Total : 1951
En attente : 47

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (693)
Entre hommes (126)
Entre femmes (51)
Transexuelle (60)
Premiere fois (119)
A plusieurs (658)
Jeune adulte (77)
Mature (20)
Soumis,soumise (145)
Inclassable (49)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






joyeux anniversaire ma cherie

Ecrit par yannoumoto29
Parue le 07 octobre 2016
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 2909 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


histoire fantasmée!
épouse salope offerte à trois hommes
Pour les 50 ans de ma femme, je décidais de lui faire une belle surprise. Après un déjeuner dans un restaurant sympa, nous nous dirigeâmes vers l'hôtel où j'avais réservé une chambre. Après l'avoir déshabillé, je lui mis son masque et sa tenue de soumise en cuir. L'ayant couché sur le dos, je lui reliais les poignées aux chevilles par des menottes ce qu'il l'obligeait à ouvrir largement ses jambes dévoilant ainsi son sexe béant et son anus. Entravée de la sorte, ma chérie représentait la parfaite image de la soumise objet sexuel. On frappa à la porte ce qui la fit sursauter. Je fis entrer les 3 hommes que j'avais recrutés sur le net. Ils se déshabillèrent et je pus constater qu'ils n'avaient pas menti. Ils étaient superbement outillés. Ma femme allait passer un bon moment. Ils se rapprochèrent d'elle qui s'était raidie attendant avec anxiété ce qui allait lui arriver. Les mains des 3 hommes commencèrent à parcourir son corps lui caressant les seins et visitant ses orifices. Très rapidement, elle se détendit et commença à onduler sous les doigts inquisiteurs. Un des hommes glissa son sexe imposant dans sa bouche tout en lui tenant les cheveux pour qu'elle le prenne dans sa totalité. Ma femme eut un haut de cœur, mais l'homme continua sa progression jusqu'à ce que ses lèvres touchent son pubis. Des larmes coulaient ses yeux ce qui n'arrêta pas l'homme qui se mit à faire des va-et-vient se servant de l'orifice buccal comme d'un sexe. Tout en s'activant, il la traitait de salopes vides couilles et de chienne en chaleur.
Un autre homme se présenta devant le sexe ouvert de la soumise. Son sexe devait faire au moins 25 cms de long et 6 ou 7 de diamètre, une vraie bite d'âne. Il commença à la pénétrer vaginalement ce qui la fit gémir de douleur. Petit à petit, le monstre progressait dans le sexe féminin. Arrivé au 2/3, il s'arrêta arrivé au fond du vagin et commença doucement des va-et-viens. Rapidement, les mouvements furent plus libres aidés par la dilatation et les sécrétions vaginales. Ses gémissements de douleur s'étaient transformés en plaisir et son bassin et sa bouche participaient activement. Elle jouissait sous les coups de boutoir de ses amants.
Pendant que ma salope se faisait défoncer la bouche et le vagin le troisième homme s'occupait de son anus. Il lui y avait enfoncé 4 doigts et les activaient pour la préparer à la sodomie. La jugeant prête, il détacha les menottes. Les deux autres hommes qui besognaient mon épouse s'arrêtèrent et passant de chaque côté la soulevèrent en la tenant par les genoux et la taille. Le troisième homme se glissa dessous et pointa son sexe épais à l'entrée de l'anus. Les 2 autres commencèrent à descendre ma femme sur le vit. Son sphincter céda sous l'assaut de gland triomphant ce qui arracha un cri de douleur à mon épouse. Mais ses porteurs ne la lâchèrent pas et continuaient à la faire descendre sur le gros pal qui lui perforait l'anus. Ils ne la libèrent que lorsque ses fesses touchèrent le pubis de l'homme. Ma salope qui aimait tant la sodomie gémissait d'avoir un tel engin dans son cul. Le sodomite plaçant ses mains sous les fesses de ma femme commença à la faire coulisser sur sa bite. Son anus s'étant dilaté, c'était maintenant cette pute qui s'agitait frénétiquement sur le braquemart.
Les 2 autres hommes reprirent les activités initiales en inversant les rôles. Les 3 mâles la défoncèrent vigoureusement en la faisant hurler de plaisir .Mr 25 cms sortit de la bouche gourmande de ma femme et vient se placer juste derrière l' homme qui la pénétrait vaginalement. Ce dernier se redressa pour lui permettre de se positionner à l 'entrée de la chatte. Il commença à pousser et chose incroyable pour moi entra millimètre par millimètre dans le sexe féminin. Ma salope haletait et je n'en revenais pas qu'elle puisse subir cela. Cette garce devait être bien dilatée pour recevoir de tels calibres !Ils recommencèrent à la pilonner et ses cris de femelle en chaleur reprirent de plus belle !
Mais Mr 25 cms avait une autre idée en tête : sortant du vagin béant, il se positionna à l'entrée de l'anus. Ma femme devinant sa pensée était partagée entre la peur d'avoir mal et son désir de se prendre deux grosses queues dans son petit cul.

L'homme pesa de tout son poids et après une résistance dérisoire le sphincter anal céda sous la pression.

L'enculée n'arrêtait pas de crier de douleur tout au long de la lente progression de formidable vit dans ses boyaux. Cette dernière ne s'arrêta que quand le pubis de l'homme toucha les fesses de la suppliciée. J'étais stupéfait que mon épouse puisse recevoir ainsi deux queues énormes dans son petit cul ! Elle ne criait plus, s'habituant à la monstrueuse intromission . Ils reprirent leur va-et- vient doucement puis accélèrent la cadence au fur et à mesure que le passage s'élargissait.
Des hurlements de plaisir sortaient de sa bouche pendant qu'ils la besognaient vigoureusement. N'y tenant plus je mis mon sexe tout dur dans sa bouche qui me suça avec avidité. Ma salope d'épouse avait maintenant quatre hommes en elle ! Sur le point de jouir je voulu me retirer connaissant son dégoût pour le sperme, mais serrant les dents, elle m'empêcha de sortir et avala mon foutre avec gourmandise !
J'étais sidéré d'un tel revirement. Le pilonnage dura un bon quart d'heure et ma salope n'avait presque plus de voix tellement elle avait crié de plaisir ! Finalement se retirant des orifices béants les 3 hommes se mirent au-dessus de la tête de mon épouse qui ouvrit la bouche et jouirent ensemble en l'aspergeant de sperme. Elle l'avala avec gourmandise et se passant la main sur le visage ramassa le reste du sperme et l'absorba avec un air de contentement.

Les 3 hommes se rhabillèrent et en me remerciant du cadeau de mon épouse se déclarèrent prêt à recommencer avec une aussi bonne pute. Les ayant raccompagnés, je rejoignis mon épouse sur le lit. Son visage reflétait tout le plaisir qu'elle avait pris à s'être fait si bien baisée. En m'embrassant, elle me remercia pour cette superbe surprise et se déclara prête à recommencer, mais avec plus d'hommes pour s'occuper d'elle.

J'avais épousé une belle salope !


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !