Total : 1951
En attente : 127

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (703)
Entre hommes (142)
Entre femmes (51)
Transexuelle (60)
Premiere fois (136)
A plusieurs (674)
Jeune adulte (83)
Mature (24)
Soumis,soumise (151)
Inclassable (54)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






salle obscure fin

Ecrit par Charlene
Parue le 10 décembre 2015
Il y a 4 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 3374 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Le lendemain de nos ébats,mon maître envoie Marc me chercher pour m'emmener au manoir.
Franck a parlé de moi a ses ami..es , c'est pour cela qu'il me demande de venir le rejoindre au plus vite , il accepte que je sois accompagnée de mon mari si il le désire.
Je dois porter une jupe très courte , un t-shirt et comme d'habitude pas de culotte et soutien gorge.

Pendant le court, voyage Marc arrête sur le petit parking (ordre du maître qu'il nous dit)et comme la première fois il me fais jouir avec ses doigts, tous cela sous les yeux hagards de mon mari, qui a un mal de crane terrible du a l'alcool qu'il a absorbé la veille, et ne comprend pas grand chose a ce qui se passe, il a du mal a se concentrer.
Je me demande même si il se souvient d'avoir autorisé les deux hommes a me prendre devant lui.

Nous voila a destination.
Le maître comme la première fois nous reçoit sur le perron.

-Je suis heureux que tu sois la Carole, je vais te présenter a des amis qui ne rêvent que de te rencontrer!!

Nous arrivons dans une salle pas très grande , mais elle a la particularité d’être couverte de miroirs sol, mur, plafond.
Au centre trois fauteuils genre salle de cinéma, les sièges n'ont pas d'accoudoirs.
Deux hommes et une femmes sont la vautrés dans de vastes fauteuils, ils sirotent une boisson qui a une drôle d'odeur, ils nous saluts en souriant.
Marc nous les présente.
Il y a un homme les cheveux gris il est grand et mince pour ne pas dire maigre ...Serge.
A coté Un jeune homme trapu qui pourrai être mon fils tout juste 18 ans je pense ...Kevin .
En face d'eux Une femme brune, élégante a la poitrine généreuse, avec de longues jambes bien galbées, et un regard bleu azur qui ne vous laisse pas de marbre... Rose.
Le maître ordonne que l'on nous serve le breuvage a l'odeur étrange. Le gout n'est pas des-agréable au contraire il ce laisse bien boire.
La voix du maître résonne.

-Bon Marc fais ce que tu dois!!.

Marc me prend par le bras et me dirige vers les sièges au centre de la pièce, il me demande de m'asseoir.
Il decouvre mes cuisses en remontant ma jupe sur mon ventre.
Mon mari réagit .

-Qu'est que vous faites??

- Comment qu'est qu'on fait tu ne te souviens pas tu as donné ton autorisation hier, maintenant il est trop tard pour faire machine arrière!!! rétorque le maître.

Mon mari penaud s'enfonce dans son fauteuil et ne dit plus un mot.
Marc passe ses doigts sur ma fente de base en haut, il decouvre mon clitoris et le frôle sans le toucher.
J'ai des frissons sur tout le corps, il saisit mon bouton entre ses doigts et le tourne délicatement sans brusquerie.
Ma chatte commence a mouiller, l'excitation monte en moi.
Marc me délaisse un court instant il retire tous ses vêtements et prend place sur le siège du milieu.

Rose se lève et s'approche de lui, prend en main sa bite et commence a le branler .
Elle lui lèche même le gland pour accélérer le durcissement de la verge.
Une fois le membre bien tendu la femme se recule .

Le maître appel a la rescousse deux serviteurs.
Ils m'empoignent par les cuisses et me portent a hauteur du pieu, ils me font descendre lentement sur lui, le gland ouvre ma chatte et s'enfonce au fur a mesure que les hommes me font descendre .
Une fois bien empalée ,ils font monter et descendre mon corps ,et donne la cadence de pénétration voulue.

La femme remonte sur mes seins mon t-shirt ,palpe un petit moment mes formes , s'attarde sur mes mamelons, les tourne entre ses doigts fins et les presse de temps a autre.
Les bouts durcissent sous ses doigts d'experte, et s'allongent au beau milieu de l’aréole brune.
Je commence a prendre du plaisir , je gémis.
Les hommes qui me porte accélèrent la montée et la descente de mon corps sur la bite de Marc.
Sa bite puissante je la sens bien au fond de moi , oh comme je l'aime sa bite qui me fore la chatte, je voudrai que jamais cela ne cesse, je veux la garder en moi .
Soudain je me cabre ,Je crie ma jouissance .
les hommes me lâchent les cuisses ,la femme appuie de toute ses forces sur mes épaules, pour m'empaler a fond .
Je jouis comme une folle, mes yeux sont révulsés ma bouche est déformée par le plaisir.

Le maître Donne un autre ordre, serge ôte ses vêtements ,sa queue et difforme elle est longue , très grosse et courbée comme un sabre avec de surcroît,un gland violet énorme.
Le spectacle la dopé il bande comme un âne en rut.

les serviteurs s'assoient de chaque coté de moi et me tiennent les cuisses largement écartées, le pal de Marc est toujours en moi ma cyprine lui coule sur les cuisses.
Serge frotte son gland contre ma vulve noyée et pousse .
Je me raidis .

-Putain qu'il est gros !! jamais ça entrera!! dis mon mari en ravalant sa salive.

le monstre force le passage les grandes lèvres s’écartent et la chatte commence a absorbée le pal.
Il s'enfonce de plus en plus en moi ,j'ai comme un fer rouge qui me brûle le ventre.
Il donne un brutal coup de reins je grimace de douleur, il c'est enfoncé d'avantage en moi.
Il bute contre le col de l’utérus, il me fixe dans les yeux, il a un rictus lubrique , ressort de quelques cm son monstre de chair avant de le replonger a fond.
Ouuuah! il me défonce le cochon en ricanant.

- Tu aimes la queue tu vas en avoir!! qu'il me dit.

c'est avec douleur que je subis ses assauts dévastateurs.
Sa bite me laboure les entrailles ,c'est a grands coups de braquemarts qu'il me fait comprendre que c'est lui le dominant.

Marc a la queue bien serrée dans sa gaine, il ne peut pas beaucoup faire de mouvements car le monstre estropié prend presque toute la place dans mon corps.
Serge prend un plaisir immense a me défoncer, j'ai l'impression que sa queue a encore gonflée dans ma chatte. A chaque coup de reins qu'il donne il pousse des han !han! de bûcheron.
Meme a l’étroit dans son étui de chair,sa bite fait des vas est viens d'enfer.
Le piston déformé commence a me procurer du plaisir.
Marc se cramponne a mes hanches et donne a chaque recul de serge des coups de reins pour bien marquer qu'il y est aussi dans la place.

La pression monte ,les coups de boutoirs fonctionnent comme deux pistons dans mes chairs a vifs.
Les poussées des mâles me font sursauter tellement ils sont violentes.
Les bites luisantes entrent et ressortent de mes orifices a une vitesse peu commune.
Le maître fait un signe a la femme, elle prend dans une petite valise un gode de bonne taille,et le place contre l'anus de Serge.
Elle pousse un bon coup ,Serge se cabre le gode a pénètre de moitié en lui .
Il souffle comme un taureau ,Rose appuie encore plus fort sur l'engin et l'enfonce le plus loin possible.
Serge grogne , j'ai l'impression que sa bite a augmentée de volume.

-Oh putain !tu me l'as mis a fond dans le cul !!!

Il ressort entierement de ma chatte son monstre dégoulinant de cyprine,le secoue ,le caresse et le replonge dans le trou béant jusqu'aux couilles.
Serge reprend ses vas et viens dans ma chatte dilatée, la vitesse augmente ,il se bloque et crache son venin gluant en râlant de plaisir

Subitement,Rose lui attrape les couilles les presse fortement, cela provoque chez lui une autre décharge de sperme encore plus abondante.

-Putain qu'elle est bonne cette salope!! qu'il marmonne.

Il retire son mandrin gluant ,des fils de sperme pendent du monstre,
Il les essuie par quelques mouvements de sa main sur sa queue courbée.

Marc est plus a l'aise dans mon conduit anal depuis que Serge c'est retiré, il redouble d'ardeur , me pilonne le fondement rageusement .
Il ne tarde pas a envoyer au fond de mon puits sa semence épaisse.
Il cramponne tellement mes hanches quelles sont marqué de l'empreinte de ses doigts.
Les serviteurs me des-empalent puis me pose sur le siège a coté.

De mes trous béants , s’écoulent le trop plein de sperme .

La femme s'agenouille face a moi sur ordre du maître,elle commence a me lécher la chatte ,elle lape tout le sperme qui s'echappe avant de s'attaquer a mon clitoris, le bouton est très sensible il est gonflé au maximum et dur.
Mon mari abasourdit n'en croit pas ses yeux .
Me voir pénétrée de la sorte le laisse coït, sans voix.

Rose s'active sur mon clitoris elle le gobe, le dévore , des décharges électrique me parcourt les reins, je geins couine et me cabre en giclant fortement, mes râles résonnent dans la pièce.
Ma cyprine tombe sur le miroir qui est sur le sol, la flaque s’étend au fur a mesure que je gicle, Rose continue a me fouiller de sa langue.

Le jeune homme, ou plutôt le jeune ado, a saisit d'une main le gode que Serge a dans le cul et le manœuvre comme un bite .
Il lui enfonce profondément l'engin de silicone .
Serge se cramponne fermement au dossier du fauteuil , car les poussées brutales du jeunot le font il vaciller .
Les vas et viens rapides le font grogner de bonheur.
Soudain il hurle et jouit , son sperme tombe sur le fauteuil.

Kevin lui ramone toujours le cul il donne même de véritable coups de bélier avec la bite factice.
Serge jouit encore une fois, les taches de sperme s'agrandissent sur le fauteuil.
Kevin retire le gode de son étui et le pose sur le sol.

- Bon a toi Petit!! ordonne le maître.

Kevin S'approche de moi ,il passe son gland gonflé contre mes lèvres, je le gobe et le tète comme un bébé assoiffé.
Ma bouche monte te descend sur la tige veineuse, je décalotte le gland ma langue tourne autour du nœud .
Le jeune jubile de plaisir.
Il tendu , prêt a exploser , de la main il repousse Rose et prend place entre mes cuisses.
Il s'enfonce aisément en moi jusqu'au couilles , il me ramone pas longtemps, le jeune ado ne tient pas la distance il jouit en râlant comme une bête.
Il me regarde dans les yeux et me dit.

- Tu es chaude et bonne!! puis il se retire .

-Carole mets toi a quatre pattes!! J’obéis au maître !!

Rose a ôtée ses vêtements et c'est allongée sous moi tete bêche, elle enfonce sa langue dans ma chatte remplit de sperme juvénile et me gloutonne la moule.
Je me penche sur sa vulve et lui titille le clitoris , elle a un bouton super développé.
Je l'aspire, le gobe et le tète jusqu’à ce qu'elle jouisse.
Sa chatte gicle comme une fontaine j'avale son jus.
Soudain une douleur atroce me brûle le cul.
C'est le maître qui y a planté sa queue .
Pendant qu'il m'encule brutalement, Rose me bouffe la chatte .

Longtemps les deux me fouillent l'une la chatte l'autre le cul.
Je ne tarde pas a donner ce qui me reste de cyprine en moi en giclant dans la bouche de Rose.
Franck est bloqué au fond de moi ,il grogne et se déversant ,il vide ses couilles jusqu’à la dernière goutte.
Il se retire et me donne un claque sur les fesses et dit.

-Tu sais que tu es ma meilleur soumise toi!!

je lui sourit .
Mon mari a émergé il tient en main son manche bien raide.

-Moi aussi je veux en profiter!! il demande a Rose de ce mettre a quatre pattes, elle regarde le maître qui fait oui de la tete elle obtempère et prend la pose demandée.

Luc pose son machin contre la vulve trempée et s'enfonce a fond.
Ses coups de reins ont vite raisons de la résistance de Rose qui jouit a nouveau en gueulant.
Luc frotte maintenant son gland contre la petite porte étroite , il tire sur les hanches de la femme et s'enfonce brutalement a fond .
Habituée a cela Rose ne se plaint même pas .
Le pal lui laboure le cul ,la taraude fortement , elle reprend du plaisir, la sodomie c'est son truc préféré.
La bite épaisse et puissante de mon mari la fait couiner ,longuement il la bourre.
Rose ce cabre et gicle sa jouissance , mon mari continue de lui forer le cul jusqu'a ce qu'il jouisse a son tour.
Les râlent des amants couvrent les plaintes de Kevin qui ce fait enculer par la bite énorme de Serge.

Serge lui remplit l'intestin de son sperme brûlant.
Marc branle la queue tendue de Kevin pendant que serge le sodomise.
La bite du jeunot envoie sa semence sur un des miroirs .

Enfin la séance prend fin.


















Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !