Total : 1951
En attente : 143

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (706)
Entre hommes (143)
Entre femmes (51)
Transexuelle (62)
Premiere fois (139)
A plusieurs (677)
Jeune adulte (85)
Mature (24)
Soumis,soumise (153)
Inclassable (54)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






SALOPE DE DIDIER

Ecrit par MILLYRYAM
Parue le 24 mars 2009
Il y a 2 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 4938 fois | Cette histoire erotique a une note de : 13.5/20

Noter ce récit erotique !



BONJOUR


APRES CETTE AVENTURE AU CINE ,JE RENTRE CHEZ MOI.JE ME DESHABILLE,ME
DEMAQUILLE ET JE RESTE NUE PERCHEE SUR MES ESCARPINS VAQUANT A MES
OCCUPATIONS.JE DOIS REUNIR MES VETEMENTS POUR LES PORTER DANS UN
SAC A LA CAVE CAR MA FEMME RENTRE DEMAIN SOIR.JE NE GARDE QUE CE QUE
JE VAIS PORTER CE SOIR CHEZ DIDIER ET DEMAIN MATIN CHEZ KADER ET JE
L ESPERE LE CHAUFFEUR AU GROS ENGIN.

J HESITE, ESSAIE PLUSIEURS CHOSES ET FINALEMENT JE DECIDE DE METTRE
CE SOIR UNE MINI JUPE PLISSEE GRISE ULTRA COURTE QUE JE N AI JAMAIS
MISE DANS LA RUE.UN PULL ANGORA BLEU EN HAUT IRA TRES BIEN AVEC.IL
EST TRES MOULANT ET FAIT BIEN RESSORTIR MA POITRINE.
DESSOUS J ENFILE UN COLLANT OUVERT DEVANT ET DERRIERE,IL MONTE JUSQU
EN HAUT DES CUISSES ET AVEC CETTE MICRO JUPE IL FAUT BIEN CA.SOUS
TOUT CELA JE PORTE UNE CULOTTE SAUMON QUI TRANCHE BIEN AVEC LE NOIR
BRILLANT DU COLLANT.

POUR DEMAIN MATIN JE DOIS ETRE AU TOP POUR EXCITER MON CHAUFFEUR,JE
VAIS SORTIR LE GRAND JEU.JE PRENDS UNE JUPE NOIRE UN PEU LONGUE,AU
DESSUS DU GENOU QUAND MEME,MAIS TRES SERREE.UN PEU STYLE SECRETAIRE.
SI JE DOIS MONTER DANS SON CAMION,JE SERAIS OBLIGEE DE LA REMONTER
JUSQU A MES JARRETELLES,CA SERA SUPER BANDANT.DESSOUS J AURAI UN
PORTE JARRETELLES MAUVE ET NOIR EN DENTELLE AVEC LE STRING ASSORTI.
DES BAS NOIRS A COUTURES POUR SOULIGNER LA FINESSE DE ME JAMBES SUR
MES ESCARPINS DE 12CM.S IL NE BANDE PAS, JE NE SAIS PLUS QUOI FAIRE.

JE PRENDS UN BAIN,MAQUILLAGE,PERRUQUE,J ENFILE MES DESSOUS ET ME
VOILA PRESQUE PRETE.JE N AI PAS ENVIE DE FAIRE A MANGER,ALORS
J APPELLE UNE PIZZA RAPIDE ,CA SIMPLIFIERA LES CHOSES.POUR RECEVOIR
LE LIVREUR,JE METS UNE PETITE ROBE D INTERIEUR BLANCHE ARRIVANT A
MI CUISSES.IL ARRIVE,C EST UN PETIT JEUNE DE 16-17 ANS QUI A TOUT
L AIR D ETRE ENCORE PUCEAU.
-"VOILA VOTRE PIZZA MADAME"
-"ENTREZ,JE VAIS CHERCHER MON PORTE MONNAIE.ASSEYEZ VOUS SUR LE
CANAPE."
JE LE PAIE EN LUI LAISSANT UN POURBOIRE ASTRONOMIQUE.
-"VOUS VOULEZ UN JUS DE FRUIT?"
-"OUI MADAME"
IL ME DONNE DU"MADAME"A TOUR DE BRAS,CA ME FAIT PLAISIR.JE LUI SERS
SA BOISSON ET M ASSEOIT EN FACE DE LUI.
-"CA MARCHE LE TRAVAIL?"
-"JE NE FAIS CA QUE 3 SOIREES PAR SEMAINE,MAIS CA VA"
JE VAIS A LA CUISINE CHERCHER UN VERRE ET EN REVENANT JE VOIS QU IL
MATE LES AFFAIRES SUR LE FAUTEUIL PRES DE LUI,MA CULOTTE,MES BAS ETC
LE RENDENT NERVEUX.JE LUI FAIS UNE PETITE EXHIB.JE ME LE TAPERAIS
BIEN CE PETIT PUCEAU,IL DEMARRERAIT BIEN SA VIE SEXUELLE.MAIS CE
SERAIT TROP RISQUE ET JE LE LAISSE PARTIR A REGRETS.

MA FEMME M APPELLE,ELLE EST CHAUDE COMME LA BRAISE.
-"PREPARE TOI A PASSER UN SAMEDI ENTRE MES CUISSES,J AI LA FOUFOUNE
QUI HURLE AU FEU,ASTIQUE TA LANCE A INCENDIE"
QUELLE SALOPE,MAIS C EST COMME CA QUE JE L AIME.

JE SORS,UN PETIT AIR FRAIS FAIT VOLETER MA JUPETTE,LE VENT S INSINUE
ENTRE MES JAMBES ET ME CARESSE LA RAIE,C EST BON.
JE MARCHE DOUCEMENT POUR FAIRE DURER LE PLAISIR.MES TALONS CLAQUENT
SUR LA CHAUSSEE.TOUT EST TRES EROTIQUE CE SOIR,LA DOUCEUR DE CETTE
FIN DE JOURNEE,LE REGARD ALLUME DES PASSANTS QUE JE CROISE ET QUI
DOIVENT SE RETOURNER SUR MON PASSAGE.JE SUIS MAQUILLEE,PARFUMEE,
MA DEMARCHE CHALOUPEE ME DONNE DES FRISSONS,QUELQUES SIFFLETS
D ADMIRATION JAILLISSENT D UNE TERRASSE CHAUFFEE OU SONT ATTABLES
QUELQUES MECS.JE LEUR SOURIS DOUCEMENT.JE SUIS UNE PETITE SALOPE
QUI VA VOIR SON HOMME.JE SUIS AUX ANGES.MA CULOTTE S HUMECTE.
-"O TEMPS SUSPENDS TON VOL"DISAIT LE POETE,EN CE MOMENT JE COMPRENDS
CE QU IL VOULAIT DIRE.
J ARRIVE CHEZ DIDIER,IL OUVRE ET EN ME VOYANT,IL RECULE UN PEU POUR
MIEUX ME VOIR.
-"PUTAIN QUE TU ES BELLE DANS CETTE JUPE,TOURNE TOI QUE JE MATE TON
CUL,TU ES SUPERBE,QUELLES BELLES JAMBES,JE BANDE DEJA".
DECIDEMENT CETTE MINI PLAIT AUX HOMMES ,JE LA REMETTRAI.
JE ME COLLE A LUI ET LUI CARESSE L ENTREJAMBES,IL EST DEJA BIEN DUR.
JE MACCROUPIS,SORS SA BITE ET ME L ENFONCE AU FOND DE LA GORGE.MA
BOUCHE COULISSE LE LONG DE CE MEMBRE ADORE,IL AIME,IL POSE SA MAIN
SUR MA TETE,JE LE POMPE A FOND.IL GEMIT ET NE VA PAS TARDER A TOUT
ME LARGUER DANS MA BOUCHE DE SUCEUSE.
JE M ARRETE,J OTE SON PANTALON ET JE VOIS QU IL A ENCORE MON TANGA
ROUGE SUR LUI,CA ME REND TOUTE CALINE,JE REMETS SA QUEUE DANS LA
CULOTTE ET LE LECHE A TRAVERS LA DENTELLE.IL DEVIENT FOU.

SA"QUEDURE"(clin d oeil)ROULE SOUS MA LANGUE,SES COUILLES DEBORDENT
ET JE LES SUCE AVIDEMENT.DELICATESSE EXTREME, JE LUI PLANTE MON
INDEX DANS LE CUL ET JE LE LIME.LA DENTELLE DU SLIP BLANCHIT,JE
LECHE SON SPERME SUR LA CULOTTE.

-"C ETAIT BON,TU SUCES COMME UNE SALOPE".
-"JE SUIS TA SALOPE,TA CHIENNE,A PUTE,J AIME TROP TA BITE,ELLE ME
DONNE TANT DE BOHEUR QUAND TU M ENCULES"

JE LE CARESSE AMOUREUSEMENT ET A PETITS COUPS DE LANGUES SUR TOUT
SON CORPS,JE COMPTE BIEN RANIMER SON DESIR AFIN QU IL PUISSE ME
DEFONCER LE CUL.
IL REBANDE VITE,IL N A PAS DU SE BRANLER AUJOURD HUI.IL ENLEVE MA
CULOTTE ET ME RETOURNE EN LEVRETTE.SA QUEUE S ENFONCE DANS MON CUL
OFFERT, MA PETITE PASTILLE NE CRAINT PLUS LES ENTREES UN PEU RUDES.
ELLE EST ENTRAINEE.IL S AGITE FRENETIQUEMENT ET SE REPAND SUR MES
FESSES.IL ME FAIT LECHER SES DOIGTS REMPLIS DE SON SPERME.

ON REPREND NOS ESPRITS.JE ME LOVE CONTRE LUI,JE CARESSE SES BOUCLES
DE CHEVEUX, IL EST MIGNON.A CE MOMENT PRECIS,JE SUIS AMOUREUSE DE
LUI,COMME JE SUIS AMOUREUSE DE KADER OU D ERIC OU DE TOUS CEUX QUI
SUIVRONT.J AI UN COEUR D ARTICHAUT ET SURTOUT UN CUL DE SALOPE QUI
DEMANDE SA RATION SANS ARRET.JE CROIS QUE JE DEVIENS UNE VRAIE
NYMPHO.

-"J AI PRIS LA SEMAINE PROCHAINE DE CONGES,ON POURRA SE VOIR PLUS
SOUVENT"
-"OK"
-"TU SAIS MYRYAM, J AIMERAIS BIEN QUE TU M ENCULES UN JOUR"
-"POURQUOI PAS ,MAIS IL FAUDRAIT QUE TU SOIS HABILLE EN FEMME ET
QUE TU SOIS RASE AU NIVEAU DU CUL"
-"LA SEMAINE PROCHAINE ON IRA ACHETER DES FRINGUES DE FEMME POUR
MOI.J AIMERAI BIEN FAIRE COMME TOI ET ME FAIRE BAISER PAR TES
COPAINS"
-"JE NE SUIS PAS JALOUSE ET S ILS SONT D ACCORD,AUCUN PROBLEME.
MAINTENANT IL FAUT DORMIR,J AI UNE RUDE MATINEE QUI M ATTEND"

IL S ENDORT AVEC MA CULOTTE,JE CARESSE SA QUEUE UN MOMENT ET SOMBRE
DANS LE SOMMEIL AU CREUX DE SON EPAULE.

A DEMAIN

BAISERS A TOUS

MILLYRYAM


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !