Total : 1951
En attente : 157

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (709)
Entre hommes (144)
Entre femmes (51)
Transexuelle (62)
Premiere fois (141)
A plusieurs (679)
Jeune adulte (89)
Mature (24)
Soumis,soumise (153)
Inclassable (56)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






Un odieux chantage 1

Ecrit par Aurore34
Parue le 03 mars 2016
Il y a 5 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 11793 fois | Cette histoire erotique a une note de : 12.3333/20

Noter ce récit erotique !




Il est quinze heures quand Djamel, jeune maghrébin d’à peine dix huit ans, se rend chez son copain Lucas, pour lui dire au revoir. En effet, Lucas part en vacances chez son père, et ne reviendra que pour fêter ses dix huit ans.
Du reste, il faut que Sylvie, sa mère, prépare les festivités.
Sylvie, trente huit ans, est d’une beauté à couper le souffle. Elle est séparée depuis deux ans, et on lui connait très peu de relations.

Djamel sonne, pas de réponse.
Il tourne la poignée, la porte s’ouvre sur un grand hall, qui donne sur un vaste salon. Il s’avance à pas feutrés, quand il entend une porte qui se ferme.
C’est Sylvie qui sort de la salle de bains. Elle est vêtue d’un court peignoir, qui dévoile ses longues jambes.
Pour ne pas être vu, Djamel se cache derrière un grand yucca.

Sylvie s’assied sur le canapé, ouvre son peignoir, et commence à se caresser.
Djamel reste scotché, en découvrant le corps superbe de la mère de son copain, mais ne se démonte pas. Il actionne son portable pour immortaliser la scène.

Il voit Sylvie caresser sa chatte fraichement épilée, sortir son clitoris de son écrin, le doigter avec son majeur. Deux doigts pénètrent la chatte, et la branle violemment. Elle sort deux godes de la table basse. Le premier, d’environ dix huit centimètres, s’enfonce dans la chatte, L’autre, plus petit, pénètre le petit trou.
Sylvie se tord comme un serpent sur le canapé, hurle de plaisir, sa respiration s’accélère…Soudain, elle atteint l’orgasme. Il est terrible.

Sylvie se lève et se rend à la salle de bains. Djamel en profite pour quitter les lieux. Arrivé chez lui, il grave la scène sur un CD, en fait plusieurs copies.

Le lendemain, Sylvie se rend à sa boite aux lettres, et récupère une enveloppe à bulles. Une fois dans le salon, elle l’ouvre, et découvre le CD, avec un petit mot. Curieuse, elle allume sa télé, et met en route son lecteur DVD.
Dès les premières images, Sylvie n’en croit pas se yeux. Elle met sa main devant la bouche, tombe assise sur le canapé. « Mais qui a pu faire ça, se demande-t-elle ». Puis, elle lit le mot qui accompagnait le colis.

-Cet après-midi, je serai chez vous à quinze heures. Je veux que vous m’attendiez dans la même tenue que sur la vidéo. Obéissez, sinon…

Sylvie se prend le visage à deux mains. Le message est sans équivoque.

Quinze heures précise, on sonne à la porte. Toute tremblante, Sylvie ouvre la porte.

-A, c’est toi Djamel, désolé, mais j’attends une visite, et puis Lucas est parti.
-Je sais Madame, répond-il en s’avançant dans le salon…c’est moi la visite. Il faut qu’on parle tous les deux. Vous avez vu la vidéo ? Alors, si vous ne voulez pas que je balance, faudra être gentille avec moi.
-Heu…je suis désolée…mais qu’attends-tu de moi…de l’argent…me faire chanter ?

Pour toute réponse, Djamel s’avance vers elle, écarte les pans du peignoir, découvre les magnifiques seins de Sylvie. Celle-ci le repousse violemment. Le jeune maghrébin fait un pas en arrière, puis tourne les talons.

-Très bien, dit-il, vous l’aurez voulu…
-Non, non…attend, s’il te plait, assieds-toi, qu’on discute…que veux-tu au juste.

Djamel passe un bras autour des épaules de Sylvie, tente d’ouvrir une deuxième fois le peignoir. Sylvie a compris qu’aucune résistante ne mènera à rien. Elle ferme les yeux et accepte les caresses de son maitre chanteur, qui fait rouler le bout d’un sein entre ses doigts. Puis Djamel va plus loin, glisse une main entre les cuisses. Là, Sylvie le repousse sèchement.

-Non, pas ça, pleure-t-elle, je pourrai être ta mère…arrêtes, penses à Lucas.
-Tu vas devenir ma chienne, poursuit Djamel, alors tu as intérêt à m’obéir, ok ?

Sous la menace, Sylvie s’ouvre d’avantage craignant la colère du jeune maghrébin, mais aussi, qu’il montre la vidéo au lycée, ou qu’il envoie sur le net.
Un doigt écarte les lèvres intimes, pénètre la chatte. Sylvie s’aperçoit que Djamel n’est pas un novice, à la façon qu’il a de doigter son petit bouton.
Malgré elle, Sylvie ondule sur le canapé, apprécie de plus en plus l’odieuse caresse.

-Vous aimez Madame, ironise Djamel…vous le bougez vôtre cul, hein…salope.
-Je suis une femme, gémit-elle vaincue…toute les femmes aiment se faire gratter, c’est tellement bon…sens comme je mouille…oh oui, branle moi…fais moi jouir…

Sylvie hurle de plaisir quand elle atteint l’orgasme, mais reprend vite ses esprits.
Elle ordonne à Djamel de partir, en demandant de lui remettre la vidéo compromettante. Mais ce dernier en veut plus.
Il prend la main de Sylvie, et la place sur son sexe, à travers son bermuda. Sylvie retire vivement sa main en sentant la bite en érection, tout en reconnaissant que le gamin à l’air sacrément monté. Djamel perd patience. Il sort son énorme bite, et prend Sylvie par les cheveux.

-Tu vas obéir connasse, gronde-t-il en la secouant, tu vas me tailler une pipe.
-Oui, pleure Sylvie vaincue, je vais te sucer...mais s’il te plait, ne me brutalise pas.

Sylvie se penche, engloutit la queue décalottée de Djamel. Ce dernier fait pression sur sa nuque. Sylvie s’emploie à fond sur le membre tendu du jeune maghrébin, qui accélère ses va et vient dans sa bouche. Elle sent la bite vibrer, jusqu’à l’explosion.

-Ah, ouais…salope…t’es bonne toi…allez, vas-y, suces moi, ah…ah…je viens…je vais cracher…sors ta langue sale pute....

Sylvie obéit. Calmement, Djamel dépose sa semence sur la langue de Sylvie. Sans attendre, elle l’avale, la garde en bouche, le temps que Djamel se vide entièrement les couilles.
Enfin satisfait, et avant de partir, Djamel donne quelques recommandations à Sylvie.

-Chaque fois que je passerai te voir, je veux que tu sois habillée sexy, pas de culotte, la chatte parfaitement épilée, et surtout, obéir, je veux que tu sois ma soumise.

Djamel lui donne une tape sur les fesses, et l’embrasse. Puis il quitte les lieux.






Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !