Total : 3065
En attente : 1

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (875)
Entre hommes (244)
Entre femmes (74)
Transexuelle (72)
Premiere fois (258)
A plusieurs (837)
Jeune adulte (140)
Mature (122)
Soumis,soumise (285)
Inclassable (159)

La pute de maître Titou la folle soirée
Les voisins
Christian accueille sa voisine un soir dans son lite dans son lit
Frégat accueille sa voisine dans son lit
Epilation maillot (3)






Mes premières colonies de vacances

Ecrit par GG13008
Parue le 16 décembre 2023
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 1685 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Je m’appelle Gérard, j’ai 28 ans, marié à une femme adorable et nous avons une petite fille de 2 ans, je vais vous raconter mes vacances en colonie de vacances dans un établissement catholique tenu par des prêtres et des sœurs.

Mes parents et moi habitions à Aix en Provence, milieu aisé, catholique et avaient souhaité que je sois au collège, dans un établissement catholique et pour avoir une éducation catholique, catéchisme et la suite, et pour la première fois j’allais passe un mois en colonie de vacances donc j’avais 13 ans, je mesurais 1,45m pour 34kg, j’étais menu, en plus cheveux clairs et un peu timide et discret.

Je ne savais pas ce que j’allais découvrir, mais heureusement j’avais un copain, Marc, nous nous connaissions depuis la maternelle
L’arrivée dans l’établissement ne s’est pas trop mal passée, nous étions 4 par chambre et nous avons rapidement pris nos marques
La colonie était assez rigide, levé à 6h30, toilette, petit déjeuner à 7h15 et à 7h45 nous remontions en chambre, pour se laver les dents et le reste et prendre nos affaires pour aller aux différentes activités à 8h30.

Le soir, nous avions détente dans notre chambre, à 19 h repas du soir et après nous retournions dans notre chambre, après nous allions prendre notre douche, par 4 chambres, tous à poil, un prêtre nous surveillait et naturellement pouvait se rincer l’œil et Marc n’arrêtait pas de me regarder, nos sexes n’étaient pas très gros, un soir Marc m’a regardé sous la douche, sa main a touché mon sexe,, ça m’a fait drôle puis il a pris ma main et l’a posé sur le sien, j’étais paralysé de peur, il m’a souri puis nous sommes retourné dans nos chambres.

Un soir, nous discutions tous les deux de filles et de garçons et m’a demandé si je me touchais le sexe, surpris de cette question, je lui ai répondu que non et lui demandant si lui le faisait et me répondant que oui, a ce moment-là le prêtre est arrivé en déclarant l’extinction des lumières. Avant de m’endormir j’étais hanté par ce que nous avions fait sous la douche et ce qu’il m’avait dit et je me suis endormi.
Au milieu de la nuit, je me suis réveillé et j’ai vu une forme incliné sur le lit de Marc, qui dormait profondément, la personne avait retiré le drap, il avait déboutonné le pantalon de Marc, il avait pris son sexe entre deux doigts, le regardait, finalement il l’a mis dans sa bouche puis au bout de quelques minutes s’est retiré et j’ai vu le sexe de Marc tendu, alors la personne a ouvert son pantalon et j’ai vu son sexe, il me paraissait énorme et il est venu le frotter sur celui de Marc et au bout de quelques minute s’est retiré avec un petit gémissement, il a rangé son sexe et a remonté le pantalon de Marc, puis il est parti.

je n’en revenais pas de ce que j’avais vu et je me suis surpris à sentir mon sexe gonfler, puis finalement je me suis rendormi.
Le lendemain matin je me suis réveillé le premier, Marc dormait toujours et quand il s’est réveillé je lui ai demandé s’il avait bien dormi en me répondant que oui et naturellement je ne lui ai rien dit de ce que j’avais vu et en plus ce matin nous avion une visite médicale avec l’infirmière, sœur Thérèse, nous étions une trentaine dans une grande pièce, le père Mura est arrivé, nous a expliqué la visite, que nous serions appelé et avant tout de nous déshabiller et de rester en slip, nous avons attendu un bon moment, finalement j’ai été appelé, je suis rentré dans une pièce, sœur Thérèse était occupée, le père Mura devant un bureau qui prenait des notes, la sœur s’est approché de moi, m’a souri, puis a regardé le père Maud, elle m’a fait monter sur une balance, a donné mon poids, puis m’a fait monter sur un cube, puis face à moi elle a baissé mon slip, j’avais honte et je ne bougeais pas, elle a pris mon sexe dans sa main en me regardant a essayé de le décalotter légèrement et a tâter mes bourses, c’était très agréable, mon sexe a commencé a se redresser, elle m’a souri en me disant que je pouvais remettre mon slip puis je suis sorti, Marc était là, m’a regardé et a vu une bosse sur mon slip et en passant a coté de lui, m’a dit, dis donc elle t’a fait de l’effet l’infirmière et je suis allé me rhabiller et je suis sorti en attendant Marc et quand il est arrivé, m’a demandé de le suivre, ce que j’ai fait, il a regardé autour de nous, nous étions seul et nous sommes entrés dans les toilettes.

il m’a demandé si l’infirmière m’avait touché le sexe, je lui ai dit que oui en me répondant que lui aussi et que nous avions bien aimé.
En sortant des toilettes j’ai vu père Maud, Marc n’a rien remarqué
Le lendemain nous étions en randonné avec le père Maud, au bout d’une bonne heure de marche, nous avons fait une pause et nous disant de ne pas nous éloigner, Marc et moi nous nous nous sommes éclipsé discrètement, une fois à l’écart il me dit j’ai envi de pisser, baisse son short et son slip, je le regarde, décalotte un peu son sexe, me regarde en me souriant, prend ma main et la pose sur son sexe en me disant de lui tenir ce que j’ai fait, il commençait a bander puis il a commencé à pisser, puis une fois terminé, en me disant qu’il avait bien aimé ma main, alors il a baissé mon short, puis mon slip, saisit mon sexe, le décalotte légèrement en me disant, fait moi plaisir, pisse, je veux te voir, ce que j’ai fait mais je n’avais pas tellement envi, puis me regarde, tu as aimé, oui beaucoup, et nous sommes partis rejoindre les autres.
Quand nous sommes rentrés en milieu d’après-midi, sœur Thérèse voulait me voir, je me suis rendu à l’infirmerie et elle m’a dit que le père Maud voulait me voir, elle m’a accompagné à son bureau sans trop savoir pourquoi, je suis entré, sœur Thérèse nous a laissé.
Il m’a longuement regardé, m’a fait assoir sur une chaise à côté de lui en me disant ce que nous faisions dans les toilettes avec Marc, alors j’ai eu très peur, en lui répondant que nous voulions parler, alors il a posé sa main sur ma cuisse en me disant si nous nous étions touchés, je lui ai dit que non, alors en me regardant, il ne faut pas que tes parents le sachent, maintenant tout ce qui va se passer doit rester entre nous, comme avec son confesseur, et tout en me parlant sa main se promenait sur ma cuisse, je le laissais faire en e disant qu’il m’avait trouvé très mignon lors de la visite médicale ainsi que sœur Thérèse en me demandant si on m’avait touché en lui répondant que non, sa main remontait vers l’entrée de mon short se pose sur mon sexe à travers celui-ci, puis défait le bouton, fait descendre la fermeture éclair, je le laisse faire, puis sa main se faufile et saisit mon sexe à travers mon slip, je me tend, tu aimes, oui, laisse toi aller tu vas découvrir des tas de choses, de sa main gauche il prend son téléphone et commence a filmer, sa main passe dans mon slip et saisit mon sexe qui commence à gonfler, je trouve ça très agréable, il fait sortir mon sexe de mon slip, je le regarde faire, je le vois apparaître, puis il disparait dans sa main, me le malaxe ainsi que mes bourses en me disant, tu aimes bien tu bandes de plus en plus, c’est bien, il me fait lever, baisse mon short et mon slip, me retire mon tee shirt, je suis nu devant lui, il me filme toujours en me disant que j’ai un joli petit sexe, qu’il allait me le préparer pour que je puisse avoir du plaisir, alors il saisit mon sexe entre deux doigts et commence à le décalotter de plus en plus, je vois mon gland apparaître, de plus en plus, puis s’arrête, se penche le prend en bouche, ça devient de plus en plus agréable, sa bouche est chaude, je me laisse aller, mon sexe gonfle de plus en plus, il m’aspire et en même temps il me décalotte de plus en plus, je sens sa langue se promener sur mon sexe, je sens que je vais faire pipi, me regarde, me retire de sa bouche, non tu vas devenir un grand, laisse toi aller, me reprend en bouche, me suce longuement, je me crispe, il me tire mon prépuce au maximum, je sens une petite brulure et en même temps je sens du liquide sortir de mon sexe, je suis tendu puis je me détend, je n’ai pas quitté sa bouche, il me saisit les fesses, les écarte, un doigt caresse mon anus, il me suce fortement, je sens mon anus se dilater et son doigt entrer doucement, de plus en plus, il m’aspire de plus en plus, son doigt se promène dans mes entrailles, je me cambre encore une fois, du liquide sort de mon sexe et je me détend, je sors de sa bouche, me regarde en souriant, tu as bien joui, un bon petit goût, maintenant tu pourras découvrir des tas de choses, tu vas bien, oui, tu as aimé, oui beaucoup, moi aussi, regarde, alors il a défait son pantalon, l’a retiré, puis son caleçon et pour la première fois j’ai vu un sexe d’homme, énorme, tendu au moins 20 cm et de 4 cm de diamètre.
Tu peux le toucher en me prenant la main, maintenant tu vas me donner du plaisir, tu vas me masturber et tu vas voir ce que tu m’as donné, il m’a montrer comment le masturber, je tirais au maximum son prépuce, il gémissait de plus en plus, j’allais de plus en plus vite, brusquement il s’est tendu et il a eu des jets de sperme puissant contre mon ventre, j’en avais de partout, il a pris son sexe et l’a frotté contre le mien, longuement, j’ai senti que j’allais encore avoir du plaisir ce qui est arrivé …………….



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !