Total : 1951
En attente : 240

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (717)
Entre hommes (158)
Entre femmes (52)
Transexuelle (64)
Premiere fois (153)
A plusieurs (696)
Jeune adulte (106)
Mature (32)
Soumis,soumise (155)
Inclassable (58)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






Sur un aire de repos

Ecrit par cori
Parue le 04 janvier 2015
Il y a 2 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 4276 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Je suis Corinne j'avais 19 ans a cette époque j'avais chaud entre les cuisses çà me démangé, je parce une annonce sur un site de rencontre cherche homme endurance et viril pour dimanche après-midi vers 13h j'ai une réponse un homme 30 ans il s’appelle David me donne rendez-vous à 14h30 sur un aire de repos entre Nantes et Rennes, je répond OK .J'y serais,très heureux aussi fait moi plaisir ,Habille toi très sexy et bandante ; OK????.

J'y réfléchir. Tu ne seras pas déçu mec ….
Il désire que je sois hyper sexy.

Je n’habille en mini jupe a ras de la moule porte jarretelle bas blanc un petite culotte taille baise un chemisier transparent blanc sans rien en dessous on été au mois de février et je prévois aussi un autre ensemble micro jupe un tee-short et je vais sur l'aire de repos comme prévu.

Une heure plus tard, je suis arrivée sur le parking. Je me gare à l'entrée du parking des poids lourds. Je lui envoi un texto il répond j'arrive

En attendant, je me remaquille. très simple, avec une ligne blanche, un rouge à lèvres recouvert de gloss, dessinant une bouche avide de baisers et de caresses

Je porte un chemisier décolleté, dévoilant largement ma poitrine., et une mini jupe en tissu, dévoilant bien mes cuisses.mes bas et porte jarretelle Une paire de chaussures a talons de 5cm. Je me sens prête pour l'accueillir .
J'attends pas longtemps. David arrive. IL a vite fait de repérer ma voiture et me dit bonjours en passant devant moi.

IL s'arrête juste devant l'entrée du parking dardé et me fait signe de le rejoindre. Je cours vers lui. Je suis vraiment heureuse de voir David pour une rencontre sans lendemain. Monte dans la cabine, Je lui dit bonjour et je lui fait un bisou .

Je vais me garer . Attends 2 minutes , me faisant un clin d’œil.
Je reste sage, mais pas longtemps

Après avoir garé son véhicule, David tire les rideaux. De la cabine est éclairée par les rayons du soleil passant a travers le tissus.
Il me rejoint sur la couchette. Nous nous embrassons fougueusement. Nos langues se mélangent, fouillant dans la bouche de l'autre. IL passe la main sous ma jupe me disant Tiens tu mes une culotte
Enlève là lui dis. Ce qu'il fait prestement.
Son tee shirt et son pantalon ont rapidement rejoint le tapis de sol de la cabine. Mon chemisier les ont vite rejoint. Je me retrouve entièrement nue, ou presque, gardant que ma mini jupe bas et porte jarretelle. Je vais le faire bander très fort. Mes mains caresse sa belle queue de 20 cm et de 16 cm de diamètre, je joue avec mes ongle sur les belle veine remplir sang. devint très raide est allongé sur le dos. Je me mets a cheval sur lui, je me penche vers sa queue et la prends en bouche. IL ne peut voir ce que je fais mais. Moi, je ne lui montre que mes fesses.

Il apprécie mes caresses. Je le pompe comme une chienne. Je veux le faire jouir très vite. Il passe ses mains sus mes fesses et me relève un peu. 2 doigts pénètrent facilement ma petite chatte non rasé, je suis trempée. IL me pince le clito, tirant légèrement dessus.
Je continue à le lécher, maintenant ma position. J'aime l'avoir en bouche. Je joue aussi avec ses couilles et avec ces poils, les pressants. Je l'entends gémir mais ne demande pas d'arrêter.

Je vais jouir , je vais jouir gémit il. Je continue a le lécher de plus belle, le masturbe pour faire sortir sa semence . Je l'aspire. Je sens les giclées arrivé dans ma bouche , et au fond de ma gorge. IL se vide dans un souffle de soulagement.
tu suces comme une déesse, tu es une salope des aires de repos.

Puis nous nous allongeons cote a cote, histoire de reprendre nos esprits. Je lui caresse le torse, il a de baux pectoraux. Lui me caresse le ventre, les seins , jouant gentiment avec les tétons, pour les voir durcir..
Quelques instants plus tard,David me dit qu'il voudrait bien prendre une douche. Étant au volant depuis 6 h ce matin, il a besoin de se détendre.

Il se rhabille, prend ses affaires de toilettes, du linge propre.
Je t'accompagne, moi aussi, je vais prendre une douche avec toi.
Je prends mes affaires en passant devant ma voiture.
Nous marchons jusqu'à la station , distante de 200 mètres environ. Je me serre contre David. Je me sens si bien contre lui.
Il m'enserre la taille, une main bien a plat sur mes fesses nu. Il passe la main sous ma jupe , et non je n'ai pas remis de culotte. Je l'embrasse tout en marchant.

David demande au caissier la clef pour les douches. Nous allons directement a la N°1. Je constate qu'il y a plusieurs salles de douches , indépendantes l'une de l'autre.
Nous refermons le verrou de la porte. C'est une pièce assez grande avec un lavabos. Je dépose mes affaires sur une étager David commence par se raser une petite barbe de un jours. Je n'aime pas quand les joues piquent et m'irritent la peau. Nous rentrons dans la douche , ensemble. Nos vêtements sont rapidement enlevés et accrochés aux patères.

La douche est idéalement réglée sur 35/37°. Collés l'un contre l'autre , nous nous embrassons , l'eau tombant en pluie sur nos épaules. Nous nous caressons mutuellement, amoureusement, langoureusement.
Je mets du gel douche au creux de mes mains , je masse le torse de David, puis le ventre puis sa queue. Je veux la faire grossir, qu'elle devienne bien raide et vaillante. Je la sens grossir entre mes mains. Je prends du gel douche et le masturbe doucement tout en l'embrassant.
Ses couilles glissent entre mes mains savonneuses. Je serre un peu plus fort qu'elles ne m'échappent pas.

Puis David me fait faire demi-tour, dos a lui. Avec l'éponge de bain il me savonne le cou, le dos, les fesses. Je suis pleine de mousse parfumée Il continue a me savonner les seins, jouant avec les tétons , mon ventre. Insiste avec l'éponge sur mon bonbon, excitant les lèvres .
Me rapprochant vers lui, d'une main, David me caresse la chatte, y introduisant un doigt aussitôt. De son autre main, il s'occupe de mon petit trou. La mousse facilite grandement la pénétration de ses doigts. Je me caresse la poitrine , je pince mes tétons, je les faits pointer et durcir. David me dit continue a te caresser salope. J'écarte légèrement les cuisses, fléchissant sur mes jambes pour que j'apprécie le jeu de ses doigts dans ma chatte et dans mon cul. Il les enfonce un peu plus. Je mouille bien. Je dégouline dans ses doigts .

Je pousse des gloussements de plaisir.David tout en me fouillant, me pousse contre la cloison carrelée. Je sens son sexe contre mes fesses. Sa bite force l'entrée de mon petit trou. Je lui dit que çà risque d être douloureux surtout sans préparation. IL remplit ses doigts de salive et me pénètre doucement pour dilater ma petite rondelle. Je me laisse aller, me penchant légèrement en avant. Puis il alterne, enlevant ses doigts remplis de cyprine pour me les introduire dans l'anus. Je me dilate de plus en plus. Lorsqu'il peut faire des va et vient avec 3 doigts, il me saisit par la taille, me soulève légèrement, m'obligeant a me retenir au mur, les mains bien a plat.

Sans forcer beaucoup, il m'encule , c'est sublime. Je sens sa queue glisser dans ma rondelle. Que j'aime çà. Empalée sur son vit je lui dit de ne plus bouger. Je resserre le sphincter par à coup provoquant un massage sur sa bite. Que sa queue devient plus longue, plus grosse.... Je suis aux anges. Sentant le plaisir monter je lui dit : lime moi , encule moi je veux te sentir.....défonce- moi....

David me lime avec force. Sa bite sort parfois presque entièrement pour me remplir a nouveau. Sentir sa queue aller et venir, avec parfois un brin de sauvagerie me met en extase. Je ne voudrais pas qu'il s'arrête.
Ne jouis pas dans mon cul , lui dis je. Quand tu seras prêt à jouir dis le moi....

IL m'a limé pendant 2 ou 3 minutes. A la limite de la jouissance, il se retire. Je me retourne, promptement je me mets a genoux et le prends en bouche. Ma langue s'amuse a parcourir son glang. Mes lèvres montent et descendent le long de sa queue. Je n'ai pas longtemps a attendre avant qu'il me dise. Je vais jouir, je vais jouir... Putain que c'est bon....

Je me recule un petit peu. Je continue à le branler et quand son jus gicle sur mon visage. Son sperme coule sur mes seins en petits filets blancs. David me relève et me masse le visage avec son sperme, les seins , le ventre . Revenant sur mon visage, je lui lèche les doigts. Son sperme à un goût sucré. Ses caresses me procure un immense plaisir. Puis je lui dit. Fais moi jouir par mes seins.

De ses mains puissantes ,David me malaxe la poitrine , pince mes tétons, les tire., les tortille. Je suis dos au mur. J'aime.. oui oui.... Il prend un téton entre ses dents, tire dessus tout en me malaxant le sein. Je me caresse la chatte, j'excite mon clito d'un mouvement rapide de mes doigts. je vais jouir.

David a senti le plaisir m'envahir. Je jouis comme une chienne. Je suis sa pute , sa salope. Je vais crier de plaisir. Je n'ai pas pu crier de plaisir. Voyant que j'allais me lâcher , David m'embrasse en n'atténuant de beaucoup mes cris de plaisir.
Reprenant nos sens , nous sommes restés quelques minutes sous la douche chaude, le temps de nous rincer et moi de reprendre mes esprits.

Après nous être essuyés, et sécher les cheveux, je me remaquille, de façon plus soutenue qu'a mon habitude., mon envie est d'être la pute d'une journée de David. Je suis toujours nue devant le miroir, et mon amant me reluque avec un grand sourire. Tandis que je me refais les cils il plaque une main sur mes fesses qu'il tient fermement, tentant d'insinuer son majeur dans mon cul. Je ne fais rien pour l'en empêcher bien au contraire. Mon sourire , qu'il voit dans le miroir , lui dit que je l'autorise a continuer.

Je poursuis mon maquillage., fard a paupières , far a joues discret, Je m'applique pour être belle, je veux mettre toutes les chances de mon côté pour que David est envie de moi,

Je dessine mes lèvres avec un rouge particulièrement flamboyant, très brillant., David joue avec mon petit trou.. IL fouille ma trousse de maquillage , prend un tube de vaseline et enduit largement son doigt. Remettant sa main sur mes fesses, il me pénètre aisément l'anus; Je me relève sur la pointe des pieds , me penche en prenant appuie sur le lavabo, mettant a sa disposition. Nos regards se croisent dans le miroir. Je suis offerte a ses caresses. Son doigt fait le tour de ma corolle, masse le muscle du sphincter, il me dilate. Mon petit trou est avide de ses caresses. Je ferme les yeux, le plaisir m'envahit une nouvelle fois, je vais atteindre l'orgasme une fois de plus. Je me caresse la chatte pour arriver plus au plaisir charnel. Un doigt dans ma chatte, je sens les doigts David a travers cette fine parois qui sépare le vagin de l' anus. Lorsque je resserre les cuisses, David sait que j'ai mon orgasme. Je me mords les lèvres pour ne pas crier.

Quand je vois ton petit cul si rond, si beau, j'ai envie de te donner une bonne fessée. Sur ce, joignant le geste à la parole , alors que je suis toujours penchée, appuyée contre le lavabo, David m'enserre la taille de son bras musclé, comme pour m'immobiliser. D'ailleurs je ne cherche pas à m'échapper de son étreinte. Puis dans le miroir je vois sa main se relever avant de s'abattre sur mes fesses. Il me donne une claque est vigoureuse sur chaque fesses sans être trop violente .
Pourquoi tu as arrêté, j'allais jouir.
Tu es une belle salope, je t'adore Corinne. Tu es bien ma pute de l'aire de repos. Ma petite chienne que rien n'arrête. Maintenant habillons nous, nous allons au restaurant. J'en connais un restaurant dans un petit village. Ce n'est pas très loin.

David m'avait suggéré de prévoir une tenue très sexy. De mon sac, je sors un ensemble jupe blanche très très coute porte jarretelle rouge et bas blanc un mini soutien gorge rouge un string rouge et chemisier blanc transparent mettant ma petite poitrine en valeur, en valeur et une micro jupe , Cette jupe est bien coupé . Mes tétons , encore durcis se devinent parfaitement.

La jupe est très trés courte, arrivant au niveau des plis des fesses .
Je récupère au fond de mon sac , un string rouge en dentelle. String qui est plutôt un cache sexe.

David m'enlève le string des mains et le rejette dans mon sac.
soir c'est cul nu avec porte jarretelle de bas Je veux te toucher où je veux , quand je veux. Tu es a moi.
Bien évidemment je ne proteste pas. il a deviné mon côté exhibe. Je chausse mes chaussure noir, talons de 3 centimètres. Chaussée ainsi, nous faisons la même taille.
David se recule un peu, autant que peut le permettre la douche, et d'un sifflement admiratif, me dit : Tu es vraiment bandante, tu es trop trop belle. A la fois classe et salope, j'adore.

Nous sortons enfin de la douche après avoir rassemblé toutes nos affaires. Nous rendons la clé au caissier, lequel n'arrête pas de me mater . Quand David lui tend la clef, ce dernier lui dit. J'espère quelle était bonne, chaude comme il fallait, en faisant un clin d’œil.
Je ne sais pas s'il parlait de la douche ou de moi.

Nous sortons de la station, sentant toujours le regard envieux du caissier. Je dandine du cul pour augmenter son excitation. Je sais qu'il sera frustré et ne pourra que fantasmer sur nous.
Voyant mon petit manège David me dit Tu es vraiment une petite garce, un brin salope, tu me fais rire
Un brin salope, c'est tout ?? avec un semblant de moue.

Nous prenons ma voiture pour aller au restaurant. . En m'asseyant, ma micro jupe se relève au maximum , découvrant ma chatte. Elle ne cache rien de mon intimité.
Je tire un peu sur la jupe , pour me couvrir un minimum.David me dit Non , laisse ta jupe relevée , tu es très excitante, ne cache rien , je savoure mon plaisir

Les vitres fumées de ma voiture empêcherons les chauffeurs passant à notre hauteur , de regarder entre mes cuisses. Çà me rassure un peu et çà m'excite aussi.
Au restaurant , nous parlons de choses et d'autres. Nous discutons une prochaines rencontres,conne çà sur un autre parking ou y veux.

Je m'amuse de voir le jeune serveur rougir chaque fois qu'il nous amène quelques choses sur la table. Il ne peut faire autrement que de lorgner dans mon décolleté. Mon 85 c est formidablement mis en valeur dans mon mini soutien gorge Mes seins sont bien remontés, grossissant un peu plus ma poitrine. Son émois m'amuse vraiment et toutes les excuses sont bonnes pour le faire venir a notre table. Je lui demande de l'eau plus fraiche, je redemande du pain, enfin bref , je m'amuse à le faire rougir. Je me suis placée dos au mur. Ainsi les autres clients ne peuvent pas voir que je suis cul nu. J'aime bien me faire voir ,j'aime qu'on me regarde mon cul. La nappe de la table, très retombante permet à David de me caresser la chatte avec son pied. De la pointe de son pied, il s'immisce entre mes cuisses, essaie d'atteindre ma vulve. Son petit jeu m'amuse. Il me murmure, écarte un peu les jambes, avec son sourire ravageur. Je le laisse s'approcher ,et passant ma main sous la nappe, je l'aide à mettre son gros orteil avec sa chaussette dans mon abricot juteux. La position n'est pas aisée , je suis assise vraiment au bord de la chaise pour lui facilité la pénétration. De son orteil , il me masse mes petite lèvres , ne pouvant , bien aller plus loin. Je mouille . Ma cyprine coule sur son pied.

Toujours en murmurant il me dit « Ma petite salope, même une caresse avec mon pied te fait mouiller. De retour au camion , je vais t'en donner. J'aime ma jolie pute de aire de repos. Ses mots, réveillent mes sens, je resserre les cuisses, retenant son pied.

Nous finissons notre repas tranquillement.David demande la note au jeune serveur. Il rougit encore vraiment impressionné par mon décolleté. Je lui lance un sourire ravageur qui le décontenance encore un peu plus. Avant que David est tapé son code de carte bancaire , je me lève. Le serveur, pendant une fraction de seconde aperçoit la naissance de ma chatte non rasé. Il est fort surpris que je sois cul nu. Il en bégaie pour dire merci et bonne soirée. Je baisse ma jupe comme si rien n'était.

Nous reprenons la voiture pour rejoindre le camion sur le parking. Je laisse le volant à David. Moi je prends la place passager. Nous nous embrassons passionnément, avant de prendre la route. Nous avons a peine démarré, je mets les pieds sur le tableau de bord. Ma jupe ne cache vraiment rien. Je m'offre a David lequel au premier feu rouge, plonge sa main dans mon entre cuisse, cherchant a m'exciter le clito. J'aime ces jeux insolites , le risque d'être vu. Je ne sais pas combien de doigts j'ai dans la chatte, David me fouille consciencieusement, pince mon clito, tire un peu dessus jusqu'à me faire poussé un petit cri de plaisir. Le feu passe au vert , hélas trop rapidement.

Nous arrivons sur le parking de l'aire de repos La nuit est déjà bien installée. Main dans la main, serré l'un contre l'autre, ma tête sur ses épaules nous allons au camion.
Je grimpe vite fait dans la couchette et il mes un peut de chauffage .David me rejoint rapidement. Je veux enlever mes escarpins mais il me demande de les garder. Il m'explique avoir vu quelques films porno où les filles baisent en gardant leurs escarpins.avec porte jarretelle et bas Il trouve çà beau et bandant.
Je suis allongée ,en attente de ses caresses
Il fait sauter les boutons de mon chemisier , libérant mes seins de leur prison .David me caresse la poitrine, me pétrit littéralement les seins et excite mes mamelons avec sa langue. Il aspire un téton et me pince l'autre avec deux doigts en tirant dessus.
Je défais la ceinture de son pantalon, il m'aide à lui enlevé. Son tee shirt enlevé le voilà nu, musclé, beau, viril. Il me défait mon soutien gorge , me le fait passer par dessus la tête. Je n'ai plus que ma micro jupe et porte jarretelle et mes bas mes petite chaussure. Tu es bandante comme çà! !
Il se met a genoux pur mieux m'admirer. Mais tu ne bandes pas vraiment , je vais régler çà . Je prends son membre dans la main. Je le caresse doucement , tout le long. Après 2 ou 3 contorsions, je me retrouve la tête entre ses cuisses, Je prends une de ses couilles en bouche et la fait rouler avec ma langue. Je l'aspire tout en le masturbant. Il devient dur, il grandit.
Je ne vais pas éjaculer de si tôt , tu m'as déjà pompé a fond 2 fois ma petite salope.
Ce ne sera que mieux , nous avons le temps répondis -je.
David continue de jouer avec mes seins. Il tire sur les deux tétons, les relâche, recommence. J'ai maintenant les 2 couilles en bouches. Je tire sur les bourses, ma main monte et descend sur sa hampe. David a maintenant une belle érection .
Il se penche sur moi. sa langue lèche ma friandise. J'écarte les cuisses pour en faciliter l'ouverture. La langue me pénètre, il pince mes petite lèvres , puis les petites , les écarte. Sa langue titille mon clito, il l'aspire et le pince entre ses lèvres. Je mouille abondamment , je suis une vraie chienne.
Il introduit ses doigts dans ma grotte, recueille ma mouille pour humidifier mes fesses et mon anus. Je suis toujours allongée sur le dos. Offerte, demandant ses caresses. Je m'abandonne totalement à lui. Je ne résiste pas.

Après plusieurs aller retour de ses doigts entre mon abricot et mon petit trou, j'ai l'anus bien lubrifier. La sodomie m'apporte beaucoup de plaisir, souvent plus qu'une pénétration vaginale. Je dois dire que mon amant est vraiment très doué pour cette pratique. A mon avis , ce n'est pas sa première expérience. Tant mieux pour moi.

David change de position . IL se place devant moi, soulève mes jambes et les place sur ses épaules.. Un oreiller calé sous les reins me surélève le bassin.
De sa queue, David me remplit la chatte. Je le sens au fond de moi. Il fait plusieurs aller retour, avec une lenteur . Puis se retirant d'un coup, il se présente à l'entrée de mon petit trou. Avec mes jambes , j’appuie sur ses épaules pour me surélever un petit peu plus.

Encule moi, oui Encule moi , je veux te sentir dans mon cul .
Il se présente devant mon entrée étroite , force le passage. Je m'ouvre facilement, je le reçois en entier. Je m'agrippe a ses cuisses pour mieux le coller a mes fesses. Il me donne des petits coups de reins, ses couilles tapent sur mes fesses, il est tout entier dans mon cul. Je ferme les yeux en lui disant que c'est bon, reste comme çà , ne bouge pas trop …c’est moi qui vais donner le rythme .

David ne bouge quasiment pas. La cadence de mes coups de bassin est lente, comme je le veux. Je le sens bien à l'intérieur de moi. Je suis bien, heureuse.
Tu vais jouir dans ma chatte, je te veux dedans. David change d'orifice promptement. Maintenant j'ai les jambes autour de sa taille. Défonce moi la chatte, rempli moi la chatte ,je ne sais quelles autres obscénités ai je pu dire. David me dit que je suis sa salope , sa pute , sa chienne. J'aime l'entendre , il le sait , me le répète. Ces insultes , voulues , demandées, décuplent mon plaisir au moment de la jouissance.
Il se vide en moi, épanche sa semence, me remplit la chatte pour mon plus grand bonheur. Je veux tout garder en moi. Notre étreinte se conclut par un tendre et long baiser.

Puis nous nous allongeons l'un a coté de l'autre. David passe un bras par dessus mes épaules et me tient un sein. J'ai enlevé mes chaussure pour dormir mais m'a demandé de garder ma micro jupe. Il me trouve très sensuelle avec ce vêtement. Même s'il ne bande plus beaucoup, j'ai mis sa bite ente mes fesses. Nous nous endormons ainsi après avoir joué avec nos sens. Ce soir , nous avons fait 3 fois l'amour. Je suis comblée.

5 heures du matin. Nous nous réveillons.David a son érection matinale. Mes mains, assez expertes, finissent de le durcir. Nous sommes dans la position de la cuillère, comme nous nous sommes endormis quelques heures plus tôt. Je dirige sa queue devant ma rondelle. Sans nous parler,David me sodomise , profondément. Il a compris qu'il doit y aller fort, sans ménagement, Autant j'aime la douceur quand on baise , autant parfois j'apprécie une équipée sauvage..David jouit très rapidement. Je me colle à lui pour ne pas en perdre une goutte. J'aime ce liquide chaud dans mes entrailles. Je jouis en me mordant les lèvres.

David se retire doucement, ne bandant plus. Il m'embrasse tendrement dans le cou en me disant merci. Nous nous promettons de nous revoir. un jours.

Nous nous habillons. J'ai remis ma micro jupe, pour rentrer chez moi.David m'accompagne jusqu'à ma voiture. Moi je rente à Pornic lui continue sa route vers Brest Caen la France entière et l’étranger ces une rencontre sans lendemain
je lui fait
A bientôt......
Avant de repartir j'avais chaud au cul encore, j'ai tourné autour des camions sur le parking un chauffeur été a poils dans camion et quand il ma vu il ces branlé ,il me fait signe de monté tu prend combien 40 euro tu baise a prix là oui allonge toi je vais de sauté avec ma belle queue il me saute et dix minute après j’étais redescendu du camion j'ai fait cinq chauffeur comme çà en une heure et demie et je suis rentrer chers moi pour prendre une douche et je suis partir après a mon travail
Corinne


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !