Total : 2536
En attente : 16

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (769)
Entre hommes (194)
Entre femmes (60)
Transexuelle (66)
Premiere fois (209)
A plusieurs (754)
Jeune adulte (117)
Mature (54)
Soumis,soumise (223)
Inclassable (106)

notre fille nous adore 3
réunion prénuptiale
Mon fils baise sa mère pour son anniversaire 2
Poupée gourmande pour un soir
la rencontre






notre fille nous adore 2

Ecrit par galant
Parue le 01 mars 2019
Il y a 4 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 321 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Ma fille deglutie lentement ma semence,sa langue passe plusieurs fois sur ses lèvres pour ne rien perdre du nectar.

Ma femme lui retire son t-shirt, les deux seins de notre fille jaillissent de dessous le tissus, les tétons deja dressés prone au centre de leur aréole brune.

Val demande a sa maman de se dévêtir et de se coucher sur la table basse du salon.

Elle obéi, ses seins lourds encore bien fermes ressembles a deux obus.
Sa toison fraîchement taillée en triangle est tres attirante.

Gilda , a la demande de sa fille ecarte largement les jambes.

Val se place a genoux face a elle et plaque sa bouche sur la touffe de sa maman.
Sa langue monte et descend sur la fente qui suinte de plus en plus, ma femme commence a gémir, la langue de sa fille la fait délirer.

Val titille l'anus de sa maman avec un doigts.

Son doigt en fait plusieurs fois le tour, il appuie sur l'anneau ridé et s'enfonce jusqu'a la premiere phalange .

Gilda pousse un:

- aaah ! d'approbation

Le doigt tourne dans son rectum puis s'enfonce d'avantage, un deuxieme le rejoint.

Val ramone le cul de sa maman pendant qu'elle lui dévore la chatte, les gloussements de plaisir sont bruyant.
Gilda se cabre et pousse un tres long:

-Aaaaaaaaaaaaaah ! et gicle dans la bouche de sa fille .

Val accelere le ramonage sa maman gicle encore plus fort .

Enfin Val se détache de sa maman, qui lui cede la place.

Val replie les jambes sur son ventre et offre a ma vue ses deux orifices.

Ma queue est tendue dans la verge veineuse on peut voir le sang battre.

Je saisit le haut de ses cuisses et m'approche de son ventre.
Ma bite bute contre la chatte trempée de ma fille.
Je pousse, ma bite force le passage et s'enfonce lentement dans la gaine brûlante de ma fille.

Elle ouvre toute grande la bouche et pousse un

-OUI OH PAPA!

Ma bite progresse dans son ventre et bute contre l'hymen, je donne un coup de reins l'hymen cede ma bite s'enfonce jusqu'aux couilles dans la chatte dépucelée.

Ma fille a les yeux écarquillés, sa bouche et grande ouverte mais aucun son n'en sort,Une brûlure lui a traversée le corps.

Elle s'accroche a moi et me serre tres fort.

Ma femme dit en murmurant:

-Putain elle etait vierge notre princesse !

Je comment un tres lent va et vient ,Ma fille serre les dents en soufflant fortement.

Ma bite coulisse doucement dans le ventre blessé, j'augmente le rythme que lorsque ma fille commence a gémir.

Elle s'accroche encore plus fort et crie:

OUI OUI PAPA AAAH !

La j'accelere ma fille agite son bassin, mes coups de boutoir deviennent violents son bassin vient a la rencontre de mon ventre
Elle couine dit des mots salés.

-Oui papa, baise ta pute fait la gueuler oui je viennnnnnnnnnnnns aaaaaaah !

Elle s'arqueboute et me gicle sur les couilles.
Je donne encore quelques coups de reins avant de me retirer de son corps tremblant.

De son temple s'ecoule de la cyprine mêlé avec un filet de sang.

Elle se blottit contre moi

-Oh mon papa c’était trop bon, je t'aime, maman aussi je t'aime !

Ma femme s'approche d'elle la prend par les epaules et l'embrasse longuement les langues se nouent les salives se mêlent.

-Ton papa ta rendu femme ma chérie, mais il faut aller plus loin !

-Il faut que tu lui donne aussi ton cul ma chérie , il sait y faire crois moi !

-Tu lui donne le tien toi maman ?

-Oui ma chérie a chaque fois , il me prend par les deux trous !

-heuummm je veux bien essayer !

-Oui essaye, mets toi sur le ventre sur la table, je vais preparer ton petit trou ma chérie !

Val prend la pose, ma femme s'agenouille derriere elle et lui ecarte les fesses avec ses deux mains.

Elle crache abondamment sur la rosette puis plaque sa bouche sur l’œillet, sa langue titille le trou le lèche un bon moment puis sa langue force la petite porte.
Un :
-Huuuum ! de plaisir sort de la bouche de Val.

La langue agile de sa maman fouille chaque recoins.

Elle salive grandement l'anus avant d'y enfoncer un doigts.

Elle dilate le mieux qu'elle peut le petit trou, un deuxieme et un troisieme doigts viennent a la rescousse.

Il tournent en elle la taraude longuement, elle assoupit .

enfin elle me laisse la place, j'ai toujours la bite tendue, je la frotte contre la rondelle que je convoite, je prend m fille par les hanches et pousse fortement.

L'anneau cede et avale petit a petit mon braquemart, Val grimace et souffle je pousse d'avantage.

-NON ça fait trop mal papa arrête je t'en prie !

Je recule de quelques cm puis donne un violent coup de reins, Ma fille hurle de douleur ma bite s'est enfoncée jusqu'aux couilles.

Je ne fait plus aucuns mouvements; ma fille halète elle grogne de douleur.

Je commence a faire de tres lents vas et viens,a chaque enfoncement de mon pal, ma fille grimace en marmonnant.

Petit a petit j'augmente le rythme, ma fille ne se plaint plus, au contraire, elle commence a geindre de plaisir.

J’accélère, au fur et a mesure de ses gemissements, elle agite sa croupe ,j'augmente mes coups de reins.

Elle pousse de petits cris.

-Oui oui oui aah !

ma bite coulisse dans son fondement de plus en plus aisément, mes couilles frappent ses fesses a chaque enfoncements de mon pal.

Je me retire entièrement du cul ,je contemple l'anneau dilaté puis replonge violemment jusqu'aux couilles.

Ma fille sursaute , je reprend le pilonnage de plus belle.

Ma fille grogne comme une bête blessée, a chaqu'un de mes coups de reins.

Elle se cabre et hurle en jouissant.

Un :

-AAAAAAAH ! terrible sort de sa bouche.

Je redouble mes assauts , je me raidis et remplis de ma semence apaise le cul de ma fille qui agite encore sa croupe pour me vider entierement les couilles de mon sperme brûlant.

Je continue encore un peu Val jouit a nouveau sa cyprine noie le sol et la table basse.

Enfin je me retire , de son trou béant s'echappe un filet de sperme.

Ma femme prend en bouche ma queue gluante et la lèche pour bien la nettoyer.









Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !