Total : 1951
En attente : 84

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (697)
Entre hommes (133)
Entre femmes (51)
Transexuelle (60)
Premiere fois (120)
A plusieurs (671)
Jeune adulte (79)
Mature (23)
Soumis,soumise (148)
Inclassable (53)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






SUPER ORGASME AVEC MES HOMMES

Ecrit par CHANTALOUETTE
Parue le 04 08 2016
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 708 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


BONJOUIR

Je rentre chez moi,je quitte ma jupe et ma veste dans l'ascenseur.Mes hommes m'attendent,la queue dressée,ils m'emmènent à la chambre sans
même me dire bonsoir.Ils me jettent sur le lit et m'écartent les cuisses,je me laisse faire,trop heureuse d'avoir deux mâles en grande
forme pour me défoncer la chatte et le cul après une si belle journée.
Robert enfile sa grosse queue dans ma chatte,il me défonce à grans coups de reins,je passe mes jambes autour de sa taille,il me pince les tétons,je sens le plaisir monter en moi,je frémis,mes poils se dressent de partout,l'orgasme monte lentement..

Je me place sur le côté de manière à ce que Robert puisse me la mettre dans le cul,il entre son engin dans mon petit trou sans aucun
ménagement,mon cul est bien lubrifié,il coulisse aisément dedans,je demand à Hervé,jusque alors simple spectateur de nos ébats,de me
bouffer la chatte comme il sait si bien le faire.Robert me soulève la jambe,ma vulve s'ouvre,Hervé promène sa queue sur ma fente et mon clito avant de me bouffer le minou.Ca ne tarde pas,tout ce désir accumulé depuis ce matin,toutes ces bonnes et belles queues que j'ai pu côtoyer aujourd'hui ont mis le feu à mon corps,et finir avec mes deux amours de maris,c'est vraiment le bonheur,je sens que je vais
jouir.Hervé malmène mon petit bouton tendu pendant que Robert martyrise mon cul et mes tétons,je commence à respirer de plus en plus vite,je souffle comme une locomotive,Hervé s'est mis tête bêche sur le côté pour pouvoir pour se faire sucer.Je le pompe à fond,je
commence à remuer mes hanches,j'ai du mal à me retenir,mon cul part dans tous les sens,je ne me contrôle plus,j'agite mes bras,mes jambes,
Hervé se dégage de ma bouche malgré lui,et je prends une bonne dose sur mon visage,il aura été arrosé aujourd'hui..

Robert se maintient tant bien que mal dans mon petit trou.
Je n'en peux plus,je jouis en gueulant comme un putois,je remue mon cul pour évacuer Robert de mon cul,il ne tient pas longtemps,la belle pouliche en furie désarçonne son fougueux cavalier?je me mets en position foetale et je récupère,je continue de souffler comme un boeuf
tout en pleurant et gémissant,cet orgasme a été magnifique,sans doute un des plus mémorables de ma vie de salope...

Je me calme petit à petit avant de sombrer dans une bonne sieste réparatrice...

Quand je me réveille,je suis en pleine forme,sauf que je me sens sale,souillée par les différentes marques de plaisir reçues de tous
mes amants de la journée.Je vais me doucher,j'ai du sperme plein la raie des fesses,apparemment Robert a dû se branler sur moi durant mon sommeil,je suis vraiment entourée d'obsédés,je les adore mes amours
chéris...

Une fois douchée,je reviens vers eux simplement vêtue d'un string en resille blanche.Mes amours ont mis la table et préparé l'apéritif,je
m'installe entre eux deux,ils sont en caleçon,je caresse la queue de
Robert:
"Dis donc,tu bandes mou,c'est toi qui t'es branlé sur moi,"
"Ton cul me faisait bander et Hervé ne voulait pas me sucer,il va me payer ça celui là"

On se marre tous les trois,je suis heureuse avec mes deux maris,ils s'entendent très bien tous les deux,j'aime les voir se sucer la queue
mutuellement.Il a fallu un peu de temps pour qu'ils s'apprécient,ils ont appris à se connaître,ils sont à présent amoureux l'un de l'autre
en plus de moi,on se complète bien tous les trois..

On finit l'apéro avant de dîner,pendant le repas,je leur raconte les
péripéties amoureuses de ma journée:
"Tu as dû te régaler,petite pute que tu es!!"
"Tu l'as dit,que de belles et grosses queues appartenant à des mâles qui savent s'en servir.."

Il faut croire que le repas les a remis en forme,car à peine la table débarassée,le café englouti,nous sommes allés fumer une clope sur la terrasse.
Apeine arrivés,Robert m'a remis sa bite dans le cul,j'ai_ fumé ma cigarette,penchée en avant avec une grosse bite dans le petit trou.
Notre pause tabac terminée,nous sommes allés sur le lit où j'ai subi les assauts de mes deux hommes en double pénétration,ils se relayaient
dans chacun de mes orifices,c'était bon,j'étais totalement passive,ils
se sont vidés dans ma bouche à tour de rôle.
Après de rapides ablutions,je me suis endormie entre mes deux maris en revivant ma folle journée passée à baiser avec tous ces mâles en furie.Un jour qui fera date,j'ai rarement eu l'occasion de me taper autant de si bons amants bien montés en un seul jour.

J'ai dormi comme une souche.Quand je me suis réveillée,j'étais seule dans mon lit,mes hommes étaient partis au boulot,je n'ai rien entendu.
Je me caresse le ventre et le bas ventre,j'ai du sperme sec dans mes poils et sur ma chatte,je n'ai reien senti,je ne sais pas si c'est arrivé dans la nuit ou sur le matin avant qu'ils ne partent travailler.

Tout en me caressant la fente,je repense à la journée d'hier,quel
bonheur!j'ai rarement passé une aussi belle journée de sexe,je m'en souviendrai toujours,elle doit être classée dans les dix meilleures,..

Mes doigts excitent mon bouton,je suis bien,les cuisses écartées,les
doigts déjà humides de ma chatte trempée.La journée s'annonce bien.

Après avoir flemmardé un peu dans mon lit,je me lève,je fais ma gym
avant de me faire un petit café,puis je prends une douche.
Je me maquille sommairement,je dois aller chercher le pain et les journaux.Je m'habille léger,un pull blanc transparent,une mini jupe en lycra rouge et des bas résille noirs,et comme chaussures des
bottines à talons hauts vernies noires,pas de culotte ni de soutien-gorge.
Je descends dans la rue,il y a une légère brise,j'aurais dû mettre une
jupe plissée pour montrer un peu mes fesses,tant pis.
J'arrive chez Amar,il y a du monde,je lui fais juste signe,il me fait un grand sourire et va dans son labo d'où il revient vite avec Jeannie
qui se dirige vers moi,il me prend par le bras et m'entraîne dehors:
"Chantal,Amar et moi voulons te dire merci,on est ensemble,c'est super
bon"
"Je suis contente pour vous,je reviendrai vous voir,tu me raconteras tout"
On s'embrasse avant de se quitter,je vais à la boulangerie acheter mon pain et embrasser Cathy la salope.Elle sert les deux clients présents puis elle met une affiche sur la porte"Je reviens dans un petit instant"et elle m'entraîne dans l'arrière boutique.Elle se jette sur moi et m'embrasse fougueusement en me caressant les seins à
travers mon pull qui laisse deviner mes tétons tendus,elle passe sa main sous ma jupe et me doigte la chatte avant de s'accroupir pour me
brouter le minou,elle sait y faire la salope,elle aspire mon bouton,
elle me suce en me doigtant le trou du cul,puis elle se relève et vient sur ma bouche:
"Je suis folle de ta petite chatte et de tes seins ma petite pute"
"Moi aussi je t'adore ma chérie!!"
C"est une vraie gouine cette salope!!"
"Tu es bonne ma Chantal,tu sais,tous les mecs qui te connaissent ne
parlent que ed toi,Allou est fou de toi,Amar,Gérard,même mon mari me
parle de toi en bandant,je suis presque jalouse!!"
"Tu t'es tapé Gérard,le marchand de journaux"
"On se voit souvent,le matin de bonne heure avant l'ouverture de nos magasins,on se fait souvent une petite baise.Une petite sodo matinale te donne de l'entrain pour toute la journée"
Je la laisse pour rejoindre Gérard,on discute entre deux clients"
"Alors,tu te tapes l'autre salope de Cathy?"
"Oui,elle aime les queues cette salope,et pas seulement celes des blacks"
"Ca va pour toi alors?"
"Je suis sur un nuage en ce moment,entre toi,Cathy et ma femme"
"Ta femme?"
"c'est devenu une belle cochonne,elle va bosser en mini jupe et souvent sans culotte,elle est habillée comme une pute.Parfois on va dans des endroits où l'on ne connait personne,elle se fait sauter par
tout ce qui lui passe sous la chatte!!"
"Dis donc,elle a bien changé"
"Oui,elle veut inviter son patron un soir pour faire un plan à trois,
et pouvoir baiser au boulot quand elle aura envie"
"Il faudra nous la présenter"
"J'y compte bien,elle va aimer je crois"
On se tripote un instant avant de se séparer,cette salope de Cathy m'a bien fait mouiller...

A SUIVRE CHANTAL LA SALOPE SANS CULOTTE LA CHATTE A L'AIR



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !