Total : 1951
En attente : 50

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (693)
Entre hommes (126)
Entre femmes (51)
Transexuelle (60)
Premiere fois (119)
A plusieurs (661)
Jeune adulte (77)
Mature (20)
Soumis,soumise (145)
Inclassable (49)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






SANS CULOTTE AU RESTAU

Ecrit par CHANTALOUETTE
Parue le 14 décembre 2016
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 1811 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


BONJOUIR

J'ai dormi d'une traite,sans me réveiller malgré la proximité d'un beau mâle.
Quand je me suis réveillée,j'ai fait l'inventaire,si ma chatte était déjà humide,j'avais une douleur à mon petit anneau,il avait vu passer du lourd hier soir,du convoi exceptionnel.Je suis seule dans le lit,Bernard est déjà levé et prépare le petit déjeuner dans la cuisine.Je le vois venir vers moi en souriant:
"Ca va petite soeur?"
"Super,j'ai dormi d'une seule traite"
Il vient vers moi,je le prends dans mes bras:
"Embrasse moi chéri!"
Il se couche contre moi et me caresse les fesses,je sens sa queue se redresser,il se retrouve vite avec une belle érection,et comme je mouille beaucoup,autant en profiter.....
"Viens sur moi"
Je me remets sur le dos,j'écarte les cuisses,Bernard en file sa belle queue au fond de ma petite chatte mouillée,je l'attire à moi:
"Doucement chéri,baise moi doucement pour bien me réveiller s'il te plaît"
Il me lime en douceur,j'ai le temps d'apprécier pleinement cette longue barre qui me transperce et qui emplit mon vagin.
J'attire la bouche de mon frère contre la mienne,on se fait des petits
baisers,j'adore ça.
Il me fait l'amour gentiment,sans à coups,je savoure cette douceur qui contraste avec la sodomie sauvage d'Hier soir.J'apprécie autant l'un que l'autre,ça dépend du moment,de l'endroit,tous les hommes ne comprennent pas toujours nos envies.On peut très bien être une vraie furie avide de bite,et un peu plus tard avoir envie de tendresse et de douceur...

En attendant,je suis bien dans les bras de mon frère,il laisse sa queue au fond de ma chatte et m'embrasse amoureusement.Sa bouche est chaude,je suis trempée,il m'embrasse dans le cou,je suis toute alanguie:
"Tu as aimé faire l'amour à ta petite soeur?"
"J'ai adoré,tu sais"
"Tu vas le dire à Sandrine?"
"Bien sur,elle comprendra,c'est une fille formidable"
"Je t'aime Bernard!!"
"Moi aussi je t'aime petite soeur!!"
Il jouit doucement,sans un mot,je sens son sperme couler au fond de moi,on est bien tous les deux,on ne se dit plus rien,on savoure l'instant...
Je fais un petit somme....

Je me erlève un peu plus tard,je me douche.Bernard me propose d'aller nous promener loin d'ici:
"On pourra se promener comme des amoureux,ça te dit?"
"J'en mouille d'avance!!"
"On ira au restaurant d'abord"
"J'emmène un maillot de bain?"
"Oui,la mer n'est pas très loin"
Je vais dans l'armoire de ma soeur Brigitte,elle a beaucoup plus de vêtements sexy que moi.Je prends une robe bustier bleu acier,elle est
hyper moulante et m'arrive à mi cuisse,elle a tendance à remonter en marchant,je mets des talons hauts noirs.Je commence vraiment à aimer porter des talons aiguilles,je m'y suis habituée et je marche sans aucun problème avec,je ne le sais pas encore,mais c'est le début d'une
très longue histoire d'amour qui dure encore aujourd'hui avec les talons hauts.....
Je ne mets pas de soutien-gorge,je demande à Bernard s'il souhaite que je porte une culotte:
"A la rigueur un string,sinon ta robe est trop moulante,on verrait les traces d'une culotte"
"J'opte pour ne rien mettre..

On part,il y a un peu de route,soixante kilomètres environ.Bernard roule doucement,je m'appuie contre lui en posant ma main sur sa braguette,il est excité,sa main droite passe souvent entre mes cuisses
que je serre pour l'emprisonner.
Je suis heureuse,Bernard aussi,il me sourit souvent.On arrive à destination,il y a du monde dans les rues,on est début juillet,les touristes sont là.
On se promène un peu,c'est un joli petit village un peu trop touristique à mon goût,mais tant pis.On marche un peu dans les ruelles
ombragées,Bernard me tient par la taille en me serrant contre lui,je sens ma robe remonter à ras ma chatte,je tortille mon petit cul,les
mecs me matent,je prends goût à l'exhib...
J'aime me montrer,sentir le désir des hommes dans leur regard,je mouille comme une folle..

Beranrd s'en rend compte,on a beau être sur la côte en plein été,ma robe à ras la touffe et mes aréoles apparentes attirent les regards
lubriques des mâles..

On flane un moment avant de trouver un restaurant avec une table libre.Il est un peu plus de midi,on s'installe sur la terrasse ombragée de restaurant un peu chic,il va sentir passer la note mon
grand frère chèri,mais pour sa petite soeur adorée,ça ira....

Tout en dégustant un succulent repas à base de poisson,on discute,
Bernard et moi pratiquement que de sexe,il me parle de Sandrine:
"Je suis amoureux de cette femme,en plus de ses qualités de baiseues,elle est gentille,serviable et toujours prête à rendre service à tout le monde,je suis vraiment mordu!"
"Elle aussi d'après ce qu'elle m'a dit,elle est amoureuse,elle tient
énormément à toi"
"C'est vrai que l'on s'entend bien,il n'y a qu'un léger problème pour
elle comme pour moi d'ailleurs,la fidélité sexuelle.Tu vois,je suis sur que s'il y a un auto stoppeur sur la route,elle l'a pris et se l'est tapé,et si ce soir à l'anniversaire de sa cousine,il y a un mec
seul,quel que soit son âge,elle va se le faire,elle n'a pas de limite"
"Tu es pareil?"
"Oui,je je ne peux pas m'empêcher de draguer,et il y a pas mal de femmes chaudes...."
Prise par la discussion,je n'ai pas remarqué que ma robe était tout en haut de mes cuisses,on voit les poils sur mes lèvres enflées par le désir,les gens qui passent près de ma chaise ne se gênent pas pour
mater mes cuisses.Ca me plaît beaucoup,mes tétons se dressent et pointent et tendent ma robe.
On finit le repas,c'était très bon,on quitte le restaurant,on fait une
promenade digestive,il fait encore trop chaud pour aller à la plage,on
trouve un parc,on s'asseoit sur un banc,on se serre,on s'embrasse en se caressant,Bernard passe une main entre mes cuisses,ça me rend folle de m efaire tripoter la chatte en plein air sous les regards des passants.Je pose ma tête sur son épaule,je suis si bien.
On décide de quitter notre banc pour rejoindre la voiture afin de retrouver la plage.On marche doucement,Bernard me tient par la taille,
je l'arrête:
"Embrasse moi chéri"
On se donne un somptueux baiser,que c'est bon de sentir un homme comme Bernard s'occuper d'une petite vicieuse comme moi.
On retrouve la voiture et l'on va vers la plage:
"Tu as pris un maillot,ça n'est pas nudiste ici"
"J'ai tout ce qu'il faut,le haut et le bas!!!"



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !