Total : 1951
En attente : 241

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (717)
Entre hommes (158)
Entre femmes (52)
Transexuelle (64)
Premiere fois (154)
A plusieurs (696)
Jeune adulte (106)
Mature (32)
Soumis,soumise (155)
Inclassable (58)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






le magnat

Ecrit par Clotilde
Parue le 15 mai 2016
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 2887 fois | Cette histoire erotique a une note de : 11/20

Noter ce récit erotique !


je découvre un petite crique de sable blanc, pas une seule personne, je me suis dis eh bien les vacances commences bien.
J’étends ma serviette et m'allonge .
Cela faisait que quelques minutes que je me trouvais la qu'une voix m'apostrophe.

-Ici c'est privé vous ne pouvez pas rester ,allez ouste on dégage !!

Je réponds du tac au tac au malotrus.

- Monsieur le littoral appartient a tous le monde ,et je vous prie de rester correct, il n'y a pas de privé qui tienne!

-Ici c'est privé!! qu'il rétorque.

Le ton monte entre nous.

Attiré par nos éclats de voix un vieux monsieur aidé par une canne s'approche de nous,tout habillé de blanc, il est accompagné par un jeune minet efféminé.

- Qu'est qui ce passe ?

- Monsieur j'ai demandé a madame de partir et qu'ici c'est privé!

Le vieil homme affirme que la plage est privé et que si il laissait venir les estivants , la petite plage ne serrait qu'un dépotoir en un rien de temps.

Déçue je prends ma serviette et mon sac de plage en râlant un peu..

L'homme se ravise et dit.

-Aujourd'hui c'est fête ,je vous propose a titre exceptionnel de venir profiter de la piscine ,des transats , du bar et du buffet.

-Allez venez!

Après tout pourquoi pas !! que je réponds.

Ils y avait plusieurs jeunes femmes seins nus qui barbotaient dans l'eau, des jeunes hommes bien halés roulaient des mécaniques pour séduire ces dames.

L'on me désigne un transat et me donne un verre, je fais connaissance avec mes voisins.

Trois musiciens voyagent entre les transats en jouant de la musique gitane.

Je pose la question .

-Qu'est que l'on fête?

- L'anniversaire du boss! me répond une jeune femme, elle ajoute .

-C'est un magnat de la presse , nous sommes tous de la région parisienne!!

L'on apporte sur un chariot ,un gâteau gigantesque .
Le serveur demande au vieux monsieur si il veut bien souffler les bougies.
Le vieil homme prend une grande respiration et souffle fortement, aidé par son minet les bougies s’éteignent.

Une salve d’applaudissements retenti.

Le champagne coule a flot,les verres vides sont rapidement remplis. la musique est endiablée, des jeunes dansent au bord du bassin.

Le vieux plonge tout habillé dans la piscine ,suivit par son minet.
Plusieurs personnes les imitent.

Au bout de quelques brasses ,le magnat ressort de l'eau suivit par son ombre efféminé.

Il l'aide a retirer tous ses vetements mouillés, et a s'installer dans un fauteuil en osier garni de coussins épais.

La queue du vieux et longue, ses grosses couilles pendent entre ses cuisses menues.
Le jeune minet pose sa main sur le membre mou et le caresse doucement.

Moi ,un peu gênée je fais mine de lire un roman ,mais j’épie discrètement tous les mouvements du jeune.

La verge commence a lever la tete, le minet l'agrippe et la branle énergiquement, une autre jeune triture les tétons du vieux tout en le fixant dans les yeux.

-Plus fort !!réclame le vieil homme.

Le jeune lui sourit et presse les bouts entre ses doigts ,le boss ferme les yeux en râlant doucement.

Sa queue et devenue raide comme du bois, il fait un signe au jeune branleur.
habitué a ses demandes,Il l'enjambe en lui tournant dos, il prend le membre d'une main le dirige contre son anus et s'empale doucement jusqu'aux couilles.

Le vieil homme gémit pendant l'enfonçant

Le vieux le prend par les hanches et donne de violents coups de reins.
Le minet grogne a chaque coups .

-Oui plus fort mon chéri défonce moi !!!couine le jeune

Le boss s'active sans relâche, il se cabre et envoie au fond des entrailles de son amant son sperme brûlant.

Le jeune s'agite sur la queue qui ne faiblit pas.

-Mon dieu c'est trop bon oui oui je viens!!

Il se branle férocement et Il explose en giclant son foutre sur les cuisses de son vieil amant.

Apaisé, il descend de sa monture.

Le vieux demande a un autre jeune homme de sa connaissance de se pencher un peu ,il lui assène brutalement plusieurs coups de cannes sur les fesses.
Comme par enchantement la queue du jeune a doublée de volume.

-Tu aimes ça hein petit cochon!!

-Oh oui encore je t'en prie!!

Les coups redoubles.

-Oui oui !! sa queue et tendue au maximum.

- Allez honore moi maintenant!!lui demande le magnat.

Il se penche et s'accroche a la taille de son premier amant pour ne pas chuter.
Le jeune lui ecarte les fesses et crache sur la rosette, il pose son gland contre et s'enfonce sans discontinuer jusqu’à la garde.

Le vieux grogne .

-Putain ce que tu es gros!!

Le pilonnage commence , la vitesse augmente au fur a mesure que le vieux grogne. soudain il plante ses ongles dans la taille de son soutien et hurle.

-Oui ooooooooooh !!

son sperme tombe sur le sol.
Une fille se glisse en dessous et gobe le manche gluant du jouisseur, elle le tète comme une diablesse.
Le vieux fini pas déverser le reste de sa semence dans la bouche de la gourmande.

Des jeunes femmes se lèchent la chatte et couinant comme des bêtes, d'autres ce font baiser sauvagement par deux hommes a la fois.

Ce n'est que râles et gemissements.

Un couple s'approche de moi.

-Nous allons nous occupés de toi ma grande!!

- Non j'ai besoin de rien !!que je réponds.

La femme a baissée mon soutien gorge, je proteste.

Elle roule entre ses doigts mes mamelons tendus par l'excitation que j’éprouvais en regardant le spectacle.

- Ils sont bien tendues tes tétons, je suis sur que tu es mouillée!!

L'homme saisit mon maillot de bain et le fait glisser jusqu’à mes pieds.
La femme en profite pour m'enfoncer un doigts dans le vagin.

-Ouuuah elle est trempée!!

l'homme m’écarte les jambes, et les maintien bien ouvertes.
La femme me doigte profondément, un deuxieme doigts vint a la rescousse .
je tente de me dégager, mais j'en ai pas la force, au contraire je souhaite qu'ils aillent plus loin dans leurs investigations.

Vaincue je me laisse faire, la femme m'embrasse langoureusement sa salive se mélange a la mienne.
l'homme a glissé sa tete entre mes cuisses et dévore ma vulve degoulinante, je me crispe un peu tellement c'est bon , pourvu qu'il n’arrête pas que je me dis.

La langue débusque mon clito , l'agace un bon moment avant que l'homme gobe mon bouton, il le tète goulûment, je râle de plaisir,Je me contorsionne sur le transat.

La femme s'occupe maintenant de mes tétons, elle les suce, les mordille..
Je ne tarde pas a jouir en grimaçant.
L'homme avale ma cyprine ,sa langue fouille tous les recoins de ma chatte.

Enfin il se redresse et plante sa bite veineuse dans mon temple, il me ramone longuement ses coups de boutoir me rendent folle, la femme joue toujours avec mes seins.
L'homme accelere ,son membre entre et ressort de plus en plus vite je gémis , je me cabre et jouis pour la seconde fois.
La jeune femme me mord les mamelons ,cela a pour effet de me faire gicler d'avantage.

Le jeune baiseur s'arque-bout et envoie son épaisse semence au fond de mon temple.
C'est en râlant qu'il envoie plusieurs décharge de sperme gluant,j’éprouve un immense plaisir lorsque son sperme frappe les parois de mon temple.
Il se retire et dit.

- Boss elle est bonne et très chaude ton invitée!!

Le vieux s'approche , la raideur de sa queue est entretenue pas la main habile de son jeune amant.
Il me caresse les cheveux et dit.

-Pour mon anniversaire je vais me faire un petit extra, donne moi ton cul ma poulette!!

Je le fixe dans les yeux ,il me sourit.

-Allez donne toi a moi!!

De toute façon je n'ai rien a perdre au contraire que me faire du bien.

Il demande a un jeune vigoureux de s'allonger sur le sol.

-Vas y empale toi sur lui !

j’obtempère ,maladroitement je saisit le manche du jeune et le place contre ma vulve degoulinante de sperme, je dois m'y prendre a plusieurs fois pour m'empaler .

- Elle est émue !dit la jeune femme qui me suçait les seins.

-Je vois ça !!dit le boss.

le jeune me plaque contre son torse.
le vieux frotte son gland violacé contre ma petite porte, me saisit les hanches et enfonce toute la longueur de son engin dans mon conduit étroit.

-Ouh la vache ça fait mal! que je crie.

Ça va passer ma cocotte!! répond le vieux monsieur.

En effet après quelques minutes de pilonnage , la douleur s'estampe, j’éprouve même un plaisir intense a etre prise en double.

C'est la premiere fois que je me donne a deux hommes a la fois.
je ne le regrette pas les coups de reins qu'ils me donnent me font gémir de plaisir, la paroi qui sépare les deux bites et très fine j'ai l'impression que les deux queues sont dans le même trou.

-hum que c'est bon!!

- Elle a un autre trou de libre !! crie une jeune femme.

Pas pour longtemps car une queue bien grosse force ma bouche, je suce le gland qui me déforme la bouche, le tète pendant que deux autres hommes me font couiner de plaisir. je suce du mieux que je peux je ne veux pas décevoir le mâle.
Soudain le vieil homme hurle .

-Putain ce qu'elle est bonne cette salope!!

Il me remplit l'intestin de son jus gluant.

L'autre ne tarde pas a jouir aussi, il se cramponne a mes hanches et explose comme une bête en moi.
Je recrache le membre et hurle.

-Encore encore!!

Les deux reprennent le rythme, je gobe avidement le manche que j'avais recraché.

Je Lui fait subir tous les plaisirs que peut donner une langue.

L'homme grogne , il explose en même temps que moi.
Je manque d’étouffer tellement la quantité de sperme qu'il envoie est importante.
Le vieux crie .

-Avale tout !!!

Je fais descendre dans ma gorge le doux nectar, je m'en délecte, je suce encore un peu le gland gluant avant de m'en séparer.

Les trois me libèrent de leur étreinte,je reste au sol,toute transformée,je souris a mes pourfendeurs.
Je suis un peu épuisée par les orgasmes,j'ai les traits tirés mais heureuse.

La suceuse de seins s'approche de moi, ecarte mes cuisses et enfonce cinq doigts dans mon ma chatte gluante de sperme, elle me travaille le temple longuement elle l'assouplit ,enfin sa main penetre entierement en moi.

Ma chatte est Distendue , la femme me ramone, elle fait faire des quarts de tour a sa main ,j'adore ce qu'elle me fait, j'ai la bouche grande ouverte, les yeux fermés.

- huum comme c'est délicieux!! que je geins.
elle sent que l'orgasme n'est pas loin, elle accelere puis ferme le poing, le ramonage est terrible , je ne sais plus me retenir, j'hurle en giclant.

-Prends-la par le cul aussi ,Elle est a point , elle accepte tout comme elle la , elle est déchaînée cette salope!!

C'est vrai je suis une chienne aujourd'hui , une vraie salope.

La femme garde sa main dans ma chatte et commence a me travailler le cul avec l'autre autre.

Un a un les doigts fins de la femme pénètre mon anus, elle les fait tourner a l'interieur du conduit, tente de l'assouplir d'avantage, elle le dilate le mieux possible.
Lentement la main disparaît dans mon fondement..
J'ai l'impression d’éclater, d'avoir en moi des engins monstrueux.

Mes yeux sont écarquillés, ma bouche grande ouverte.

C'est très doucement qu'elle fait des vas et viens avec sa main dans mon postérieur.
au bout d'un moment,Je commence a m'habituer , maintenant c'est avec les deux mains qu'elle me fouille,je râle comme une bête en rut.

Je pousse des cris rauques, de bête blessées.

La jeune accelere, c'est comme deux pistons que ses mains me défoncent.
Le traitement est terrible, douloureux et doux a la fois jamais je n'avais connue ça.

la pression monte en moi,Un attroupement c'est formé autour de moi ameuté par mes gémissements, curieux de me voir fister, les voyeurs ne perdent pas une miette du spectacle.

Ils encouragent la fisteuse.


-Vas y finie la elle va exploser ,ferme les poings et vas y a fond!!

-Putain tu la dilates un max!!

-Oui oui elle va jouir!!.

Obéissante la fisteuse ferme les poings je suis a la limite du déchirement.

Ça y est elle et a la vitesse maximum, ses mains me dévastent les orifices.

Je ne sens même plus la douleur, j'ai le feu en moi, je me cabre et pousse un cri terrible .
La jouissance est telle que mon corps est secoué de spasmes violents ,j'ai plusieurs orgasmes, ma tête bascule de gauche a droite, je bave, ma respiration est saccadée.

Les spectateurs applaudissent, lorsque je gicle tout ce que j'ai en moi .

La jeune femme me libère , je suis épuisée.

L'on m'apporte collation et boisson pour me remettre des multiples jouissances que j'ai eue.

Les corps se mêlent femmes avec femmes ,hommes avec hommes , hommes femmes, double ,triple .

C'est l'orgie totale personne ne refuse a personne.

je suis rentrée très tard , non sans avoir joui encore et encore, ce jour la j’étais une machine a jouir et la salope de service .















Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !