Total : 2243
En attente : 21

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (723)
Entre hommes (161)
Entre femmes (55)
Transexuelle (64)
Premiere fois (171)
A plusieurs (707)
Jeune adulte (114)
Mature (35)
Soumis,soumise (171)
Inclassable (63)

Une tournée qui coûte cher
Le pêcheur 2
Le pêcheur
érection génante
Une défonce mémorable






j'hallucine 2

Ecrit par Charlene
Parue le 11 mars 2016
Il y a 4 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 5222 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Cela fait peu de temps que j'ai goûtée a la queue énorme de mon fils qu'elle me manque déjà.
Chaque soir avant de m'endormir je l'imagine entrain de me forer les orifices.
J'en parle a mon mari Lucien.

-Tu sais mon chéri ,depuis que je me suis fais prendre par Marc cela en devient une obsession, je ne pense qu'a ça, a chaque fois que je le croise ,je voudrai qu'il me penetre sur le champ , je crois que j'en deviens folle.

-Eh bien ma salope, il est vrai que tu avais jouis comme une chienne lorsqu'il t'a baisais, donc si je comprends bien tu veux rééditer l’expérience?

-Oh oui j'en suis malade, je veux sa grosse queue, lorsque que tu nous regardes j'en suis encore plus excitée.

- Bon ce soir, nous allons y remédier, nous le ferons venir dans notre chambre.

-Mais j'y pense, Marion rentre de son stage ce soir il faudra faire très attention mon chéri.

-Tu sais Lucie je la baiserai bien la petite avec son petit cul a faire lever les queues humm.

-Tu baiserai ta fille ?

-Toi tu baises bien avec ton fils alors .

Je me racle la gorge huuum huum, je venais de dire une connerie.

Mon fils ravi de pouvoir me faire encore l'amour fonce le premier dans la salle de bain prendre sa douche.

Mon mari lui discutait doucement avec Marion.
D'où j’étais je ne pouvais pas entendre ce qu'ils se racontaient,mais je remarquais qu'elle faisait les gros yeux et hochait la tete.

Marion va dans sa chambre faire quelques devoirs.

-Lucien Qu-es que tu a dis a Marion?

Eh bien je lui ai dis qu'elle pouvais venir ce soir voir sa mère ce faire défoncer par son fils .

-Tu lui as dis ça? je deviens rouge comme une pivoine


-Oui ,si elle vient... je lui prépare une surprise .

-Oh salaud tu ne vas tout de même pas la forcer contre son gré.

-Bien sur que non tu es malade je ne ferai jamais ça.

Mon mari et moi même prenons notre douche puis nous nous dirigeons vers notre chambre entièrement nus.

Sur le lit Nous attendait Marc , il était en tenue prêt pour l'assaut.
Il se masturbait doucement, il dit.

-J'ai failli attendre maman , aller branle ton amant ma petite salope chérie.
Je m'approche du lit,sans hésiter je saisis son monstre et le branle.

-Plus vite et plus fort stp maman.

J’obéis, a chaque descente de mon poignet je décalotte le gland violacé ,il a la forme d'un cèpe aussi gros et lisse, de temps en temps je donne une petite lèche sur le bout.

Je prendre en bouche le champignon , il me la déforme et me fait mal a la mâchoire, je le tète tant bien que mal, je le suçote.

Lucien est assit sur le bord du lit et se masturbe lentement.

-Putain quelle bite s’exclame Marion qui vient d'entrer dans la chambre.
elle s'approche le plus prés possible pour ne rien manquer du spectacle.

-Je suis content que tu sois venue ma chérie lui dit mon mari, tu vas assister a du grand art.

-Si Tu veux que je te prépare Lucie chérie, écartes tes jambes.dis mon mari

Il est derriere moi , m’écarte les fesses avec ses mains
puis crache sur mon œillet, il le badigeonne avec sa salive puis pose contre mon anus son gland ,il me prends par les hanches et pousse , le manche s'enfonce dans mon conduit anal doucement.

-Regarde Marion papa encule maman, tu vas l'entendre couiner elle adore ça la sodomie cette salope.

Le pieu coulisse dans mon fondement et me procure un immense plaisir , je tète plus avidement la queue de mon fils.

-Maman je vais te blasonner la gorge de mon foutre.

-Oui maman ouiiiiiiii.

Marc envoie au fond de mon gosier de puissantes décharges de sperme qui manquent de m’étouffer.
Je recrache son membre, un filet de sperme coule aux coins de mes lèvres.

-Avales: me crie Lucien.

Je deglutie difficilement et finie par avaler le sperme chaud.

Mon mari me bourre le cul de plus en plus vite ,je gémis et râle , mon souffle est court et rapide.
Je me cabre et explose en hurlant ma jouissance.

Marion a les yeux écarquillés et n'en revient pas de la puissance de ma jouissance.

Elle est excitée ,elle caresse son sexe a travers son short.

Lucien la regarde et ressort son braquemart de mon cul.

-Suce papa ma chérie vas y .

-non pas ça.

Apres plusieurs minutes de tractations Marion se laisse convaincre .

Il s'approche d'elle et agite son engin sous son nez.

Marion fixe l'engin ,elle prend une grande respiration et avale le gland gonflé de desir.

Ouiiiiiiiiiii oooooooh ma chérie .

Elle suce la queue paternel, elle y met tout son cœur.

Pendant qu'elle le suce je fais descendre son short et attrape au passage son string.
Rapidement les deux se retrouvent au sol.
J’écarte brusquement les pans de son chemisier pour en faire jaillir ses seins.
Un téton pointe au centre de chaque aréole brune.

Je me dirige maintenant vers mon fils, je monte sur le lit enjambe Marc et fais descendre mon corps sur son épaisse queue .

Je m'empale doucement en serrant les dents, la descente est très difficile, a moitié du parcourt je me laisse tomber de tout mon poids,
Je grimace mais la bite énorme est bien ancrée en moi, son gland bute contre le col de mon utérus.
Encore un quart de sa bite est a extérieure

Mon fils m'aide avec ses mains pour me faire monter et descendre sur son engin monstrueux.

Ma fille s’évertue a pomper son père ,a entendre ses gloussements j'en déduis qu'elle apprécie ça .
Sa bouche monte et descend sur la hampe veineuse, elle lui triture les couilles ce qui le fait grogner de plaisir.

-Assez ma chérie je vais jouir , offre toi a papa.

Elle s'allonge sur le plancher et ouvre largement les jambes.
Mon mari place sa tete entre ses cuisses et plaque sa bouche sur sa fente humide.
Sa langue monte et descend sur la vulve juteuse, il la fait pénétrer pour fouiller le temple du plaisir..
Marion gémit de bonheur, elle appuie de temps en temps sur la tete de son père en râlant de Plaisir.

Il recule un peu sa tete et ecarte les grandes lèvres avec ses doigts,
Il fait sortir de son écrin la perle d'amour et la gobe brusquement,Marion sursaute et pousse un petit cri .

-oh oui .

Longuement Lucien joue avec le bouton de sa fille ,il le fait gonfler un maximum, il le mordille doucement Marion souffle fortement.

-Papa papa.

Elle se contracte et explose de jouissance dans la bouche de son père qui avale le jet de cyprine.

Enfin ,il s’écarte et frotte son mandrin contre la vulve trempée avant de s'enfoncer jusqu'aux couilles.

Marion croise ses jambes derriere les reins de son père et le maintien comme si elle avait peur qu'il s’échappe.
Elle roule du bassin ,sa jeune chatte enserre bien la queue paternelle.

Mon mari entreprend un lent vas et vient il veut faire durer le plaisir, il regarde sa fille dans les yeux et lui sourit.
Elle a les yeux mi-clos, elle lui rend son sourire ,elle pose ses lèvres sur les siennes et échangent un long baiser.

Les coups de reins deviennent plus rapides, les gémissements aussi,Lucien se raidit et envoie au plus profond de Marion sa semence.

c'est en grognons qu'il continue de la labourer.
Elle se cabre a son tour et hurle comme un animal blessé en giclant de jouissance sa cyprine.

Lucien libère Marion de son étreinte.

Moi je m'agite sur la queue colossale de mon fils a chaque descente de mon corps il tire sur mes hanches pour me défoncer le col de l’utérus.

Je geins a chaque poussée de ses reins.
Je mouille énormément, la bite coulisse en moi de mieux en mieux.
Dilatée a l’extrême je me donne a mon fils sans honte et sans retenue.

Je me crispe en grimaçant, il accelere la cadence ,je me raidit et jouis comme jamais.

-Prends-moi le cul maintenant mon chéri éclate le.

-Oui maman je vais te remplir le cul comme tu aimes.

Je prends la position dite en levrette.

-Regarde Marion, ça c'est du vrai harde ,jusqu'aux couilles elle va l'avoir ta mère .

-Mon dieu papa, elle va prendre toute la longueur dans son cul tu as vu comme il est gros son engin??

-Oui ma chérie et elle va jouir ta salope de mère ,elle y a goûtée une fois elle y retourne la cochonne regarde bien comme elle va se faire enculer.

Apres m'avoir bien lubrifier la rondelle avec ma cyprine et sa salive , mon fils pose contre mon anus son puissant cèpe.
Il s'accroche a mes hanches et pousse .
Je grimace ,pousse des plaintes de douleur, irrémédiablement le monstre s'enfonce en moi lentement.
Mon anus distendu a l’extrême avale petit a petit le pal énorme.

-Papa, Marc va lui casser le cul regarde comme il l’élargit, il va la déchirer.

-Non ma chérie elle la déjà eue a fond c'est elle qui en redemande.

Mon fils cesse de pousser il ressort de quelques centimètres et replonge brusquement a fond dans mes entrailles ,je pousse un cri strident.

-Putain tu me casses le cul mon salaud ,pas si fort prends soin de ta
maman .
Il passe sa main sous mon torse et m’écrase un téton.

Je geins.

-Ouuuah.

Tu aimes ça hein que je te fasse un peu souffrir ma salope de maman.

-Oui mais pas si fort quand même.

Maintenant il me défonce a grands coups de reins ,a chaque poussée j'ai l'impression qu'il va me déchirer les intestins .

Ma fille a la bouche grande ouverte et n'en croit pas ses yeux qu'
Un monstre aussi gros puisse rentrer dans un si étroit canal et voyager au plus profond.

La cadence augmente il ressort presque entièrement pour se ré-enfoncer, il me fait gueuler de douleur a chaque fois qu'il se ré-enfonce ,le cochon y prend un malin plaisir a réitérer ce mouvement;

Je sens la pression monter en lui sa queue a encore gonflée en moi, il me pilonne sauvagement, j'ai mal mais j'adore qu'il me défonce totalement.
Soudainement, il hurle, se bloque contre mes fesses et décharge sa substance gluante au trefond de mon corps.
Je sens son sperme brûlant me remplir, il s'agite férocement en moi.

Mon corps est en feu j'ai envie d'exploser je ne tiens plus longtemps,je me cabre et hurle en jouissant tout ce que j'ai en moi, des jets puissants ininterrompus de cyprines giclent sur le lit.

Marion trempe sa main dans mon jus et me le donne a lécher et me dit

-Il ta bien démonté ton cochon de fils avec sa grosse bite hein maman chérie .
-Mon dieu comme tu as jouis.


-Oui ma chérie j'ai superbement jouis j'en tremble encore, tu devrais essayer de te faire enculer, c'est divin.

-A non lui il vas me casser le cul .

-Pas lui mais ton père est moins gros essayes.


-Ma fille en levrette papa va y aller doucement.

Hésitante Marion prend la pose, je m'agenouille derriere elle et lui lèche la pastille brune, j'introduit deux doigts dans son anus , je les tourne a l'interieur, je dilate et assouplis le mieux que je peux le rectum.

-Lucien Vas y.

-Papa doucement je suis vierge de ce coté.

Ne t’inquiète pas ma chérie.

Mon mari pose son gland contre la rosette de sa fille et pousse.
l'anneau s'ouvre et avale lentement le pal de chair, Marion est crispée

-Putain que ça fait mal.
Lucien continue la poussée, lentement cm par cm que le manche penetre la gaine étroite.

-Comme tu es bien serrée ma chérie c'est un bonheur de te fourrer.

Les couilles viennent en contacte des fesses de la jeunette soumise.

Lucien fait de très lents vas et viens, la douleur pour Marion devient supportable, elle commence même a geindre, Lucien accelere ses coups de piston deviennent de plus en plus rapides.
Marion gémit plus fort cela encourage son pere qui augmente le rythme de penetration.

-Papa je vais jouir du cul .

elle pousse un hurlement

-ouiiiiiiiiiiiii.

Elle explose de jouissance, Son père la pilonne sauvagement maintenant qu'elle a jouit il y va de bon cœur dans le cul bien serre de sa fille, il se bloque et jouit a son tour en la remplissant de sa semence paternelle.

-Papa c'est formidable tu te rends compte j'ai jouis par le cul.

-Oui ma chérie mais la prochaine fois tu prendras celle de ton frère la tu jouiras encore bien plus fort.












Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !