Total : 3055
En attente : 2

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (872)
Entre hommes (244)
Entre femmes (74)
Transexuelle (72)
Premiere fois (258)
A plusieurs (835)
Jeune adulte (139)
Mature (120)
Soumis,soumise (284)
Inclassable (159)

histoire vraiment vécue, à scènes sales...
Ma belle ! ( Suite 1 )
sabine salope de village
Souvenirs du temps passé VII
Cet obscur lieu du désir






Couple complet

Ecrit par ivan
Parue le 05 09 2023
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 594 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Couple complet

C’était un soir de juillet, un de ces soirs où les repas s’éternisent dehors sur la terrasse. Elle joue le rôle à la perfection. Elle s’assoit en face du bel homme et croise les jambes. Elle sait qu’il a vu le haut de son bas et la jarretière qui remonte jusqu’à sa ceinture érotique en une fraction de seconde avant qu’elle ne couvre modestement sa jambe. Elle sent sa chatte trembler à l’idée. Cela fait maintenant quelques mois que Sara et son époux sont libertins. Sara a un amant, banal. Il adore lui voir balader nue après la douche, même si ça ne l’émoustille pas pour autant. Son mari Vincent le sait pas, normal. Il faut dire que Vicent adore une chose : c’est sucer les bites ! Mariés depuis quatre ans, ils sont heureux, bâtissent des projets ensemble, mais la chair est faible et l’amour est aveugle. Elle ne sait pourquoi, mais Sara a le fantasme de la regarder faire l’amour avec un autre homme. Il te l’ai déjà dit: voir ton désir monter crescendo, sentir toutes les digues rompre en toi, laa sentir l’oublier et ne plus prêter attention à elle, le voir devenir chienne, louve, Elle saisit sa main et s’approche de lui en disant: « C’est ma petite salope cocue ! « Salope, c’est mon amant et il a une grosse bite renarde entreprenante et prendre le contrôle de sa longue bite de tes doigts délicats… Le mari attrape sa bite à travers son jean quand il remarque son énorme gonflement. Elle m’a vu la regarder et m’a di :

- Je t’avais dit qu’il avait une grosse bite!Tu vas me rendre fou de toi!

Il a envie de lui voir la caresser, la lécher, te voir l’avaler et être mouillée de désir. Il a envie de le voir poser ses mains sur ton corps, sur son sexe, le saisir, le frotter, englober tes seins, l’arracher des soupirs de plaisir. Il a envie de te voir lui demander de te--lui pénétrer au moment où ton excitation sera telle que tu ne pourras plus rien lui refuser…

- Je vais jouir dans ta chatte!
- Montre-lui ta bite qui est enfermée et sous mon controle.

Le voir rentrer sa longue queue en toi jusqu’à la garde et arriver, toison contre toison. La voir coulisser, ressortir luisante de ton nectar, et repartir à l’assaut de ton corps. Elle descend de sa voiture, belle avec sa petite robe bleue, très courte, où on devine la lisière de ses bas, des bottes hautes, maquillée, elle est magnifique. Elle y prenait même un certain plaisir à se savoir désirée. Fabio était un bel homme, svelte, musclé. Il marquait un début d’érection.


- Tu m’as fait jouir hier, c’était fort.
- ?J’ai très envie de baiser. Je veux ta bite maintenant. Ta queue me donne envie.
-?Mais ça ne peut pas attendre? Quel homme pourrait résister à ça? Personne…
-?Profite! ?N’hésitez pas, elle est à vous?! Dit le mari
-?Ça t’as plu
-?Beaucoup.Je voudrais tant qu’il me recouvre de son foutre!

-?Tu n’es pas jaloux de me voir ainsi provoquer des mecs??

Elle se jette dans ses bras, ils s’embrassent, il lui caresse directement les fesses. Il peux voir d’où il est, sa main passer sous sa culotte! il y a même des clients du restaurant arrivés derrière eux qui les regardent en souriant.
Un érotisme énorme!
Elle vient de vivre un instant sexuel des plus intenses… À l’aube de ses quarante ans, assume beaucoup mieux sa sexualité et ses désirs les plus fous. Il pousse sa bite au fond de sa chatte mouillée. Il entend à quel point sa chatte est mouillée quand il commence à la baiser dans les deux sens. Je le regarde baiser sa chatte gentiment et fort..

- Lèche-le sperme de ma chatte avant que je tombe enceinte ! Je ne veux pas de bébé! Il l’a poussé au fond de moi, Vincent! Je commence à la lécher plus vite. Je lui mets le doigt dedans pour m’assurer que j’ai tout.

Elle commence à se crisper le visage et le doigt l’amène à un autre orgasme. il commence à lécher son doux nectar en l’assurant qu’il est propre. Elle ouvre les yeux en gémissant et en essayant de reprendre son souffle. Voyant son visage couvert de son jus, elle lui dit : « Lèche-lui la bite ! Je ne baise que des bites propres! »

Il a plongé rapidement entre ses jambes. Je vois ses lèvres de chatte rouge vif gonflées de rouge écarlate avec le sperme suintant dehors coulant vers le bas à son trou du cul. Marcos commence à lécher son sperme de son trou du cul d’abord en travaillant mon chemin de retour à sa chatte. Il enfonce sa langue comme je peux essayer d’extraire tout son sperme. Son sperme a un goût si sucré. Il était sous le choc.. Il commence à la lécher plus vite. Il lui mets le doigt dedans pour l’assurer qu´il a tout. Elle commence à se crisper le visage et le doigt l’amène à un autre orgasme. Il commence à lécher son doux nectar en l’assurant qu’il est propre. Il m’arrête et Il lui penche. Elle ouvre les yeux en gémissant et en essayant de reprendre son souffle. Voyant son visage couvert de son jus, elle lui dit: Lèche-lui la bite! Je ne baise que des bites propres!

Marcos le cocu reçoit un message de lui, qui lui dit que j’ai une femme formidable.
Marcos a invité pour l’apéritif un voisin que il avait un peu « chauffé » sur sa femme, par plaisir purement vicieux, désirant la voir se dévoiler aussi à cet homme. Il était seul ce dimanche. C’était un homme de trente-huit ans, bedonnant, à moitié chauve, de grosses lèvres sous sa petite moustache, l’air particulièrement vicieux, les yeux toujours à l’affût d’un coin de chair féminine nue, et doté d’un caractère particulièrement autoritaire. J’

Marcos avoue qu´il le trouvait laid mais avec une grosse bite
Elle était sublime. Une robe de soirée noire en tissu léger, ouverte sur la poitrine, mais fermée au cou, laissant apparaître le bord de ses seins, montrait à tout le monde qu’elle ne portait rien en dessous.
Ses hanches étaient gracieusement moulées par la robe, laissant apparaître une jambe un peu plus que l’autre, simplifiant les mouvements.
Sa chevelure blonde tombait sur ses épaules, renforçant le rouge de ses lèvres justement maquillées. Des talons hauts, mais pas trop, accentuaient la cambrure de mon dos et apportaient une lumière toute particulière sur ses fesses plutôt rebondies pour mon gabarit.Il ne pouvait pas lui résister quand il la voyait comme ça hors norme, qu’il avait rarement vécu ça.?Sa queue. Oui, sa queue paraît plus dure, plus longue, plus grosse que d’habitude. Il es puissant, gros, viril, et ton mandrin paraît un bâton magique qu il aurait tant aimé. Il avait le sucé deux fois dans les toalettes publiques. Il savait que sa femme irait adorer sa bite.

- Alors, ma belle, il te plaît?
-?Oui. ?Hummmm… Ta peau est douce, ta queue est dure, chaude…


Dirceu arriva enfin. Il la prit dans ses bras et lui fit la bise ; Il vit qu’il l’embrassait sur la commissure des lèvres. Cela l’excita déjà un peu. Les banalités d’usage furent échangées et, tous les trois assis devant la table en verre transparent du jardin, nous discutions de choses et d’autres. Elle était super bandante, son corps moulé dans cette robe! Le mari remarquati que son ami. louchait souvent sur les cuisses nues, et surtout sur sa poitrin ; mais il n’y avait pas grand-chose à voir. Elle avait remarqué son regard appuyé et semblait un peu troublée; il lui trouvait le teint un peu coloré et les yeux un peu brillants.
En souriant, elle partit dans la salle de bain retire son soutien-gorge; il rêvait déjà à la suite de cette aventure! Un instant plus tard, Sara nous rejoignit, mine de rien. Il lui demandait si elle avait bien fait ce qu´il lui avait demandé ; mais, à travers la robe légère,il ’aperçut les petites taches plus sombres des aréoles de ses seins clairs quand elle se rassit auprès de eux.

Il plaisantait avec notre invité en parlant de la chaleur qu’il faisait, que l’on avait envie de ne mettre que peu de vêtements et que l’on pouvait profiter de ça pour voir plus du corps des jolies femmes.!
Sara sourit et dit :

-? Vous êtes vicelards, vous, les hommes!
-? Et alors, dit Dirrceu, c’est sympa de découvrir des choses que vous cachez trop d’habitude, mesdames.
-? C’est vrai, dis-je ; je préfère te voir comme ça, presque nue plutôt qu’avec un col roulé.
-? Moi aussi ! dit-il en souriant d’un air gourmand et vicieux, fixant la poitrine libre sous le léger tissu. Vous avez une femme splendide et bien élevée! lui dit-il.

Ils se levèrent et il constatait que Sara se penchait face à lui pour montrer ses fleurs ; avec le décolleté ouvert, il devait avoir une vue directe sur les seins nus de sa femme. Il était heureux de la voir enfin obéir pour son plaisir. Elle restait penchée face à lui en le fixant dans les yeux avec un sourire coquin. Il lui levait enfin et, l’approchant d’eux, je jetai un coup d’œil à sa femme. Il vit ses seins ronds et fermes, les bouts tendus comme des pointes et… Surprise : elle avait aussi retiré sa petite culotte! La robe ample ouverte laissait apercevoir l’ombre noire des poils de sa chatte. Elle avait laissé sa robe remonter en s’asseyant, et une bonne partie de ses cuisses bronzées sous la table. Elle croisa les jambes en les écartant un peu, faisant volontairement remonter sa robe, laissant apercevoir le haut de ses cuisses à Dirceu. assis face à elle.Il’était aux anges.


Il était vraiment troublé par ce spectacle offert.
-? Elle est belle, ma femme, hein? Vous avez de la chance de voir autant de choses ! Peut-être un peu plus vous intéresserait?
-? Bien sûr. Une si jolie femme comme vous avec un corps superbe qui donne envie d’en faire plus…
- Allez petit cocu, regarde ta femme faire la chienne !
-?Regarde la belle queue qui va me baiser, mon chéri! Branle-toi, profite du spectacle !
Elle lui dit alors que le spectacle n’est pas fini, qu’elle veut se faire défoncer devant son cocu de mari, que il regarde bien, que son mari n´était qu’un petit pédé qui aime goûter le sperme sur sa femme. Tout en parlant elle lui serre les couilles. Elle voit son excitation et bizarrement ses insultes l’excitent encore plus. Elle lui dit qu’elle monte avec Dirceu dans la chambre et qu’elle veut encore du champagne. Elle prend le mec par la main et l’emmène sur leur lit.
-?Viens tremper ta queue dans ma chatte avant de enculer mon mari.
-?Viens, j’ai encore envie que tu m’encules.
Sans discuter, le mari s’approche et prends la queue de Dirceu dans la main. Il la sens palpiter sous les doigts. Il la place à l’orée du sexe de sa femme. Elle l’arrête lui disant qu’elle va avoir mal qu’il faut lubrifier sa queue. Il reste interdit. Elle lui prend alors par les cheveux, baisse sa tête vers la queue de Dirceu..
-?Putain, connard! Tu veux que je te fasse un dessin? Crache sur sa queue et suce-la pour qu’elle soit bien humide!
Il crache sur sa queue et la prends en bouche. Elle sent le sperme et bizarrement Il trouve la sensation agréable. Il la prends à fond dans sa bouche, le branlant en même temps. Sa femme lui mate en se moquant de lui.


-?Tu vois, petit chien, tu aimes la bite, tu n’es qu’une petite pute…
Finalement elle lui claque le haut de la tête pour qu´il arrête et que il lui mette la queue de Dirceu dans le sexe. Elle pousse un petit cri chaque fois que le gland heurte son utérus, dévastant son ventre en feu.Il voit ce sexe distendre sa femme, il est hipnotize. IL caresse les couilles de Lorenzo en même temps. Sa femme gueule et accélère ses mouvements de reins. Le mari sens qu’elle va jouir.
-?Maintenant Madame, que diriez-vous que votre cocu de mari vous offre le vrai mâle que vous méritez ?
- Madame, vous ne pouvez demeurer souillée : votre petit cocu va nous nettoyer tout ça.

Ils jouissent bruyamment. Je vois le sexe de Dirceu se gonfler et décharger dans sa femme. Elle s’écroule sur lui et reste une minute sans bouger, sans parler. Puis elle glisse quelques mots à l’oreille de Dirceu qui acquiesce. Elle lui regarde et lui dit en souriant que maintenant, le petit chien va devoir tout nettoyer. Il reste interdit.
Elle se soulève tout doucement de la bite de Dirceu. Des filaments de sperme coulent de sa chatte. Elle se couche à côté de Dirceu, écarte les jambes.
Dirceu s’est remis à bander fort. Il peut voir qu’il a un sexe épais et long. Cet enfoiré a vraiment une grosse bite, Il ee sens ridicule à côté de lui. Elle l’allonge sur le lit et se pose sur sa queue tout en lui tenant les mains. Elle bouge son cul sans arriver à faire entrer cette grosse queue en elle. Elle se tourne vers moi.

- J’aime voir tes seins se balancer, ton ventre s’ouvrir sous la poussée d’une belle queue… J’adore voir le plaisir dans tes yeux,die ele mari.

Elle pousse un petit cri chaque fois que le gland heurte son utérus, dévastant son ventre en feu. Elle gémit, prononce des mots sans suite.
-?Ahhhhh… Qu’est-ce que tu fais, vilain garçon ? Hummmm…?Amour… Il me viole! Au secours ! Mon Dieu, c’est… trop, trop bon !

-?Viens me mettre sa queue dans la chatte, petit chien. Elle est trop grosse, j’ai besoin d’aide. ?J’aimerais maintenant que mon mari chéri vous caresse la verge, Monsieur…
-?Une queue énorme, hein ?
-?Viens nettoyer, petit chien, viens mon cocu lécher le foutre d’un autre.

Elle l’humilie clairement et il aime ça !


EIle se mets entre ses jambes. Il voit le sperme couler de sa chatte, ça sent fort. Il colle sa bouche sur son sexe. L´époux lèche ce sperme. Je commence doucement, un peu dégoûté. Énervée sa femme lui colle carrément la tête sur son sexe.


- ?Lèche, connard !


Finalement devant les insultes de ma femme, il’y mets toute mon excitation, lui écarte les lèvres pour aller glisser sa langue bien au fond de sa chatte. Il nettoyé tout, il avale tout. Il en profite même pour glisser sa langue dans son cul.Il ’a l’impression d’être un animal! Il se trouve suçant un mec,


Elle lui dit alors qu’il faut qu´il nettoie également Dirceu. Celui-ci a sa bite qui pend mollement. Il lui regarde en se marrant. Néanmoins je le prends en bouche et l’aspire. Il reste du sperme sur sa queue. Il en profite pour le branler doucement.

- J’aime me faire baiser. Tu es chaude comme j’aime, je vais faire de toi une vraie femelle ne t’inquiètes pas…à bientôt.
– Chéri met toi sur le dos s’il te plaît. Allez mon chéri, met toi à genoux je vais t’enculer.
- Prend moi chérie, encule moi à fond prend moi comme une salope.
– Baise-moi, lui dis-je avec une voix de petite soumise en chaleur j’aime me faire baiser. “Putain…c’est bon….”

Il a l’air d’adorer. Sa femme se place derrière lui et se met deux doigts dans le cul sans lui prévenir. Il crie de douleur! Il n’ai jamais subi cela. Elle lui dit qu´il est suis un pédé et qu’il faut qu´il en prenne dans son cul comme une chienne. je te jure qu´il t’encule devant elle. Elle se mit à quatre pattes à mes côtés en pensant qu’il aller l’enculer, Il présente son sexe à sa bouche, et naturellement, il le suce, le lèche, s’y soumet, comme une petite pute
- Vas-y, l´amanat de son épouse. Écoute. Tu vas revenir me baiser hein…?
Il se sentait soumis. Le mari de Sara passe sa langue dessus, ça sent le poivre et le musc, trouve cette odeur presque excitante bien que très masculine, et il commence à le sucer, lentement, et il’y prends goût, à tel point qu

il bouge son cul, commence à se branler, et gémit en même temps. il me tient fermement le cul, et commence à me pénétrer. C’est un peu douloureux au début, mais je sens que mon cul est trempé et glissant. Avec fermeté mais une douceur calculée, il entre petit à petit. Une sensation de plaisir s’empare de lui, je sens ses va-et-viens, et sa bite entrer en moi. Il commence à gémir, à bouger; un homme me baise, et j’adore ça, je suis une chienne, une salope qui satisfait un mec et qui le fait bander…Il commence même à donner de la voix, avec des petits cris, chaque fois que il sent ses poils contre son cul, signe qu’il l’encule profondément.
il sent son sexe entier en lui, à genoux sur le lit, lui dans son dos en train de l’enculer lentement et en profondeur, et il tourne sa tête pour l’embrasser avec passion; il’a sa queue dans le cul, sa langue dans la bouche, il est comblé, possédé, il lui appartiens, et je veux qu’il lui prenne encore… Sur le dos, enfonça sa queue d’un coup en lui, il se baise,lui tenant le cul avec ses deux mains, et il est en chaleur, il cherche sa bouche, il bouge sur sa queue, et atteins une excitation jamais connue jusqu’ici… Et déchargea son sperme dans son cul.
-Tu es une vraie salope, tu aimes la bite en fait…
- j’adore, je crois même que je suis plus chienne que toi encore!
- Tu vas revenir me baiser hein…
- Oui ma belle, si tu en as envie, ton cul est à moi désormais
L´éspouse Lara veut te voir son mari bouger sur la queue de ton amant le mari est en train de se faire baiser devant sa femme, et elle semble apprécier le spectacle. Pour finir, elle dit à son homme de l’enculer de plus belle, puisqu’elle voulait l’entendre crier. Elle saisit sa queue, et commença à lui branler, en le regardant se crisper sous les coups de bite ; mais il sentait quand même un filet de liquide séminal couler de son petit trou. il sens son sexe entier en lui, à genoux sur le lit, lui dans son dos en train de l’enculer lentement et en profondeur, et il tourne sa tête pour l’embrasser avec passion, Dirceu enfonça sa queue d’un coup en lui jusqu´aux couilles, et déchargea son sperme dans son cul.
– Tu vas revenir me baiser hein…?
- Tous les dous, enculer ensembles.
– Oui ma belle, si tu en as envie, ton cul est à moi désormais– tu es une vraie salope, ton attention me plaît beaucoup, j’ai envie de toi!
Fin
Ivan Ribeiro Lagos
Ivanribeirolagos9@gmail.com













Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !