Total : 2243
En attente : 12

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (723)
Entre hommes (160)
Entre femmes (54)
Transexuelle (64)
Premiere fois (169)
A plusieurs (705)
Jeune adulte (114)
Mature (33)
Soumis,soumise (170)
Inclassable (63)

Une tournée qui coûte cher
Le pêcheur 2
Le pêcheur
érection génante
Une défonce mémorable






ma jeunesse

Ecrit par annie
Parue le 01 janvier 2015
Il y a 32 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 2164 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Aujourd'hui je vais vous raconter le début de ma jeunesse en tant que jeune femme et principalement la première fois que j'ai fait l'amour et que j'ai perdue ma virginité.
J'avais 21 ans à l'époque c'était la majorité , je venais de finir mes études et je rentrais dans le monde du travail à l'époque pas ou très peu de chômage, je n'ai eu aucun mal à trouver du travail dans une grande entreprise ou j'y ai passé toute ma carrière d'ailleurs aujourd'hui retraitée depuis peu. Au travail j'étais entourée de beaucoup d'homme de divers âge mais toujours très respectueux , gentils, courtois et serviable pour m'apprendre le métier.
A l'époque c'était aussi les années 70 les minis jupes les yéyés et toutes les chansons de claude François Jonnhny etc.... ces chansons qui encore aujourd'hui nous font danser .
J'ai toujours gardé ce style d'habillement portant toujours des minis jupes ou robes courtes aujourd'hui comme je l'ai toujours fait.
C'était juste avant les vacances d'été , la coutume de l'entreprise était de faire un repas ensemble en bord de mer qui était très proche de notre entreprise et de mon habitation
J'avais déjà un chez moi une petite maison de mes parents.
Ce jour là j'étais en mini jupe blanche avec un bustier blanc dessous un petit slip dentelle blanc et un soutien gorge assorti. Il n'y avait pas encore les strings. J'étais assez timide et réservée. C'était un collègue de bureau qui m'avais emmené dans sa voiture un vieux monsieur qui allait partir en retraite il était veuf et très gentil. Je m'entendais bien avec lui et c'est lui qui m'a appris beaucoup mon travail. A l'époque comme toutes les femmes étaient en mini jupe c'était normal qu'on voit bien nos cuisses dénudées quand on était assise.
Donc dans la voiture mes cuisses étaient dénudées car ma jupe était très courte.
Nous arrivons au restaurant il y avait déjà beaucoup de collègues on était dans le parc du restaurant en bordure de l'eau on discutait avec les uns et les autres une journée de détente et convivialité. Notre grand patron arriva avec son épouse et on entra dans le restaurant et chacun pris place Moi j'étais resté à coté de mon collègue le vieux monsieur qui m'a emmené
Il y avait de l'ambiance et le repas était délicieux Vers le 17 heures nous sortions du restaurant pour une petite visite des lieux aux alentours de ce petit village. Tout le monde était là.
Vers 19h nous retournions au restaurant pour boire un verre de champagne et discuter encore un peu avant de nous séparer.
Il était déjà près de 21 h la journée était vite passée.
Nous avions une petite heure de route pour le retour et je repartis avec ce monsieur qui s'appelle jean.
Nous roulions gentiment et très prudemment. Nous arrivons à notre village car Jean aussi habitait comme moi dans ce même village;
Presque arrivée Jean me dit Annie je t'emmène chez moi boire un petit verre c'est mon dernier repas annuel car dans deux mois je partirai en retraite j'ai déjà 65 ans. Il faisait pas son âge car très sportif et joyeux de vivre. Je ne pouvais pas refuser et me voilà chez Jean assise dans le canapé .
Il ouvrit une bouteille de champagne et on bu ce verre de l'amitié Comme aujourd'hui je ne buvais pas d'alcool mais ce jour là un autre petit verre; Jean était près de moi assis à coté à ma droite On discuta du travail de sa carrière à l'entreprise de ses projets etc...
Puis il me demanda naturellement si j'avais un petit copain je dis non il me dit tu es très mignonne ne t'inquiète pas tu en trouveras un qui j'espère sera très gentil avec toi tu es une fille gentille travailleuse et sérieuse continue ainsi Annie Je devais rougir car il m'a dit c'est vrai ce que je pense ne rougit pas .
Il me prit la main et me dit Annie tu feras une belle carrière j'en suis sur continue à être comme tu es sérieuse et travailleuse .
Il tenais toujours ma main j'étais rassuré en sentant sa chaleur et me dis je sais c'est personnel mais je pourrait être ton papa car moi j'avais perdu mes parents jeune il le savait et me dit tu n'a jamais eu de petit copain je lui dit non Jean et me dit tu es encore vierge alors ne t'inquiète pas c'est normal tu es jeune Il se serra contre moi j'avais une impression d'être protégée mais aussi d'avoir un peu peur. Il me pris par les épaules et me serra contre lui en me disant tu es une gentille fille n'ai pas peur de moi je ne te veux que du bien et rajoute tu sais tu dois faire attention à tous ces garçons qui peuvent d'agresser, ils sont pas tous pareil mais tu sais ils cherchent bien sur à trouver une fille pour faire l'amour tu comprend et je veux pas que tu soit déçu J'étais contre lui sur son épaule Il me dit tu sais je ne te force pas mais si tu veux que je t'apprenne l'amour et te dépuceler je serai ravit de le faire avec toi en toute amitié entre nous et dans un esprit de tendresse de respect tu comprends. Je ne savais quoi répondre Tu es toute timide c'est normal tu sais Annie tu peux me dire non je serai toujours là pour t'aider Au bout d'une longue réflexion je lui dit Jean j'aimerai le faire avec toi mais j'ai peur tu comprends
Il me dit je te comprend mais je te promet je serai très doux et tendre avec toi.
Il me dit viens allons dans ma chambre
Il enleva sa chemise torse nu puis commença à ma caresser les cheveux et il embrassa longuement mon cou puis mes joues Ses mains caresser mon dos puis mes fesses sur ma mini jupe Il me disais décontracte toi Annie Il déboutonna mon bustier et je me retrouvais en soutien gorge Il m'embrassait toujours et caressait mes petits seins sur le soutien gorge. Il passa sa main dans le soutien gorge touchant mes petits seins pointus et ronds me dis tu es très belle Annie merveilleuse Je commençais à me sentir plus décontractée je ressentais du plaisir Ses lèvres s'approchèrent des miennes et il m'embrassa sur la bouche longuement je sentais ses mais dans mon dos il dégrafait le soutien gorge et me l'enlevait Il admira mes petits seins se mis à genoux devant moi descendit ses main sur le bas du dos et sur mon ventre il dégrafa ma petite jupe et me l'enleva j'étais en petite culotte devant lui Il embrassa mon ventre puis descendit doucement ma culotte découvrant mon intimité j'avais des poils à cette époque il embrassa mon sexe puis me pris dans ses bras et m'allongea sur son lit Il s'enleva son pantalon et son slip c'était la première fois que je voyais un sexe d'homme il était long et raide j'avais un peu peur il me le montra et me dit n'ai pas peur tu verra Il me fit toucher son sexe maladroitement je le pris dans ma main je sentis une drôle d'impression sachant que c'était ce sexe qui allait entrer dans mon vagin Il serra ma main avec la sienne sur son sexe et me dis tu vois mon sexe Annie je serai très doux tu verras et me dis décalotte moi un peu et il me montre comment et timidement j'ai pris son sexe et étiré en serrant avec ma main puis en revenant plusieurs fois comme il m'avait montré elle devenait encore plus dure
Il s'allongeat à coté de moi me caressa longuement partout suçant mes bouts de seins puis en léchant ma petite chatte.
Il me dit je vais venir doucement en toi écartes tes cuisses et je le fis il présenta sa verge à l'entrée de mon vagin il me dit tu t'ai déja mis un doigt dedans je dis non jamais il me dit je vais faire doucement et je sentis sa verge qui commençait à entrée. Il me dit ça va Annie décontracte toi respire bien je sens don hymen je vais le rompre le plus doucement possible tu veux Annie je réponds timidement un petit oui Il s'enfonça un petit peu plus j'avais un peu mal il me dit il faut le faire Annie je vais pousser un peu plus fort respire bien tu es prête et d'un seul coup il poussa fort en entrant tout son sexe en moi j'ai crié puis pleuré Il me dit ça y est Annie tu n'est plus vierge il était en moi il m'embrassait me parlait me sécurisait il me dit tu prend la pilule je dis oui depuis mes 17 ans Alors tout vas bien ma chérie Annie Je vais bouger un peu en toi doucement tendrement et je sentais ses vas et viens lentement je pleurais toujours il me disais c'est normal pleure Annie puis après ces moments je reconnais très doux il s'enfonça au fond de mon vagin et me dit je vais éjaculer en toi et à un moment j'ai sentis des contractions et sentis ses jets de sperme partir dans mon vagin Il resta jusqu'à ce que son sexe devienne mou puis me pris sur son épaule et encore un peu en sanglots je me laissais aller IL était mon protecteur et je m'endormis Quand je me suis réveillée il était encore à coté de moi moi sur son épaule et me dit tu a fait un énorme dodo tu sais et là comment es tu je dis très bien suis heureuse il me dit tu m'en veux de t'avoir un peu fait mal je dis non Jean tu as été doux je savais qu'on avait mal quand on été dépucelé mais j'ai bien aimé l'être par toi Jean merci Il me dit tu es gentille tu vois tu as saigné un petit peu c'est quand j'ai poussé pour rompre ton hymen maintenant tu es femme Annie et encore merci de m'avoir permis de te dépuceler. Il m'a dit tu veux qu'on le refasse ce matin je dis oui Jean tu es si doux et nous avons repris nos caresses nos baisers et très doucement il est entré dans mon vagin pour me refaire l'amour avec tendresse et douceur et il m'a fait bien jouir avant de me donner son sperme de nouveau Voilà mon début de sexualité qui fut très beau et très doux Un souvenir inoubliable
Voici mon dépucelage en le racontant je revivais ce moment important de ma vie Pour écrire en ce moment je suis toute nue et ce souvenir me donne des envies, mes bouts de seins sont durs et je caresse ma petite chatte pour tout vous dire bonne année 2015 à tous
Annie
Bises Annie


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !