Total : 3049
En attente : 0

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (870)
Entre hommes (243)
Entre femmes (74)
Transexuelle (72)
Premiere fois (257)
A plusieurs (832)
Jeune adulte (139)
Mature (120)
Soumis,soumise (283)
Inclassable (159)

La glissade 3
La glissade
La glissade 2
Jeux sexuels au Mobilhomme et Mousse Expansive
Clara la vicieuse






La drrogue du diable

Ecrit par Ivan
Parue le 24 décembre 2023
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 244 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


La drogue du Diable


Préface

Un roman sur le grand banditisme sans glorifier la delinquance ou les acts criminels racontant ces faits et apprendre à mieux connaître un monde envahi par des fantasmes de réussite et d´argent. Bien souvent les consequénces desses actes. Sont a mort la detention. Une vie fait de violences et de cavale pour leurs acteurs ses films que racontent leur trajectoire. La violence et la corruption, le pouvoir du crime organisé ne cesse de augmenter. Des indivíduos aux classes sont séduits par la perspective d´obtenir facilement l´argent et davantage de pouvoirs ils sont prêt à tout pour proteger leurs intérêts. Ils sont un couple plutôt libre. Quoi qu’il en soit il adorait la regarder faire l’amour avec un autre homme. Depuis quelques jours seulement il commençait enfin à reprendre goût à la vie. L’épreuve difficile qu´il venait de traverser l’avait considérablement ébranlé et il m’avait fallu plus de trois mois avant de pouvoir reprendre le dessus. Une séparation est toujours très dure à vivre, elle est vécue comme un terrible échec, un gâchis absolu… À plus forte raison quand c’est l’autre qui la part.première chose qui lui frappé chez une personne ce sont ses yeux. On peut être fasciné par la beauté , d´un regard . On dit-qu´il est une fenêtre sur l´âme.
Tant d´émotion passe dans ces deux cercles humides, de couleurs variables, de formes diferentes, ridés ou pas, encadres par de longs cils, ou pas apprêtés, maquillés, bouffis cernés, rouges, injetés de sang et on s´en fait tout on foin, Car de beaux yeux , et une arme de seduction à nulle autre pareille n´est pas? Mais quel peu bien être l´intérêt, le fait qu´un oel presente il attrait enthétique compare a la profondeur et au vertige des émotions qu´il dévoile, parfois au grand de son possesseur.

La soirée se passe normalement. La nuit était étrangement tranquille, laissant naître en douceur ce dimanche de fin d’été. Dans la maison de Epifanio. Un soir, donc, quelques jours après sa reprise, elle rentre à la maison et lui dit qu’elle pense avoir tapé dans l’œil d’un commerçant du quartier de son boulot. Elle l’explique que ce jeune homme la salue avec un sourire espiègle à chacun de ses passages devant sa boutique, allant même jusqu’à sortir sur le pas de la porte lorsqu’il la voit passer. Sa femme a 34 ans, brune, les cheveux tombant sur les épaules, avec de grands yeux gris-vert, grande (1m74), des petits seins et de superbes jambes conduisant vers une croupe vertigineuse et cambrée, bref une belle paire de fesses tendues naturellement, comme une invitation agressive à les croquer. Elle est très féminine et pour en dresser un tableau complet elle est ravissante. Elle a peut-être comme toutes les femmes d’ailleurs, une double personnalit: un côté face très sage, très rangé, très bourgeoise bcbg dans sa vie quotidienne, s’occupant de sa maison devant lui, des jambes sans fin, gainées de soie, supportées par des talons hauts qui claquent sur les marches.! Mais voilà, elle a parfois besoin d’aller voir ailleurs, elle a toujours et encore cette énorme envie de baiser sans relâche, et lui le rêve d´etre cocu concentant.

-?Mais cette robe c’est ta préférée. C’est toi qui l’as choisie. D’une certaine façon c’est la tienne.
-?Sûrement mais je veux que tu sois la plus belle, la plus sexy, la plus bandante et je pense que vous pense la même chose.
-?Je reconnais que c’est excitant.
-?Il n’y a rien de plus beau qu’un couple qui fait l’amour. Je partage ce goût avec tous les maris candauliste ou partageurs.
- Ah! Tu les aimes mes nichons!
-?Tes nichons? Tu appelles ça des nichons. Ils sont fantastiques.
-?Hum. ma chérie … Tu aimes?
-?Oui …. J’aime …, Roucoulait-elle
-?Tu aimes la bite?
-?Oui, j’aime la bite …
-?Tu aimes te faire enfiler … Tu aimes sentir des centimètres de bite partout en toi …
-?Oh oui …. C´est trop bon …. Encore …, Disait-elle en gémissant.

Devant lui une femme dont la robe épouse parfaitement le corps et souligne ses hanches, ses fesses, sa taille et tout là-haut, caché à votre regard, une poitrine que vous imaginez forte mais ferme. . Ses gros seins sont ronds, fermes et doux. Un ventre plat naturalement et des fesses rebondies. Elles´était faait toute belle, sexy à la limite de la provocation.
Cette femme, elle vous inspire d’autant plus que bientôt vous allez la prendre dans vos bras et que vous allez la faire crier de plaisir.
Il sera le premier amant dela belle Camila. Incroyable comme le maquillage peut transformer un visage… Quarante bonnes minutes plus tard, Camila mis ses escarpins, et va se fit un raccord de rouge à lèvres. Elle était méconnaissable. Elle était à tomber par terre, hyper sexy. Au bar; quelques fauteuils blancs très mode… Avec le canapé d’angle assorti trop glamour… Un énorme écran où la musique les a envoûtés… une table de massage… sans le masseur… Mais… Quand on cherche quelqu’un pour le faire, il pense que c’est pas problème parmi la clientèle En arrivant dans le salon une lumière faible et des sons et lumières qui auraient atténué vaguement l’impact de son déguisement… Camila allait vite être prêt à prendre sa première vraie bite dans le cul. Epifanio se demandait quelle taille sa bite faisait et si ce serait très différent d`autres. Il aimerait qu’en cet instant elle puisse voir dans ses yeux tout son amour pour elle. Mais elle ne peut pas, aveuglée par lui, manipulée par lui.

-?Amour, je t’aime… Tu es un mari merveilleux!
-?Moi aussi, mon cœur, je t’aime et tu es aussi une femme merveilleuse.
-?Oui, mais moi je t’aime très fort! Très, très fort! Et je n’aime que toi… Je veux être toute à toi, rien qu’à toi, de tout mon cœur!
-?Amour, tu es fou! Et moi, je suis plus que folle, mais n’oublie pas que je t’aime !
-?Vous êtes très jolie, et vos jambes toutes bronzées sont splendides,
-?Je ne sais pas trop quoi faire… Je ne sais pas si je peux t’en parler. C’est que… Je ne sais pas si cela va te plaire… Tu as envie d’y aller?
-?Tu verras ce soir, je garde la primeur pour Paul.
? - Avant que tu rentres retrouver ton cocu de mec, je vais t’enculer. Son sexe était dur, bien droit, mais pas très grand, de taille normale quoi, moi qui désirais un énorme sexe, Sa main enserra sa verge, dure et déjà humide, elle le masturbait quelques instants et sortis.
-?Ne te plains pas, j’ai mis du gel. J’aurais très bien pu t’enfiler à sec, comme une pute au bois.
- Mais c’est trop gros! Tu vas me déchirer…
- ?Putain, c’est bon… Ne t’arrête pas. Tu me sens bien, hein! Le matin, la première fois, je suis encore plus fort.
- ?C’est vrai. Ce n’est pas souvent qu’on peut se voir ainsi.
- ?Mais on a le temps; tu vas voir, je vais te faire crier. Crier si fort que ton mari va l’entendre.
- ?Ne te moque pas, tu n’as pas le droit.


Et Il voit la femme se relever pour tourner le dos à son mari, dans cette position si perverse où la femme offre sa croupe comme une chienne pour le mâle. Elle prend sa queue en main. Elle semble accepter de se pencher vers la croupe et après une « reconnaissance » disparaît dans la femme. Le « Oh » d’elle marque la pénétration, mais son mari ne lui laisse pas le temps de souffler. Déjà, les deux mains plaquées sur les hanches cadencent la possession. Pendant de longues secondes la pièce ne résonne que du bruit des corps qui se heurtent, du claquement d’un ventre plat contre de belles fesses rebondies, des respirations et soupirs des amants.

- Enfile-lui ta bite au plus profond. Je suis sûre que son jeune mari n’a pas ta puissance ni une queue aussi grosse, aussi longue que la tienne.
- ?Putain, que tu es gros! Elle t’inspire! C’est bon. Oui, c’est bon. Continue…?Votre queue est magnifique je viens… Je viens… Oh, mon chéri… mon amour… je t’aime. Inonde-moi. Crache ton foutre.

Son mari vint devant elle, excité, pantalon baissé, le sexe tendu. Je le suçait avidement comme pour le remercier, son amant, pas en reste, entreprit de se mettre sur les genoux, écarta ses jambes et lui doigta avec vigueur. Elle ne sais pas combien de doigts étaient en elle, mais c’était bon.

-?Vas-y, défonce-moi le cul. J’allais vite être prêt à prendre ma première vraie bite dans le cul. Je me demandais quelle taille sa bite faisait et si ce serait très différent.
-?C’est parfait. Tu as enfin trouvé le style qu’il te faut. Salope parmi les salopes, perverse parmi les perverses, pute parmi les putes. Approche!
- Nous séjournions dans cet ensemble hôtelier haut de gamme pour fêter mon anniversaire. Il est indispensable de savoir s’extraire, par moments, du quotidien et s’accorder les plus voluptueux plaisirs. C’est elle qui avait découvert ce petit coin de paradis, retenant essentiellement l’espace spa dont nous avions profité tout l’après-midi.
- Chéri, tu oubliez quelque chose?
- Non.. le quoi?
- Tu chéri est cocu concentant, maintenant. J´ai adoré Le sexe libre, le sexe décomplexé, avec un homme jeune et sûr de lui.

La vie a continué, le printemps s’approchait et le beau temps les faisait du bien à tous.

Et de nouveau décé par balle cette nuit à baixada fluminense la région plus dangereuse du Rio de Janeiro, dans deux fusillades. La première a eu lieu en milieu de soirée, un fête du Fank. Vers 22:30 dans la favela de New Iguaçu. Elle a fait un mort et un blessé. La deuxième fusillade dans la favela du Rocio dans plein de mieu de la nuit là encore une personne a été tué, une autre blessée. On vit et faire ela peur dans le traumatisme quand on vient, quand il vient avec mes amis quand ils viennent chez lui. Rogerio Zarapir le impereur de la nuit du Rio de Janeiro, Une des figures des plus charismatiques du milieu criminel du Rio de Janeiro, l´un des plus grands parrains carioca. C´est un reine sans partage de près de 12 ans sur les toutes favelas du Rio de Janeiro. La tête d´une énorme réseau de trafic de stup connu sous le nom de opération’ Cone Sud’. Une implication supposée dans de nombreux homicides et enlèvement. Proprietaire de plusieurs bares il sont responsables du trafic de drogue. Il était décrit comme un homme violent, mais aussi Froid et calculateur au début des années 90. Le vouyou avait resté trois ans arrêté suspecte de vente de drogue prostitution, et jeux clandestin. Au sortir de la prison il fait une aliance à máfia napolitane. Ils commencent avec plusieurs boîtes de nuit dans la zone bohemie de la Lape. Le reencontre avec le mafieu italien.

- Je ne te le dirai d´une fois regarder putain de bouche.
- Tu veux dire de la merde sois inteligente, Maintenant ne m´oblige pas a en parler de nouveau.
- Bande de baises tenaces.
- Pas de étonement que vous tous les adversaires sont divorcés.
Ne te laisse pas déranger. Rogério vous ne voulez pas?
- Pourquoi pas quelqu´un d´un peu plus aguerri.
- Je ne parle pas pour moi.
- Si Playboy donnait l´intérêret.
- Mais il ne l´est pas tout changé Rogeiro.
- Playboy veut manger tout seul.
- J´ai besoin d´un putain de verre.
- Je n´ai aucune illusionde status, les chose tournen mal, hé, vous avez triché.
- Je besoin de plus d´argent.
- Les choses ne changent réllement.

Cercles de jeux clandestin et commerce de cocaïne. Un banque Paraguay informe que le brésilien Rogério Zalapir avait deposite 160 millions de dollars. Avant de plus rien tout l´argent avait disparu de la compte bancaire dans une transference fantasme. Il allait donné l´ordre d´assassinât de Devair le chef du banditisme de la ville vintém qui était tresponsable pour la tranference. Après tout ça Rogério est appelé de Rogério de la ville vintém. Quand se donne l´inice du trafic de cocaïne de Bogotá à New York.
Une transation millionnaire. Une nouvelle guerre éclate Rogério de la ville Vintem et Plaiboy en tuant sucessivement pour garantir son territoire. Mais dans la fusillade du Bar Snak plyaboyPlayby est mort une equipe de Magnate qui était un monstre cynique lourdement armés ont fait irruption dans le bar tuant trois hommes. Le bussinen de la drogue le laisse millhardaire. Son unique ennemi du morro do Alemão a été abattu pour deux hommes à moto. Dans la guerre du trafique de drogue du Alemão plus sub-chefs son addatus pour Magnate. Rogerio et Celine s’étaient donné rendez-vous en bas du sentier qui mène au lac de l’entrechat. Ils ne s’étaient pas revus depuis deux ans, qu’ils s’étaient séparés après un an de vie commune et beaucoup d’amour.
Rogeriol avait vingt-deux ans, Maariza vingt. Ils n’étaient ni beaux ni laids, c’était deux jeunes qui aimaient la vie et qui n’étaient pas encore assez mûrs pour s’engager plus avant dans une vie de couple. L’un à côté de l’autre, il ne pouvait pas admirer son corps, derrière, c’était mieux. Il aimait regarder le corps de son amie qu’il connaissait si bien. Ses mollets fuselés prolongés par de jolies cuisses qui se rejoignaient en bas de ses fesses. En levant la tête lorsque le chemin le permettait, il pouvait apercevoir ses grandes lèvres glabres et son anus: beaucoup de souvenirs, d’instants de tendresse et de sensualité lui revenaient à la mémoire.
Une petite robe rouge, des cheveux clairsemés d’une couleur tirant sur le roux, la femme qui est là. L’épine de la rose qu´elle vient de cueillir s’enfonce dans la chair de son index. Une perle rouge naît au bout de son doigt. Zut! En fait, ce geste maladroit est surtout provoqué par un coup de sonnette qui lui surprend dans le jardin. Qui peut venir troubler ma quiétude ce samedi matin? Je pose le sécateur et la rose, porte sa phalange ensanglantée à ses lèvres et se dirige vers l’endroit d’où provient le son. La porte d’entrée!
L’air était calme, la température douce et on pouvait seuls entendre le murmure d’un ruisseau dans le lointain et un doux bruissement des feuilles déplacées par une faible brise. La tête légèrement en arrière, elle avait fermé les yeux et ressentait le bien-être qui émanait de son corps. Cette montée avait été rude et des perles de sueur décoraient son ventre et ses seins.
Celina était une belle femme blonde qui vivait dans une grande maison d’un quartier huppé. Celina se maquillait peu. Elle portait généralement des robes assez courtes ou des vêtements amples. Elle ne mettait jamais de soutien-gorge et se promenait en nu-pieds la plupart du temps.Toutes ces heures qu’ils avaient passées l’un avec l’autre, l’un contre l’autre à se regarder, à se caresser doucement. Ces moments qui ne se terminaient pas forcément par un orgasme, mais qui renforçaient la complicité et permettaient ensuite d’affronter les duretés de la vie.
Celine Ferrety se sent forte comme jamais, mais elle sent ses mains chaudes, le sang y circule folement, quelle belle idée de rencontrer Magnate chef du trafic.. Elle sent que son corps se détend, le vice pour la drogue est superieur à tout. La sueur brillante met son corps en valeur. Blonde de corps parfait. Un visage d´ange. Les hommes que se tournent sur son passage finissent par avoir des idées et parfois des intiatives osées. Elle s´était decouvert des dons et un penchant pour l´exhibitionnisme et s´amusait à provoquer dans divers endroits publics en croissant três haut ses cuisses ou en sinulant de ramasser quelque chose pour dévoiler à tous les yeux bien placés une vue érotique de son entrecuisse. Elle était heureuse de savoir que tous les hommes avaient envie de cette belle femelle toujour prête pour satisfaire ses mâles Elle parlait avec sa amie intime Sophie.
Après avoir écouté son amie, la riche bourgeoise se sentit un peu désemparée. Malgré sa prise de conscience et son engagement récents, certains préjugés concernant les hommes noirs restaient toujours ancrés dans sa tête.
- ?Tu sais, tous les noirs ne sont pas des amants extraordinaires dotés de sexes énormes.
- Même si je dois avouer que cette description correspond assez bien à Jackson, mon cavalier de ce soir. Ce que je vais te dire va peut-être te choquer. Mais j’ai une vie sexuelle très active et les jeunes mâles noirs avec lesquels je couche me procurent beaucoup de plaisir.
Camila s’était gentiment moquée d’elle.
- ?Je ne souhaite pas te juger, mais je n’approuve pas ce qui s’est passé ce soir.
- As-tu déjà couché avec un noir?
- Je ne pourrais jamais faire ça! S’écria Sophie, en proie à un grand trouble.
- ?Bonne nuit Celina. Merci pour cette soirée, déclara sobrement Sophie avant de refermer la portière.
- ?Bonne nuit ma belle.

Cette soirée changea profondément la vision de Sophie sur le monde qui l’entourait. Elle découvrit plus tard Camila en train d’embrasser à pleine bouche un jeune black grand et bien bâti. Elle lui fit d’ailleurs un grand d’œil lorsque le jeune homme avec lequel elle avait flirté lui prit la main pour l’aider à se lever avant de la conduire vers une petite maison située non loin. Les personnes présentes semblaient totalement indifférentes à ce qui venait de se passer.
.
- J´ai adoré cet après midi avec toi.

- J´ai envie de lécher ses seins, je peux?

- C´est plus 10 grammes de cocaïne.

- 20 grammes et toi allait me masturber un peu.

- D´accord, Je sens ta bite come elle est grosse et dure.

- Elle est dressé pour toi.

- J´ai envie de toi. Je suis inondé de toi.

À cet instant Camila soulève sa robe blanche en coton pour l´offrir un cul magnifiquement doré. Il fixe dun l´obscurité le sexe de Camila vivent luisant de désir, tout ouvert. Elle fait entrer son sexe en elle. Il la voit serrer les dents pour ne pas faire bruit, mais elle ne peut étouffer un cri rauque de plaisir.

- Tu la sens ma belle? Ma queue en toi. Rien que pour toi mon amour. J´ai envie de te prendre sauvagement.
- Je veux sentir son sperme. Il me manque lui aussi. Je joui intensement.

Sophie se demandait si elle n’était pas en train de tomber amoureuse d’un autre homme. Elle n’avait pas oublié qu’elle était une femme mariée. Camila lui révéla alors que Jack et elle formaient un couple libre et qu’elle disposait de son corps à sa guise. Magnata savait presque tout d´elle. Celine Ferrety est une mannequin célébre, Elle menait une vie excitante, certes mas fatigante, fait de castings, de jeux de concours, des soirées dans le milieu du show business. Son mari un homme d’affaires dont les revenus lui offraient une vie très confortable. Certes, Richard était très occupé et il voyageait énormément. Il avait peu de temps à accorder à son épouse à tel point que le couple pouvait rester des semaines sans faire l’amour. Elle ne pouvait concevoir de se lancer dans une aventure avec le noir, malgré la vive attirance qu’elle éprouvait pour le jeune homme noir charismatique.

La belle femme blonde, en proie à une excitation incontrôlable, poussa un soupir d’aise lorsqu’elle découvrit le sexe fièrement dressé de son hôte.
Les proportions du membre la ravirent littéralement. Outre sa longueur que Sophie estima brièvement entre huit et neuf pouces, c’est l’épaisseur du membre qui la fit se pâmer davantage. Le fait qu’elle ne puisse joindre ses droits manucurés autour de la base du dard d’ébène provoqua immédiatement la lubrification abondante de son vagin. Nul doute, pensa-t-elle, que le pieu orgueilleux de son ami allait la combler au-delà de ses espérances.

-?Bonjour, mon bel amant! me dit-elle, cachée derrière sa tasse.
-?Salut beauté! réponds-je en faisant couler mon café.

Camila se mordit les lèvres lorsque le noir commença à la pénétrer. Le frottement du membre rugueux contre les parois lubrifiées de son vagin lui procurait une sensation inconnue et délicieuse. Tandis que le mec accélérait le rythme de ses va-et-vient entre ses cuisses brûlantes, elle poussait de petits cris stridents entrecoupés de supplications béates. Gros plan sur le visage de l’homme. Il est tendu, le regard flottant, la mâchoire crispée. Il va jouir, il jouit. Il s´en va et son mari est arrivé dans la chambre. Elle n’a pas pensé à la nettoyer.

Ce soir son mari est rentrée crevée du boulot. Il est 21h. Sa queue est déjà bien dure alors il s’agenouille entre ses jambés. Il savait que as Femme Vienne après avoir baisé par son amant et elle voudra qu´il mettela tête entre ses jambés. Il y a donc fortes chances as chatte soit poisseuse et encore dégoulinante de la semen de son amant.

- Ce n´était pas ce que tu esperais du noir?
-Yu as raison s´est eaxactementce qu´il me fallait. Cé´est paradisiaque um peu voleur de soleil. Il a entre dans m avie comme um voleil.
Tu as raison. L´image du mâle cirieux et dominateur.

Mon mari l’est grimpé dessus le soir pour faire un câlin et il l’a mis un doigt dans la chatte. Lorsqu’il l’a ressorti, il a tout de suite vu qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas. Il a regardé et senti son doigt pour s’apercevoir que c’était du sperme et non de la mouille. Celina se dit qu’il allait demander le divorce sur le champ et lui faire une scène, mais il l’a regardée et a léché son doigt. La blonde ne sait comment l’expliquer, mais cela l’a fait des papillons dans le ventre et elle s´est mise à mouiller de la chatte.
Ils ne sont pas parlé et son mari s’est approché de sa chatte pour la renifler. Elle a écarté les cuisses en grand pour lui faire comprendre qu´elle voulait qu’il lui bouffe la chatte avec le sperme de son amant. Il s’est mis bien en face d´elle et a enfoncé sa langue dans son vagin pour lui le nettoyer. Elle a poussé un coup et un mélange de mouille et de sperme est sorti de son vagin et a coulé dans sa bouche de son mari. Ils étaient comme des fous, elle s´est a demandé de lui prendre et de bien ressortir à chaque fois pour qu’il ait une surprise. Il l’a prise comme une chienne et a enfoncé sa queue dans son vagin. Sa bite dans ma chatte, putain que c’est bon. elle sent qu´il vat jouir, on est en nage et elle adore l’odeur du mélange de ses transpirations. Alors il accélère ses coups de reins, et son mari, n’y tenant plus éjacule abondamment en elle dans un râle de satisfaction.Il est allé tout au fond et il a poussé pendant qu’il lui tringlait le minou. Il est ressorti et il y avait encore du sperme sur sa queue.. Le jour suivant elle reencontre Jacques son amant. L’?amant est ravi. Une nouvelle fois, le petit coq fiérot vient de passer un superbe après-midi avec une femme qu’il a baisée à sa convenance, et qui lui a semblé ravie et satisfaite de sa prestation. Il faut dire qu’il lui a fait étalage de toute sa connaissance du Kama Sutra: pendant deux heures, il l’a caressée, pincée, pétrie, léchouillée, léchée, sucée, mordillée, a pénétré plusieurs fois dans son corps, dans diverses positions, par plusieurs entrées, sans frapper, mais en cognant gaillardement son ventre contre des fesses très accueillantes… Elle rougit, sans doute gênée par ses formes de femme mûre, qui semblent pourtant exciter notre jeune ami qui l’enlace à nouveau pour mieux se coller à elle, sans rencontrer de résistance.

- Je ne sais pas se j´aime plus de la drogue ou de ta bite. Ce n’est pas bien, ce que tu fais… Je suis mariée, tu sais, et j’aime mon mari…
- Et pourquoi Tu n´est pas mon épouse?
-Pourquoi je suis mariée. Mais je peux être son amante.
- Vous avez envie de moi, non?
- Énormememnt- Je tue ton mari et tu viens demeurer ici.
- Pourquoi? Avec le ennemis que tu as, tu vas mourir à bientôt.
- Dans ce affaires le sport preféré est fusillade. Pourquoi changer rien pour rien.
- Sous sommes tombés amoureux tous les deux.
- Tu es un gangster et moi, partager de sa vie parfois suivre en cavale?
- C´est leur choix. Tu va vivre avec un hors de la loi. Tu va vivre dans la richesse.
- ?J’ai lu le scénario, une histoire d’amour qui finit mal, c’est on ne peut plus banal.
-?Il a montré qu’il savait transcender les histoires les plus simples.
-?C’est très peu détaillé, difficile de se faire une idée de ce qu’il en fera.
? - C’est toujours comme ça avec lui, il a une base de départ.
Le jour suivante il a été arrêté dans l´intérieur d´un banque et il avait téléphoné à Celine que lui dit: “tu n´est pas seul. Je t´aime.”.Le jour suivante un avocat vienne lui chercher et li dit que Magnata besoin de cacher 50 millhões de dollars dans une compte bancaire à Singapoure dans le HSBC. Tout cet l´argent est un cadeau de mariage, Puis de Ça vous evez aller au Canada faire une transference Singapoure de plus 80 millhões de dólares. Trois moi plus tard Magnata a été condamné à 250ans de prison. Son mari même dans la prison est fou d´elle. Alors elle n´est pas seule Julio Morgassa aussi gangster de la máfia de la drogue, était un homme beau et interésse en Celine avait commencé à lhe plairer:
- J´ai eu un grande plaisir d´être avec toi. Tu es extraordinaire.
- Pourquoi dis tout cela?
- Parce que j´éprouve un fort désir pour toi et il est rare que j´en aie pour un homme.
- C´est reciproque.
- Tu me plais, j´espère que nous pourrons passer beaucoup de vacances ensemble.

En Miami la journée d´elle et son avocat était se bronzer sur leur Yacht ou faire sexe dans les plages privés. Les soirs ils sirotent des coktails dans les plus grands hôtels. Le notable avocat avec sa femme mannequim international vienent respirer l´air de la côté. Ils ont tout pour être heureux, l´argent aux millions et Magnata na prison qui veux tuer les deux.. Une vie de rêve bientoi vire au cauchemar.

- J'ai le meilleur mari du monde. Je veux dire, pour moi, pour mes fantasmes et ma libido..
- Je veuxrait que je peu faire

Julio et Camila avaient pris l'habitude de partager ses fantasmes en faisant l'amour. Parfois, Julio prétendait qu'il était un autre homme, et chaque fois qu´il l'appelait par d'autres prénoms en inventant des histoires de tromperies, de coucheries, sa bite devenait dure comme un roc tellement ça l'excitait. Le déclencheur est que magnata allait user son pouvoir economique pour demander à trois tueur à gages assassiner tous les deux: Camila et Julio. Mais le corps de Julio est trouvé au centro ville crivé de balles et incineré dans la voiture totalement brûlée. Celina plus inteligente engage un tueur à gage arrêté dans la même prison de Magnata et le tue.

Empoisonné. Alors celine passe de mannequim international à boss du trafic de drogue laissé par magnata.

Alors avec beaucoup d´argent avec blonde nerveilleuse de corps parfeite et un visage de cinema elle allait acheter une belle maison avec trois chiens de garde à bord de la mer en Búzios un vrai paradis et engage un black de 35 anos ex-boxeur comme son chauffeur. Elle baisait avec lui tous les jours. Mais la disparition de Celi Ferrety, c´est madame pour tout le monde et personne ne le comprend comme avait se volatisée à dix jours. La belle blonde et ex-mannequim a aucune raison de disparaître. Jamais elle serait parti tout seul. C´est le point d´interrogaton? Et c´est le debut peu paraître étrange affaire. Elle, sexy à souhait, a sorti sa belle robe noire qui met en valeur sa silhouette, un peu échancrée, ses jambes sont mises en valeur par des bas noirs et des talons. C’est devenu inhabituel, elle ne fait plus les efforts de s’habiller ainsi, mais là, Il semble lui demander s’il peut lui offrir un verre. Il n’est pas d’une beauté renversante mais son superbe sourire et ses yeux bleus semblent faire un petit effet. Elle accepte tout en jetant des petits regards vers elle pour voir sa réaction.

- Je ne sais pourquoi, mais j’ai le fantasme de te regarder faire l’amour avec un autre homme. Je te l’ai déjà dit : voir ton désir monter crescendo, sentir toutes les digues rompre en toi, te sentir m’oublier et ne plus prêter attention à moi, te voir devenir chienne, j’ai envie de te voir la caresser, la lécher, te voir l’avaler et être mouillée de désir. J’ai envie de le voir poser ses mains sur ton corps, sur ton sexe, le saisir, le frotter, englober tes seins, t’arracher des soupirs de plaisir. J’ai envie de te voir lui demander de te pénétrer au moment où ton excitation sera telle que tu ne pourras plus rien lui refuser… Le voir rentrer sa longue queue en toi jusqu’à la garde et arriver, toison contre toison. La voir coulisser, ressortir luisante de ton nectar, et repartir à l’assaut de ton corps.

Les foules la recherche sont multiplier en vain. C´est vraiment quelque chose de très dur pour eux à vivres actuellement. Elle avait fait rencontres extraconjugales Celine passe son temps sur les reseaux sociaux, passe son temps des mensages cherchant des hommes bien membrés pour rencontres sexuais. Elle et son exhibitionnistes et aiment le plaisir sans tabou. La police soupçonne quelque chose dans les relations avec des hommes mariées. Les voisins voient le black comme coupable avec visage de bad boy mais en vrai il était aussi si préoccupé, Les enquêteurs découvrent qu´elle avait ses secrets avec le crime organisé.
Après cette révélation les enquêteurs arrivent ao avocat ami d´elle calcine dans une voiture, Ils voient Quelques liaison entre eux. La police passe à faire ela securité du black qui sûrement sera le aproche victime. Selon le black 3;45 h du matin le black se reveil en sursaut Celine n´est pas dans la chambre ni dans les toalettes et alors ça l´intrigue Il commence l´appeler, l´appeler à l´appeler, c´est n´est pas normal alors il apele à Gendarmerie. Il 4:9 du matin son appel parvient à l apetite brigade militar, Il avaient constate que les trois chiens pitbull à l´exterieur pas aboyent. Une vingtaine de minutes plus tard des gendarmes se presentent au domicilie de la manequim disparue. Elle avait sortie avec son téléphone portable et ses lunettes de soleil et sons sac Gucci Elle reconnait qu´elle avait un peu le feu au cul et la jambe légère. concernant son conjoint. Légèrement obsédé sexuel,l, Un des condemné pour la mort du avocat allait ouvir la bouche net confesser que Celine Ferrety est morte pour ordre de Magnata aussi dans la même prison. C´était un règlement de comptes du crime organisé. Mais la police veut plus. Où est le corps de Celina? L´adresse est trouvé dans une maison abandonné dans l´intérieur de Nova Iguaaçu de proprieté du propre Magnate incarceré chef du trafic de drogue des favelas du Rio de Janeiro. Ce n´est pa les preuves que on cherchait. La victime avait été mort à tirs et puis incineré son corps. La police cientifique localize ses restes mortels pour analises plus précises.

- James!
- Cely Ferrety il y a quelqu´un à noue tuer.
- Je ne teconnu plus.
- Oui, je sais.
- Je ne suis pas la fille que t´as abanbonné
- Ce quoi?
- Un genre de signal

Dans la casa du mafieux:

- Ta famille ne sait toujours pas qui a tué Manuel?
- Il vau mieux que ça reste entre nous.
- Mas je paye poue ses obsèques
- Cher, putain!
- C`est la moindre des choses
- Je fais les choses e grand.
- C´est la famille.
Repose en paix Manoel. Sinon les soldats que t´as envoyés l´auraient fait dans le bar. Ils chassent les trafiquants de el Santo sur la Route de la mort.
- Guero
- Guero va mourir, ma patronne va le tuer.
- Si tu as encore des sentiments pour lui, Tu dois nous aider.
- On merite um mieux que lui, Teresa.
- Il a un type qui doit t´approuver avant que tu te rencontres.

Une reunion avec telles belle filles, toutes mules.

- Celina Zalapir?
- Sim...
- Le rendez-vous est juste pour elle.
- Elle ne va nulle part sans nous.
- C´est bon j´irai.
- Laissez vous armes ici.
- C´est des conneries.
- Sois pas nerveuse.
- C´est quoi?
- Un examen. Je vous en prie. Ça fait part du processus.
- El Santo.
- Asseyez-vous.
- Je represemte Camila Vargas. Elle m´envoie pour faire un accord avec El Santo
- Par ici ouvre. Ouvre grande.
- Vous êtes loin de chez-vous? Des plombage ou mercure. On n´em fait qu´au Mexico. Je peu aussi vous dire.que vous n´êtes pas ni mexicaine, ni une federale américaine. La couverture dentaire est meilleure. Je vous conseille de quitter cet endroit brutal avec vos amis. Dites à Camila Vargas que tout vos efforts ont été vains.
- Merci docteur. Mais noune sont pas arrives ici pour repartir.
- Je suis un bon dentiste le premier de ma classe. Mais la plus part du temps , je ne soigne pas de dents, je les arraches, pour que ceux qui doivent être oubliés ne puissents plus identifiés. Une voiture vous prendre dehors. Tenez pour le chauffeur. Que Dieu soit avec vous.
- Ce taxi va nous emmener où?
- Il n´a rien dit.
- Tu montes en voiture?
- C´est la seule piste vers le Santo.
- Eugenia ton client est là.
- Désolée pote. Ton temps est écoulé. Je dois me preparer pour le prochain.
- Quand tu le verras ne lui dit pas que j´étais là. el puno et moi sommes des amis de chiuauhua, il devient territorial quand il doit partager. C´est pour toi. Je sais où est la sortie.

Ils entrent dans um hotel et sont devant l´appartement 205.

- J´ai cru entendre un truc.
- C´est un texte on est surveillés je vais faire un tour voir si s´est pas une embuscade.
- On devrait rester ensemble.
- J serais pas long.
- On y va tous, allez.
- Reste-ici, a ucas où um type d´El Santo n´arrive. S´il y a des ennuis, tu tires trois fois, ok?
- Regarde ça.
- C´est quoi?
- La bible d´El Santo.
- J´en ai entendu parler. Il a ecrit par ses desciples.
- Laisse-moi voir. Il dirige une sorte de culto bizarre. Que mon coeur s´ouvre comme de la morue.
- Que j´inclue touts cesx que font mine d´entrer.Qu´ils soient amis ou innemis, je ne crain ni homme ni demon, car je suis le seng et la brique, le loupet le agneau, le crime et le sanstuaire. Je serais votre berger. Je vous survellerai toujours.
- Ça de l apart de Camila Vargas pour la famille jimenez.envoie une mensage à tes hommes. Dis-leur que tu as besoin d´eaux.
- Je veux que tu saches que te teur est um honneur pour moi. ´est pour ça que je te tue comme tuas tué la mancha.... J´appelle ça tuer avec classe, avec elegância. Ls fins de tes jours mon ami.

Dans la maison du chef en Guadalarara ou profitant de ma présence au salon, vêtue d’une robe extra courte, sans culotte, elle époussetait nos meubles et chacun de ses mouvements dévoilait son merveilleux petit cul et sa fente rasée. Vous imaginez comment cela se terminait. Il était devenu fier de sa virilité retrouvée. Elle l’avait cocufié et il souffrait. Il ai tenté de regarder la télé pour noyer son esprit, mais il ne se fixait sur rien. Et puis elle attitude avoir à son retour? En parler ou faire semblant de rien? Pour se détendre il s´est versé un whisky. Deux. Ça allait l’aider, se disait-il, à paraître plus naturel. Et de fait, il s´est détendu. Après tout il l’avais bien mérité. Quelle sensation étrange! il était là, mais dès qu´il ferme les yeux, il est ailleurs.

Il vaux mieux que ça reste entre nous. Mais je paie pour ses obsèques.

- C´est cher putain, baise mon épouse Camile presque tous les jous.
- C´est la moindre des choses, il est le chef des tueurs à gages. Il est aussi dangereuse. Demande à sa Femme arrêter de sortir avec lui.
- Impossible elle est une vicieuse en ta bite.
- Tu es le nouveau roi, cocu mais nouveau roi.
- Qui est?
- Ma Femme a signé les papiers du divorce.
- Alors tu as reçu le masque, dit Camila au téléphone.
- Si c´est une menace...
- Non... C´est une déclaration.
- Tu l´as déjà déclarée et je suis toujours debout.
- Tu tué mon garde dos, mais um soldat mort ne change rien.
- C´est une déclaration de independência et encore une chose, mon amour.
-?Vous êtes un sacré pervers dans votre genre.
-?Peut-être, mais c’est comme ça que vous me préférez, surtout si vous en profitez!
-?T’es vraiment une grosse pute dans ton genre!
- ?Bien sûr que je suis une grosse pute ! Et toi, t’aimes les grosses putes, n’est-ce pas ?

Peu après, il éjacule à gros flots, un sperme bien épais, visqueux. Obéissante, en bonne chienne était,ilu boit, Il avale tout jusqu’à la dernière goutte. Puis tu nettoie comme il se doit sa belle bite qui m’a donnée tant de plaisir! les fesses bien en évidence, son sperme luisant au bord de son petit trou du cul. Le calme après la tempête. Si c’est ma punition à chaque fois que elle le trompe, elle veux bien le tromper beaucoup plus souvent! Enfin, pas tous les jours, car c’est épuisant!

-?Vous êtes insatiable! Mon etalon. Super queue, rappeler, Connard et brutal, plus jamais. Super bon, vicieux comme j’aime, Encule super bien, Bof, oublier, etc.
-?Avec vous, oui, toujours!

C’est facile à dire, on voit bien que ce n’est pas lui qui se fait enculer par une énorme queue ! C’est comme s’il me déchirait, s’il me fendait le cul! Il continue sa progression dans mes profondeurs, je commence à crier! La douleur se mute en autre chose, je ne sais pas en quoi, c’est troublant, je ressens une drôle de sensation ! Néanmoins, je n’en peux plus de cet énorme truc qui lui perfore! Sentir sa grosse queue l’envahir lui fait décoller, c’est une nouvelle jouissance pour moi, mêlée de douleur et de plaisir, mais étrangement, petit à petit, le mal s’estompe et se mute en plaisir éclatant. J’explose en cris de jouissance, la laissant complètement aller, dévalant une gigantesque pente! Un peu paniquée, elle crie:

-?André, arrêtez ! C’est trop! Dit Camila au téléphone pour son mari l´écouter.
-?Oh que oui. Tu m’as donné envie de toi maintenant.
-?Voilà, Sylvie, vous êtes toute à moi, complètement à moi! Toute ma queue est dans votre cul et votre mari est totalement cocu maintenant. Elle se mord la lèvre inférieure en le regardant droit dans les yeux. Son amant éphémère s’agrippe à ses hanches et accentue ses va-et-vient. Elle ferme les yeux, tenant mon sexe encore plus fermement, au rythme des à-coups qui s’accélèrent. Elle halète, ses lèvres entrouvertes. Les soubresauts deviennent des secousses et ses va-et-vient vers moi de plus en plus amples.
-?Oui… je suis à vous, toute à vous! ?Aaahhh chéri… Ooohhh c’est bon…Hmm, c’était si intense… Merci mon amour.
Dans l´histoire entreTereza Mendonsa la rainha de la morte et amie fintime de la mafieuse de la drogue Camila Vargas avec plus de 300 tueurs à gage à as disposition. Son ex- mari n´a pas comme tuer son amant.
Teresa Mendonça va chercher Le puissant El Santo pour reforcer ses defeses contre EpifanioVargas gouverneur de l´etat. Camila Varga avait couper les couilles du homme confiance de Epifanio Vargas amoureux de don ex-epouse Camile Vargas. Teresa va à la Maison de Camila Vargas.

Les hommes que se tournent sur son passage finissent par avoir des idées et parfois des intiatives osées. Elle s´était decouvert des dons et un penchant pour l´exhibitionnisme et s´amusait à provoquer dans divers endroits publics en croissant três haut ses cuisses ou en sinulant de ramasser quelque chose pour dévoiler à tous les yeux bien placés une vue érotique de son entrecuisse. Elle était heureuse de savoir que tous les hommes avaient envie de cette belle femelle toujour prête pour satisfaire ses mâles - Tersesa mona mie est-ce que tu vas bien?Que fais -tu?
- J´ai pensé qu´on pourrait parler?
-Viens... J´espere que tu as faim.

Puis Teresesa va à la reunion de El Sol et elle parle àses hommes.

- L´amour est éternel, c´est um coeur de feu. Le sang des nos ennemis
- Le votre bible dit que votre quer est la maison du sanctuaire. M~eme pour vos ennemis. Alors je me mets à genoux dans votre maison et je demande d´asile.
- Tu penses pouvoir venir dans ma chapelle et t´agenouiller devant mon Dieu? Et utiliser ses mots contre moi? L´expiation ne peut pas être déraillée comme um petit train pour um enfant. Tu comprends? Parce que nous sommes une famille de feu? L´amour est l´incendie de notre glorieux tropeau. Notre familie.
- Je n´avais jamais vu une famille aimante désirante de sang.
- Ma chère enfant tu as dèjà ton coeur, n´est pas?
- Teresa connais-tu le mot: Moyocoyotzin? Il signifie: celle que se crée elle-même. Je suppose tu dois simplement avoir um coeur pur.
- Leve-toi. Le sang s´il vous plaît. Ceci est le sang de mes ennemis qu´il fertilise mes esprit, et quand il a fait mes remerciments, il le brisa, et il dit, prenez ça, mange-le.C´est mon corps et il cita ce mal accomplit moi, misérable ,´m´entend avec mon dieu. Vas -tu lutter avec ton Dieu, Teresa.
Bonne mort. Réveille-toi-Teresa.
- IL faut dire à camila Varga que nous avons lui produit de El Santo. Toujours pas de reseau. On doit parler king George il est peut-être déjà parti combient de temp jusqu´au Chilli? La poste frontalier de George c´est a environ quatre heures et demi cmino de la muerte. La Route plus dangereuse de la Bolivia. On doit faire demi tour, maintenant Non, il s nous ont déjàs vu. On doit se debararsser de ces soldats.
- Avance-toi jusqu´au barragem. Avance je suis sereuse. Restez-là.
- Bonne-après-midi, on ne pas passer?
- C´est interdit.
- Vraiment? C´est juste que nous transportamos la nourriture à la ferme d´Alpargas où travaille mon cousin. La voici. Il est um peu crétin. Je peuu en avoir une s´il te plaît? Et on est vraiment en retard donc... Est-ce qu´om peut passer?
Amenemoi la mexicaine elle et deux machos.



- Allez, c´est la capitane
- On la ramene avec vous.
- Il a dit faison demi-tour, pouquoi je l´ai pas laissé faire.
- Quand j´était en afghnanistain, certains de gars disaient qu´il y avait un duifférrent Dieu pour les soldats. U que juge les coeurs plutôt que les actes. Il t´aimait.
- Il reste Quelques heures avant d´arriver Tu devrais essayer de te reposer.
- Réveille-toi.
- On a une tonne metrique derrière. Toujours pas de reseau. On doit parler à King George. Il est peut-être déjà parti, c´est loin le Chilli. Le poste frontalier de George , c´est à environ quatre heures et demi
- Camino de la muerte. La Route la plus dangereuse de la Bolivie.
- Tout va bien on gère. Tu es en securité tout va bien.
- La vie est bizarre, quelque chose de triste se produit et on a un chouette souvenir.
- Tes cheveuz sont si longs, tu sais à ton âge j eles noué en trenza. Je suis si contente que tu sois là, tu me manque tellement, tu sais? Il ne te n´en dit?
- Je pensais que c´était pour ç aqui tu était venue. Ton père et moi. Nous allons divorcer.
- Vous pouvez changer d´avis, vous n´êtes pas oubligés.
- J´ai déjà signé les papiers, Isabella.
- Personne ne me dit rien. Je ne suis pas un enfant.
- Tu es une Mauvaise herbe.
- Il est temps pour toi, de te créer toi même, Teresa Mendonça.
- Tu as dit que c´était une urgence dit le chef
- J´ai besoin que tu fasse un truc pour moi.
- Bien sûr, ce que tu veux.
- J´ai besoin que tu me fasse du bien. Tu pense faire ça?
- Tu comprends Camila Vargas Il y a aucune chance pour qu´on distribui cette quantité de cocaïne bolivien.
- Tu comprends que si on ne verse pas ce premier payement um flot d´hommes armés d´El Santo va prendre le prochain vol pour Dallas.
- El Santo n´a pas laissé de choix. Je Croix pas t´avoir demande ton avis. Il a dix une tonne métrique ou rien.
- Je comprends que ça nos a amis en danger.
- Pourquoi l´avait fait?
- Car maintenant tu sa un choix.
- Sans ça tu n´en as pas. C´était un pari. Je l´ai fait seule.
- Bien joue Teresa. Je dois te dire un mot James.
- Pourquoi est-t-il tpujour en vie?
- Il m´a sauvé la vie, sans le devoir. Teresa a eu une connection direct avec El Santo. On elimine son homme, on risque de perdre notre seul fournisseur.
- Tu fais preuve de juguement maintenant? Teresa le fait tu la falicités , Elle faist jmoi aui indecipliné.
- Elle a executes mes ordres et même davantage. Tu me defies. Npus devons vite prepares les lies des opérations. Et tu vas t´en occuper comme il faut.
- D. Accord. Je vais commencer par la administratif.
- Et occope-toi bien de ton nouveau meilleur ami. El Guero est ta responsabilité maintenant, jusqu´à ce que je decide que faire de lui. Teresa va m´aider pour preparer la distribuition.
- Elle me voulait mort Teresa.
- Ça c´était avant la bolivie. Elle est contente de notre travaille.
- Personne n´est pas em sécurité avec Camila Vargas.
- Personne n´est necessaire tu ne le vois pas?
- Alô!
- Isabelle a recu un Collier avec le logo de El Santo. Elle a aucune idée de ce que c´est..
- El Santo est mun nouvel fornisseur, dit Camila Varga. J ele dois um payement dans une semaine je suppose que c´est une peqûre de rappel.
- Tu es devenue folle, tu vveux traiter avec ce lunatique religieux.
- Tu as destruit tout ceux avec qui je traitais et ne m´as rien laissé. Tu pensais que je n´annais pas reconstruire?
- C´est notre fille Camila. Écoute, quel est montant de payement?
- Trois millions de dollars,
- Écoute je vais te donner le cash pour couvrir le premier payement, puis je vais prendre la Coke, je vais la vendre moi même et reembourser psychotique et tu em fini avec ces affaires pour toujours.
- Tu devait savrait maintenant quel effet me font les menaces, mi amor.
- Tu n´as pas tonmot à dire sur mes revenus. Qunad tes revenus menacent l avie de notre fille.
- J´ai le droit de dire um mot, si tu penses que je fais des menaces em l´air, ne me tente pas, mi amor.

Teresa Mendonça une petite robe rouge dont le devant peu ouvir des petits boutons dont elle avait pris soin de laisse trois du haut ouverts. De cette façon même si elle était menue as poitrine serait malgré tout visible pata celui voudraitest dans le bureau de Camila Vargas que lui offre un verre. Trereza voit le regard des deux hommes qui semblent fascines.
C’est bon de se laisser aller. C’est bon qu’on la regarde, elle si timide normalement. Elle se découvre le centre du monde. Un monde où tout n’est que sensualité, plaisir, caresses. Un monde où il suffit d’avoir une envie pour que les autres la réalisent. Elle n’a envie de rien. Elle a envie de tout.

- C´est peut-être le meilleur truc que j´aie bu de ma vie,
- Eh bien, 2000$ la bouteille il le faut., assiede-toi.

Ce sont les autres. Leur présence, leurs regards sur camila Vargas. Se savoir le centre de leur monde, et même si c’est pour la soumettre à leur propre désir, c’est merveilleux Il sa rappelle la première fois qu´on a pu se payer une telle bouteille avec Epifanio. Tu pense que c´est la boisson mais ce qui est meilleur c´est en fait la vie, Epitanio est pour deux raison, d´abbord nous avons um meilleur produit , comme la Koke des années 80. Pas d´adultérant, une euphorie incroyable.

- Absolutament pas de redescente, et ensuite... Prendre notre produit parce qu´on a explosé le tunnel d´Epifanio. J´ai organisé une reunião avec l´homme régnant sur la plus grand région du sud oest. Il fournuit depuis de l´arizona du nord jusqu´à Houston, 400 kilos par semaine. Il ressemble à un gentil papy mais que cela ne te trompre pas. Il et venu avec un group corée, implacabel et sen pitié avec ça tu transforme um millions de dollars par mois en cinq millions de dollars par semaine. Si nous reussissons. Nous allons reussir.

- Il me faut trois millions cash, et ils me le faut immédiatement.
- Fais-le-vite-pablo.
- Votre Femme a mis votre fille en danger.
- Fais ce que tu dois faire pour arrêter les affaires de Camile vargas. Mais ne Touche à ma Femme.

Camila Vargas. Il imaginait souvent qu’elle devait avoir deuxs amants, il l’imaginait souvent en proie à un autre homme, à prendre du plaisir, à en donner comme elle savait si bien le faire avec moi. Il savait qu’elle avait eu une aventure avec un homme fortuné, belle maison avec piscine… et mes insomnies nocturnes étaient riches en scènes, clichés, d’elle, nue, sur un transat, en train de se faire prendre en plein air par cet homme, nécessairement dans mes fantasmes, particulièrement bien monté et habile à la faire crier.

- On dirait qu´on doit s´occuper des choses sérieuses, là. Tu as été promu?
- Tu devrais tu as bien fait tout ce que Camila t´a demandé. Ou
- Tu essaies de me faire regretter?
- Je sais pas mec. Je suis reconnaissant
presque tout , dans tous cas.
- Je sais pas si Camile est du même avis.
- Je suis certain d´un trc. Tu n´as rien à prover à Dallas.
- Tu vas rencontrer um mec, Delaney. Et tu vas vendre du matériel dont on a besoin.
- Pourquoi moi? Ei Camila apprenait que j´ai laissé um mouchard surveiller as planque, elle nous tuerait.
- Prends le camion devant fais attention à toi.
- Je ele ferai.

Après le sale coup que nous a fait Epitfanio, les dois envoyer un message.

- Bom je ferais ce que je peux, mais d´habitude je ne gère pas les divorces.
- Je ne fais confiance à personne d´autre, dit Camila Vargas. Tu veilleras à mes intéresses.
- Tout à fait absolument.
- On peu reprendre ça plus tard? Même salle même heure.
- Je serai là mais pas pour parler affaire, par contre.
- Dès maintenant, c´est à moi que tu feras rapport avec ses blessures depis la descente dans le chalutier, on ne ceit pas trop quand l´agent finamente reviendra. C´était un travail importante ce qu´il faisait. La meilleure façon de lui rendre homenagem, c´est de finir ce travail. C´est pour ça que je te mets à la tête de son détachement.
- C´est um honneur.
- Le bureau du procureur des États-Unis veut qu´on se focalise sur la compagnie de chalutiers qui a transporte la cocaïne confisquée aux docks.

Camila Vargas gère le plus grand cartel de drogue opérant à Mexico et au Texas. Il sont responsable du meurtres de centenas de personnes. Camile ordonne la morte des gens comme elle comande le petit déjeuner. Que ça vous plaise ou non. Votre mari a mis votre vie en danger en choisissant de travailler avec eux. Il faut votre aide pour l´arrêter.

- Mon mari ne me parle pas. Il ne me dit rien, c´est un coffre-fort. Quando n parle ce n´est pas de travail.
- Et ces personnes. Vous les allez vu avant.
- Npn, je n´ai jamais vus ces persones auparavant;
- C´est mauvais.
- Ça vas aller, mi amor. Si Camile découvre.
- Je dois la rencontrer dans la galerie Maintenat.
- On va gèrer.
- Il y a pas de “gère” avec Camila, tu le sais. Tu dois partir de Dallas.
- Teresa écoute-moi. On est allé en Bolivie. On lui a trouvé un nouveau fournisseur grâce à moi. Camila est peutêtre cruelle mais c´est avant tout une Femme d´affaire. Elle a besoin de nous, et elle le sait.
- Mais la DEA tu es un fugutif.
- Partout où j´irai, je serais dans leur ligne de mire.
- Donc, si tout doit se terminer ce soir. Je ne veux être nulle part ailleurs qu´à tes côtés.

À Culliacan chaque fermier devrait payer un gangster local pour sa protection.
- Nous n´avons l´argent.
- Je sais.
- Epi, va à l´intérieur.
- Ils l´appelaient el cocodrillo.
- Buenas tardes.
- Oui, J´en ai un peu ici. On père avait du mal à le payer.
- C´est la moitié.
- C´est tout ce que j´ai.
- Demain...

Fin
Ivan Ribeiro Lagos
Ivanribeirolagos20@gmail.com







Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !