Total : 3055
En attente : 1

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (872)
Entre hommes (244)
Entre femmes (74)
Transexuelle (72)
Premiere fois (258)
A plusieurs (834)
Jeune adulte (139)
Mature (120)
Soumis,soumise (284)
Inclassable (159)

histoire vraiment vécue, à scènes sales...
Ma belle ! ( Suite 1 )
sabine salope de village
Souvenirs du temps passé VII
Cet obscur lieu du désir






Faire plaisir à Mamie !

Ecrit par Marcel
Parue le 30 octobre 2023
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 2826 fois | Cette histoire erotique a une note de : 13.3333/20

Noter ce récit erotique !


Faire plaisir à Mamie !

Âgé de 24 ans, j’aime aller avec ma copine du moment Patricia chez ma grand mère.
Cela me fait toujours plaisir d’aller voir ma Grand Mère Ginette. A 74 ans, elle a toujours un corps svelte, résultat des nombreuses heures passer dans le jardin. Portant, depuis quelques temps, je trouve qu’elle a moins le moral.
J’ai donc décidé de m’entretenir avec elle et d’en trouver la cause.
« Salut Mamie, tu vas bien, tu as l’air en forme! Et le moral ça va ? »
« Oh tu sais François, à mon âge, on prend le temps comme il vient ! «
« Oui, mais tu vas bien au niveau santé, alors le reste va ! «
« Pas trop François, c’est l’Anniversaire du décès de Papy, il me manque, j’ai encore envie d’un homme malgré mon âge ! «
« Je te comprends Ginette, veux tu que je t’arrange cela, tu es encore belle, il ne suffit pas de grand chose pour qu’un homme te désire ! Si tu le veux, j’ai une idée ! «
« Tu es fou, ou tu te moques de moi ? Bien sûr que je voudrai ressentir un sexe en moi, dans ma bouche, mon vagin et mon anus ! Tu sais papy était un cochon, il aimait que je le suce et me sodomiser et j’adorai quant il me léchait !
J’en ai des frisons rien que de m’en souvenir ! Surtout ne te moque pas de moi et ne le dis à personne, ça me ferait honte ! «
« Non Mamie, ce sera notre secret, mais je vais t’aider à retrouver ces plaisirs si tu le veux bien, d’accord !»
« Grand fou, comment veux tu faire, ? «
« J’ai mon idée, ne t’inquiètes pas et fais moi confiance, je t’expliquerai bientôt !»
« Oh, viens là que je t’embrasse, tu es trop gentil avec moi ! «
Ginette s’empresse de me serrer dans ses bras, ses mains caressent mes épaules, mes ce n’est pas une caresse normal, elle me pelote en même temps. Ses larges lèvres m’embrassent, sa poitrine écrasée sur mon corps propage ses battements de cœur rapides. J’ai une érection, si ce n’était pas ma grand mère, j’irai plus loin comme quoi que mon idée va être bonne !

Première des choses, mettre dans le coups mon amie du moment, Patricia, une bonne cochonne, elle ne refusera pas de m’aider sur cette idée coquine !
Le soir même, je lui expose mon plan;
« Voilà ma puce, je voudrai aider mamie Ginette à connaître de nouveau une bonne partie de jambes ! Je ne peux quant même pas la baiser moi même, c’est là que tu interviens, tu vas attirer Olivier qui te drague depuis toujours, et lui proposer de venir te baiser chez mamie en prétextant qu’elle n’est pas là et moi non plus. Tu devras l’allumer un peu avant, mais ça tu sais le faire !
Le lendemain, Patricia me rejoint chez Ginette, elle a apporté ses sous vêtements coquins et nous passons à l’essayage avec mamie.
Tous les trois dans le chambre, nous demandons à mamie de se déshabiller. Rapidement Patricia regarde Ginette et lui dit :
« Mamie, tu vas me raser ton tablier de forgeron, maintenant les femmes ont une petite chatte sans poils ! «
« Ah bon, c’est drôle ? «
« Viens avec moi Ginette, on va à la douche, et je vais te le faire ! «
Ginette suis Patricia comme son ombre et toute les deux s’engouffrent sous la douche Italienne. Patricia prend plaisir à frictionner le corps de Ginette, elle l’enduit de savon liquide qui se transforme en mousse sous les caresses de sa nouvelle amie. Elle la rase sous les bras, les aisselles, le minet et va pour faire l’anus;
« Tu crois que c’est indispensable ? «
« Crois moi Mamie, c’est l’endroit ou tu vas prendre le plus de plaisir, il faut que tu y regouttes, tu me diras ce que tu en penses ! «
Ginette se laisse donc faire, et de toute façons ça repousse, pense t’ elle !
Patricia essuie le corps de Ginette, elle est presque envieuse de sa plastique!
Direction la chambre, allez Ginette, allonge toi sur le dos, je te finis ta petite chatte.
« Oh tu sais, cela fait longtemps qu’elle n’a pas eu de visite ! «
« Justement, il faut qu’elle soit présentable ! «
Avec application, Patricia rase de près la moule et les lèvres à Mamie. Elle l’essuie ensuite, et fière d’elle pose un baiser dessus. Elle continue avec sa langue et lèche l’entrejambe humide de Ginette.
Ginette qui découvre ce genre de plaisir est surprise, elle empoigne la tête de Patricia et l’incite à continuer. C’est vraiment le redémarrage sexuelle de Ginette, et elle apprécie !
Au bout d’un quart d’heure, je m’impatiente et demande :
« Vous êtes prête les filles, il faut passer à l’essayage ! «
Quelques secondes après, Ginette répond:
« Oui, tu peux venir, on est prête ! «
Je retrouve les deux femmes, Ginette a passé un bustier porte jarretelles noire, il lui va à merveille et enveloppe son ventre. Sa poitrine comprimée ressort des balconnets et donne envie.
« Passe les bas noires, je te ferai une coupe et une teinture, tu vas être splendide. Une de mes culottes fendues noires devrait t’aller «
Patricia a pensé à tout et tend à Mamie une chemise de nuit noire transparente qui lui arrive aux genoux !
« Parfait Ginette, tu es merveilleuse. De toute façon, ton partenaire ne te verra pas, nous allons enlever les ampoules de la chambre et nous disposeront une lumière légèrement tamisée. Tu attendra sur le lit, tu ne parleras pas, juste si tu en as envie d’exprimer tes gémissements ou hurlements de plaisir. «
Ginette rigole, elle est heureuse que nous nous occupions de son plaisir, mais le plus dur n’est pas fait !

Il reste à Patricia de se laisser draguer par le collant Serge qui voudrait bien se la faire !. Elle sourit bêtement, le piège se referme.
Patricia coupe les cheveux à Ginette et les teint, cela l'a rajeunit !
Dès le lendemain Patricia reprend contact avec Serge, et vas boire une gamelle avec. Celui-ci commence à draguer Patricia qui répons à ses avances.
Elle se laisse peloter la poitrine et rouler une pelle avant de lui déclarer son envie de sexe. Elle lui propose de venir chez la grand mère à François dès demain, celle-ci étant absente et François travaillant.
Le rendez-vous est fixé demain à 21 h 00. Il nous reste plus qu’à préparer Mamie et pour nous, nous cacher dans la seconde chambre.

Nous arrivons de bonne heure, le temps de préparer Ginette et de boire quelques verres pour la déniaiser. Ginette va se mettre en attente sur le lit, impeccable, on y voir presque rien, cela va passer.
Moi, je file dans la deuxième chambre ou j’attends religieusement.
Patricia elle guette l’ arrivée de Serge.
Le carillon retentit, le voilà.
Patricia ouvre la porte l’ accueille. Il s’empresse de l’embrasser et de lui peloter le derrière !
« Calme toi, je suis un peu timide, je te sers un Whisky et pendant ce temps là, je vais mettre une tenue sexy. Quant je t’appellerai, tu me rejoindras dans la chambre, la porte sera entrouverte, après être rentré, tu la refermeras je t’attendrai sur le lit.. Après notre rapport, tu partiras, je te recontacterai si cela m’a plu!
Par contre, nous resterons dans obscurité, car je n’ai pas l’habitude, je serai silencieuse ! «
« Pas de problème, fais toi belle, ça va m’exciter d’être dans le noir, j’ai hâte ma biche ! «
Serge s’installe dans le canapé et sirote son verre, attendant l’appel de Patricia.
Patricia vérifie que Ginette soit prête, et quitte la chambre laissant la porte entrouverte, elle appelle Serge et me rejoint dans la deuxième chambre ou nous nous enfermons.
« J’arrive ma chérie ! «
Serge pénètre dans la chambre et referme la porte. Il aperçoit Patricia sur le lit dans la pénombre.
Il se déshabille et se présente à poils dans le lit. Doucement, il caresse le corps allongé.
« Hum, timide mais en bustier porte jarretelles et bas, hum j’aime ça petite salope ! Tu vas prendre ! «
Ses mains caressent les jambes gainées de lycra. Il découvre le haut du bustier avec les jarretelles et caresse la peau apparente. Il parcourt le bustier et arrive à la poitrine qu’il pelote. Les seins comprimés de Ginette dépassent du balconnet . Il lui suffit de rabattre un peu les bords pour que les tétines pointent hors de l’emballage.
Il s’empresse de les téter, ce qui déclenche les gémissements de Ginette. Cela fait bien longtemps qu’elle n’a pas connues ces sensations !
Excité, Serge descend une main au niveau du sexe de sa partenaire. Passant une main sur le léger tissu en lycra, il découvre une culotte fendue.
« Hé bien, t’as fait fort ma salope, j’aime vraiment, je vais d’abord te bouffer le minou ! «
Serge descend la tête et porte ses lèvres à la chatte déjà baveuse.
Sa langue parcourt l’entrejambe et s’enfonce entre les grosses lèvres.
Les jambes écartées, Ginette lient la tête de son « homme «. Sa grosse langue la fouille et elle prend du plaisir !
Après quelques minutes, Serge se relève et lui enlève sa culotte.
« Mets toi à quatre pattes sur le lit ! «
Mamie obéis, ravie qu’il continue.
Là, Serge commence à lui lécher son anus, elle a eu raison d’obéir à Patricia et de se raser sa rondelle !
Une fois de plus la langue de son partenaire lui fouille son intérieur ! Oh que c’est bon !
Ses mains lui pelotent le derrière et caressent ses jambes gainées de bas.
Sous les caressent et coups de langue, elle s’ouvre comme une huître.
Sa respiration est haletante et bruyante.
Après avoir été bien léché de l’anus au vagin, son partenaire présente son sexe devant la petite porte bien ouverte !
Oh, il va me prendre par derrière, pense t’elle !
Elle ondule du cul comme pour l’attirer !
Serge a compris et lui gifle son derrière !
« T’en veux ma cochonne, et bien tu vas en avoir !»
Après avoir mouillé son gland de salive, il le pose sur la rondelle rosée et doucement pousse pour le pénétrer .
Ginette l’a senti, elle l’aide à rentrer en poussant et aspirant avec son con.
Ses cris percent le chambre, de douleur au début puis de plaisir.
Serge la tient aux hanches, lui aussi grogne de plaisir ! Par à coups, il pénètre en elle.
Les deux corps ne font plus qu’un, unis par le plaisir.
Les couilles de l’homme claquent sur les fesses de Ginette.
Le visage déformé par la jouissance, le sexe tendu au maximum, Serge rugit de plaisir et crache son sperme au cours de son orgasme.
Ginette sous les vas et viens successifs de son amant, sent le liquide chaud qui envahit son conduit. Elle se raidit et part dans son orgasme en criant pour extérioriser sa jouissance !
Les deux corps soudés s’écroulent sur le matelas pour un court répit.
Puis Serge se désolidarise du corps féminin et il présente son sexe face à la bouche de Ginette.
« Allez ma belle, nettoie mon sexe ! «
Excitée Mamie avale le membre et le lèche de haut en bas. Elle lui tête le gland et passe sa langue sur son filet. Son mari adorait cela.
Le sexe reprend de la vigueur, elle se fait plaisir en le pompant et lui malaxe ses couilles.
« Oh oui Patricia, continue c’est bon, tu me suces bien ! «
Ravie des compliments, elle accélère le rythme et ose enfoncer son annulaire dans son anus. Ce qui a pour effet d’augmenter son érection.
Hum, sa bite est trop bonne, elle sent les premières gouttes perlées à l’extrémité de son méat, elle le chatouille avec le bout de sa langue.
La tension de son membre est au maximum et il ne peut tenir plus longtemps et déverse son sperme en sa bouche.
Comme une affamée, elle le boit, goutte après goutte aspirant ensuite la fin pour ne rien perdre. Elle ne se rappeler plus du goût depuis le temps.
Les couilles vidées, Serge prend le bouche à sa compagne. Les langues se mélangent et mélangent salive et sperme.

Comme demandé, après leur rapport, Serge quitte les lieux. Il est content de lui, il a enfin baisé la Patricia et cela valait le coup !

Marcel.










Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !