Total : 2243
En attente : 12

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (723)
Entre hommes (160)
Entre femmes (54)
Transexuelle (64)
Premiere fois (169)
A plusieurs (705)
Jeune adulte (114)
Mature (33)
Soumis,soumise (170)
Inclassable (63)

Une tournée qui coûte cher
Le pêcheur 2
Le pêcheur
érection génante
Une défonce mémorable






SEX WEEK END*8*

Ecrit par CHANTALOUETTE
Parue le 07 09 2011
Il y a 2 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 7396 fois | Cette histoire erotique a une note de : 16.6667/20

Noter ce récit erotique !


BONJOUIR

Quand je me réveille,Maurice est au dessus de moi,il me regarde en me faisant un large sourire,je me serre contre lui,il bande,je prends son sexe dans la main et je le branle doucement,lui me caresse les seins,on est bientous les deux,je crois qu'il est amoureux de moi,je dois avouer que j'ai un penchant pour lui.

On se lève,je lui demande de choisir ce que je vais porter ce soir,on se plante devant l'armoire de ma soeur,il me choisit une fine guépière en nylon noire et rose,très échancrée à la taille avec de longues jarretelles,comme j'aime,la culotte assortie,elle me serre bien les fesses,et entre dans ma chatte,des bas nylon cuture noirs,et par dessus un tailleur en tissu acrylique très fin,j'essaie tout cela,ça me va à ravir,mes seins ressortent de leur logement,je fais bien salope,ça plait à mon Maurice chéri.
"Dis Chantal,ce soir tu dors avec moi encore?"
Il me prend dans ses bras,ses yeux me font fondre,comment lui dire non?
"Bien sur chéri,mais pas de martinet"
Il m'embrasse,nos langues se mélangent,ça me fait mouiller...

Il va chez lui se préparer,je retourne au salon,je me suis maquillée un peu salope,Abou me rejoint,il est fringué comme un milord,quelle classe et quel beau mec.

On se retrouve au complet,je pars avec mon chevalier servant,en montant dans sa voiture,plus personne n'ignore rien de ma lingerie,je me serre contre luien caressant sa braguette,elle est bien enflée.

Notre arrivée au restau ne passe pas inaperçue,trois salopes habillées comme des putes attirent les regards.On s'installe à une table,je suis entre Abou et Maurice,il y a pire comme situation.Le repas se passe normalement,j'ai de temps en temps une main qui se promène et se faufile dans ma culotte et titille ma fente pour sentir les perles de désir qui y ont élu domicile.En contrepartie,je tâte la braguette d'Abou,le monstre est éveillé,il bande bien,je propose à Maurice de quitter ma culotte pour mieux me caresser le minou:
"Garde la,je te la quitterais tout à l'heure"
Brigitte a les yeux mi clos,il doit y avoir du passage sous la table,je fais mine de ramasser ma serviette et me penche,ma salope de soeur a la jupe relevée jusque à la taille,le string aux chevilles,elle écarte les cuisse,sa chatte est camouflée par deux mains,une de chaque côté qui semblent lui donner du bonheur.

Le repas se termine,ma soeur se relève,elle n'a plus de culotte,sa jupe à la taille,charmant spectacle,le serveur n'en perd pas une miette,touffe de poils et jarretelles,elle se rajuste et nous partons.
Je rentre avec Maurice,je fais une pause pipi dans la nature,il me mate en se caressant:
"Tu veux que je te suce?"
Il s'approche et offre sa bite à ma bouche vorace,il se laisse absorber un moment ,puis il ressort,me relève et s'accroupit devant moi,et me bouffe le minou que je n'ai pas eu le temps d'essuyer,il se régale,sa mangue pénêtre ma vulve,il passe une maion entre mes cuisses et me met un doigt dans le trou du cul,je suis trempée,je prendrais bien sa bite dans mon cul,mais il se relève et nous repartons.J'ai remis ma culotte,ma jupe est remontée,ça l'excite de mater mes cuisses et mes jarretelles,il me caresse un peu au dessus de mes bas,je frémis de plaisir..

Arrivés chez lui,il m'offre une eau de vie de poire,ça fait digérer et ça chauffe les joues.
"Chantal,Nicole m'a demandé de l'emmener chez les deux lascars demain matin,elle a assisté à ton orgasme,ça lui a donné envie,j'ai téléphoné,ils sont d'accord,qu'en penses tu?"
"C'est elle qui propose,par contre,je veux aller avec toi,je veux les remercier et voir aussi cette salope se faire fouetter,elle est super motivée,elle a perdu du temps,mais le volcan est réveillé maintenat,il va être dur à éteindre"

On se couche,Maurice me déshabille,en me caressant et en me lèchant de partout,quel plaisir,mes poils se dressent,je frémis,je relève mes fesses,il me mange la raie,puis il s'étend sur moi,sa queue entre mes fesses,j'adore,je remue un peu mon petit cul pour l'exciter,mais nous sommes fatigués et un peu grisés par l'alcool,nous nous endormons...

La nuit peuplée de fouets,de menottes et de hurlements de plaisir passe vite,je me réveille,j'ai les poils pleins de sperme,j'ai vraiment le sommeil lourd.

Maurice est déjà prêt,il est huit heures,on boit le café,et on va chez Brigitte,Nicole est déjà prête,tout en noir,bas résille,jupe en cuir,caraco transparent qui laisse voir ses seins superbes mis en valeur par un soutien gorge seins nus faisant office de corbeille pour offrir ces fruits magnifiques,quelle belle salope,une petite culotte également en résille à travers la quelle on voit tous les détaills de sa chatte et de ses poils noirs,des talons vertigineux,superbe salope..

Pour ma part,je mets une jupe en lycra rouge,un pull blanc transparent et des dim up noirs,pas de dessous,je suis spectatrice aujourd'hui.
On arrive chez Oscar,Maurice se gare à cent mètres,c'est un rituel,faire marcher la salope dans la rue en arrivant,Nicole tord son cul,elle n'a pas l'air impressionnée plus que ça,elle a du cran cette chienne..

On se dit bonjour,Nicole s'approche d'Oscar,il la prend par les cheveuxet la traine jusque à un portique situé dans le jardin,c'est un portique destiné à l'origine aux enfants,mais il l'a modifié,il n y a plus de balançoire,elle se retrouve vite pieds et poings menottés
à des crochets soudés sur les montants,la voila les bras en croix et les cuisses écartées.des chaines lui permettent de bouger un peu.

Elle reste ainsi trente minutes environ pendant que nous rentrons boire un café,on discute,je les remercie pour la séance et les fleurs,
Maurice me tripote sans arrêt,on se marre,ce sont des gars sympas et cultivés,des comédiens du sexe qui font peur parfois mais qui sont de vrais gentlemen.
Oscar demande à Maurice:
"Va lui enlever sa jupe et son haut,tu lui défais les menottes une par une puis une fois à poil,tu les refermes,en repartant,tu ne lui dis rien,tu lui laisse ses bas,sa culotte et son soutien gorge"
Maurice revient peu après,le devoir accompli:
"Elle est comment?"
"Chaude à point,elle veut de la queue,elle tord son cul,elle en veut la salope"
"César,va lui mettre un gode dans le cul,donne lui des coups de martinet assez forts,tu lui ordonnes de garder ce gode dans son cul de pute"
Il revient un peu plus tard
"C'est bon elle mouille bien,elle en veut"
Oscar se lève:
"Elle est prête,allons y"

A SUIVRE CARESSES CHANTAL LA SALOPE


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !