Total : 1909
En attente : 8

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (669)
Entre hommes (113)
Entre femmes (50)
Transexuelle (60)
Premiere fois (108)
A plusieurs (649)
Jeune adulte (68)
Mature (17)
Soumis,soumise (142)
Inclassable (41)

EXHIB SANS CULOTTE SUR LE PORT
CONSEIL DE FAMILLE
Les dames me fatiguent .
Bon et mauvais souvenir de vacances 2
Bon et mauvais souvenir de vacances






Souvenir,souvenir

Ecrit par Michelcool06
Parue le 03 mars 2015
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 3622 fois | Cette histoire erotique a une note de : 8.49998/20

Noter ce récit erotique !


Il y a longtemps, je devais avoir pas loin de mes 19 ans, j'ai rencontré à la plage un véliplanchiste très sympa avec lequel j'ai Vitte sympathisé. À cette époque, cela ne faisait pas très longtemps que je vivais sur la côte d'azur et je ne connaissais pas beaucoup de monde. Il était très sportif et 10 ans plus âgé que mois. Il me proposa de profiter du peu de vent pour apprendre à faire de la planche à voile. J'ai tout de suite sauté sur l'occasion, car ici, une location de planche, même à cette époque, ce n'était pas donné. Donc nous nous éloignons de la côte, pour avoir un peu plus de vent, et il commence à me montrer et me laisser ésayer de tenir sur la planche, puis plus tard, d'avancer. Car tout ceci ne s'est pas fait en un jour. Au bout de 10 jours, je me suis lancé seul, et ma fois, je n'étaie pas trop ridicule. Je me suis fait prêter une planche par un de ses collègues, et nous sommes parti en balade le long de la côte. Ce jour-là, les vents étaient plus violents et j' ai dérivé vers les rochers à un endroit où il était impossible d'accoster. Il m'a conseillé de me reposer un peu avant d'éssayer de m'extirper de là, car les courant était fort et qu'il allait être difficile dans sortir. Nous nous somme accroché l'un à lautre et nous avons attendu tout en discutant. À un moment, j'ai senti sa main qui frôlai mes fesses, je ne réagis pas, un peu plus tard, sa main me frôle le sexe, j'étaie gêne, mais là encore, je ne dis rien. À un moment, j'ai senti sa main qui frôla mes fesses, je ne réagis pas, un peu plus tard, sa main me frôla le sexe, j'étaie gêne, mais là encore, je ne dis rien. Il mit sa main sur mes fesses et les caressa, il m'a regardé et ma dis " tu me plais et en plus, tu m'excites". Je luis ai juste répondu que s'étaie nouveau pour mois, que je n'avais jamais été touché par un homme. Il mit sa main dans mon short de bain et me toucha le sexe, puis me masturba. Au bout d'un moment, j'étaie tellement excité que je jouis dans l'eau. Il me demanda si cela m'avait déplu. Je luis répondit que non, que j'avais aimé. Il me sourit puis d'un coup, il remonte sur sa planche et me dit, "aller, on décolle, si on veut rentrer à temps pou le barbecue de ce soir". Se n'est qu'aubout d'un long effort que nous avons réussi à nous extirpé de cette petite crique et que nous somme revenu sur la plage. Nous avons rangé les planches et il m'a reconduit chez mois. Nous avons rangé les planches et il m'a reconduit chez mois. Je répondis oui et nous nous somme quitter. Le lendemain, en revenant de la plage, j'ai di à ma mère que j'allai au cinoche avec des copains et que je rentrerai tard. Je suis descendu de chez mois, il était déjà là à m'attendre. Une fois dans sa voiture, il m'a demandé, si je voulais aller au ciné en premier ou chez luis. Je luis ai répondu, chez toi, sans m'en rendre vraiment compte. Il habitait sur les hauteurs de Villefranche, une super petite maison, avec une piscine. Le top. Il me demanda ce que je voulais boire, et j'ai répondu un coka. Il s'est mis à se moquer de mois, " tu ne bois pas d'alcool ?, ou c'est ta maman qui ne veu pas ?"." Je ne bois pas, à part une bière une fois de temps en temps". "Si tu veux, tu peux te baigner". "Je n'ai pas de maillot". "Baigne-toi à poil, chez mois tout le monde se baigne à poil". Je le regarde me servir mon cock tout en me désabillan. Il s'approche, me tend ma boisson, je suis nu, il me touche le sexe et me dit, "Fait mois confiance et laisse toi faire, je vais te faire du bien". Il se déshabille et me demande de luis touché le sexe, puis il se baisse et me prend en bouche, me lèche la hampe jusqu'aux couilles. Il me branle d'une main et me pétrit les couilles avec l'autre.Je me laisse faire et apprécie ce qu'il me fait. Sa main s'écarte de mes bourses pour passer entre mes jambes et me caresser les fesses, puis un de ses doits me caresse la raie pour atteindre mon anus. Il me retourna, me pencha en avant, vin coller sa langue sur mon petit trou, qu'il semblait vouloir pénétrer. Tout ce qu'il me faisait, m'excitait et je me suis mis à jenoux pour qu'il profite encore plus de ce petit anau qui semblait temps luis plaire. "C'est bien continu à te laisser faire, j'aime que tu te soumettes". Je luis répondit "oui vas y fait mois ce que tu veux, apprend mois tout ". Il se montra plus viril, et me plaça son sexe en position de pénétration. Il mit de la crème sur sa bit et sur mon orifice, puis y pénétra avec douceur, au début, puis ses mouvment se firent plus rapide. Au début, il me demandait. "Ça va, je ne te fait pas mal ?". "Si un peu". "C'est normal ton trou vas élargir petit à petit". "Tu la sens bien ma bit". "Ho oui et j'aime ça". Là, il a accéléré et je sentais son engin aller et venir dans mes entrailles. J'en redemandai et il me disait des trucs que je n'aurai jamais hosé dire. " C'est bon hein salop... T'aimes ça, te faire baiser cochonne". Et mois, je répondais oui à toutes ses injures et autres mots salaces. Son sexe gonfla et je ressenti ses spasmes lorsqu'il jouit dans mes entrailles. Il se retira et me demanda de le suivre dans la salle de bain, ce que je fis. Là, il me dit de luis laver la bit et après de me laver le cul. Je m'exécutais. Dès que j'ai eu fini, il mit son sexe dans ma bouche et la baisa. Au bout d'un petit moment, il enfonça son sexe, me retient la tête et jouis au fond de ma gorge. " Avale, avale tout".Docile , j'ai tout avalé. Il me releva, et me dit de me branler devant lui. Je le fis et dès que j'ai commencé à jouir, il récupéra ma semence dans sa main et me la fit avaler. Notre petite séance de sexe terminée, nous nous somme baigné et avons discuté de nos prochaines rencontres. Notre petite séance de sexe terminée, nous nous somme baigné et avons discuté de nos prochaines rencontres. Je luis confirmai encore ma totale soumission et mon envie d'en apprendre plus.


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !