Total : 1951
En attente : 240

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (717)
Entre hommes (158)
Entre femmes (52)
Transexuelle (64)
Premiere fois (153)
A plusieurs (696)
Jeune adulte (106)
Mature (32)
Soumis,soumise (155)
Inclassable (58)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






Sans tabouts 1 - Retour à la maison attendu

Ecrit par Ghost
Parue le 24 février 2016
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 2444 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Je suis un homme de 28 ans, 1m92, physiquement sportif, brun aux yeux marron, une queue plutôt généreuse et esthétique d'environ 19cm, une bouche pulpeuse et d'origine latine, qui partage sa vie avec une superbe femme de 27 ans, 1m73, châtain, avec de très belles formes prononcée également de nature sportive, des seins beaux à tailles moyennes, des faisses bien bombée, typée fille de l'est elle est capable de te rendre dingue juste avec son regard coquin et une jolie petite chatte du gere que tous le monde a envie de lécher, avec qui j'ai une grande complicité sexuelle. Nous sommes totalement débridés et profitant de chaque occasion pour faire des nouvelles expériences. Nous avons une vie sexuelle très actives et il nous arrive d'avoir des relations sexuelles ou des expériences que l'on a décidé de partager en recit. Savoir qu'on lis et commente nos ébats nous exite et nous aidera a essayer de nouvelles choses. N'hésitez pas a donner vôtre avis!

- Nous avions passé la journée a nous chauffer par message. Elle me disait que ce matin elle s'était réveillée avec une grande excitation et qu'elle avait hâte que je rentre à la maison. J'avais du mal a me concentrer dans mon travail car elle m'envoyer sans cesse des photos d'elle juste en string dans le lit, de ses seins, ainsi que de sa petite chatte toute mouillée. Elle me disait qu'elle avait envie de me sucer, que je lui baise la bouche, qu'elle avait envie de me sentir en elle.

- Après ma séance de sport quotidienne, je rentre enfin du travail et lorsque je pousse la porte, j la trouve enroulée dans s serviette les cheveux encore mouillés à peine sortie de la douche. Une excitation me monte tout de suite et je l'embrasse dangereusement. Elle me pousse dans la chambre en enlevant mes vêtements sans même dire un mot. En premier ma chemise et elle décroche ma ceinture et me baisse le pantalon jusqu'aux chevilles que je me presse de l'enlever et le jeter dans un coin. Je l'accompagne jusqu'aura mûr en la tenant par les cheveux. Elle sent ma bête qui se réveille contre sont ventre. Elle commence a me caresser la vite alors que je met sa bouche sur mon tâton pour qu'elle puisse le lécher et le mordiller elle sait a quel point cela m'excite. Elle introduit une main dans mon caleçon et commence a me branler l'autre main lui caresse sa chatte déjà très mouillée.

-Elle me mordait le tâton de plus en plus fort selon la force à laquelle je tirais sur ses cheveux dans la direction. Elle poussait des petits gémissement et cela m'excitait encore plus. Je lui redresse sa tête je l'embrasse et tire ses cheveux en direction du mûr pour l'éloigner légèrement de moi, je lui glisse 2 doigts entre ses lèvres pour sentir sa chatte qui est trempée et en l'a regardant dans les yeux je lui dis, " tu dégouline ma petite salope, je dirige mes doigts en direction de sa bouche qu'elle ouvre machinalement pour goûter a sa mouille en me fusant un sourire coquin. Je l'embrasse encore pour sentir sa mouille qui se mêle a nôtre salive. J'ouvre sa bouche avec mes doigts, je crache dedans et je toujours avec mes doigts enlacées dans ses cheveux je l'accroupis à l'hauteur de m bite. Je baisse mon caleçon et elle prend ma bite en main. Elle l'a prend directement en bouche et commence a me sucer lentement. Je lui pince et lui tire le tâton en malaxant ses seins, sa l'excite et elle le fait ressentir dans l'intensité de sa pipe. Elle enfonce ma queue de plus en plus dans sa gorge et sa bouche se met a saliver, ce qui fait dégouliner sa salive le long de ma queue jusqu'à mes coquilles et coule sur le sol. Elle lève la tête et me regarde droit dans les yeux, un regard de salope qui fait montent les frissons dans le dos de n'importe quel homme.

- Je décide de prendre les choses en mains et lui baiser la bouche comme elle en avait tellement envie. Je fais une queue de cheval avec ses cheveux, je fais le tour de ma main, j'enlève ma bite de sa bouche ce qui fait tomber au sol une sa salive et crée un filet de bave qui relie le bout de ma queue a sa lèvre. Je passe mon gland sur ses lèvres pour rompre se lien et je lui demande si elle veut que je lui baise la bouche jusqu'à entendre les bruits de sa gorge. Essoufflée elle me fait un signe de oui de la tête me regarde droit dans les yeux avec un regard rouge et les yeux humides et ouvre grand s bouche. J'introduit ma bite dans sa gorge et je commence par des mouvements pas trop profond, avant de commencer a prendre sa bouche pour un trou. De la salive lui coule abondamment sur les seins qu'elle étale avec une main avant de Lez descendre jusqu'à' sa chatte, je l'entend s'étouffer, sa gorge qui s'ouvre lentement sur mon gland a chaque coup de reins. Elle se caresse la chatte introduit deux doigts et commence a se doigter. Très humide j'entend sa chatte qui fait un brouille agréable a entendre, je m'importe et je lui enfonce ma bite jusqu'à ce quelle bloque au fond de sa gorge, je reste quelques instant et je ressors d'un coup sec. Elle prend une grande respiration dégluti, mets ses doigts dans sa bouche et les lèches en mère regardant droit dans les yeux.

- Je la remet sur pied, l'embrasse pour partager cet harem de fluides et je lui demande " t'es ma petite salope hein? Ma petite pute à moi?" elle me fait encore un signe coquin de la tête en se mordant les lèvres et me répond, " oui t'as petite pute à toi!" je Lez desseins elle passe un bras sur ma jambe, trempe ses doigts dans sa chatte, et commence a me caresser le cul. Avec l'autre main elle remet ma queue qui est raide dans sa bouche et appuie fortement avec ses lèvres. Ses caresses me font durcir encore plus et elle le sent. Elle introduit un premier dois dans mon cul faisant des petits va et vient, enlève sa mains prend sa mouille, fait quelques cercles en appuyant et me met un deuxième doigts. Sans avoir sorti ma bite de sa bouche, elle commence par me tirer dans sa direction, ce qui enfonce plus ses doigts dans mon cul et ma bite dans sa gorge. Elle me lance un regard et voit que je suis a anges, ses mouvements s'intensifiant et une sensations de total excitation me traverse le corps. Elle me doigté intensément, ma bite s'enfonce de plus en plus dans sa gorge et sa salive qui coule le long de ma bite lui sert de lubrifiant.

- Étouffée elle s'arrête, respire, se relève, m'embrasse et me pousse sur le lit. Elle m'enjambe la tête et vient poser sa chatte qui est extrêmement mouillée sur ma bouche, je commence immédiatement a la lécher et j'adore sentir ma bouche qui se rempli de sa mouille. Elle gémi, m'attrape la tête en fait pression entre ses jambes. Ma bouche grande ouverte je lui aspire le clito et elle laisse échapper une gémissement, ma langue rentre dans sa chatte, je la sens chaude, sa mouille me trempe le visage. Elle se tient en équilibre, les deux mains posée sur la tête du lit qu'elle sert de plaisir, j'entend le métal qui ébruite sous la pression de ses doigts. je la lèche langoureusement,comme si j'avais envie de la manger. Elle se redresse, vient a mon hauteur, m'embrasse, lèche sa mouille qui trempe mon visage, me fait lécher ses doigts en me disant, "tu aime ma chatte de salope? Sentir ma mouille te remplir la bouche? " je lui répond et me la remet en position énergiquement, elle ouvre ma bouche, crache dedans, passe ses doigts sur ma langue et me propose sa chatte a lécher. En même temps elle écarte grand ses faisses avec les deux mains ce qui lui laisse libre accès pour se caresser le cul. Après un petit massage qui détend son anus, elle introduit un doigt qui est immédiatement avaler par son trou affamé, deux malingres dans le cul elle se met a frotter sa chatte contre ma langue et j'accompagne sont mouvement en cense inverse. Je décide d'inviter un doigt supplémentaire à la fête et je sens sont cul qui se ressert autour de nos doigts bien enfoncé dans son cul. Je tire vers le bas elle vert le haut, doucement son cul s'écarte , elle gémi, ma queue se dresse à l'idée d'etre en elle.

- Elle se dresse d'un coup sec, prend ma queue en main, la passe sur les lèvres de sa chatte et l'enfonce, je la sens mouillée, serrée, elle monte et descend de manière sensuelle jusqu'à ce que ma bite disparaisse dans sa délictueuse chatte. Elle cavale, sa mouille coule sur mon aine, la sensation des va et vient dans sa chatte mouillée me rend fou, je l'attrape par la gorge et je serre légèrement, juste ce qu'il faut pour la faire accélérer. Nous avions installé un miroir face a notre lit pour apporter une meilleure vue, elle pousse mon visage sur le coté et me dit avec une voix étouffée, "tu aime cette vue? Tu aime voir ta queue qui me fait mouiller comme une chienne me remplir la chatte? " accroupis sur ses pieds je décide de répondre a la question par des gestes, je lui met les deux mains autour de son coup que je ressers un peu plus fort et je commence à envoyé des coups de reins de plus plus fort, le son de ma bite qui cherche le font de sa chatte se fait entendre, je lui dis " tu entend sa? C'est ta petite chatte gourmande qui mouille abondamment.

- Je passe cette fois si en position de contrôle, je l'allonge sur le dos et le tire jusqu'au coin du lit, elle enlace ses jambes par derrière les genoux e qui m'offre un panorama formidable. Je me jette sur sa chatte que je prend grand plaisir a lécher, elle mouille encore avec abondance l'excitation a prit le contrôle de son corps. Je remonte ensuite en embrasant son ventre, je m'arrête sur ses seins que j'aspire, je mord, et mon gland s'approche de sa chatte et je le rentre légèrement et je ressors ce qui l'excite encore plus. " met la moi", me dit-elle, je l'embrasse et j'exerce son voeux, la position me permet d'aller loin au fond de sa chatte. Tu par mes baisers, elle fait échapper un gémissement, de plus en plus fort au fure et a mesure que je la pilonne. Elle veut jouir, je veux la faire jouir, avec un regard de petite chienne elle regarde ma bite qui s'écrase sur sa chatte elle glisse une main et rapidement se met a se masturber. L'orgasme monte, je la sens se resserrer autour de ma bite, sa chatte dégouline sur son petit trou ce qui ajoute une sensation supplémentaire, elle me tire vers elle attrape un de mes tâton a pleine dent ce qui me fait accélérer. Le regard pointé vers moi elle me lance un puissant " fais moi jouir ". Mes mouvements s'intensifiant, je sens mon gland qui tape le fond de sa chatte, et d'un coup un puissant jet me propulsé hors de sa chatte et m'éclabousse.

Son cri est fort la mains qui se masturbé toujours elle se tord, je descend à l'hauteur de sa chatte et je viens recueillir son nectar avant de l'embrasser en laissant couler dans sa  ce que j'ai récupéré. 


- Elle tremble encore, je sens son corps chaud contre le mien, le même regard soutenu elle m'offre son cul. " J'ai envie de te sentir dans mon cul, te sentir m'écarter, sentir mon cul qui s'ouvre sur tes coups de bite". Je l'attrape par les cheveux, je la met face au mûr. Sur la lancée elle enfile des hauts talons qui se trouvaient juste au pied du lit. Je me met en face de sont cul, qu'elle écarte à l'aide de ses deux mains. Le spectacle est magnifique, son petit trou s'ouvre légèrement pour laisser passer ma langue, je lui caresse la chatte en enfonçant ma langue au plus profond. Je profite de sa chatte encore mouillée pour bien lubrifier son cul. Ma queue encore trempe de son orgasme, je me met a me branler, devant mes yeux fixé sur son cul elle s'enfonce directement deux doigts, son cul les avale avec facilité. Elle ajoute un troisième, sa la fait gémir, puis elle utilise 2 doigts de chaque main, qu'elle s'enfonce doucement dans son cul, l'écarte et me dis, "crache dans mon cul, crache sur le cul de ta petite salope et vient m'enculer!". Je m'execute, ses deux mains qui écarte ses fesses, je pose mon gland à l'entrée de son cul, elle pousse dans ma direction ce qui fait entrer mon gland, elle laisse échapper un gémissement en exprimant son plaisir de se faire sodomiser. Petit a petit ma bite se trouve entièrement dans son cul, il se dilate, je le sens s'ouvrir et je commence par des va et vient lent et profond, sortant presque entièrement ma bite. Elle me regarde s'incline vers l'avant ce qui m'offre son cul dans une position ideal. D'une voix très sexy elle me dit, " n'aie pas de pitié, je veux que tu m'éclate le cul jusqu'a ce qu'il fasse le diamètre de ta queue!".


- Je l'attrape par la ceinture, et j'accélère, ma bite explorer son rectum, ses cris sont de plus en plus intense, son cul se dilate à chaque coup de reins. Après de longues secondes d'une sodomie intense, je m'arrête, je sors de son cul et j'admir l'évolution. Son cul est belle et bien ouvert, mais pas encore comme elle le veut. " Ne t'arrête pas me dit-elle, je veux jouir avec ta bite au fond de mon cul tes couilles qui cognent contre ma chatte. J'attaque, mes coups de reins sont d'une telle force que son corp par en avant. Je passe une main devant et j'introduit deux doigts dans sa chatte, de suite je sens sa mouille qui me coule sur la paume de la main. Je pousse, je prend de l'élan, maintenant son cul bien ouvert ma bite sort complètement avant de s'enfoncer jusqu'au bout. Je la sens dans sa chatte qui presionne mes doigts. J'ai envie de jouir, mais je me retiens. Elle crie " je vais jouir", lorsque je sens sa chatte qui se sert au tour de mes doigts je me lâche. Mon foutre lui rempli le cul au même temps qu'elle explose. Son orgasme lui coule le long des jambes et ma queue se fait aspirer par son cul. Je ne la retire pas immédiatement. Le souffle repris, elle me dit " lèche mon cul de salope", en s'ecartant les fesses avec lee deux mains. Je me retire, je récupère mon foutre qui coule de son anus béant, je me relève et lui crache le tout dans la bouche, elle joue avec avant de l'avaler. 


-Après une douche ensemble, nous nous sommes installé devant un film et avons avons discuté longuement sur nos sensations et plaisir partagés.   


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !