Total : 2794
En attente : 0

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (812)
Entre hommes (206)
Entre femmes (72)
Transexuelle (69)
Premiere fois (237)
A plusieurs (783)
Jeune adulte (125)
Mature (90)
Soumis,soumise (271)
Inclassable (129)

la saint valentin
JE RETROUVE KAMEL POUR UNE PETITE PIPE
la punition
l'apprentissage de Vicky
Une douche avec ma soeur






Fellation matinale pour Christian

Ecrit par Nickie
Parue le 29 janvier 2020
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 145 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Un matin je me suis réveillée tranquillement après que Christian m'ait fai l'amour une bonne partie de la nuit et à mes cotés sa place était vide..........il s'était levé sans bruit me laissant dormir, je me levais rapidement et regardais par la fenêtre donnant sur la cour et les jardins et je vis qu'il était installé dans son abri de jardin....une envie folle me prit et je descendais en nuisette le rejoindre !!!!!

En effet Jouxtant les jardins communs, Christian a un petit abri fait de planches et de roseaux, le tout recouvert d'anciennes tôles ondulées............ les nombreux arbustes et plantes grimpantes tout autour font que l'on peut voir lorsque l'ont est à l'intérieur mais pas de l'extérieur...............C'est là que je le trouvais un matin occupé d'été à ranger ses quelques outils....et après lui avoir offert la bouche en guise de bonjour je lui dis :.........

-"...........Assied toi Christian.." en lui désignant le seul siège rustique qui se trouvait à l'intérieur.

Dès qu'il fut assis je me positionnais à genou devant lui, lui ouvrais la braguette de son pantalon, lui descendais le pantalon jusqu'à mi-cuisses, libérais son sexe de son boxer et prenais entre mes doigts son membre qui me bandait pas . De ma bouche et de ma langue je décalottais son gland rouge de plaisir et le léchais comme une délicieuse friandise.....sa queue prit rapidement des dimensions importantes.......je voyais mon Christian fermer les yeux pour me faire comprendre qu'il appréciait la fellation, il enserra ses mains contre l'arrière de ma tête et doucement me fit avaler l'ensemble de son sexe......je le suçais, le léchais avec toute l'application d'une maitresse ivre de faire plaisir à son amant....par moment il émettait de doux gémissements de bonheur et de ravissements...........je relâchais son membre pour venir gober ses couilles bien pleines que je léchais à grands coups de langues, puis tentais de les faire tenir entièrement dans ma bouche l'une après l'autre car pour les deux c'était mission impossible !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ensuite je revenais à son dard, à sa bite d'amarrage comme il aimait le nommer ......et reprenais avec douceur la lente et délicieuse sussion........les SLUP SLUP SLUP répétés........les ahah ah ha ha ...........hum hum ouiiiii continue...... se mélaient au bruit de mes léchouilles..........

Christian serrait par moment ses cuisses contre mon visage, puis relachait son étreinte, écartait bien grande les cuisses afin de m'offrir entièrement sa bite à sucer.

Je sentais et voyais que sa queue de breton avait prise ses dimensions normales et la bouche bien pleine de son sexe long et large je le léchais de plus ne plus rapidement jusqu'au moment où n'y tenant plus il éjacula sa semence abondante dans ma bouche et pour bien me la faire avaler me maintint le tête bien fortement contre son ventre.....................

Après lui avoir nettoyé le sarce de mes lévres et de ma langue, je lui remontais le boxer ainsi que le pantalon puis pour lui prouver ma totale soumission je me prosternais à ses pieds que je libérais de ses tongs et les couvraient de chauds baisers............c'est la moindre des choses à faire pour son amant adoré.

Excité par ce que je venais de lui offrir et malgré qu'il n'y ait personne dans les jardins, il me besogna sur le siège où il était assis peu de temps auparavant en me prenant en levrette après m'avoir complétement mise nue et heureusement que les arbustes masquaient notre étreinte car il me pilonna la chatte avec toute la fougue que je le connais et je devais masqué mes gémissements on sait jamais si quelqu'un arrivait à passer et de plus ce week-end là mon mari cocu était rest sur lyon ................après m'avoir bien baisé comme il le souhaitait nous avons regagné sa chambre où là encore grisée par ma fellation il me reprit à deux reprises mais je n'eu pas à taire mes gémissements jouissifs..


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !