Total : 1951
En attente : 82

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (696)
Entre hommes (133)
Entre femmes (51)
Transexuelle (60)
Premiere fois (120)
A plusieurs (670)
Jeune adulte (79)
Mature (23)
Soumis,soumise (148)
Inclassable (53)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






mon éducation dans le milieu transexuel

Ecrit par cainaillou
Parue le 03 décembre 2008
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 5014 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Dès notre sortie du centre de beauté, Claire m'a pris la main et m' embrassé sur la bouche dans la rue, quand elle s'est retirée, jel'ai regardée et lui ai demandé la raison de ce baiser en pleine rue, elle m'a répondu que cela faisait partie de l'éducation et en même temps pour me dire merci pour ce que j'acceptais pour elle. Quand nous fumes à proximité de la voiture, Claire me demanda de conduire, je me mis derr!ère le volant, et à peine étions nous dans la circulation, elle commenca à laisser courir ses doigts sur mon genou droit, remontant lentement la jupe et remontant inexorablement celle-ci, la caresse me procurait des frissons, je regardai Claire e lui demandai d'arrêter, ne m'écoutant pas, ses doigts continuant leur lente progression, ma jupe fut bientôt remontée jusque l'aine, et je commencai à émettre de doux gémissements et je basculais le bassin vers l'avant; mon sexe était plus que tendu, elle tira sur le string et celui-ci se dressa , Claire l'entoura de ses doigts et commenca une lente masturbation, je poussais des cris de plaisir, et demmandait encore une fois qu'elle arrête ses caresses, si elle ne voulait pas que nous ayons un accident, elle leva la tête, me sourit et accéda à ma demande. Dès que nous fûmes dans l'appart, j'attrapai Claire par la taille et l'embrassai d'une manière effrènée, mes mains couraient sur son corps, nous étion toujours vêtues et entre deux baisers, je demandai à Claire de me fair l'amour comme à une femme, nous gagnâmes la chambre et je la déshabillai rapidement et elle fit de même avec moi; elle me fit tomber en arrière sur le lit et posa son corps sur le mien, je ressentai une envie sexuelle démesurée, Claire commenca par un ballet de baisers sur le visage, introduisant la langue dans ma bouche, la ressortant aussitôt, puis elle entreprit de déposer des baisers sur la poitrine, s'arrêtant sur les têtons, les mordillant sauvagement, elle continua la descente; introduisant la langue dans le nombril, la faisant tournoyer; puis sa bouche s'approcha de mon chibre, j'arrêtai Claire dans ses caresses, lui demandant entre deux gémissements de me prendre tout de suite, elle me fit son sourire espiègle et s'assit a califourchon sur ma poitrine, approchant son sexe de ma bouche, je le happai et lui administrait une douce fellation, je le sentais grossir dans celle-ci, entretemps elle avait introduit deux doigts recouverts de gel dans l'anus et me pénétrait lentement, après un moment, elle se retira de ma bouche, me releva les jambes sur ses épaules; elle posa son sexe contre l'oeillet et me pénétra lentement, son regard était rivé dans le mien, elle effectua de lents mouvements de pénétrations puis accéléra la cadence, je n'en pouvais plus; je gémissais de plus en plus, soulevant mon bassin à la rencontre de son chibre; Claire le remarqua et commenca à me pilonner rapidement; au bout de quelques minutes elle poussa un cri et jouit dans mes entrailles, son sperme chaud remplissait mon conduit anal, et je poussais un cri de jouissance. Claire s'affala sur moi et nous restâmes quelques instants dans cette position, puis elle se retira lentement de moi, et se coucha sur le dos à mes cotés, je remarquai quelques spermes de sperme s'écoulant du méat, je me positionnai sur le flanc et lèchai ses quelques gouttes, puis remontant a la hauteur du visage de Claire, j'introduisis lentement ma langue dans sa bouche et partageai son sperme aves elle.Elle m'attira contre elle, me demandant si j'étais heureux de vivre avec elle, je lui répondis du tac au tac, combien, j'étais heureux avec elle, elle éclata d'un rire que j'adore et m'annonca que les amies que je connaissais organisaient une soirée pour moi, au club où j'avais fait sa connaissance. Elle me regarda et me dit que nous devions nous reposer quelques heures, car la soirée serait longue, je me glissai contre elle, et nous nous endormîmes rapidement. Bon, je vous quitte; je vous raconterai la soirée, une autre fois, bisous Charlène


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !