Total : 2243
En attente : 21

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (723)
Entre hommes (161)
Entre femmes (55)
Transexuelle (64)
Premiere fois (171)
A plusieurs (707)
Jeune adulte (114)
Mature (35)
Soumis,soumise (171)
Inclassable (63)

Une tournée qui coûte cher
Le pêcheur 2
Le pêcheur
érection génante
Une défonce mémorable






SALOPE SUCEUSE DU MATIN

Ecrit par CHANTALOUETTE
Parue le 02 octobre 2015
Il y a 4 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 2268 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


BONJOUIR

Hervé arrive un peu plus tard,nous sommes restés très sages,il a lu,j'aiécouté un peu de musique avant d'aller se coucher et de dormir dans les bras l'un de l'autre...

Le lendemain samedi fut très calme,j'eus la visite d'Antoine.Hervé est sorti pour voir des bouquins,il en a profité pour faire quelques courses.Il est revenu vers midi.Je suis restée toute la journée chez moi totalement nue,Hervé en profite pour me tripoter chaque fois que je passe à sa portée,nous passons une journée très calme ainsi que la soirée,il y a longtemps que j'ai vu aussi peu de queues en un jour.

On se couche de bonne heure,Hervé est venu sur moi pendant la nuit,il a laissé des traces dans mes poils.

Le lendemain,je me suis réveillée de très bonne heure,je suis en pleine forme,cette trêve d'hier m'a fait du bien,mes douleurs se sont atténuées et je me sens d'attaque pour donner du plaisir à quelques mâles bien montés,je me caresse un peu avant de me lever.

J'ai envie de sortir de bon matin pour voir mon boulanger et les trois petits cochons,voire pour faire d'autres connaissances.
Finalement,je n'y vais pas,je crains d'être malmenée et de réveiller mes blessures.J'ai chaud dans le bas ventre,j'ai envie de sucer.
Hervé dort paisiblement,je ne veux pas le réveiller.Je fais une toilette de chat,comme dit mon chéri:"là où ça pue"

Je vais dans la chambre d'amis,il y a des fringues,ça m'évite de réveiller mon amour endormi...

Je mets des bas résille noirs,une mini jupe bleu acier en lycra,un petit top en dentelles noir,assez large qui laisse voir mes seins car
je n'ai pas plus de soutien-gorge que de culotte,un petit sac,des talons hauts bleus,et me voila dehors.Mes chaussures claquent sur le trottoir,il est un peu plus de six heures du matin et il fait encore nuit.Je me dirige vers l'usine,Marc sera peut être là,ça me ferait plaisir de le voir.Il n'est pas là,je n'ose pas le réveiller,je repars..

Il y a peu de monde dans la rue à cette heure là le dimanche,je ne croise personne.Je me dirige vers les commerces,Bernard doit être à sa boulangerie,il y a longtemps que je ne l'ai pas sucé.Le magasin est fermé,la lumière vient du labo derrière,je frappe au carreau,il m'ouvre:
"Chantal,ma belle,à cette heure là,rien de grave?"
"Juste une envie de sucer une bonne queue!!"
Je me serre contre lui en caressant sa braguette,il bande aussitôt,je
sors sa bite et m'accroupis devant lui,je suis toute excitée,j'ai une folle envie de pomper un mec bien monté et bien raide,je suis en manque de bite,je m'empare de son gland et le lèche,avant de descendre sur sa hampe,je gobe ses couilles une à une,Bernard est content,il ne s'attendait pas à ça de grand matin:
"C'est bon,continue ma salope,suce moi bien!!"
Je continue un moment avant de me relever,je prends sa queue et la frotte dans ma fente en feu et sur mon clitounet tendu,il caresse mes
seins en triturant mes tétons:
"Va doucement,j'ai été fouettée hier,c'est encore un peu douloureux"
Il est scotché:
"Tu aimes te faire fouetter,ça te fait jouir?"
"Parfois,oui"
"J'aimerai bien voir ça!!"
Je continue de frotter son gland dans ma fente visqueuse,il va craquer,je m'accroupis et le reprends en bouche,je reçois l'intégralité de son plaisir au fond de la gorge,je le pompe jusque la dernière goutte et lui rends tout propre,je me relève et viens près de lui:
"Tu étais en manque,ta salope ne te veut plus?"
"oh si,mais imaginer te fouetter m'a trop excité!!"
Je me rajuste et le quitte en lui demandant d'embrasser Cathy de ma part.

Je me dirige vers la boucherie d'Amar,je frappe à la porte du labo,
Amar ouvre,il est plus que surpris de me voir:
"Ma chérie,déjà levée,tu es tombée du lit?"
"Non mais j'ai envie de goûter à la merguez du boucher"
"Entre ma chérie"
Il me prend dans ses bras et me couvre de baisers,je sors sa queue et
commence à le sucer,j'ai trop envie d'avoir une bite dans la bouche ce matin,Amar se laisse faire,ma langue court sur sa longue hampe,il a une queue assez longue,mais très fine,comme une merguez.comme je lui parfois,il la bite comme emblème de sa profession.Je caresse ses
couilles,ça le fait bander,je passe son membre dans mon cou et sur mes joues en lui donnant des petits baisers mouillés.J'essaie de l'avaler en entier,mais je n'y arrive pas,j'ai un haut le coeur qui le fait sourire.Je le regarde par en dessous avec des yeux de salope allumeuse,ça l'excite,je remonte ma jupe pour me tripoter le clitounet,je sais qu'il aime ça;voir la salope qui le suce se branler
les cuisses grandes ouvertes.Je le sens proche du dénouement,quelques
spasmes le long de sa colonne m'annonce l'imminente arrivée d'une belle quantité de bon sperme bien chaud qui va ravir le gosier de la pute accroupie.J'avale tout,c'est si bon...
Je fais sa petite toilette,son gland reluit quand je lui rends tout
propre et net.Il me relève et me prend dans ses bras:
"Merci ma Chantal adorée,tu suces tellement bien!!"
Je baisse ma jupe,Amar m'invite:
"je t'offre un café pour faire glisser tout ça?"
"volontiers"
"Il y a un bar qui vient d'ouvrir juste derrière,il y a un mois environ,le patron est sympa,il fait resto à midi,je pense qu'il te plaira":
"Tu sais,moi,s'il a une bonne queue à sucer,tout me va"
"Attends une seconde!"
Il va dans son magasin,puis il revient accompagné d'un jeune assez grand et maigre:
"Chantal,je te présente Djamel,on l'appelle aussi Djame ou James"
Je m'approche de lui et lui fais une bise à la commissure de ses lèvres,il est plutôt mignon:
"Va quitter ton tablier,lave toi les mains et rejoins nous au café,
c'est la pause"

On part,Amar me prend la taille,il aime bien frimer devant ses potes:
"Dis donc,tu as un petit nouveau?"
"Oui,il s'est présenté spontanément,il veut faire ce métier,il est très sérieux,jamais en retard,très motivé,je suis très content de lui"
"Il est pas mal en plus'
"C'est vrai,mais il est encore puceau,ça le travaille,il est intenable quand vient une belle cliente,je ne te raconte pas quand c'est Cathy qui vient avec une jupe à ras le bonheur et la moitié des seins à l'air et qu'il nous voit aller derrière,un jour il a failli se couper"
"Si tu veux,je le dépucèle un jour et je lui présente mes copines s'il
assure bien"
"Ta bande de salopes?"
"Tu es bien content quand l'une d'elles vient te voir..."
"Je vois souvent Cathy,ma belle voisine,une vraie chaudasse!!!"
"Je passerai une commande dans la semaine prochaine,tu lui diras de venir me livrer"

On arrive au bar,on s'installe,je suis assise sur la banquette face à la salle.Djamel nous rejoint et s'assoit en face de moi,le patron vient prendre la commande.Ma jupe est bien remontée sur mes cuisses,je
la redescends pour exciter Djamel,je sais qu'elle remontera....

Jim,le patron,la cinquantaine passée,beau mec,à la faconde méridionale,tout en gestes et parlant haut et fort,il est grand et
costaud avec des battoirs en guise de mains.Il est autant préoccupé
par mes seins qu'il devine en transparence,et mes cuisses largement
offertes.Tout en discutant,je remue un peu sur ma chaise,ce qui a pour effet de faire remonter ma jupe sur mes cuisses,Djamel doit se
rendre compte que je ne porte pas de culotte et que je ne m'épile pas.Jim revient nous servir,lui aussi mate le haut de mes cuisses,il
Discute avec Amar:
"Tu ne m'avais pas dit que tu avais de si belles amies,félicitations"
Amar me présente,Jim est enchanté:
"Chantal,je vous en supplie,revenez me voir,je suis déjà fou de vous"
Quel charmeur!Je lui envoie un sourire de salope,il me plaît bien,
c'est sur que je reviendrai le voir,il fait un peu patriarche,le chef
de famille qui règne sur son clan et que tout le monde craint,il vaut
mieux avoir de tels amis.Je minaude en gonflant exagérément ma belle
poitrine:
"Comptez sur moi"
On boit vite fait et l'on s'en va,je sors en tortillant mon cul,je me
retourne et lance un regard de salope à Jim avant de lui envoyer un petit baiser.Nul doute qu'il va se renseigner auprès d'Amar sur cette belle salope qui exhibe ses cuisses et ses seins.J'embrasse Amar avant
de faire avant de faire une bise appuyée proche de ses lèvres,puis je je le salue en prenant ma voix rauque et traînante de salope:
"A bientôt j'espère!!"

Je ne vais pas voir Gérard,il a trop de boulot à cette heure là,je rentre chez moi......

A SUIVRE CHANTAL LA SUCEUSE MATINALE QUI AIME LES GROSSES BITES



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !