Total : 1951
En attente : 26

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (684)
Entre hommes (125)
Entre femmes (51)
Transexuelle (59)
Premiere fois (117)
A plusieurs (656)
Jeune adulte (77)
Mature (20)
Soumis,soumise (143)
Inclassable (45)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






soumission totale

Ecrit par Fabien
Parue le 01 avril 2015
Il y a 4 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 14579 fois | Cette histoire erotique a une note de : 14.5/20

Noter ce récit erotique !


Novembre 1978 ,ma mère vient d'être admise à l'hôpital de la Salpétrière de Paris pour une intervention sans gravité ,cette hospitalisation devait durer trois jours . je passerai donc ces trois jours dans la chambre de bonne de ma grand-mère qui était au service d'une famille bourgeoise du XVI° arrondissement .Je passai l'après-midi à l'hôpital auprès de la mère et le soir je retrouvais ma grand-mère au dernier étage de l' immeuble cossu où vivaient ses patrons ,elle logeait dans cette chambre minuscule sous les toits ,pièce unique avec toilettes communes au fond du couloir.C'était une femme plutôt autoritaire avec moi, veuve depuis des années puisque je n'avais aucun souvenirs de mon grand-père .Je l'ai toujours connu vétue de noir ,deuil perpétuel puisque je n'ai pas non plus connu mon père décédé tragiquement alors que je n'avais que 2 ans .Je l'attendais dans l'entrée de l'immeuble , elle sortit vers 20 heures et après cinq étages d' ascenceur et un dernier à pieds nous nous sommes retrouvé devant la porte de cette fameuse chambre .Un lit , une table et deux chaises un lavabo et un vieux radiateur en fonte et une petite penderie .Seul point positif ,la température , il y faisait presque chaud .Ce deuxième soir je trouvais ma grand-mère plutôt détendue et agréable avec moi .Tous les soirs elle me portait le repas de chez ses patrons elle prenait le sien pendant son service. Je m'installais donc à table pendant qu'elle se préparait pour la nuit .Quelle fut ma surprise en levant les yeux ,elle se faisait la toilette devant le lavabo la combinaison noire baissait sur les hanches elle se savonnait la poitrine ,je la voyais pratiquement de profil.Je n'avais jamais vu la poitrine d'une femme ,à 61 ans ma grand-mère femme très active avait une silhouette très fine mais les seins massifs mais de bonne tenue ,je ne parvenais pas à sortir mon regard de sa poitrine ,j'étais comme fasciné et tout spécialement par ses tétons tout petits et dressés .Elle continuait sa toilette s'en aucune attention pour moi .Je replongeais le regard dans mon assiette quelques secondes puis se fut le choc , elle venait de laisser tomber sa combinaison sur ses chevilles ,elle était entièrement nue ,elle se baissa pour la ramasser tout en me lançant un regard avec un sourir que je ne lui connaissais pas . J'étais rouge écarlate de confusion ,j'entendais mon coeur taper dans ma poitrine .Je luttais pour maintenir mon regard sur mon assiette ,c'était intenable je découvrais ses fesses ,j'étais tout aussi fasciné .Mes yeux s'affolaient , mes regards étaient furtifs , assiette seins ,assiette fesses,elle fléchissait sur les jambes pour les écarter et se savonner l'entre cuisses Panique absolue ,j'étais en érection et quelle érection j'avais l'impression que mon sexe allait éclater.Elle s'enfila une robe de chambre tranquillement comme si rien n'étaitet me dit "alors elles sont bonnes les lasagnes de mamie !"
J'essayais de manger mon yaourt le plus lentement possible dans l'espoir de sentir mon sexe se détendre un peu ,mais rien à faire j'avais cette vision excitente devant les yeux et rien n'y faisait .Il allait pourtant bien falloir que je me lève .Le pot de yaourt était désespérement vide et le "va te brosser les dents "finit par tomber .Je me levais en tournant le dos, légèrement courbé mais rien ne changeait à mon état puis tomba un "tu me donneras tes chausettes et ton slip pour que je les lessivent demain".Je commençais donc à me déshabiller ,je gardais uniquement mon t shirt trop court , elle se mit devant moi et attendait le slip ,je lui tendis tête baissée le pénis tendu à l'extrême .Jamais je ne l'avais vu aussi gros aussi long aussi raide aussi tendu .Elle posa immédiatement les yeux sur mon sexe "mais qu'est -ce-qui t'arrive ,dans quel état es-tu ?" ,"je ne sais pas mamie." "regarde moi , dis moi ce qui t'a mis dans cet état ,ne me ments pas "je ne sais pas " ,"moi je crois le savoir ,tu n'aurai pas regardé mamie pendant que je faisais ma toilette ,ne ments pas " , "oui mamie" ."Je préfère çà" Honte ,panique et soulagement immédiat ,"je ne te gronde pas , c'est un peu normal à ton âge , c'est aussi un peu de ma faute ,tu n'es plus un petit garçon ,c'est vraine t'inquiète pas je ne dirai rien à ta mère " "merci mamie ,excuse moi" "tu es très dur " "oui mamie " "montre à mamie " ,elle posa sa main sur mon sexe ,le décalotta ,"il se décalotte bien c'est très bien chéri " .Elle décalotta et recalotta mon gland à deux ou trois reprises ,elle senti que j'avais eu un petit mouvement de recul ,me demanda si elle m'avait fait mal je dis que mon ,elle commença à me faire des compliments sur la dureté de mon sexe ,"tu bandes très bien pour ton âge ",c'était la première fois que j'entendais un adulte employer le mot" bander" sur sa taille ""tu es très bien formé" sur mon gland "ton gland est très bien développé ".Elle me demanda si je me carressais lorsque j'étais dans "cet état" , "dis à mamie ,tu te masturbes quand tu bandes ?"sortant de sa bouche ces mots me choquaient , je lui dis que oui Elle me demanda de lui montrer comment je faisais ,je commençais donc à me masturber devant ma grand -mère .J'étais debout devant elle ,les jambes écartées ma verge en érection dans la main me masturbant ,je la trouvais rouge excitée elle me parlait beaucoup ,"ce sont mes seins qui t'ont fait bander ,ça t'a plu de les regrader ".Je ne savais plus ou j'en étais ,je me masturbais ,je lui répondais ,tu veux que mamie te les montres ,"oui" je me masturbais comme jamais ,j'avais ces deux seins splendides devant moi elle se les caressait ,"touche les ,caresse les chéri ".Je me mis donc à les caresser,je sentis sa main sur ma "bite" m'a-t-elle dit ,je ne savais plus ou j'étais ,je m'entends encore dire des "mamie, mamie " "oui chéri tu vas cracher ton jus dans la bouche de mamie" .Elle enfourna mon sexe dans sa bouche la suça quelques secondes et deux ou trois puissants jets giclèrent dans cette bouche d'une douceur insoupconnable .Puis tout s'enclancha cela dura une éternité ,nous nous sommes couché ,elle me demanda de la caresser de lui sucer les seins de lui toucher "la foufoune" les doigt ,le petit trou puis comme elle m'avait fait il m'a fallu à mon tour aller lècher cette "foufoune" il a fallu lècher longtemps ,pendant ces trois jour j'ai du la lècher plusieurs heures ,debout à quatre pattes .Et pour me "récompenser" il y a eu la première pénétration vaginale ,la première éjaculation dans le ventre de "mamie" puis il a fallu lècher l'anus pour mieux le pénétrer ,et la première sodomie . Puis vint l'apprentissage du vocabulaire ,répète ".Mamie je veux que tu me suces la bite" "mamie je veux baiser ta chatte" " "mamie donne moi ton cul" et pendant que nous avions les rapports sexuels il fallait que je lui dise "mamie tu es ma pute ,tu es une bonne salope ,j'aime ton trou" "dis moi que tu aime me bouffer le chatte" "oui maie ta chatte est délicieuse".

En trois jours je suis devenu addicte au rapports sexuels avec ma grand-mère ;J'avais le sexe en feu . Pour les vacances de Noel je suis repartis une semaine à Paris seul avec elle ?elle s'est comporté mieux qu'une jeune femme .Elle est venue me cherche à la gare de l'est ,dans l'ascenseur elle m'a dit ,"mets ta main sous ma jupe" elle n'avait pas de culotte .A peine entrée dans la chambre ,je lui ai relevé la jupe sur la taille je l'ai allongé sur le ventre en travers du lit je lui ai écarté les jambes et je l'ai pénétré en la traitant de salope,j'ai éjaculé en moins d'une minute .


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !