Total : 1951
En attente : 50

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (693)
Entre hommes (126)
Entre femmes (51)
Transexuelle (60)
Premiere fois (119)
A plusieurs (661)
Jeune adulte (77)
Mature (20)
Soumis,soumise (145)
Inclassable (49)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






punition

Ecrit par isabelle
Parue le 17 décembre 2015
Il y a 4 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 8377 fois | Cette histoire erotique a une note de : 12.5/20

Noter ce récit erotique !


Surprise dans les bras de Ryan,mon mari me fit une scène terrible et
pour me punir de mon incartade il me livre a un pervers dont la réputation n'est plus a faire.
Mon mari m’amène au cul , parle longuement avec le boss puis disparaît.

C'est dans une salle peu éclairée que l'homme me conduisit,Curieusement plusieurs hommes nous suivaient ,seule un femme faisait partie du groupe.
-Commence par retirer tes frusques!! qu'il ordonne.
Il y avait deux grands blacks a la carrure impressionnante qui servaient de videurs.
( dans un endroit pareil je crois que c'est nécessaire).

Je fais tomber tous me vêtements sous la contrainte.
L'homme me bloque la tete et les mains dans un carcan.
Mes pieds sont fixés au sol a des fers comme les esclaves.
Mes jambes sont écartés, je ne peux m’échapper de l'engin.
Mon corps est tâté, palpé par plusieurs mains.
Un doigt me pénétrer l'anus le fouille .
-Elle est étroite il faut l'assouplir et attendrir ce joli cul!! dit un homme du groupe.

Sa main s'abat sur mes fesses c'est longtemps qu'il me tanne la peau, d'autres mains tirent sur mes mamelons, écartent les lèvres de mon vagin s'introduisent a l'interieur.
Le Boss les fait reculer.

Il prend un martinet et commence a me flageller les fesses lourdement.
Vint le tour de ma chatte, c'est par derriere entre mes cuisses qu'il frappe ma vulve.
Les coups me font crier de douleur, des larmes coulent sur mes joues.
Le salaud visse particulièrement mon anus et ma chatte.
La douleur est atroce.

Il passe devant et sort sa bite ,il la frotte contre mes lèvres , je résiste , un gifle terrible me fait changer d'avis.
J'ouvre la bouche et suce le membre, il me tire par les cheveux et me baise la bouche.
A chaque coups de piston il frappe le fond de ma gorge.
Un type trapu , pose son gland large contre ma chatte douloureuse et s'enfonce jusqu'aux couilles en moi .
Je pousse un cri, étouffé par la bite du boss qui m'obstrue la bouche.
L'homme me ramone le temple,ses coups de reins violents me font sursauter a chaque poussée.
Le boss ce bloque et grogne en remplissant ma bouche de son sperme visqueux.
-Avale salope !!qu'il crie.
Difficilement je déglutie la semence gluante.

L'autre homme me baise sauvagement il marmonne sans cesse.
-Tiens sale pute prends ça et encore ça!!
Ses couilles frappent mes fesses ça l'excite d'avantage.
-Tu l'as toute dans ta chatte ma grosse queue dis que tu l'aime ma queue !!
Dis le salope !!!
-J'aime ta grosse queue !!! que je réponds.
-Plus fort !!
-J'AIME TA GROSSE QUEUE!!!
IL grimace et explose dans mon ventre .
Lorsqu'il ce retire Son sperme chaud s’écoule sur mes cuisses.
-Je t'ai bien remplit la chatte hein!!!
Oui!!
-J'entends rien !!!
-OUIIIII!! que je crie.

Le boss me libère du carcan, et me plaça avec l'aide de deux autres hommes sur une sorte de harnais en forme de chaise en toile, J’étais suspendue avec les jambes, relevées écartées et bloquées par des sangles.
Mes orifices bien offerts.

Le boss mit sur mes seins des pinces qu'il serra a la limite de l’éclatement mes tétons .
Il fixa aussi des poids sur les lèvres de ma chatte, les grandes lèvres pendaient horriblement, ces tortures me faisaient souffrir le martyr, je grimaçais de douleur.

Il demanda a un homme de s'occuper de mon cul.
L'homme en question était monté comme un cheval il devait soutenir sa queue avec une main tellement elle est grosse.
C'est en souriant qu'il s'approcha, pointa son glaive vers mon anus et ce plaqua contre lui, mon œillet était boursouflée par les coups de martinet qu'il avait reçu, il me faisait mal.

L'homme me prit avec sa main libre la taille et poussa fortement .
La douleur me fit crier.
-AAAAAIIIIE!!
L'engin gigantesque pénétra lentement mon conduit,il s'enfonça a fond.
Ma bouche était déformée par la douleur.
L'homme commençait a s'activer , mon conduit me brûlait, les coups de pistons accentuaient la douleur.
Mais cela ne le dérangeait en rien, il m'enculait en riant, sa bite ressortait un peu pour replongeait a fond
Longtemps il ma sodomisait, sa bite épaisse coulissait de mieux en mieux dans mon fondement.
Je commençait a prendre du plaisir lorsqu'il éjacula dans mes entrailles.
Il ce retira aussitôt un autre prit rapidement la place et continua la défonce de mon cul.
A chacun leur tour ils m'ont rempli l’intestin de leur crème gluante.
Enfin Le boss me retira de mes entraves, je croyais que c’était fini.

Il attacha mes mains a une poulie fixée au plafond me leva ,juste la pointe de mes pieds touchait le sol.

Il plaça des poids encore plus lourds sur les lèvres distendues de ma chatte,tira un peu dessus pour voir la solidité des fixations.
Je fis la moue un.
- Ouah ! sorti de ma bouche.!!
il écarta les poids avec ses doigts et découvrit le clito .
- Ouah qu'il est beau le petit bouton !!!
-Il faut s'en occuper!!
Il plaça sur mon clitoris un petit étau qu'il serra un maximum.
La douleur vive me fit écarquiller les yeux.
Je protestais ;
-Pourquoi vous faites ça??
- Ton mari ma demandait de te corrigeait!! alors corrigeons!! qu'il dit en éclatant de rire.

La femme qui jusque la n'avait pas intervenue,s’enduisait la main d'un gel lubrifiant.
Elle demanda l'aide des videurs.
Ils me saisirent par les cuisses et les relevèrent jusqu’à ma taille en les maintenant largement écartées.
La femme force ma chatte avec 5 doigts elle tournait en poussant, la main a entierement pénétrait dans mon vagin, j'avais la bouche grande ouverte (elle va me déchirer la salope que je me suis dis ).
Mais non sa main tournait en moi me pistonnant doucement elle me fouillait en accélérant.
La main me remplissait a fond la chatte , j’éprouvais même du plaisir je couinais de temps en temps lorsque la main faisait des quart de tour en moi.
Le femme sentais que j'allais jouir.
Elle ferma le poing et me ramona rageusement .
Je me cabrais en hurlant, et explosais de jouissance.
Pendant que La femme retirait sa main dégoulinante de cyprine de mon trou béant et rouge vif .
Le boss avait prit une cravache, et pendant que les deux blacks me maintenaient.
Il me frappait la chatte , les coups étaient si violents que les poids sont tombaient sur le sol ainsi que le petit étau.
Du sang perlait de mes grandes lèvres et de mon clitoris, la femme s'agenouilla entre mes cuisses , aspira mon clito et le téta longuement, elle m'amena rapidement a la jouissance.

Je fus prise je ne sais combien de fois par tous les trous, ma chatte mon cul, et ma bouche dégoulinaient de sperme épais, mes bouts de seins furent mis a dur épreuve.
Mon corps me faisait mal.
Le boss a jugeait que j'avais suffisamment payait il me libéra.






Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !