Total : 1951
En attente : 46

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (693)
Entre hommes (126)
Entre femmes (51)
Transexuelle (60)
Premiere fois (119)
A plusieurs (658)
Jeune adulte (77)
Mature (20)
Soumis,soumise (145)
Inclassable (48)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






nos vacances 1

Ecrit par isabelle
Parue le 04 09 2016
Il y a 2 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 1784 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Ceci est un récit réel.

Pour nos vacances 2016, nous avions loué une petite villa dans les environs du cap d'Agde.

Dès notre arrivée, mon mari ma fille et moi las du voyage, nous prenons un rapide dejeuner avant de nous étendre au bord de la piscine pour profiter du soleil et nous reposer un peu.

Valériane et Roger jouaient au ballon dans la piscine, moi j’étais allongée sur un transat et offrais ma peau au doux rayons du soleil.

Les bruits que faisaient ma fille et mon mari ont attiraient l'attention des vacanciers qui résidaient dans la villa voisine.

Une tête apparaît par dessus la haie qui sépare les deux propriétés,Une voix s’élève.

-Bonjour voisins!! comment allez vous!

-Je me présente mon nom est Luciano, venez prendre un verre nous ferons plus ample connaissance!!.

Un peu surprit mon mari accepete l'invitation, c'est Luciano qui nous ouvre la porte et nous présente sa femme Gina, elle est très grande, un corps de rêve, sa peau halée et son bikini mettent son corps en valeur.

Lui, taille moyenne musclé, son torse est un peu poilu,son teint mat naturel est un atout pour lui.

Tous les deux sont a peine plus âgés que mon mari et moi, leur accent italien chante le soleil, et leur donne un air sympathique.

Mon mari nous présente a son tour.

-Ma femme Isabelle et ma fille Valériane, moi Roger!!

Ils nous installent sous une immense pergola avec un toit de chaume, la piscine était deux fois plus grande que la notre.

Gina nous offre des boissons , puis nous propose de piquer une tête dans la piscine si le cœur nous dit.

Nous plongeons dans la piscine sauf mon mari qui préfère s’étendre pour récupérer du voyage.

Nous jouons comme des fous, nous rions a gorge déployée, a chaque fois que Luciano passait a coté de moi ses mains s'accrochaient a moi, il faisait semblant de couler et m’entraînait au fond du bassin non sans avoir palper discrètement mes seins au passage, comme j'opposait aucune résistance le bougre en profitait.

Quand a Gina elle tournait sans arrêt autour de valériane, elles jouaient comme des enfants.

Lorsqu'elles s'accrochaient au bord du bassin pour reprendre des forces, leur corps étaient l'un contre l'autre, de temps a autre les mains de Gina glissaient sur les rondeurs de ma fille qui ne rechignait pas aux tendres palpations ,discrètement elle lui rendait bien.

Je m’agrippe au bord pour respirer un peu, suivie comme par mon ombre par Luciano.
Il se plaque contre moi et me tient par les épaules, je sens contre mes fesses son membre en semi-érection.

Je passe ma main derrière et saisit son engin,je le presse doucement, il dépose un petit baiser sur ma nuque, je serre plus fort, il plaque ses mains sur mes seins et fait descendre nom soutien gorge.

Il enserre d'une main ferme mon sein droit et le tâte comme pour tester de la consistance.

Soudain Luciano sursaute , mon mari c'est approché et dit en souriant.

-Je vois que vous avez fait connaissance!!

L'italien fait un écart, un peu gêné, il me lâche le sein.

-Tu peux continuer si tu veux, si elle n'a dit rien c'est que tu lui plais!!

Mon mari fait comprendre au couple que nous nous adonnant quelques fois a l’échangisme sous condition que les personnes nous plaisent.

Gina répond qu' elle est attirée par cette pratique et que cela fait deux fois cette semaine qu'elle participe avec Luciano a des ébats libres au living( un club du cap d'Agde).

Nous sortons de la piscine pour pouvoir continuer la conversation voir plus .

Luciano verse une boisson très fortement alcoolisée, que l'ont avalent rapidement.

Gina s'allonge au coté de Valériane, les deux en l'air de s’apprécier fortement,car leur lèvres viennent de se joindre.

Gina ,a toujours eue un penchant pour les femmes particulièrement les jeunes!! dit Luciano en souriant.

Gina et valériane roule sur le sol, le soutien gorge de Valériane a disparue ,de sur ses seins fermes , celui de Gina la suivit rapidement sur le sol.

Les deux amantes se retrouvent entièrement nues, Gina prend l'initiative,elle gobe les tétons de ma fille et les suce, les bouts enflent dans sa bouche.

Valériane savoure cet instant,elle caresse les épaules en grognant de plaisir , Gina accentue la sussions sur les mamelons, Valériane râle de plaisir.

De voir les deux femme faire l'amour m'excite, je sens couler sur mes cuisses la cyprine qui noie ma chatte.

Luciano m'observe,il remarque mon trouble et s'approche, il me sourit et dégrafe mon soutien gorge ,il le fait tomber a mes pieds, puis dépose un baiser sur mes lèvres, sa langue cherche la mienne, le baiser dure un bon moment.

Mon mari dit en riant.

-Laisse-la respirer un peu tu vas l'étouffer!!

Sa langue s'active dans ma bouche , sa salive se mêle a la mienne, le baiser cesse.

Il descend délicatement mon maillot de bain, du moins ce qu'il en reste et observe un petit moment ma chatte rasée.

Il lève les yeux vers moi et dit.

-Tu dois être vachement bonne!!

Mon mari ajoute.

-Oui comme tu dis vachement!!

Gina et ma fille se dévorent la chatte, tête bêche les deux se fouillent voracement sans retenue. Gina est la première a jouir.

Jamais je n'ai entendue une femme hurler si fort sa jouissance, son corps se contracte a chaque giclée de cyprine.

Ma fille continue de lui lécher la chatte, les yeux de Gina son exorbités tellement sa jouissance et forte, sa bouche et déformée par une moue.

Valériane cesse de lui lécher le temple , Gina reprend peu a peu ses esprits et enfonce a nouveau sa langue dans la chatte de ma fille.
Elle se cabre sous la puissance du léchage que lui prodigue son amante.

La langue râpeuse fait monter la pression dans son corps,

Valériane pousse un cri et jouis abondamment, son jus remplit la bouche de Gina qui se régale de ce nectar.

Soudainement les deux amantes plongent dans la piscine et entament une course poursuite, en riant aux éclats.

Mon mari s'associe a Luciano,c'est quatre mains qui parcourent mon corps et voyagent sur ma peau, je ferme les yeux.

Je ne sais pas a qui appartient les doigts qui glissent sur ma fente et me font couiner.

J'ai une bouche sur chaque mamelon, elles aspirent mes boutons , les font dresser un maximum.
Je commence couiner de plaisir, les deux doigts s’insèrent dans mon vagin et font un va et vient très lent, je ronronne comme une chatte au coin du feu .

Le va et vient augmente d'intensité, un troisième doigt rejoint les autres.

Je détourne la tête pour voir lequel de mes amants me rend folle de plaisir.

C'est les doigts de Luciano qui me fouillent.

Je soupire de bonheur ,mon mari lui joue avec mon anneau ridé, son doigts tourne autour plusieurs fois avant de s'aventurer dans l'antre des désirs.

Il avance dans ma gaine étroite le plus loin que la longueur de son doigt le permet, j'ai l'impression que les doigts de mes amants se touchent a l’intérieur de mon corps.

A mon plus grand désespoir,Luciano retire les visiteurs de mon intimité.

Il fait jaillir de son slip de bain une bite au diamètre et longueur appréciable.

Il la frotte contre mes lèvres , j'ouvre la bouche et gobe gland qui ressemble a un cèpe énorme, je tète et lèche le champignon le mieux que je peux.

Le manche de chair gonfle encore dans ma bouche.

Luciano grogne comme une bête a chaque coup de langue sur son gland .

Ma bouche monte et descend sur la hampe gorgée de sang je lèche les bourse pleines, enfin je reprends en bouche le monstrueux champignon.

Mon mari lui me fouille le rectum avec trois doigts , il sait me faire monter aux rideaux le cochon.

Il ne tarde pas a en mettre un quatrième pour me faire perdre la tête, son ramonage lent et profond, il augmente au fur a mesure que je gémis.

Mes râles sont étouffés par la queue qui obstrue ma bouche, j’accélère la fellation, Luciano décharge une quantité importante de semence au fond de ma gorge, ses râles rauques attirent l'attention des baigneuses.


Gina et Valériane sortent de l'onde, elles s'approchent de nous.

Gina m'encourage.

-Vas y vide lui les couilles!!!

Je repousse l’éjaculateur et avale le sperme qui coule dans ma gorge.

Je commence a geindre de plus en plus fort, les doigts experts de mon mari m’amènent au bord de l'explosion.

J'agite ma croupe, il accélère le pilonnage, c'est plus que je peux en supporter.
je me cabre et jouis comme une chienne, des jets de mon jus sont expulsés de mon corps avec force, j'hurle a chaque giclée.


a suivre
























Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !