Total : 1923
En attente : 24

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (676)
Entre hommes (118)
Entre femmes (51)
Transexuelle (59)
Premiere fois (111)
A plusieurs (653)
Jeune adulte (73)
Mature (19)
Soumis,soumise (143)
Inclassable (44)

Ma kiné a tout compris!
Le désir 6
Le désir 5
1ère fois
Les obligations du service






RESTO,SODO,DODO

Ecrit par MILLYRYAM
Parue le 17 mars 2009
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 3550 fois | Cette histoire erotique a une note de : 12.8333/20

Noter ce récit erotique !


BONJOUR


J ARRIVE AU METRO AVANT 20H30,DIDIER N EST PAS LA,JE FAIS LES 100
PAS SUR LE TROTTOIR.LES PASSANTS ME REGARDENT,JE SUIS POURTANT
HABILLEE DE MANIERE SOBRE.S ILS ME VOYAIENT LE MATIN SAPEE COMME UNE
PUTE!!!!!.
J AI UNE JUPE ROUGE TRES MOULANTE QUI M ARRIVE AU DESSUS DU GENOU,
ELLE SE BOUTONNE DEVANT PAR UNE QUINZAINE DE PETITS BOUTONS.JE L AI
OUVERTE A MI CUISSES ET SI JE METS UNE JAMBE EN AVANT ON VOIT LA
LISIERE DE MES BAS.DESSOUS JE PORTE UN SERRE TAILLE EN DENTELLE
ROUGE,UN TANGA ASSORTI ET DES BAS NOIRS AVEC UN LISERE BLEU NUIT
TRES SEXY.AUX PIEDS J AI DES BOTTES SOUPLES IMPRIMES "LEOPARD" AVEC
DES TALONS DE 10 CM AU MOINS, ACHETEES ASSEZ CHER DANS UN MAGASIN
SPECIALISE GRANDE TAILLE.J AI FLASHE DES QUE JE LES AI VUES SUR LE
CATALOGUE.EN HAUT UN MAGNIFIQUE PULL ACRYLIQUE NOIR A MANCHES
LONGUES SERRE A LA TAILLE PAR UNE CEINTURE ELASTIQUE NOIRE QUI
AFFINE MA TAILLE DE GUEPE.UNE VESTE EN FOURRURE SYNTHETIQUE QUI M
ARRIVE EN HAUT DES REINS,J AI AUTOUR DU COU UN COLLIER DE FAUSSES
PERLES,DES BAGUES AUX DOIGTS ET DES CREOLES PENDENT A MES OREILLES.
MA PERRUQUE ROUSSE FRISEE ET UN ROUGE A LEVRES AGRESSIF COMPLETENT
LE TOUT ET ME DONNENT MALGRE TOUT UN AIR DE SALOPE.SI DIDIER NE
BANDE PAS CE SOIR.....
POUR COURONNER LE TOUT JE ME SUIS MIS MON GODE AGACE CUL DANS L ANUS,
CA M EXCITE AU MAXIMUM.IL FAUDRA PENSER A L ENLEVER AVANT DE S
ASSEOIR.JE PENSE QUE JE DEVRAIS ACHETER DES BOULES DE GEISHA,JE
POURRAIS LES GARDER ASSISE.

JE ME REGARDE DANS UNE VITRINE,JE ME TROUVE TRES BELLE ET VRAIMENT
FEMININE OU PLUTOT FEMELLE CAR CE SOIR JE SUIS UNE CHIENNE AFFAMEE
DE SEXE.

DIDIER ARRIVE,M EMBRASSE EN ME SERRANT CONTRE LUI.
-"EXCUSE MOI POUR LE RETARD"
-"C EST MOI QUI ETAIT EN AVANCE"
-"TU AS DU TE FAIRE DRAGUER HABILLEE COMME CA"
-"MEME PAS,SINON JE SERAIS PARTIE AVEC LUI"
-"TU NE M AURAIS PAS ATTENDU?"
-"MAIS SI PAR CONTRE J AI ETE BIEN MATEE"
-"TU AS VUE COMME TU ES FRINGUEE?ON VOIT LA LISIERE DE TES BAS MEME
QUAND TU ES DEBOUT".
-"QUAND NOUS SERONS ASSIS JE DEBOUTONNERAI QUELQUE BOUTONS EN PLUS.AU
FAIT J AI UN GODE DANS LE CUL,FAIS MOI PENSER DE L ENLEVER AVANT
DE M INSTALLER A TABLE"
-"SALOPE!!!!!!!!"

IL ME PREND PAR LA TAILLE ET ME DIT
-"TU ES VRAIMENT MINCE,ON DIRAIT UNE VRAIE FEMME"
-"QUAND JE SUIS AVEC TOI JE SUIS UNE FEMME,UNE VRAIE"

EN MARCHANT JE TORTILLE MON CUL,DIDIER POSE SA MAIN DESSUS ET LA
LAISSE ALLER ET VENIR AU GRE DE MES ONDULATIONS.MON GODE REMUE DANS
MON PETIT TROU,CA M EXCITE,JE MOUILLE MA CULOTTE,IL FAUDRA QUE J EN
TROUVE UN QUE JE PUISSE GARDER ASSISE,CA DOIT ETRE SUPER.
ARRIVES AU RESTO,JE FILE AU WC QUITTER MON AGACE CUL.

DIDIER ME REGARDE ETONNE.
-"TU REAGIS EN FEMME NATURELLEMENT,TU ES LA PLUS BANDANTE QUE J AI
JAMAIS RENCONTREE"
ON PASSE LA COMMANDE,JE DEGRAFE QUELQUES BOUTONS DE MA JUPE,CE QUI
FAIT QUE MA CULOTTE ET MES BAS SONT VISIBLES,NON SEULEMENT DE
DIDIER,MAIS AUSSI DES DE CEUX QUI PASSENT DANS L ALLEE.LE SERVEUR
NE SE PRIVE PAS.JE SUIS RADIEUSE DE BONHEUR.

DIDIER SE RACONTE UN PEU.CHEF D EQUIPE DANS UNE ENTREPRISE DE
NETTOYAGE,IL VIT BIEN MAIS A DU MAL A SE SITUER SUR LE PLAN
SEXUEL.IL AIME TOUT:LES FEMMES,LES HOMMES ET DEPUIS PEU SURTOUT
LES TRAVESTIS(JE ME DEMANDE POURQUOI DEPUIS PEU?...).IL ME DIT
QU IL N A JAMAIS TROUVE PLUS SALOPE ET MEILLEURE SUCEUSE QUE MOI.

JE LUI CONFIE AUSSI QUELQUES SECRETS:MA SOIF DE BITES,MON ENVIE DE
ME FAIRE ENCULER EN SUCANT UN AUTRE MEC,MON BESOIN DE ME TAPER LE
MAX DE MECS.
-"J AVAIS BIEN COMPRIS QUE JE N AVAIS PAS L EXCLUSIVITE,SI TU VEUX,
JE PENSE CONNAITRE UN MEC QUI SERAIT D ACCORD POUR BAISER AVEC
NOUS,JE LUI EN PARLERAI".

JE LUI RACONTE MES SORTIES,KADER,MES EXHIBS DANS LE BUS ETC...
IL M ECOUTE TRES EXCITE,ME MONTRE SON PANTALON TENDU PAR SA QUEUE
DEJA DURE.
LE TEMPS PASSE VITE,APRES LE CAFE JE VAIS AU TOILETTES ME REFAIRE
UNE BEAUTE ET REMETS MON GODE DANS MON CUL.TOUTE LA SALLE ME MATE
QUAND JE REVIENS,MA JUPE EST OUVERTE JUSQU EN HAUT DES CUISSES ET
MES JARRETELLES SONT APPARENTES A CHAQUE PAS QUE JE FAIS.JE JOUE
A CELLE QUI NE REMARQUE RIEN.JE PAIE LA NOTE EN ESPECES ET ON NOUS
OFFRE UN DIGESTIF QUE NOUS BUVONS AU BAR.AINSI EXPOSEE A LA VUE
DES MALES DU RESTO JE SUIS EN NAGE,MES REINS SONT PARCOURUS DE
SOUBRESAUTS,JE CONTRACTE MON ANUS,J AI LE CUL EN FEU.SI ON ME LE
DEMANDAIT JE CROIS QUE JE SERAI CAPABLE DE SUCER TOUT LE MONDE ICI
PRESENT.DIDIER EST TRES FIER D ETRE LE CHEVALIER SERVANT DE LA PLUS
BELLE ALLUMEUSE JAMAIS VUE ICI.

NOUS SORTONS ENFIN.DANS LA RUE DIDIER ME PREND LA MAIN,ON DIRAIT UN
COUPLE D AMOUREUX.
ARRIVES A 100METRES DE CHEZ LUI,IL S ARRETE,ME PREND PAR LA TAILLE ET
DEGRAFE MA JUPE.

-"ARRETE TU ES FOU ON VA NOUS VOIR"
MAIS AU FOND DE MOI JE SUIS EXCITEE DE ME RETROUVER EN PLEINE RUE EN
PORTE JARRETELLES ET VESTE EN FOURRURE A RAS DU CUL AVEC UN GODE
INFERNAL DANS LE CUL.JE MARCHE DEVANT LUI EN TORDANT MON CUL.MON
ANUS EST TELLEMENT MOUILLE QUE MON GODE EST TOUT PRES DE TOMBER,
HEUREUSEMENT QUE JE N AVAIS PAS QU UNE PETITE FICELLE DANS MA RAIE
DU CUL.JE N EN PEUX PLUS,IL ME FAUT UNE BITE A SUCER AVANT DE ME
L INTRODUIRE A FOND DANS MON PETIT TROU ADORE.

ARRIVES CHEZ LUI,JE LUI ENLEVE SA VESTE PUIS SA CHEMISE TOUT EN LUI
EMBRASSANT LE TORSE,JE LUI MORDILLE LES TETONS,LUI INTRODUIT LA
LANGUE DANS LE NOMBRIL.IL APPRECIE.MOI JE NE SAIS PLUS OU JE SUIS,
JE VEUX SA BITE DANS MA BOUCHE DE PUTE.J OTE SON PANTALON PUIS SON
CALECON ET ENFOURNE SON MEMBRE DUR COMME DU FER A FOND JUSQU A LA
GLOTTE JE LE POMPE,J ASPIRE SON GLAND QUI DEVIENT TOUT ROUGE.
J ARRETE UN INSTANT DE LE SUCER ET LE LECHE DE PARTOUT,IL EST POILU
SANS EXAGERATION,J ADORE CA LECHER LES POILS D UN MEC JUSQUE DANS SA
RAIE DU CUL.DIDIER AIME,JE TITILLE SA PASTILLE AVEC LA LANGUE EN LE
BRANLANT EN CADENCE.
-"C EST BON SALOPE,BOUFFE MOI AUSSI LES COUILLES"
BONNE FILLE, JE M EXECUTE ET LUI PREND LE DEUX EN MEME TEMPS DANS LA
BOUCHE.IL M ENTRAINE DANS LA CHAMBRE ET ENLEVE MON SLIP,J AI ENCORE
LE GODE AU FOND DE MON CUL,IL JOUE AVEC EN LE FAISANT ALLER ET VENIR
EN TOURNANT.MON TROU DU CUL N EN PEUT PLUS,IL LUI FAUT DU LONG ET DU
DUR DE SUITE.SA QUEUE REMPLACE ENFIN LE GODE ET ME LIME A TOUTE
VITESSE.IL ME BRANLE DE SA MAIN DROITE,C EST FABULEUX COMME
SENSATION,JE BANDE COMME UN ANE.IL SORT DE MON CUL ET VIENT ME SUCER
C EST LA 1ERE FOIS QU UN MEC ME SUCE.CA ME SURPREND MAIS IL S Y
PREND BIEN LE SALAUD.JE LUI FAIT COMPRENDRE QUE JE VAIS JOUIR MAIS
IL ME GARDE EN BOUCHE,IL AVALE TOUT ET VIENT AUSSITOT M EMBRASSER,
IL ME DONNE UN BAISER AVEC MON SPERME.NOS SALIVES SE MELANGENT,JE
PROFITE DE L INSTANT EN ME DISANT QUE JE N AURAI PAS TOUJOURS DES
BONHEURS AUSSI FORTS.
DIDIER BANDE ENCORE,IL JOUIT DANS MA BOUCHE ET M EMBRASSE A NOUVEAU.
NOS SPERMES SE MELANGENT,C EST DELICIEUX.

NOUS NOUS CALMONS,JE M ENDORS DANS SES BRAS EN L EMBRASSANT DOUCEMENT
EN SENTANT SA SUEUR,JE SUIS BIEN.

EN PLEINE NUIT,JE ME REVEILLE ET ME SERRE TOUT CONTRE LUI,JE LUI
CARESSE LA QUEUE ET M APERCOIS QU IL A MIS MON TANGA.EN INSISTANT
VERS SON CUL JE ME RENDS COMPTE QU IL S EST ENFILE MON GODE.JE ME
RENDORS APAISEE.

A 4 H DU MATIN,IL FAUTSE LEVER,DIDIER DOIT ALLER BOSSER.JE LUI LECHE
LA BITE SANS ENLEVER LE SLIP,IL BANDE VITE ET ME DECHARGE SON FOUTRE
DE LA NUIT DANS LA BOUCHE.UNE BONNE QUEUE DE GRAND MATIN,IL N Y A
RIEN DE MIEUX POUR LE MORAL.

JE ME DOUCHE,ME MAQUILLE ET ME RHABILLE COMME HIER SOIR,A PART MA
CULOTTE QUE DIDIER GARDE SUR LUI TOUTE LA JOURNEE "POUR AVOIR TON
ODEUR AVEC MOI" ME DIT IL.JE RENTRE CHEZ MOI SANS CULOTTE,JE SUIS
CREVEE,DIDIER AUSSI,IL VA AVOIR UNE RUDE JOURNEE MAIS CE SOIR ON SE
RETROUVERA ET TOUT IRA MIEUX.
J APPELLE KADER D UNE CABINE POUR LUI DIRE QUE JE NE LE VERRAIS PAS
CE MATIN.
-"TU T E ENCORE FAIT CASSER LE CUL TOUTE LA NUIT PETITE PUTE ADOREE"
-"C EST CA,J AI MAL AU CUL,A CET APREME.JE TE SUCERAI TA QUEUE QUE
J AIME TANT"
EN DISANT JE ME TRIPOTAIS LA BITE SOUS MA JUPE,ET UN MEC DANS UNE
VOTURE REGARDAIT MES CUISSES.J AI FAIT COMME SI JE NE L AVAIS PAS
VU ET CONTINUAIT MON PETIT MANEGE.IL S ASTIQUAIT LE MANCHE ET AU
BOUT D UN MOMENT J AI VU QU IL JOUISSAIT .JE SUIS SORTIE DE LA
CABINE ET APRES AVOIR DEPASSE SA VOITURE J AI RELEVE MA JUPE ET
LUI MONTRANT MES FESSES JE LUI AI FAIT UN PETIT COUCOU.

JE SUIS VITE RENTRE ME COUCHER.JE L AVAIS BIEN MERITE.

BISOUS A TOUS.

MILLYRYAM






Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !