Total : 1951
En attente : 25

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (683)
Entre hommes (125)
Entre femmes (51)
Transexuelle (59)
Premiere fois (117)
A plusieurs (656)
Jeune adulte (77)
Mature (20)
Soumis,soumise (143)
Inclassable (45)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






la porte aux fous plaisirs (O2)

Ecrit par oui_et_non
Parue le 01 décembre 2008
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 5758 fois | Cette histoire erotique a une note de : 6.33333/20

Noter ce récit erotique !


-Comme vous avez pu le voir, j'ai dans cette pièce plusieurs hommes. Ils sont arrivés depuis une semaine, c'est à peu près la durée moyenne de passage ici. J'ai pour mission d'en faire des objets sexuels, prêts à se soumettre à la moindre demande. je commence donc par leur infliger deux ou trois jours de chasteté forcée. Après, je leur place un bandeau sur les yeux de façon a ce que la vue ne les détourne pas de cet objectif d'en faire des soumis. Puis arrive le casque sur les oreilles, qui leur diffuse des musiques quelconques. Et passé ces trois jours, tout change car je les prends en main sévèrement. Vous m'avez vu appuyer sur un bouton...par ce geste, la musique est remplacée par des bruits explicites d'actes sexuels.
-C'est donc pour cela que leur sexe a grandi aidé par cette machine.
-Exactement...la machine les trait au rythme que je décide. Au bout de quelques séances comme ça,ils bandent sur une simple stimulation. Et quand ils repartent, ils s'en vont chez des maitresses qui s'en serviront pour des jeux sexuels...ils seront l'objet du jeu ou assistant seulement !

Je comprenais maintenant le fin mot de l'histoire...et je dois avouer que mon entrejambe coulait de plaisir devant ces explications chaudes. Mme de Thomas s'en aperçut très vite :

-Quand à toi, Anne, (surprise, elle me tutoyait), je n'apprécie pas trop que tu te mêles de mes affaires. je vois a tes cuisses qui bougent fortement que tu es excitée. Tu es une voyeuse, une mateuse, rien de plus, et tu mériterais bien une punition. Qu'en penses tu ?
-Oui peut-être, dis-je avec détachement.

je prenais tout cela pour une blague... en fait de punition, je pensais que je serais renvoyé vers un travail moins sympathique dans le château mais la suite me donna tout à fait tort :

- Allez, baisse ce pantalon.
-Pardon ?
-Tu as très bien entendu, pétasse...je veux voir ton joli petit cul.
-Mais madame...

J'étais troublé devant cette situation mais je ne pus pas me poser mille questions. madame qui avait quitté sa place s'approcha de moi et me dit sèchement :

-Dorénavant,je serais ta maitresse...tu m'appelleras madame en public et maitresse quand nous serons en privé. Alors je te conseille de m'obéir sans discuter.Pour la troisième fois, baisse ton froc. Tu as sans doute peur mais tu mouilles tellement que tu dépasseras tes inhibitions.
-Oui, je vais vous obéir...je vais le baisser.

Et je me retrouvais en string devant cette dame qui m'apparaissait tellement supérieure maintenant. Quand elle me demanda de pencher mes bras de façon à les attirer contre mes pieds, j'acceptais sachant à quoi je m'exposais.

-Maintenant, ma petite, je vais te fesser avec fermeté...et tu compteras les coups, ne te trompe pas,je te le conseille.
-Oui, mad...heu maitresse !
-Parfait...allons-y alors !

Clac...

-Aïe !
-Dis donc, t'ai je autorisé à te plaindre ?
-Non.
-Alors tais toi...compris ?

Clac...

-Deux...

Et huit autre fessées vinrent s'achever sur mon petit derrière bien rougi. J'en avais les larmes aux yeux, mais ma maitresse sut trouver comment me calmer...enfin, si on peut dire !...Ses mains avaient quitté mon fessier, quand je les sentis faire glisser mon string puis se poser sur ma chatte inondée de cyprine...j'eus un mouvement de recul quand elle commença à me caresser.

-non, laisse toi faire...tu as encaissé les dix fessées, tu as souffert pour mon plaisir et comme je suis juste, je veux te rendre la pareille avant que ta vie de soumise commence pour de bon. Tu verras, ça va être bon.

Je n'avais pas encore répondu que déjà ses doigts agiles titillaient mon clitoris et s'enfonçaient dans mon puits d'amour. un doigtage dans les règles de l'art.

- Tu les sens ,salope ?...c'est bon de se faire doigter la chatte hein ? Surtout quand elle est bien baveuse comme ici. as tu des phantasmes à partager avec moi ?...ça t'aidera sans doute à prendre ton pied.
-Je ne vois pas, maitresse.
-Tu ne vois pas ou tu ne veux pas voir ?...on a tous des phantasmes, toi comme les autres.
-Non, je n'en ai pas.
-Tant pis pour toi alors....

Et maitresse continua son toucher mais malheureusement, elle s'arrêtait juste avant que mon orgasme se déclenche me laissant toujours plus frustrée...au bout de dix mn comme ça, je souffrais et l'avouais à celle ci:

-maitresse,je n'en peux plus.
-Alors avoue tes phantasmes et ce sera fini.
-J'en ai peut-être un mais si sale...
-Dis le...et vite !
-Il y a quelques temps, j'étais attiré par les sexes d'hommes..vous me direz que c est un phantasme des plus normales mais la où ça devient sale, c'est que je m'imaginais en train de tenir leurs queues pendant qu'ils se soulageraient aux toilettes.
-Hé ben voila ce que je voulais entendre...Tu as un phantasme pas si isolé que ça...tenir une bite pendant qu'elle laisse couler la pisse, c'est sympa ! en tout cas, ta sincérité doit être récompensée.

Alors, maitresse se remit à me doigter furieusement...son autre main courait sous mes habits pour me caresser les lolos aux tétons durcis. je mouillais, mouillais, mouillais...et soudain, lâchant un flot de cyprine, je montais au septième ciel pendant que ma dominante s'était placé devant moi et me léchait du bout de la langue mes aréoles toutes sensibles.

A suivre...


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !