Total : 994
En attente : 5

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (423)
Entre hommes (55)
Entre femmes (33)
Transexuelle (52)
Premiere fois (35)
A plusieurs (284)
Jeune adulte (9)
Mature (7)
Soumis,soumise (85)
Inclassable (16)

elles s’éclatent au club
LA VIEILLE FILLE SUITE
PREMIERS PAS DE SOUMIS 6
en vacances chers mon oncle
AU CHATEAU






chantage

Ecrit par lord hinateur
Parue le 15 08 2007
Il y a 8 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 32361 fois | Cette histoire erotique a une note de : 14.5713/20

Noter ce récit erotique !


Quelle ne fut pas la surprise de Val en allumant son ordinateur ce matin. Elle avait tout de suite réeteint l'écran mais elle en était sur, la fille nue qui se faisait prendre en levrette sur l'écran, c'était elle. Pas un photo montage, elle ne savait que trop d'ou elle provenait cette photo. Une folie de son ex. Un petit film tourné entre eux. Mais comment cette photo était elle là, sur l'ordinateur de la boite ou elle était employée. elle ralluma en vérifiant que personne ne pouvait voir. c'est alors qu'elle vit le petit message tout en bas. Cela n'y était pas avant donc celui ou celle qui avait mise la photo était la, parmi ceux du bureau et il la voyait. le message interne disait:<10h00 MSN contact: Maitre p<. La colere monta en elle, une ire qu'elle savait déjà vaine puisqu'il faudrait bien qu'elle sache qui ou quoi ou comment retirer tout cela. Val effaça l'écran, mais il y avait d'autres photos tiraient du film. on la voyait dans plusieurs positions toutes plus scabreuse les unes que les autres. Elle s'en voulait maintenant la colére s'était retournée contre elle. Bon elle n'avait jamais été une oie blanche c'était meme plutot le contraire mais pourquoi avait elle fait ça. puis elle se demanda qu'estce que ce maitre-chanteur, de l'argent non bien sur elle n'en possedait pas assez.Surement la meme chose que sur les photos et peut etre n'avait il pas de mauvaise intention il voulait juste s'amuser. tout cela tourna dans sa tete jusqu'a l'heure fatidique.



A moins cinq elle se mit en ligne sur le site et tapa:
- qui etes-vous? que voulez-vous? vous n'avez pas interet à me faire chanter.

- Du calme, DOUCEUR, il ne faut pas s'enerver, j'étais justement entrain de programmer un envoie sur tous les ordis de la boite, c'est un film porno, réussi d'ailleurs.

- Non, je vous en prie qu'est-ce que vous voulez? ou avait vous eut ce film?

- Voila qui est mieux. d'abord tu vas etre trés polie et m'appeller Maitre.


- Pour qui me prenez-vous? il n'en est pas question.
- Tu n'as pas vraiment le choix et je te prends pour ce que tu es: UNE SALOPE.

- Ou l'avait vous eut?

- T'as oublié un mot, mais de toutes façon cela ne te regarde pas. Comme tu n'es pas trés coopérative je vais te punir.

- Cela ne va pas vous etes fou?

- Vous etes fou Maitre! tu as interet à obéir.

- Bon d'accord MAITRE.

- pour te faire comprendre qui commande maintenant, tu vas allez aux toilette et retirer ta culotte. je sais que tu t'en fou parce que tu es en pantalon mais je veux que tu déposes ton petit bout de chiffon sur le lavabo des toilettes des hommes compris SALOPE.

- Salaud, vous étes un salaud, je vous hait

- Hait qui tu veux mais obéis sinon...

Val se leva trés énervée. elle jeta un regard noir tout autour d'elle, mais ne vit personne suceptible d'etre le maitre en question. Tous étaient affairés sur leurs claviers alors qui? Quand elle revint elle espéra meme que quelqu'un allait aller chercher sa culotte qu'elle avait essayé de dissimuler derriere le robinet, mais rien. sur son écran un autre message était inscrit.


- Bravo, il y en a un qui va bien se marrer et qui va peut etre en faire profiter les autres.

- Salaud!

- Tu commences à m'échauffer toi la salope. Je vais encore etre patient mais c'est la derniere fois. bon tu me donnes ton msn chez toi je te contacterais ce soir à 21h et taches d'etre la. tu as une web-cam?

Val comprit qu'il fallait qu'elle se calme.

- Je n'ai pas de web-cam. mais je serai la Maitre.

- Tu en acheteras une en route sinon comment pourrais-je etre sur que c'est bien toi et pas ton petit ami?

- Je n'ai pas de petit ami Maitre.

- C'est tres dommage on ne doit pas s'ennuyer avec une vicieuse comme toi?

- Je ne sais pas Maitre.

- Nous verrons cela ce soir, pour l'instant j'ai du boulot.

Val surveilla encore les allers et venus des hommes mais comment etre sur de quoi que ce soit. En tout cas elle n'entendit pas parler de sa culotte.


L'aprés-midi fut trés longue pour val en proie à une crainte et une anxiété montante. A 16h30 elle se rendit dans un magasin spécialisé et acheta une web-cam qu' un vendeur lui certifia facile à installer. Elle ne voulait pas comme souvent faire intervenir son voisin qui se révelait etre un dragueur plutot collant. Val arriva chez elle vers dix-huit heures elle prit son courrier et une encore une surprise. Dans une envelloppe sans adresse elle trouva un jeu des meme photos qu'elle avait eut ce matin sur son écran. Ainsi le Maitre savait ou elle habitait. Cela ne la rassura pas. Elle installa la caméra puis se doucha avant de s'installer devant son écran avec un sandwich. Elle travailla un peu en ligne en attendant l'heure de son rendez-vous virtuel.

Il était 21 h précise quand le petit signal retentit. elle lut:
- Bonsoir Salope!

déjà sa colére montait elle hésita un instant avant de répondre:
- Bonsoir Maitre.

- Je constate que tu es dans de meilleures dispositions que tout à l'heure.

- Si on veut Maitre, que voulez-vous?

- eh bien voila puique l'on est appellé à beaucoup se voir, j'aimerai que pour aller au bureau tu ne mettes que des jupes ou robes.

- Je n'en ai pas beaucoup.

- Tu te débrouilles j'en ai rien à faire. moi je donne les ordres toi tu éxecutes, c'est pas compliqué.

- D'accord Maitre. je vous aurez vous etes un salaud.

- Tu ne vas pas recommencer? tu ne voudrais pas avoir une exposition de photos demain en te levant dans ton hall d'immeuble.
- Puisque je vous ai dit que je mettrais une jupe.

- On verra bien mais pour l'instant je vois que tu n'es pas trés obéissante alors pour la peine tu vas te mettre à poil.

Elle souffla un grand coup mais elle avait trop peur de ses menaces pour ne pas s'éxecuter illico. elle se rassit mais il lui demanda de regler la web-cam pour la voir mieux. Val était résigné.
- Et pour te punir encore de ton insolence, tu vas te caresser maintenant et ne fait pas semblant.

Bien qu'exaspérée par l'homme elle fit ce qu'il lui demandait. Il la laissa faire un moment avant de faire un commentaire salace:

- On dirait que cela te plait de te branler devant moi Hein Salope!
- Je n'ai pas vraiment le choix non?

- C'est vrai ma toute belle mais je sens que l'on va bien s'amuser tout les deux.

- Ne croyez pas que je vais ceder à tous vos caprices

_ T'as oublié Maitre et pour mes caprices on verra bien. pour ton incartade punition: demain pas de culotte sous ta jupe et je verrifierais pour l'instant au revoir.

Il coupa la liaison et Val resta un moment à réfléchir. S'il vérifiait son obéissance, il serait obligé de se montrer et alors elle saurait et pourrait l'attaquer ou elle ne savait plus.



Sa nuit fut agitée. Elle se leva épuisée prit une douche et s'habilla. elle avait enfilé une culotte par bravoure de toute façon s'il se dévoilait elle l'affronterait.

Quand elle alluma son écran, elle eut un sursaut, il y avait ses fesses en gros plan et ecrit dessus MSN 10H. Elle effaça et toisa les gens déjà arrivés mais ils étaient trop pour en soupçonner un. A 10 h elle contacta maitre il lui répondit aussitot:

- Leves ta jupe et écartes les jambes.

- Je ne peux pas il y a trop de monde.

- sous ton bureau ils ne verront rien.

les bureaux étaient à l'Américainemais, elle eut soudain la révélation. elle se pencha et aperçu la web-cam fixée dessous il avait pensé à tout. Maintenant elle était prise au piége. Un nouveau message la saua presque.

- Je sais que tu en as une je l'ai vu alors punition: Enleves la maintenant ici.

- Vous etes fou.

- Non mais toi tu commences à me courir, je sens que je vais t'afficher partout.

- Non je vous en prie je le fais Maitre.

Val se tortilla et se contortionna en surveillant ses collégues. elle réussit à oter son sous-vetement.

- Poses la sur ton bureau et en évidence.

- je ne peux pas faire ça si quelqu'un vient.

- Je m'en fous de tes états d'ame tu n'as qu'à etre plus obeissante.

- Je le serai je vous jure mais pas cela.

- bon mais tu as un autre gage de ta bonne foi d'accord?

- D'accord Maitre.

- bon 11 h 30 aux archives, allée centrale tu te mets à poil,à genoux et tu te branles.

- Mais si quelqu'un vient?

- Tu n'aurais vraiment pas de chance ou c'est peut-etre moi qui l'enverrait. Il ne va jamais personne aux archives à part toi aujourd'hui bien sur.

- Bon c'est d'accord Maitre mais aprés vous me laisserait tranquille.

- Ca c'est quand je le déciderais et crois je m'amuse trop bien pour arreter maintenant. bon ce soir 21h chez toi devant ton écran, à poil bien sur.


Val alla aux archives à l'heure dite et obéit mais elle s'attendait à voir son bourreau arrivait et fut presque déçu qu'il ne vienne pas. Elle avait reussi à se faire jouir et en avait honte. Elle se demanda si elle ne commençait pas à prendre plaisir aux petits jeux du maitre- chanteur. Elle fut presque amusée le soir, quand aprés l'avoir félicité pour sa prestation aux archives et lui avoir avoué qu'il y avait dissimulé un camescope, il lui avait donné l'ordre pour le lendemain de n'avoir aucun dessous.



A SUIVRE




Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.


Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !