commençais-je.
- T'en fais pas pour ça, je l'ai déjà testé au pieu, c'est une vraie pute. Il te bouffe une queue comme jamais personne ne te l'a déjà faite mais là où il m'a particulièrement étonné, c'est qu'il en redemandait tellement, que j'étais obligé de jouir après plus d'une demi heure de baise. Je te le dis, il est insatiable.
- Tu te fouts de moi ! Toi ? Il t'a épuisé ? Pourtant, je trouve que t'ai super endurant.
- J'te jure une vraie pétasse. Alors, imagine ! Quand il m'a dit qu'il voulait se faire prendre par deux mecs, j'ai de suite pensé à toi.
- Une vraie « chaudasse » du cul, tu dis ?
- On aurait dit qu'il est né pour ça.
- Ok mec, demain soir, on lui fait ça fête. Là, tu m'as bien motivé.
- Quoi !? Tu bandes là ?
- J'suis raide mon frère.

Mourade se mit à rire.

- Si c'est ok et que l'engin est prêt pour ça, ben, j'te dis à demain soir, alors.
- Ok, bye, répondis-je en raccrochant.

J'avais fait la connaissance de Mourade lors d'une partouze organisée par un pote que nous avions conjointement. Malheureusement, aujourd'hui nous l'avons perdu de vue.
Comme lui, j'étais actif et comme lui, j'adorais le sexe. De suite, nous avons sympathisé et depuis, nous partageons la plupart de nos plans en commun.
Il était âgé de 50 ans, bien proportionné, grand, mince, avec du muscle et un ventre plat.
C'était un mordu de sport comme moi-même.
Très soucieux de son apparence pour plaire encore et doté d'une grosse queue 100% d'origine « rebeu », je peux vous dire qu'on se tapait pas mal de mecs.

Le lendemain soir, je suis arrivé chez Mourade.
Il m'a ouvert la porte, nous nous sommes salués mutuellement et il m'a invité à me rendre dans le salon.
Aussi, en me dirigeant vers celui-ci, ne fus-je pas ravi de voire assis sur le canapé, un jeune « beur » d’à peu près 24 ans, vraiment mince et l'air un peu efféminé, comme je les aiment.

- Et bien, Mourade avait dit juste, lança ce dernier en me regardant de la tête au pied tout en se levant pour me serrer la main.
- Ah bon ?! Et qu'est-ce-qu'il a dit au juste, répondis-je avec autant de toupet.
- Que tu étais un black vraiment bien bâtit pour ces 48 ans, genre musclé, l'air sauvage et très bien monté...Mais au niveau de ce dernier détail, je flaire ce genre de chose de très loin et je confirme que là aussi, il disait vrai, m'expliqua t-il en regardant mon entre jambes avant de se rasseoir.

Avant de pouvoir reprendre la parole, je me suis assis à mon tour sur le fauteuil situé juste en face du canapé.
Dès lors, le jeune homme qui se prénommait Oualide, ne me lâchait plus des yeux.

- Tu aimes les mecs mures, demandais-je.
- C'est mon péché mignon, répondit-il.
- Alors ?! Il te plaît, lui demanda Mourade en me désignant du regard.
- Ça va mais reste à savoir si il défonce comme j'aime qu'on me défonce, dit-il avec arrogance.

A l'écoute de ses paroles, j’eus un petit sourire au coin des lèvres me disant que j'allais vraiment le faire déparler.
Ce petit gars se prenait franchement pour un super passif capable d’épuiser n'importe qu'elle actif en puissance.
J'étais encore plus motivé pour lui incendier le cul et le traiter comme la pire des salopes.

Après que Mourade nous ai servit à boire et que nous ayons échangé quelques mots, histoire de savoir ce que notre hôte aimait qu'on lui octroie, je me suis soudainement levé et approché de Oualide, pressé que les choses sérieuses commencent enfin.

En me dirigeant vers ce dernier, j'ai commencé à déboutonner ma braguette afin de sortir ma grosse queue d'antillais pour qu'il commence à me la sucer.
De plus, en la sortant, je ne fus pas surpris de sa réaction...

La suite sur http://steeblack.blogspot.com

SteeBlack




Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !