Total : 1951
En attente : 240

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (717)
Entre hommes (158)
Entre femmes (52)
Transexuelle (64)
Premiere fois (153)
A plusieurs (696)
Jeune adulte (106)
Mature (32)
Soumis,soumise (155)
Inclassable (58)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






Rencontre cyberg

Ecrit par Français residant au Maroc
Parue le 16 avril 2007
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 5277 fois | Cette histoire erotique a une note de : 5.8/20

Noter ce récit erotique !


J’étais dans un cyberg et je tchatais, je discutais par l’intermédiaire de l’ordinateur avec une jeune femme qui se disait de Casablanca près tous les préliminaires habituelle, je lui demandais ce qu’elle cherchait et elle me répondit et toi que recherches tu?

alors je me lançais et lui annonça en bloc ce que je cherchais exactement (Je suis à la recherche d’une salope, d’une vraie salope qui aime baiser avant toute chose).


Je la veux disponible pour tout type de baise a deux a trois ou plus encore, je la veux prête a tout découvrir sans retenue. Je la souhaite dévergondé a bloc pour qui le sexe a une grande importance, je la veux masochiste et soumise pour réaliser mes phantasmes et ou ses phantasmes, peu importe si elle est mariée ce n’est pas grave pour moi. Je la veux de Casablanca de préférence car je vis et travail a proximité de Casablanca dans une ville d’environ 200000 habitants entre Casablanca et Bouznika).
Après cela je lui dis alors maintenant a toi de me dire ce que tu recherches, elle me dit qu’elle cherchait a se venger de son mari qui la trompait fréquemment avec tout ce qui pouvait.

Elle voulait avoir une relation avec un étranger de préférence, qu’elle ne connaissait pas le genre de plaisir que je lui avais décris mais que souvent elle souhaite quand son mari lui fait l’amour soit brutale et directif avec elle, mais qu’elle n’osait pas lui dire de lui faire subir ce genre de chose, qu’elle aimerait bien faire cela a condition qu’elle n’aurait pas de trace sur son corps. Elle me dit aussi que importe l’endroit ou cela se passe car elle ne travaille pas et que son mari lui travail de 7heures a 20 heures sur Casablanca et Rabat.


Puis nous discutions encore un peu et je lui demandais son numéro de téléphone en lui promettant de l’appeler tout de suite, ce qu’elle sur place.


Je composais son numéro de téléphone et au bout de deux sonneries elle décrocha et dis

Elle : allo ?

Moi : c’est la personne qui tchatait avec toi de suite l’étranger, c’est bien toi qui était avec moi ?

Elle : oui, comment vas-tu ?

Moi : ça va merci et toi, attends je ferme l’ordinateur et je sors dans la rue car il y a plein de monde dans ce cyberg.

Elle : moi aussi

Je ferma l’ordinateur et me dirigea vers la sortie et lui dis ca y est je suis dehors.


Elle : moi aussi je sors maintenant.

Moi : alors que penses tu de tout cela ?

Elle : je suis tentée par tout cela et j’en ai envie.


Je me retourna et m’aperçu qu’elle était juste derrière moi, c’est incroyable nous étions dans le même cyberg. Je ferma mon téléphone et me dirigeais vers elle et lui dis c’est moi, elle rougit et me dit attention les gens me connaissent ici.


Moi : ok allons plus loin nous parlerons.

Elle : oui

Elle alla devant et marcha un peu et tourna a droite, je la suivi doucement, quand j’arriva a sa hauteur, elle me dit j’habite ici plus haut, elle entra dans l’immeuble en me disant dans 15 minutes appartement 7.
Moi : ok dans 15 minutes je suis devant ta porte.


15 minutes plus tard j’étais devant la porte 7 et je sonna, elle ouvrit et je la découvrais en peignoir de bain. Elle referma la porte et aussitôt je l’attrapa par la taille et la tirais vers moi, je lui collais ma bouche sur sa bouche, elle se laissa faire et d’une main je défis son peignoir et il tomba laissant apparaître un corps svelte et désirable, je lui donna une claque sur les fesses et lui ordonna de danser devant moi, pendant ce temps je me déshabillais.

Mon sexe doit et gonflé de désir voulait la posséder de suite, je m’avançais vers elle, la jette sur le tapis et me mis a la violenté sans qu il ne lui reste de traces sur le corps, je l’insultais de tous les mots qui me venait a l’esprit, elle mouillait de plus en plus et avait du mal a contenir sa jouissance .

Je la baisais ainsi pendant un bon moment et elle se suça jusqu'à ce que j’éjacule dans bouche et but goulûment mon sperme, puis je la sodomisa après et lui éjacula de nouveau dans son anus.


Après cela je pris une douche pendant laquelle, elle me lava complètement et me rhabilla pour sortir et rentrer a l’usine pour travailler un peu.



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !