Total : 2814
En attente : 10

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (814)
Entre hommes (208)
Entre femmes (74)
Transexuelle (69)
Premiere fois (239)
A plusieurs (784)
Jeune adulte (130)
Mature (100)
Soumis,soumise (273)
Inclassable (133)

Les profiteurs 1er
Hicham
Un après-midi chez Christian
Mère et fille lubriques (1)
Mère et fille lubriques (2)






Les doigts du paradis

Ecrit par Rattus
Parue le 19 janvier 2020
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 317 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Pour commencer je me présente, un beau jeune homme grand au physique athlétique, en effet je pratique beaucoup le sport.
Pour ne rien vous cacher, je ne suis pas romantique, mais j'aime les rendez-vous d'un soir, dans une ambiance chic et raffinée.

La privation de sexe pendant un certain temps crée la souffrance dans l'esprit, et le corps. Mais la récompense au moment venu est bien plus savoureuse.

Lors d'un rendez-vous avec une sublime femme mature après 8 jours d'abstinence, j'ai réalisé un fantasme personnel.

Après avoir câliné cette divine créature, ma main s'est dirigée sur son sexe. J'ai alors masturbé madame, jusqu'à l'orgasme.
J'étais vraiment surpris de sa réaction, elle gesticulait et criait très fort quand elle a joui.
C'était un moment très excitant que je ne suis pas près d'oublier.
D'ailleurs j'ai senti mes doigts juste après, et je peux vous dire que l'odeur était exquise. C'est peut-être cela qu'on appelle "les phéromones".

Elle m'a masturbé par la suite, et j'ai lâché une bonne dose de ma semence, puisque je m'étais abstenu plus d'une semaine. Mais le plus grand plaisir pour moi était d'avoir branlé cette femme.

Dans mon enfance, j'avais vu un jour ma mère se caresser la chatte devant la télé. Elle était nue, allongée sur son lit avec les jambes écartées. Heureusement qu'elle n'avait pas remarqué que je la regardais par la porte entrouverte.
Cela m'a un peu choqué je dois l'avouer, mais j'y ai pris du plaisir.
Effectivement, une femme qui se masturbe est hautement esthétique, contrairement aux jeunes garçons comme je l'étais, qui s'astiquent bêtement le poireau sur des magazines de lingerie.

Je suis extrêmement heureux d'avoir pu expérimenter cette facette de mon esprit pervers. Ce n'est pas forcément la pénétration qui est excitante mais la puissance de l'imagination.





Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !