Total : 3055
En attente : 2

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (872)
Entre hommes (244)
Entre femmes (74)
Transexuelle (72)
Premiere fois (258)
A plusieurs (835)
Jeune adulte (139)
Mature (120)
Soumis,soumise (284)
Inclassable (159)

histoire vraiment vécue, à scènes sales...
Ma belle ! ( Suite 1 )
sabine salope de village
Souvenirs du temps passé VII
Cet obscur lieu du désir






Avec Christian

Ecrit par Annick
Parue le 21 décembre 2023
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 977 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Quand elle est arrivée chez moi je ne savais pas que j'allais pouvoir lui faire l'amour tant j'avais d'elle mais de son côté étant mariée je n'osais l'aborder bien que son acceptation de monter chez moi fut une suprise dont je ne m'attendais pas.Ton mari n'est pas avec toi Annick ? Non il est reparti sur Lyon et suis seule ce week-end !!!! était une inviation ? je ne le savais pas encore.

Elle était vétue de son maillot dont le décolleté provoquant m'avait jardins et lorsqu'elle se baissait je découvrais le galbe de sa poitrine opulente et celà déformait son short par une érection subite que je dû cacher en me détournant pour éviter son regard. Elle portait un joli panta court en jeans et était chaussée de tennis bleu comme ses yeux magnifiques et des mi-chaussettes assorties. Dieu qu'elle était désirable ma belle voisine Annick.

Nous avons discuté de choses et d'autres sans intérêt mais de mon octé je ne pouvais détaché mon regard noir de sa poitrine qui remuait à chacun de ses mouvements et lorsqu'elle s'en apercut elle porta sa min au niveau du décolleté comme voulant le resserré et me demanda tout de go ce que je regardais avec insistance. Je lui répondais en rougissant qu'elle était délicieuse dans cette tenue estivale. Elle me sourit pour toute réponse et relacha sa main sur sa poitrine !!!!! je te plais tant que çà Christian ???? Je répondis par un oui timide tout en la fixant de mon regard sombre.

Je pensais que tu allais te déclarer plus vite Fregat, car toi aussi tu me plais beaucoup mais comme tu étais encore avec marie christine je n'osais faire le premier pas et de plus étant mariée je pensais que tu ne voudrais jamais de moi ta voisine. A ces mots je m'approchais plus prés delle et collais ma bouche à la sienne et lui offrait une baiser long et langoureux, nos langues s'entortillaient entre elles et nos salives coulaient sur nos joues respectives. De suite, mes mains comme attiré par un aimant étant ses seins, je passais la main sous son tee-shirt, dégrafait son soutien gorge et pelotait avec douceur cette poitrine qui me hantait depuis pas mal de temps. mes mains, mes doigts nerveux en faisait la totale découverte, puis ma bouche, ma langue en prirent le relais. Je lui tétais ses mamellons rosés, massait cette jolie chair offerte et là ne masquait pas du tout mon érection, je me relais en l'entrainant avec moi jusqu'à ma chambre. Je la couchais sur mon lit et la dévétue entièrement, j'admirais son corps blanc, ses jolie syeux yeux bleu porcelaine, sa chevelure auburne, ses lévres rouges, son visage agréable, sa poitrine lourde, son corps délicat, sa toison brune, ses cuisses, ses mollets, ses chevilles fines, ses pieds fins que terminait des orteils qui attirait également mon envie de la posséder entièrement.

Je me déshabillais à mon tour, me couchait à ses cotés et venait m'abreuver à sa chatte humide dont le jus abondant emplissait mes lévres et ma bouche, ma langue pénétrant dans son antre d'amour découvrant cet organe qui me fit éhaculer dans une serviette que j'avais déposé à mes cotés !!!! "Excuse moi Annick j'avais tant envie de toi que je suis comme un débutant et n'ai pu me retenir comme il sied. "Pas grave me répondit-elle, çà prouve que tu as envie de moi ? Oh oui depuis pas mal de temps déjà et tu hantais mes nuits même quand j'avais encore mon ex !!!!je pensais sans cesse à toi même en lui faisant l'amour !!!!! Mais comme tu est mariée je n'osais me déclarer.
T'as pas remarqué que tu me plaisias depuis le premier jour où tu est arrivée dans la maison et que je réve de toi moi aussi.
A ces mots je l'embrassais à pleine bouche, ses doigts s'entortillaient à ma chevelure ondulée derrière le cou et je descandais encuite à hauteur de son sexe pour la lécher encore plus fort tout en laissant mes mains sur ses seisr et tout en lui bouffant le minou je la pelotais fermement. Elle se pâmait sous mes caresses et n'y pouvant plus je m'approchais d'elle, de ses doigts délicats elle enseera mon sexe bien dur et l'introduisit dans sa chatte. Je la pénétrais avec toute la hargne que longtemps j'avais retenu et la baisait avec une telle fougue amoureuse que se mit à gémir sensuellement m'indiquant sans équivoque que ce que je lui offrais lui plaisait. J'éjaculais abondamment tout en portant mes mains sous ses fesses pour encore mieux lui faire sentir mon désir de l'avoir avec moi et de lui montrer que j'avais envie d'elle.

Nous avons ensuite baisé une bonne partie de la soiréeet je ne puis vous dire combien de fois je la pris et repris mais ce qui est certain c'est que complétement épuisé que nous nous sommes endormis tous les deux dans les bras l'un de l'autre. Le matin je remis çà et la baisais en la faisant jouir énormément, ses gémissements jouissifs étaient tels que j'étais fier de la posséder et que les rares voisins entendent ou pas celà me laissait froid j'avais Annick avec moi et celà me suffisait et en profiatit de ce week-end pour lui démonter que son Christian de voisin savait faire l'amour avec une femme aussi délicieuse qu'elle. Ce fut le début de notre liaison qui dure encore de nos jours. Ah belle Annick je t'aime. Ton Christian.



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !