Total : 1951
En attente : 240

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (717)
Entre hommes (158)
Entre femmes (52)
Transexuelle (64)
Premiere fois (153)
A plusieurs (696)
Jeune adulte (106)
Mature (32)
Soumis,soumise (155)
Inclassable (58)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






SHEANN II

Ecrit par Monsieur P
Parue le 01 décembre 2007
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 6476 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


SHEANN II





Cette petite partie avait vraiment transformé mon amie, nous aurions dû le faire beaucoup plus tôt. Il s’agissait maintenant de passer à la 2ème phase, et connaissant Diane, Sheann ne serait pas de trop pour nous y aider.



Diane était également une très belle fille, mais n’avait pas du tout le caractère de Sheann, la partie n’était pas gagnée. Tom nous parla lors longuement d’elle, afin que nous trouvions son point faible. Si Diane était assez fière, limite imbue d’elle-même, sont défaut qui nous laissait quelques espoirs était le fait qu’elle veuille toujours mieux faire que les autres, en particulier des autres filles.
Le week-end suivant, il faisait un soleil magnifique, une journée idéale pour la bronzette. Nous nous rendîmes donc tous ensemble à l’endroit où nous avions passé un bon moment à trois. A peine la couverture installée, Sheann s’installa uniquement vêtue du bas de son maillot de bain. Diane, qui n’avait pas prévu de faire du bronzage, mais qui ne voulait pas être en reste, ne garda que son string, et se coucha près de Sheann. Je pris l’air surpris pour annoncer :



- Tu ne fais pas d’intégral aujourd’hui Sheann ?



- Je ne voulais pas mettre Diane mal à l’aise. Répondit elle.



- Il n’y a pas de problème pour moi. Annonça Diane en retirant son dernier vêtement.



Sheann l’imita, et les deux filles se retrouvèrent alors nues. Mon amie, prenant Diane à témoins, nous interpella :



- Dites donc les garçons, cela ne vous gêne pas d’être encore habillés. Si nous les mettions dans la même tenue que nous, qu’en penses tu Diane?



Tout en voyant que les choses s’emballent un peu trop à son goût, celle-ci acquiesça quand même. Sheann proposa alors de s’occuper de Tom, pendant que Diane me dévêtirait. Elle ne lui donna pas l’occasion de donner son avis, et commença à entreprendre le jean de Tom. Diane la regarda faire un instant, puis piquée dans sa fierté, elle s’activa sur moi. Lorsque nous fûmes entièrement nus tous les quatre, Sheann reprit la parole :



- Tu es plutôt bien fait Tom, ce serait dommage de ne pas en profiter.



Sur ce, elle commença à lui prodiguer quelques douces caresses sur tout le corps. En rien de temps, elle massait déjà la virilité qui lui faisait honneur. Diane ne voulant pas être en reste fit de même. Lorsque la bouche de Sheann remplaça ses mains, Diane la regarda faire avec trouble. Puis, comme Sheann le faisait, elle me prit délicatement entre ses lèvres en ayant l’air de narguer Sheann. Cette dernière, sans s’occuper des réactions de sa camarade, s’enfourcha d’un seul coup sur Tom. Bien évidemment, Diane piquée au vif répliqua immédiatement en m’embrassant fougueusement, elle ne semblait pas décidée à aller aussi vite. Je la pris par le bassin et la guidai tendrement en moi, elle se laissa faire et dès lors n’eut plus aucune retenue. Elle se balança, s’agita et se remua en tout sens, heureusement qu’elle se calma vite, sinon je n’aurais pu me retenir assez longtemps.

Une fois nos cavalières un peu assagies, ce fut à notre tour, à Tom et à moi, de donner le tempo. Il fut parfois tendre, puis enflammé à l’extrême, nos Amazones suivaient sagement notre rythme. La première à exploser fut Diane, suivie de quelques minutes seulement par Sheann. Lorsqu’elles furent satisfaites, nous pûmes à notre tour nous lâcher sans complexes. Il nous fallu plusieurs minutes à tous quatre pour reprendre notre souffle.

Mais si je fus satisfait par la réussite de notre plan, j’avais encore deux idées en tête. Prétextant quelque chose à chercher dans la voiture, j’attirai Sheann dans mon sillage, en laissant les deux autres amoureux en tête à tête. Je lui expliquai alors mon plan :



- Diane a toujours refusé la sodomie à Tom, et d’autre part elle a horreur des homos. J’aimerais, avec ta complicité, lui faire comprendre qu’elle se trompe sur toute la ligne.



Pour la pénétration anale, Sheann était entièrement d’accord avec moi. Nous la pratiquions couramment, et elle aimait assez cette forme de pénétration. Quant à lui faire faire l’amour avec Diane, elle était plutôt opposée à cette proposition. Lorsque je lui expliquai qu’elle était au départ opposée à des relations à trois, et qu’elle s’était ravisée ensuite, et puis qu’il s’agissait avant tout de donner une leçon à Diane, elle me donna son accord.



Lorsque nous sommes revenus vers Tom et Diane, j’ai proposé à nos amies un nouveau jeu :



- Maintenant Tom et moi avons une surprise à vous proposer, est ce que vous êtes d’accord les filles ?



Sheann, suivant le plan que nous avions mis au point, accepta immédiatement. Diane ne voulant pas passer pour une cruche souscrivit à l’idée.



- Nous allons vous bander les yeux, et vous devrez vous laisser faire. Êtes vous toujours d’accord ?



Toutes deux acceptèrent immédiatement le projet, Tom se leva pour que je lui donne quelques explications, et Sheann s’allongea près de Diane. Après qu’elles eurent les yeux bandés, nous nous allongeâmes sur nos compagnes légitimes. Après avoir débuté par un tendre baiser sur leurs lèvres, nous sommes descendu petit à petit vers leurs seins. Nos langues caressèrent les poitrines ainsi offertes, sans négliger leurs mamelons déjà bien excités. Nous avons ensuite continué notre exploration vers leur bas ventre.

Lorsque celui-ci fut pratiquement atteint, Tom se leva en prétextant une crampe au mollet. Quelques secondes après, ce fut Sheann qui prit sa place, sans que Diane ne se doute de rien. Heureusement que mon amie et Tom avaient sensiblement la même longueur de cheveux, cela nous facilitait bien les choses. En prenant bien soin que sa poitrine ne touche pas Diane, Sheann continua les câlineries débutées par Tom. Diane était de plus en plus excitée, et ne se doutait toujours pas du subterfuge. Sheann m’étonna agréablement, car pour quelqu’un qui n’avait jamais pratiqué, je la trouvais fort douée pour l’exercice. Elle s’appliquait vraiment à donner le meilleur d’elle-même, et Diane ne résista guère longtemps.

A peine avait elle prit son plaisir que Tom lui retira son bandeau, sous un grand sourire triomphateur de Sheann. Diane, en découvrant qu’elle avait été abusée, devint rouge comme une pivoine, et ne savait que bredouiller pour se justifier. Tom en profita pour lui faire la leçon :



- Tu vois ma chérie qu’il ne faut jamais juger abusivement les gens. Il faut avant tout prendre du plaisir, et mettre ses préjugés de côté. Sheann n’avait jamais fait cela, elle l’a fait uniquement pour faire plaisir à Raoul, et tu vois comme elle est radieuse. L’amour, c’est aussi faire plaisir à son partenaire.



Diane avait tout à coup perdu de sa superbe, et semblait un peu gênée de ce que venait de lui dire son chéri. Il nous restait encore une petite chose à lui faire réaliser.



Nous nous allongeâmes à nouveau tous les quatre pour deviser de chose et d’autres. Les deux filles s’étaient étendues sur le côté face à face, et nous les garçons étaient bien collés derrière elle. Je continuai de caresser nonchalamment Sheann, tout en suivant la conversation. Mes mains, après s’être occupées de sa poitrine, étaient venues discrètement se placer sur ses fesses. Peu à peu, elles devinrent de plus en plus indiscrètes, en s’enfouissant tour à tour entre ses cuisses et entre ses fesses. Un premier doigt vint titiller son petit trou, puis s’enfoncer sans gêne. Après quelques va et vient, Sheann commençait à se détendre et écoutait la conversation d’une oreille distraite. Un deuxième vint rejoindre le premier dans un but clairement affiché. Diane qui semblait ne pas nous observer, était tout de même intriguée par notre manège. Sheann s’allongea sur le ventre et m’invita à me coucher sur elle, prétextant l’air légèrement frais qui s’abattait en cette fin d’après midi.

Après encore quelques frottements assez suggestifs, elle fit saillir sa croupe dans une invite plutôt directe. Je ne la fit pas attendre plus longtemps, et la pénétrai délicatement. Après plusieurs va vient, elle sembla sortir de son monde et proposa à l’autre couple.



- Si vous avez envie de nous imiter, faîtes comme si nous n’étions pas là, et laissez vous aller.



Voyant qu’ils ne bougeaient toujours pas, elle relança Diane.



- Ne sois pas timide, fais comme moi, c’est tellement bon.



Entre les deux invites de Sheann, Tom s’était aventuré à caresser intimement les fesses de sa compagne. Celle-ci n’avait pas osé l’interrompre devant nous, il s’enhardit un peu plus. Diane, suivant les conseils prodigués par son chéri, s'étendit à son tour sur le ventre. Tom attendit encore avant de se coucher sur elle, et continuait ses cajoleries. Pendant ce temps Sheann avait glissé une main sous son amie, et commençait à lui exciter le minou.



Diane se détendit peu à peu en profitant des doubles caresses, et se souleva pour faciliter l’œuvre de Sheann. Profitant des bonnes dispositions de son amie, Tom se glissa sur elle. Diane se souleva davantage, signifiant ainsi qu’elle acceptait cette nouvelle pénétration. Mon compagnon ne se le fit pas dire deux fois, et s’introduit dans son amie avec beaucoup de prévenance. Ayant toujours en tête sa répulsion pour cet acte, Diane aurait eu beaucoup de difficultés à parvenir à la jouissance, si les caresses perpétrées par Sheann n’avaient pas été aussi chaleureuses.

Tom voulut remettre ça un peu plus tard, mais Diane le convainquit que pour une première fois, elle avait eu assez d’émotions pour la journée.



Tom et Diane se sont quittés un peu plus tard.



En attendant qu’il retrouve une amie plus conciliante, il vient nous retrouver assez fréquemment, pour le plus grand plaisir de Sheann.



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !