Total : 1923
En attente : 25

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (677)
Entre hommes (118)
Entre femmes (51)
Transexuelle (59)
Premiere fois (111)
A plusieurs (653)
Jeune adulte (73)
Mature (19)
Soumis,soumise (143)
Inclassable (44)

Ma kiné a tout compris!
Le désir 6
Le désir 5
1ère fois
Les obligations du service






Premier jour de plaisir

Ecrit par ryc
Parue le 02 juillet 2013
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 2054 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Ce matin Maitre Luc arrive je n' ai pas le temps de bouger qu'il m'ordonne de me placer à quatre pattes sur la table de la cuisine, j'obéis sans discuter, je le vois arriver nu et le pénis bien droit, il ouvre un pot et prend une crème avec ses doigts pour graisser mes fesses et mon anus,cela est froid je crois qu'il va me pénétrer et j'ai un peu peur car son pénis est très gros et long, je n'ai jamais eu un si gros pénis dans les fesses mais je reste surpris car je n'ai aucune douleur et je comprend qu'il entre un objet, il commence des va et vient et je ne peux cacher le plaisir que je ressent quand il dit :

Je veux tout savoir sur toi, à quel age tu as commencé et tout ce que tu as fait avec ton cu jusquà ce jour, j'écoute.

Sa voix est autoritaire, c'est à quatorze ans que j'ai commencé à y penser, mes amis ont fait une soirée avec des filles dans un chalet ou les parents sont partit pour deux jours, ils ont de la boisson et c'est la première fois que j'en prend, la tête me tourne quand ils décident de se baigner dans le lac, il y en a un qui enlève tout et encourage les autres à le faire, ils se retrouvent tous nu dans l'eau sauf moi qui suit figé, ils exigent que j'enlève tout et les idées embrouillées j'obéis et le regrette car je deviens la risée des filles avec mon petit pénis, mon linge a disparu elles ont fait de moi leur serviteur pour deux jours. Ce n'est pas les filles qui retenaient mon regard mais les pénis des gars, c'est la première fois que je vois des pénis en érection et je comprend je fais rire de moi mais j'ai compris que les gars aiment se faire sucer. Je suis content de revenir chez moi et je ne veux voir personne. j'ai commencé à jouer avec mon pénis pour le faire grossir mais c'est impossible mais en prenant mon bain je me lave les fesses et en touchant à mon anus je sens des picotements dans mon pénis et cela devient plus fort en poussant mon doigt, avec le savon il entre facilement et j'aime ca, j'ai toujours hate de prendre mon bain. à quinze ans je découvre comment me faire plaisir, je prendre mon pénis entre mes paumes et je frotte les mains, je réussis à faire couler un liquide sans érection, un soir je prend la brosse à cheveux de ma mère et elle entre facilement dans mes fesses et comme je cherche autre chose je prend la bavette à vaiselle, le manche de bois me donne du plaisir.J'ai seize ansquand ma première relation arrive, je me crois seul à la maison et debout devant un miroir je promène le manche dans mes fesses,

la voix me coupe car je sens que Maitre Luc accélère le mouvement et je sens que je vais éjaculer, je penche la tête pour voir mon pénis couler, je n'ai jamais eu de jet mais seulement un filet qui coule quand je comprend qu'il retire l'objet mais quand je ressent de la douleur le comprend qu'il en entre un plus gros et quand il ne bouge plus je Maitre Luc se faire un café en me disant de continuer.

Devant le miroir je fige en voyant un homme qui me regarde et qui baisse son pantalon, comme je laisse tomber le manche il me prend par les cheveux et m'oblige à me placer à genoux, il me traite de tout les noms et m'oblige à ouvrir la bouche, cela me semble long mais quand il éjacule je dois tout avaler, il part très vite. Je n'arrête pas d'y penser et après deux mois je dois m'avouer que j'ai aimé cela mais ce n'est qu'à dix huit ans que j'ai le plaisir de le faire, j'ai un logement et depuis longtemps je sais qu'il y a un bois ou des hommes se rencontrent, je prend le bus pour y aller, je me promène dans le bois mais je dois attendre la noirceur avant que d'autre arrivent, il y a beaucoup de vieux et quand un se met nu c'est là qu' un autre l'approche pour le sucer, j'aimerais me faire sucer pour la première fois alors en plein bois j'enlève tout et cache mon linge, je me promène et je vois un homme nu en érection, je l'approche et je me place pour qu'il voit mon pénis mais il ne bouge pas, je veux le voir réagir et sans y penser je me place à genoux et avale son sexe, il n'a aucune réaction et la seul idée que j'ai je veux le voir bouger, je suce cette queue comme j'y pense depuis deux ans, ma langue fait le tour de son gland avant de l'avaler, il réagit et quand il éjacule j'avale tout et je continue même en sentant son pénis amollir, il se retire et part sans dire un mot. Je suis toujours à genou quand je vois un autre homme approcher il se place devant moi le pénis bien droit, (suce salope) il me fait peur mais je l'avale quand j'entend une autre voix et je comprend qu'ils se connaissent, il me tient la tête pour me forcer à continuer et comme il se vide je sens un liquide dans le dos et à leur rure je comprend que l'autre me pisse dans le dos, cela coule entre mes fesses et sur mes cuisses , l'autre éjacule et je dois avaler mais je comprend que ce n'est pas son sperme mais plus sa pisse je réussis à tourner la tête mais il m'arrose en pleine figure cela coule sur mon ventre et mon pénis, ils s'en vont en me traitant de putain, je pue et j'ai envie de pleurer je me lève et je me dirige vers mon linge quand je tombe face avec un homme, j'ai peur de ce qu'il va exiger mais je suis surpris:

Que cheche tu, tu veux te faire battre , tu veux te faire enculer si c'est ca que tu veux appelle moi.

Il me donne un papier et s'en va, cela me prend trois semaines avant de l'appeler et je dois le rejoindre chez lui, il me recoit nu et je me retrouve sur un lit les jambes repliées et il a pris de la crème comme vous et il m'a pénétré très lentement, l' ai adoré ca avec presque pas de douleur, je l'ai vu plusieur fois mais un jour il ne veut pas s'habituer et je ne l'ai plus revue, j'ai eu trois autre hommes avec qui je travaillais mais ils aimaient mieux se faire sucer et j'aime ca aussi.

Je sens promener l'objet dans mes fesses et quand il le retire je dois me tourner et me coucher sur le dos, je sens mon sperme qui a coulé sur la table, il me replit les jambes sur mon torse et je tiens mes chevilles, je sens son pénis pousser sur mon anus et cela me fait très mal et sans s'occuper de mes plaintes il entre très lentement, ses mouvements augmentent et ses testicules me frappent les fesses, j'oublis la douleur en pensant à la joie que j'ai, je vois le plaisir dans sa figure, j'ai toujours douté qu'il voulait de moi mais maintenant je suis certain qu'il va me garder si je lui obéis et je vais tout faire pour le combler .



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !