Total : 1951
En attente : 25

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (683)
Entre hommes (125)
Entre femmes (51)
Transexuelle (59)
Premiere fois (117)
A plusieurs (656)
Jeune adulte (77)
Mature (20)
Soumis,soumise (143)
Inclassable (45)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






jeune et vieux

Ecrit par mumu
Parue le 07 janvier 2016
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 4241 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Ce jour là, je me suis invitée chez un homme qui me plaisait que j’aie rencontré la veille. Mes copines le trouvées beaucoup trop vieux pour moi, il faut dire que j’avais vingt-deux ans et lui trente-trois.
Etant donné qu’il m’a dit qu’il n’avait pas beaucoup d’amis, Je me suis dis qu’il pourrait tomber sous mon charme si je m’habillée sexy.
Pour l’occasion j’enfilai ma mini robe blanche moulante à large décolleté, des bas incolores et des sous-vêtements blancs.
Il me téléphona pour me dire qu’il ne pourrait pas venir me chercher et qu’il fallait que je prenne le bus jusqu’au terminus. Je fus un peu déçu mais je pris mes escarpins blancs à bout ouverts à haut talon et je partis quand même en bus.

Ma tenue fit sensation aux deux ou trois personnes qui étaient dans le bus avec moi.

J’arrivais chez son grand père où il m’avait donné rendez-vous. Je ne l’aimais pas trop je le trouvais pervers quand il me regardait d’habitude. Ce monsieur était accompagné de quatre autres vieux. Ils m’invitèrent à descendre à la cave où ils faisaient de l’alcool de prune.
La cave était aménagée avec des fauteuils, un bar et plein d’autres choses. Ils proposèrent de m’assoire en me faisant prendre le fauteuil le plus haut. Je croisa tout de suite les jambes mais ils me voyaient les cuisses jusqu’au porte-jarretelles.
_ Vous prendrez bien un peu de prune, vous nous direz ce que vous en pensez.
_ Mais vraiment un fond parce que c’est fort et je ne tiens pas du tout l’alcool.
Entendant ça, il me remplit un verre à moutarde, se mit derrière moi et me tendit le verre en plongeant son regard dans mon grand décolleté.
_ Tenez mademoiselle, le premier verre il faut le boire cul sec. Allez sinon je serais fâché.
Ce que je fis, je toussa deux trois fois et souffla fort.
_ Vous voyez c’est rien. Et il m’en resservit un autre.
_ C’est bon mais c’est fort… Votre petit fils ne vient pas ?
_ Non, non, il ne peut pas aujourd’hui mais tu as bien fais de venir, toi. On a rarement de la jolie compagnie comme toi dans cette cave. L’alcool commençait à me faire de l’effet mais je dus continuer à boire le reste de mon deuxième verre. Je me levais mais je dus me rassoire assez rapidement au milieu du canapé car je titubait.
_ Tu vas devoir rester un peu là, tu as trop bu pour repartir. Ca ne te dérange pas que l’on te tutoie ?
_ Non, non…
_ Tu t’es habillée sexy pour mon petit fils ? Je pense qu’il aurait été contant. Mais nous on est là et on en profite. Tu veux bien que je te regarde ton décolleté ?
_ Si vous voulez mais vous n’avez pas attendu ma permission je crois. Dis-je en bafouillant.
Je sens deux mains se poser sur mes épaules et me caresser ma nuque, mon cou et redescendre délicatement sur le dôme de mes seins.
Deux vieux se mettent de chaque cotés de moi et posent leurs mains sur mes cuisses et les caressent.
_ C’est une belle petite fille que vous avez là et pas farouche, enfin une fois qu’elle est bourrée.
Il me titille les tétons par-dessus la robe. Me retrouvant seule en tenue sexy parmi ces hommes, l’alcool aidant, m’excite au plus haut point. Ma respiration s’accélère lorsqu’ils glissent leurs mains sous ma robe en écartant mes cuisses et lorsque je sens les deux mains descendrent à l’intérieur de mon décolleté et pincer mes tétons en feu. Il me tire les cheveux en arrière et m’embrasse goulûment. Puis chacun leur tour m’enfoncent leur langue dans la bouche. Puis Ils me lèchent mon entrejambe en me pénétrant d’un doigt dans l’anus.
Pendant la soirée, ils me coucheront sur le dos sur un homme qui me défoncera par derrière, un autre me prendra en sandwich, un troisième me fait sucer son membre au plus profond tandis que le dernier s’agite sur ma poitrine sans ménagement. Je tentai une ou deux fois de me défendre mais je n’avais aucune résistance. Puis je n’ai plus de souvenir du reste. Lorsque je repris connaissance j’étais assisse dans une voiture qui me ramenait chez moi. Mais je n’avais plus de bas ni de petite culotte. Le grand-père de mon copain de l’époque me remercia pour cette petite soirée et repartit.



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !