Total : 1951
En attente : 241

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (717)
Entre hommes (158)
Entre femmes (52)
Transexuelle (64)
Premiere fois (154)
A plusieurs (696)
Jeune adulte (106)
Mature (32)
Soumis,soumise (155)
Inclassable (58)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






le réveillon 1

Ecrit par manon
Parue le 04 janvier 2016
Il y a 2 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 4044 fois | Cette histoire erotique a une note de : 15/20

Noter ce récit erotique !


A la demande de mon mari voyeur ,j'ai acceptée plusieurs fois des relations extra conjugale... toujours en sa présence bien entendu.
Depuis le cochon en abuse.
Pour le réveillon de la saint sylvestre, il a invité des collegues de travail.
C'est un couple que mon mari apprécie il m'en a déjà parlé quelques fois .

Paul a 71 ans, très grand un peu dégarni, les tempes grisonnantes avec un peu de ventre.
Elle Maryse, frise les 70 ans,taille moyenne des cheveux châtain mi-long.
Elle est bien en chair... mais pas grosse,un fessier de pouliche, des hanches larges,et des seins encore bien fermes ,cette femme dégage un charme extraordinaire.
D'après mon mari c'est un couple très libre sexuellement surtout sans tabous, et question cul l'age n'est pas un obstacle qu'il me fait remarqué.

Le jour du réveillon.

Avant de passer a table, nous prenons l’apéro au salon, nous parlons de choses et autres ,les verres se succèdent, l'ambiance monte rapidement.
Mon mari programme une musique et ôte sa chemise, la fait tournoyer au dessus de sa tete et commence un déhanchement de Chippendale.
Maryse applaudit imité par Paul.

Les sifflés d'admirations encourage mon mari, sa chemise vole dans un coin du salon ,son maillot de corps ne tarde pas a suivre le même chemin.
Il dégrafe sa ceinture et déboutonne sa braguette, son déhanchement devient sensuel.
Son pantalon glisse lentement sur ses cuisses.

Maryse scande le nom de mon mari en frappant dans ses mains.
- Loïc, Loïc!.
Paul l'encourage aussi.
-A poil a poil!!
Mon mari sourit et continue son trip tease, le pantalon est sur le sol.

Maryse se lève et s'approche de mon mari, elle saisit son slip par l’élastique et commence a le faire descendre lentement , le membre sort de son nid et apparaît.
La femme siffle d'admiration et ajoute .
-Beau morceau !!!
Au passage elle soupèse les bourses et dit en souriant.
-Elles sont pleines!!

Le slip rejoint les autres vêtements sur le sol,entierement nu et euphorique mon mari continue sa danse .
Il prend Maryse par la taille et se trémousse contre elle.
La femme pose ses mains sur les fesses de mon mari et les caresses doucement.
Mon mari plaque son bassin conte celui de Maryse et ondule , les corps semble soudés l'un a l'autre..
Les doigts de la femme s’insèrent dans la raie, elle titille doucement l'anus puis donne un petit bécot sur le torse et rejoint sa place dans le fauteuil.
Loïc un peu déçu achève son verre, c'est en marmonnant qu'il remplit les verres vides.

Maryse se lève, me fixe dans les yeux en souriant et commence a dégrafer un a un les boutons de mon corsage.
Comme je ne porte jamais de soutien gorge, mes jaillissent .
La main de Paul est déjà dessus et en palpe la fermeté .
Maryse s’écarte de moi et dit.
-Paul continue, moi je vais me mettre a l'aise!!!!!

Paul fait glisser la fermeture éclaire de ma jupe et la fait descendre lentement sur mes cuisses.
Au passage il accroche mon string et mon collant et emmène le tout a mes pieds.
Maryse elle aussi est maintenant nue, elle passe ses mains sur ses seins lourds et les masse doucement, elle joue avec les mamelons les fait dresser .
Au centre de l’aréole, les tétons pointent comme un appel au secours.
Je pose mes lèvres sur un mamelon, gobe le bout developé et le tète
comme pour en extraire du lait.
Maryse me caresse les cheveux ,elle appuie sur ma tete pour que je tète plus fort.
J'accentue la sussions ,le bout grossit d'avantage, il enfle dans ma bouche ,Maryse geint de plaisir.
Je passe a l'autre téton qui n'attendait que ça.

Maryse frémit, son corps et parcouru de petits tremblements, les frissons augmentent au fur a mesure que je joue avec son mamelon.

Paul fait remarquer a Loïc que sa femme peut jouir rien qu'on ce faisant sucer les tétons.

La queue de mon mari est tendue ,le spectacle que nous donnons Maryse et moi l'excite au plus au point.
Paul c'est levé et ôte ses vêtements, Il s'approche de mon mari qui est assit dans un fauteuil, il lui prend le membre d'une main et le branle doucement.
Loïc serre les dents et grogne.
Paul se penche et gobe le gland violacé.
Il tient fermement le membre tendu et fait voyager sa langue râpeuse sur le cèpe .

Maryse se laisse tomber sur le canapé elle m’entraîne avec elle, elle ecarte les jambes et me dit.
-Suce moi j'ai envie de jouir!!
Je place ma tete entre les cuisses ouvertes et lèche la fente de la demandeuse.
Ma bouche est contre la vulve, j'en aspire le jus qui s'en échappe.
Ma langue fouille longuement le conduit vaginal,il suinte de plus en plus, le jus coule sur mon menton.
Je mords la chatte.
-Ouuuui!!hurle Maryse en se cabrant.
Plusieurs fois je mordille les grandes lèvres, Maryse a l'air d’apprécier ça car elle en redemande .
-Plus fort ma chérie oooh !!
Je glisse une main sous ses fesses et lui enfonce doucement deux doigts dans l'anus .
Un petit cri de bonheur sort de sa gorge, elle agite son bassin, mes doigts s'enfoncent plus profondément en elle.
Je lui dévore la chatte tout en la sodomisant de mes doigts.
Maryse se tortille et geint de plaisir.

Paul déguste la queue de mon mari , d'une main il lui triture les couilles de l'autre il lui presse plusieurs fois la verge , sa bouche avale lentement le manche veineux, mon mari grogne de bonheur.

Soudainement, Loïc tire sur la tete de Paul et la maintien plaquée contre son ventre .
Il lui envoie deux trois décharges de sperme au fond de la gorge puis se retire.
Paul avale le sperme qui l’étouffe, respire fortement pour reprendre son souffle .
Il reprend en bouche le gland gluant et le tète avidement pour en extraite le jus jusqu'a la dernière goutte.
Maryse est au bord de l'explosion , ma langue agace férocement son clitoris, elle ce cabre et gicle dans ma bouche.
Ses cris de jouissance résonnent dans la pièce.

a suivre.















Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !