Total : 3055
En attente : 2

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (872)
Entre hommes (244)
Entre femmes (74)
Transexuelle (72)
Premiere fois (258)
A plusieurs (835)
Jeune adulte (139)
Mature (120)
Soumis,soumise (284)
Inclassable (159)

histoire vraiment vécue, à scènes sales...
Ma belle ! ( Suite 1 )
sabine salope de village
Souvenirs du temps passé VII
Cet obscur lieu du désir






La glissade 2

Ecrit par Tonton Gabriel
Parue le 23 janvier 2024
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 1426 fois | Cette histoire erotique a une note de : 12/20

Noter ce récit erotique !


Quand je me réveille, je m’aperçois que je suis collé contre le corps de maman et j’ai une main posée sur un sein sous sa nuisette. Elle dort encore mais je ne peux m’empêcher de lui caresser le sein et de lui prendre le téton entre mes doigts, je le sens durcir et grossir sous mes doigts tandis que maman soupire.

Je finis de lui remonter sa nuisette qui était remontée jusque sous ses seins et je commence à sucer un sein pendant que je caresse l’autre. Elle commence à gémir et enfin elle se réveille.

- Qu’est ce que tu fais, mon chéri ?
- Oh, bonjour maman, as tu bien dormi ?
- Oui, mon fils, j’ai bien dormi.
- Et ta tête, tu as encore mal ?
- Non, c’est juste un peu sensible. Mais arrête de toucher mes seins, petit coquin !
- Tu n’aimes pas, ma petite maman ?
- Ce n’est pas la question, tu sais bien que tu n’as pas le droit de me toucher comme ça.
- Ben, hier soir on s’est bien amusés.
- J’étais en état de faiblesse, je me suis laissée faire.
- Moi aussi je me suis laissé faire, ça nous a bien plu à tous les deux.

Je l’embrasse sur la joue, puis près de ses lèvres enfin je me décide, je descends en l’embrassant sur les seins, puis son ventre, en passant par son nombril que je fouille de ma langue.

Elle me dit d’une manière qui semble dire le contraire :
- Arrête, mon chéri, il ne faut pas.

Mais je continue, j’arrive sur son pubis, je vois qu’elle m’ouvre ses cuisses. Je pose mes lèvres sur sa fente, elle gémit, j’enfonce ma langue entre ses lèvres, je goûte son jus tandis qu’elle me prend la tête et me guide vers son bouton. Je lui prends entre mes lèvres et je passe ma langue dessus, elle fait un bond en criant.

- Ouiiii ! Continue, mon chéri, tu me fais bien jouir ! Encore ! Bouffe moi le clito !

Je continue de la lécher pendant qu’elle me cramponne la tête avec force, j’ai le visage inondé par son jus odorant. Enfin elle me relâche et je me soulève.

- Tu sais bien faire jouir ta maman, mais j’ai envie de ta bite, mets la moi. Mmmm, elle est grosse, elle est plus grosse que celle de ton père.

Elle me la prend et la guide entre ses cuisses.

- Vas y, rentre la bien. Mmmm, oui, ça fait du bien quand tu la rentres, vas y fort, mon chéri.

Elle noue ses jambes autour de moi, je la baise de plus en plus fort, c’est bon de baiser, c’est encore mieux que de se branler, ma bite coulisse de mieux en mieux dans sa chatte gluante.

- Ah, maman, je vais jouir !
- Jouis bien au fond, chéri, mets moi tout !

Je sens que ça monte, je me bloque au fond de sa chatte et je lui injecte ma semence en plusieurs giclées, elle gémit fort en tremblant de partout.

- Qu’est est bonne ta bite, mon chéri ! Reste encore, je veux la sentir.

Je reste allongé sur elle, nous nous embrassons, j’ai à peine débandé, elle me fait des massage avec son vagin et je redurcis aussitôt, c’est incroyable l’effet qu’elle me fait.

- baise moi encore, mon chéri, tu me fais tellement jouir !

Je recommence à la pistonner, elle fait onduler ses reins au rythme de mes va et vient, elle gémit, les yeux fermés et la bouche grande ouverte, ses nichons tressautent à chaque coup. Comme j’ai déjà joui, il me faut plus de temps mais elle en profite pour jouir et jouir encore.

Ma bite est enrobée du mélange de ses jus et de mon sperme, enfin c’est à mon tour d’éjaculer à nouveau au fond de son vagin, je n’en finis pas de la remplir de mon sperme filial.

Quand je me retire, sa fente ouverte laisse échapper un flot de foutre qui dégouline sur ses fesses. Je me soulève et me couche à son côté.

- Ah, mon chéri, ton père ne m’a jamais fait jouir comme toi, je crois que je ne pourrai plus me passer de ta bite. Pour te remercier je vais te faire ce que j’ai toujours refusé de lui faire.

Elle se penche sur moi et elle commence à me nettoyer la bite avec sa langue, elle lèche de bas en haut tout autour puis elle ouvre la bouche et me l’enfourne. En même temps qu’elle me suce, elle promène sa langue sur mon gland et mon méat, aussitôt je me remets à bander.

En plus elle me masse les couilles et me branle. Enfin elle glisse sa main entre mes fesses et enfonce progressivement un doigt dans mon cul. Plus ça va, plus je sens ma queue gonfler et durcir dans sa bouche. Je regarde ses seins pendants qui se balancent et je les tripote d’une main tandis que je lui caresse la raie des fesses de l’autre.

- Mmmmm ! Maman, c’est trop bon ce que tu me fais !
- Je savais que tu aimerais ça, mon fils. Me dit elle en relevant la tête un instant.

Mais elle replonge et me repompe de plus belle, elle me branle l’anus et je sens son doigt me masser la racine de ma bite, c’en est trop, je vais tout lâcher.

-Arrête maman, je vais jouir.

Mais elle continue encore plus, je ne peux plus me retenir, j’éjacule quelques bonnes giclées au fond de sa gorge qu’elle s’empresse d’avaler goulûment.

Elle me lâche la queue et vient m’embrasser pour partager mon foutre avec elle.

Enfin nous nous décidons de nous lever pour aller déjeuner, l’exercice nous a donné faim.




Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !