Total : 3051
En attente : 2

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (871)
Entre hommes (244)
Entre femmes (74)
Transexuelle (72)
Premiere fois (257)
A plusieurs (834)
Jeune adulte (139)
Mature (120)
Soumis,soumise (283)
Inclassable (159)

Cet obscur lieu du désir
soumis au sex shop
La glissade 3
La glissade
La glissade 2






Céline s'occupe de moi

Ecrit par Nickie
Parue le 06 08 2020
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 2994 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Un soir alors que je trouvais chez Madjib, arriva Céline qui revenait de son entrainement de badmigton, encore vétue de son équipement c'est à dire, t-shirt belue, jupette blanche et chaussé de tennis, elle avait un sourire vicieux ce soir là et j'aurais du me méfier car Madjib me sembla pas surpis de son arrivée et de plus il n'avait pas fermé sa porte lrsque je suis entrée.

Elle vint de placer devant moi et avec son
sourire de dédain me demanda immédiatement de la déchausser, de lui retirer ses mi-chausettes et d'honorer ses pieds en m'ordonnant de les lui lécher avec application et amour...ce que je refusa de suite mais là Madjib m'empoignant derrière la nuque me jeta presque à terre et me colla le visage contre les pieds chauds et encore humide de Céline en m'intimant méchamment de faire ce que sa voisine me demandait et le dernier regrad que je vis de Céline fut celui d'une jeune femme fière de me voir à ses pieds et de les lui lécher.....elle remuait les orteils puis ayant de petits pieds (elle chausse du 36) de me les enforuner dans la bouhe et de me demande de les nettoyer entiérement, elle se pâmait en me voyant à ses pieds et tout ne me traitant aussi bien Céline que Madjib de SALOPE, PUTE, PETASSE, SAC A JUTE, elle mfit ensuite lécher ses tennis et avaler presque ses mi-chausettes qui conservaient encore la chaleur et l'odeur de ses pieds nerveux.

Céline pour vous la présenter est une jeune femme de 32 ans, petite (moins de 1m60) mince avec de petis seins (c'est peut être çà qui l'ennui par rapport à mon 95 bonnet D !!!) le visage insignifiant sans être laid, une bouche que souvent un rictus de méchanceté en déforme les lévres.......de petites mains aux ongles bien taillés et toujours colorés comme le sont ceux de ses orteils....pas de ventre, presque maigrichone mais avec un tonus de feu, une voix charmante mais qui deviens forte lorsqu'elle n'obtient pas ce qu'elle désire...en fin de compte une mégère vicieuse, fière ce soit là de me voir me trainée à ses pieds sous la rude poigne de Madjib qui se régalait de me voir ainsi l'objet sexuel de Céline..........lorsqu'elle en eue assez de se faire lécher les pieds, elle ordonna à madjib de me redresser le visage et là souleva sa jupette pour m'appliquer sa chatte rasée sur la bouche (elle ne portait pas de culotte) et cria ALLEZ ANNICK MAINTENANT SUCE MOI LA CHATTE SALE PUTE et là encore la poigne de Madjib me fit coller le visage contre le sexe de sa voisine et bien que je remuais la tête refusant ce nouvel affront, je dû capituler car le manque d'air me fit ouvrir la bouche qui se vit remplir d'un chaud liquide salé, Céline m'urinait dans la bouche en raint hihihihi ALLEZ ANNICK LA PUTE DU VILLAGE déguste ce que la petite Céline t'offre, de l'urine coulait sur mon visage mais rien n'arrêta Céline qui après me fit reposer la tête sur le lit et appliqua son sexe nerveux contre ma bouche et me fit faire ensuite un long et fastidieux facesitting léchant aussi bien sa chatte que son cul......

Là encore excitée comme une chienne qu'elle est, elle me fit mettre entièrement nue, ota également ses vêtements, demanda à Madjib de me retourner sur le lit, le cul relevé par l'application des deux oreillers, et pris dans le tiroir de la commode de Madjib, un god ceinture (ils avaient bien préparés leur coup !!) qu'elle se fixa à la taille et après que son comparse m'ait préparé le cul en l'élargissant à l'aide des ses doigts, se placé derrière moi en me sodomisa comme une furie, je tenatis de me retirer mais là encore une fois Madjib su me faire tenir en place pendant que Céline de rage et de dépit m'enfonçait son dard puissant au fond de moi, je criais de douleur mais çà ne lui fit pas cesser ses coups de god, Madjib riait aux éclats en lui disant qu'elle était une fière cavalière qui matait sa jument Annick...et C dans la cjéline encouragée par Madjib me portait des coups de plus en plus violents, pour faire cesser mes cris Madjib posait un oreiller sur ma bouche ce qui assourdissait le bruit que je faisais et comme Célien prenait un réel plaisir à me défoncer le cul elle pris ensuite non pas pitiès de moi, loin d'elle cette idée, mais me fit retourner et me l'enfourna dans la chatte et cette fois je le regradais bien enface avec son visage cripé de petite peste vicieuse qui prenait un immense plaisir à bien me faire souffrir, quand elle en a eu marre d ema baiser, retira le gos ceinture et se fit nettoyer la chatte dont la cyprine dégoulinais tout en me disant méchament ALLEZ CHIENNE D'ANNICK APRES TE FAIRE SAUTER PAR MADJID, PAR LES BEURS DE BEL AIR, MAINTENANT C'EST MOI QUI T'AI PRISE COMME UNE SALOPE QUE TU ES .........TU POURRAS PLUS JAMAIS ME REFUSER QUOI QUE CE SOIT.....TU ES AUSSI A MOI ..............T'ES UNE VRAIE TRAINEE TOI QUI VEUX JOUER LA PRUDE ......T'ES MAL PLACEE MAINTENANT et elle poussa son rire hihihihi qui résonne encore en moi.



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !