Total : 2601
En attente : 33

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (781)
Entre hommes (198)
Entre femmes (63)
Transexuelle (69)
Premiere fois (220)
A plusieurs (768)
Jeune adulte (119)
Mature (59)
Soumis,soumise (243)
Inclassable (114)

Je suis devenue une salope 2
BAISEE PAR LA BELLE QUEUE DE KAMEL
femmes dépravées
clairière
elle en veut encore plus !






vendredi soir chez Christian

Ecrit par Nickie
Parue le 30 janvier 2019
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 241 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !



Ce récit a été écrit après notre baise de vendredi soir, bonne lecture ....

Quand Annick arriva sur le quai de la gare de la part-Dieu où elle allir prendre le ter pour sa destination finale, elle n'avait pas remarqué Christian qui l'attendait pour ému de la voir si belle dans son trois-quart gris, son jean bleu foncé et chaussée d'une paire de petites bottines couleur ocre....pas mal d'hommes se retournaient sur son passage, de plus sa coupe au carré encadrant son visage coloré, ses yeux bleus fixant l'attention de tous, tous crurent que le sourire qu'elle venit d'offrir étaient pour eux mais non elle l'offrait à son amant qu'elle avait aperçu parmi la foule.
Christian était fier de la voir se frayer un passage jusqu'à lui et c'est en lui offrant une de ses plus doux baisers qu'il vit pas mal de voyaguers mâles l'envier sérieusement.
-" Que tu es craquante mon Annick.....je deviens de plus en plus "addict" de toi !!!!!!
et de s'entendre répondre....
-" Moi aussi Christian, tu es le plus tendre, le plus doux, le plus beau des hommes... et en apparté et celui qui me fait jouir le mieux...........................
Christian se sentit gonfler de fierté et en la tenant par la main ils montérent dans le train. Tout le temps du trajet il ne cessérent de s'embrasser, de ce sourire, de s'aimer en quelque sorte
Arrivée à destination, Christian serra de prés Annick et pour éviter de croiser les quelques passants attardés car il faisait nuit, il la mena chez lui en passant par le petit chemin boisé qui menait à son domicile.
Là, comme de coutume, c'est dans l'étroit escalier de bois qui l'enserra plus étroitement, lui déboutonna son manteau et tout en l'embrassant chaudement, lui pelota la poitrine encore enfouie sous son pull. Elle sentait que Christian commençait à bander dur car contre son sexe elle ressentait la présence de sa queue qui gigotait dans son pantalon.
Dès qu'il referma la porte derrière lui, il se déshabillérent lentement comme pour faire patienter leur envie.....puis c'est en tenue d'Eve et d'Adam qu'ils prirent une légère collation avant d'aller se fourrer dans le lit où de doux, tendres et longs préliminaires prirent la suite des opérations.
Un bon 69 tout en délicatesse firent découvrir les draps et la couverture qui les recouvraient, Christian sur annick se délectait de sa chatte humide, tandis qu'Annick emprisonné sous son amant avait avalé presque entièrement sa bite d'amarrage, tout était calme sur la placette, seule une oreille attentive aurait pu surprendre le bruit du lit qui grinçait et des murmures amoureux des deux amants qui échangeaient leur semence.
Une fois rassasiés, Christian se positionna sur Annick, lui écarta les cuisses puis s'enfonça en elle.....elle émettait de doux gémissements jouissifs tandis que son amant la pinait tendrement, ses pieds s'agitaient au fond du lit en une danse annonçant un bonheur total. Christian la besogna un long moement dans cette position puis après avoir fortement éjaculé, il se retira pour reprendre haleine. Ensuite ce fut Annick qu'i se plaçant sur lui lui vit dévorer sa ample poitrine pendant que le sexe non rassasié de Christian la défonçait avec hargne....comme pour se prouver qu'elle lui appartenait et qu'elle ne devait jamais connaître d'autres orgasmes que ceus qu'il lui offrait. Annick sembalit danser sur son ventre, les bras maintenant sa chevelure en arrière, ses lourdes mamelles remuaient au rhytme imposé par Christian, ses fesses claquaient les cuisses de son amant, elle avait chaud mais ne cessait aucunement l'ardeur qu'elle mettait à bien le faire jouir en elle.
Cette fois la séance dura plus longtemps et une nouvelle éjaculation mit fin à leur élucubration.
Ils se reposérent tendrement enlacés l'un contre l'autre échangérent des doux mots amoureux, puis Christian prenant comme à l'accoutumé la direction des opérations lui pelota et bouffa les seins avec une avidité que seuls les amants vraiment épris de leur maitresses peuvent connaitre. Puis Annick suça le sexe de son amant pour le faire tendre à nouveau pour une levrette pleine de tension.
Christian ayant recouvré largement tous ses moyens !!!! présenta son gland à l'entrée de la chatte d'Annick, s'enfonça doucement en elle et d'un coup la pénétra entièrement tout en la maintenant fermement par les hanches, il la pina avec toute sa vigueur de breton,et bien que le lit émettait par moment des bruits bizarres comme s'il allait craquer pour de bon....il n'arrêta pas les coups portés...ses mains relâchant l'emprises des hanches vinrent se porter sur les seins d'Annick et comme pour en freiner la danse les maintint fermement entre ses mains et tout en la pelotant nerveusement lui expédia que fond de son antre d'amour une longue trainée de sa semence adorée.
Annick était aux anges, Christian bien qu'exténué repris après une longue période de récupération l'envie qui le tenaillait depuis le début....sodomiser Annick bien qu'elle n'aime pas trop çà mais ce soir il en avait trop envie....Bien etendu elle refusa net.... mais à force de persuassion, de chantage éhonté ( il lui raconta que pas mals de femmes de la commune lui avaient fait des avances mais pour rester fidèle à sa maitresse, il les avaient toutes éconduites même la belle et séduisante Isabelle) Annick de crainte de le perdre accepta cette position et Christian après lui avoir tendrement et délicatement massé l'orifice de gel lubrubiant, s'en être passé sur le sexe, et avoir préparé l'entrée en introduisant doucement quelques doigts enfouran son sexe avide de la prendre ainsi, illa pénétra doucement, petit à petit jusqu'à ce que l'anus acceptant son sexe s'élargit amplement et là, Christian saisissant les hanches d'Annick la sodomisa à grands coups de queues...le lit craquait de partout, Annick gémissait plus fortement, Christian ahannait sous les coups redoublés, les seins d'Annick dansaient en tous sens que les mains de son amant prenaient plaisir à en freiner la danse et tout en lui titillant les boutons la fit hurler pendant qu'il lui éjaculait longuement de longs jets de son sperme.


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !