Total : 2243
En attente : 12

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (723)
Entre hommes (160)
Entre femmes (54)
Transexuelle (64)
Premiere fois (169)
A plusieurs (705)
Jeune adulte (114)
Mature (33)
Soumis,soumise (170)
Inclassable (63)

Une tournée qui coûte cher
Le pêcheur 2
Le pêcheur
érection génante
Une défonce mémorable






rencontre dans le train

Ecrit par Annie
Parue le 23 décembre 2014
Il y a 12 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 3602 fois | Cette histoire erotique a une note de : 13.4444/20

Noter ce récit erotique !


Bonjour
Je suis Annie une femme mature de 60 ans, vie seule. Je suis vrai blonde cheveux long yeux bleu assez grande 1 71 pour 60 kg Je fais pas mal de sport équitation footing danse vélo On me dit souvent que je ne fait pas mon âge je suis toujours à l'âge d'environ 45 ans dynamique et souriante aimant la vie. Je suis célibataire ce qui ne m'a jamais empêché de vivre ma vie de femme pleinement de faire l'amour quand je le désire et avec qui je veux c'est moi qui choisit Bien sur je me fais souvent draguer par des hommes plus ou moins jeunes mais je ne suis pas une femme qui se donne comme ça il faut me séduire et que ça me plaise J'aime m'habiller assez sexy je l'ai toujours fait jupe plutôt courte chemisier manteau quand il faut dessous j'aime porter de la lingerie fine j'adore les bas porte jarretelles des mignonnes petites culottes dentelles ou des petits strings Souvent je suis sans soutien gorge J'ai de petits seins fermes et pointus de 85 b Pour ce qui est de mon sexe j'ai une petite chatte toute lisse complètement épilée partout Je pense que les hommes adorent cela Je l'ai constaté avec les hommes avec qui je me suis donnée. J'aime faire l'amour et adore les longs préliminaires Voici pour ma présentation.
Mon aventure c'est passée il y a environ une vingtaine d'année j'avais 40 ans environ , j'étais dans le train c'était des wagon encore avec des compartiments c'était un train de nuit Il n'y avait pas beaucoup de monde j'étais dans un compartiment ou il y avait un jeune homme d'environ 20 ans en face de moi On c'était dit bonjour lui lisait et moi j'en faisait autant. Au bout d'environ 2 h de trajet j'en avais 6 à faire j'ai senti le pied du jeune homme effleuré les miens. J'ai repoussé mes pieds et lui les a retiré De temps en temps je le regardais je voyais qu'il me regardait souvent j'étais en jupe courte comme toujours et c'était l'hivers J'avais un un chemisier et un pull j'avais sorti mon manteau et j'avais des bas chair et un porte jarretelle rouge
Ma jupe était assez relevée Le jeune homme me paraissait assez timide Un moment après j'ai ressenti son pied effleurait les miens là je le laissais faire et ma jupe avait remonté un peu plus il devait voir mon porte jarretelle et la lisière de mes bas Je devais changer de train je ne savais pas si lui aussi il descendait. Après m'avoir longuement fait du pied quand je le regardais il osait pas me regarder très timide On arrivait au changement je me leva et pris ma valise mis le manteau. Je lui dis je vous quitte je change de train Il me dit moi aussi je descend ici Je sortis la première et lui me suivit J'attendais dans le couloir proche de la porte de sortie Il y avait plusieurs personnes qui étaient là Le jeune homme était derrière moi très prêt de moi Discrètement je me collais contre lui mes fesses bien en contact avec lui Il bougeait pas mais à un moment j'ai senti une des ses mains me toucher les fesses Le train s'arrêta et on descendit Je lui dit j'ai plus d'une heure à attendre ma correspondance Il me dit moi je m'arrête ici je suis étudiant j'ai un studio proche de la gare Je dis vous savez je suis pas pressé et je n'ai aucune réservation je peux repartir quand je veux Timidement il me dit vous voulez venir boire quelque chose chez moi c''est tout proche Je dis avec plaisir j'accepte votre proposition et je le suis.
C'est vrai c'était très proche un petit studio mignon bien rangé Il me propose un café je dis ok et me fait asseoir dans un fauteuil Il reviens avec les cafés et s'assoie en face de moi et on parle IL est étudiant en histoire Je lui dis moi suis célibataire j'ai 42 ans suis secrétaire de direction dans grande entreprise et là en congés J'avais enlevé mon manteau et ma jupe courte était remontée assez haut. Après un moment de discussion je voyais qu'il était très timide je lui dit dans le train j'ai senti votre pied sur les miens je le regardais il rougissait je dis c'est pas grave vous savez j'ai aimé et vous êtes assez mignon Timidement il me dit vous savez je suis très réservé et timide je n'ose pas aborder des jeunes filles je me consacre à mes études Je dis c'est très bien mais il faut un peu oser aussi se divertir Je dis vous me plaisez vous êtes très gentil et courtois Si je peux me permettre de vous poser une question il rougit encore plus je dis vous avez donc pas de copine il me dit non je n'en n'ai pas et je dis vous êtes encore puceau Il rougissait encore plus et n'osait pas répondre et quand même il me dit oui je suis puceau.
Je dis c'est pas une honte au contraire je comprend tout à fait
On repris notre conversation ma jupe bien relevée j'avoue j'étais un peu excitée à savoir qu'il était puceau. Je savais qu'il voyait le haut de mes cuisses et le faisait exprès de lui montrer.
Après un long moment de discussion je lui dis vous me plaisez bien je m'appelle Annie et vous il me dit Yvan je dis très joli Comme il ne bougeait pas c'est moi qui lui dit je peux vous tutoyer il me dit oui et toi tu peux aussi me tutoyer. Puis petit à petit j'ai essayé de lui donner confiance et lui ai demandé de me déboutonner le chemisier Maladroitement il le fit et je pris sa main pour lui faire toucher mes seins sur le soutien gorge il le faisait tendrement je lui dit déshabille moi tu vas voir une femme nue je pense que tu en a jamais vu il me dit non jamais alors vas y enlève mon chemisier dégrafe ma jupe Il le faisait moi je l'aidais je me suis retrouvé en porte jarretelles bas petit slip et soutien gorge devant lui j'ai dit tu aimes il me dit tu es très belle Je restais ainsi et je lui déboutonna sa chemise et lui enleva je dis n'ai pas honte tu es musclé il était torse nu puis je dégrafa la ceinture de son pantalon et lui baissa il avait un slip je lui sorti son pantalon Je lui dis continue enlève moi le soutien gorge il essaya mais il avait un peu de mal c'est moi qui me l'enleva lui montrant mes petits seins pointus je tétonnais touche mes seins et il mis sa main dessus vas y caresse les Moi je mis ma main sur son slip je sentais sa verge molle à l'intérieur du slip Je massais un peu dessus le slip puis je mis ma main dans le slip et toucha sa verge Elle était petite encore molle il me dit je suis complexé car ma verge est courte je lui dit mais non elle est normale et je lui enleva son slip il était nu lui dit tu es très beau et je lui dis attend je vais enlever ma petite culotte et je l'enleva lui montra ma petite chatte déjà à cette époque je l'épilais et lui dit regarde ma chatte viens la caresser il s'approcha de moi je lui pris sa petite bite et lui mis sa main sur ma chatte et lui dit vas y caresse moi la chatte et moi je commença à le décalotter à un moment je dis tu vois regarde tu bandes elle était dressée et dure pas très longue mais mignonne je lui dit allons sur ton lit et nous voilà tous les deux nues sur son lit Je savais que c'était la première fois je lui dis viens entre mes cuisses j'écarta les cuisses et il vient sur moi je dirigeas sa bite à l'entrée de mon vagin et lui dit enfonce toi doucement je sentais sa bite entrais en moi lui dit tu vois c'est bien c'est bon j'aime et toi il me dit moi aussi puis sans rien dire il bougeat par des petits vas et viens je jouissais à l'idée que je le dépucelais je poussais de petits gémissements je sentais les contractions de sa bite je lui dis vas y éjacule si tu veux enfonce bien ta bite en moi et je sentis les jets de sperme me remplir la chatte Oh je lui dit c'est très bon c'est merveilleux tu vois tu es dépucelé Il me dit tu es très gentille de m'avoir compris merci Annie Il resta à ma demande sa bite dans ma chatte jusqu'à son débandage complet On resta allonger l'un contre l'autre et on s'endormi jusqu'au matin
Le matin au réveil je sentis sa bite raide contre moi je lui dit Yvan tu bandes je te désire encore viens en moi et il se mis entre mes cuisses et là il me pénétra tout seul je lui dit vas y fais des vas et viens et c'était un bonheur de sentir coulisser sa queue en moi Je râlais doucement il m'embrassait sur la bouche me remerciant puis me dit je peux plus retenir je dis vas y mon chéri donne moi ton jus je le veux et de nouveau il envoya plusieurs jets de sperme remplissant ma chatte Je dis tu vois tu peux aborder les filles elle est pas trop petite tu sais très bonne j'ai adoré et elle m'a fait bien jouir merci beaucoup Il n'arrêtait pas de me remercier puis on se doucha ensemble je me rhabillais et il m'accompagna à la gare je suis juste arrivée à une correspondance on c'est embrassé sur la bouche et je suis partis Je n'ai jamais revu ce jeune homme mais j'étais très heureuse de l'avoir dépuceler et lui donner confiance et c'est vrai j'avais super bien jouis C'est le seul garçon que j'ai dépucelé J'ai continué et continue toujours mes aventures quand je ressens le besoin de faire l'amour mais je pense souvent à ce jeune homme qui m'avais bien plu et m'avais fait jouir sans expérience
A plus tard annie



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !