Total : 3055
En attente : 2

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (872)
Entre hommes (244)
Entre femmes (74)
Transexuelle (72)
Premiere fois (258)
A plusieurs (835)
Jeune adulte (139)
Mature (120)
Soumis,soumise (284)
Inclassable (159)

histoire vraiment vécue, à scènes sales...
Ma belle ! ( Suite 1 )
sabine salope de village
Souvenirs du temps passé VII
Cet obscur lieu du désir






Mes premiers émois 4

Ecrit par GG13008
Parue le 20 décembre 2023
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 848 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


- Le mercredi arriva, un peu inquiet de ce qui pourrait se passer, en espérant que Marie viendra, on sait jamais, je lui ai parlé des surprises, je suppose que Armed doit avoir des idées pour Marie, après une bonne douche et sachant qu’il faisait chaud je décidais de mettre un tee shirt ample et un short ample comme ça je serai à l’aise et au plus l’heure arrivait plus j’étais inquiet mais au plus j’avais des envies de continuer ce que j’avais vécu et brusquement mon téléphone a sonné

- Oui

- Bonjour Julien c’est Armed

- Oui, comment allez-vous

- Bien et toi

- Ça va, je sors de la douche

- Tu es tout propre alors

- Oui

- C’est bien, ta copine elle vient alors

- J’espère, je l’attends

- J’espère aussi, je suis au garage, j’ai préparé des petites surprises, tu as envie que je te touche

- Oh oui, j’ai bien aimé

- Promis, tout à l’heure

- Devant ma copine

- Pourquoi pas, ça peut lui donner des idées, je t’attends et raccroche

- J’avais à peine raccroché que l’on sonnait à la porte, c’était Marie, mais tu es toute belle (jupe blanche mi cuisses, un chemisier blanc noué à la taille et ses cheveux en queue de cheval) en lui faisant la bise

- Merci, dis moi c’est quoi la surprise

- Je vais te présenter notre voisin, Armed, il fait l’élevage de beaux lézards, ils sont supers, tu veux bien

- Pourquoi pas, on y va quand

- Attend, je l’appelle, je vais voir si on peut venir, je lui envois un sms, en deux minutes il me répond, oui nous pouvons y aller, il nous attend, nous sortons de l’appartement, prenons l’ascenseur et descendons

- On va où

- Dans son garage, il fait son élevage là, tu as l’air inquiète

- Un peu, oui

- T’inquiète, en lui touchant la poitrine

- Coquin

- Oui j’aime bien, pas toi

- Si beaucoup

- Nous sortons de l’ascenseur et nous dirigeons vers son garage, je frappe, la porte se lève, il est là, surpris, il porte une djellaba blanche, pas très épaisse, on pourrait presque voir au travers

- Bonjour Julien, Mademoiselle

- Bonjour et nous entrons, nous nous dirigeons vers le fond que je connais bien, il a rangé sa pièce, ça sent drôlement bon, il amis un tissus sur sa petite banquette, nous fait assoir sur celle-ci, lui sur un pouf au niveau du sol

- Je suis content de vous voir, alors comme ça vous êtes la petite copine de Julien

- Oui, nous sommes dans la même classe

- Vous êtes très mignonne, vous avez quel âge

- Merci, je vais avoir bientôt 13 ans comme Julien

- C’est bien, je vous offre un coca, un jus de fruit

- Coca, il se lève, se trouve face à la lumière d’une bougie, je remarque qu’il est nu sous sa djellaba, je vois son sexe qui pend, Marie le regarde sans rien dire et reviens vers nous avec les coca et s’assoit, il n’arrête pas de dévisager Marie, sa poitrine, ses cuisses et nous discutons de beaucoup de choses, a un moment il me fait un signe discret, je le regarde et tout en parlant je pose ma main sur le genou de Marie, elle ne réagit pas, ma main remonte un peu plus en faisant remonter sa jupe, il a une vue plongeante sur ses cuisses

- Armed regarde Marie en lui souriant, je peux vous poser une question

- Oui bien sûr

- Avec Julien vous avez fait des choses

- Des choses ?

- Oui, vous toucher mutuellement

- Non

- Vous aimeriez

- Je sais pas

- Julien, rapproche toi de Marie, en prenant son téléphone, un petit souvenir, il fait des gros plans de Marie, de son buste, de ses cuisses, merci, un petit souvenir, viens me trouver

- Je me lève et me rapproche de Armed, il me met face à Marie, ses mains me caressent les jambes, puis les cuisses, j’ai de frissons, Marie nous regarde, sa main effleure le devant de mon short, puis saisit mon sexe à travers mon short, longuement, puis sa main se faufile dans l’échancrure de la cuisse de mon short, saisit mon sexe à travers mon slip, le malaxe, je commence à bander, il le sent se faufile dans mon slip, le saisit, je me tend, le fait glisser de mon short, Marie le regarde, elle voit mon gland qu’elle n’a jamais vu

- Armed la regarde, il te plait, elle ne dit rien, alors il lui descend son short et son slip, son sexe apparaît, tendu, Marie le regarde, puis il lui retire son tee shirt, il est nu devant Marie

- Je suis paralysé, nu devant Marie, je la regarde et je suis surpris de voir ses mamelons pointer, ses cuisses légèrement ouvertes et on voit sa petite culotte blanche, alors Armed saisit mon sexe dans sa bouche, l’aspire entièrement, me malaxe les bourses, mon sexe est tendu, je vibre, il sent que je vais jouir, alors il s’arrête, libère mon sexe, Marie le regarde, , il lui fait signe de venir, elle se lève et s’approche de nous, se met face à lui et ne bouge plus

- Armed la regarde, tu sais que tu es belle, regarde Julien dans quel état il est, tu vas nous montrer tes beaux petits trésors et tout en lui parlant, passe sa main sous sa jupe, lui sourit, mais dis donc on dirait que tu as mouillé ta petite culotte, retire sa main et la fait assoir sur ses genoux, les cuisses écartées, Julien à côté de nous, alors il commence à déboutonner son chemisier laissant apparaître son sg blanc, retire son chemisier, ses mains se plaque sur sa petite poitrine, elle sursaute, les malaxe, saisit ses petits mamelons tendus, puis passe ses mains dans son dos et fait sauter son sg, alors apparaît deux petits seins, gonflés, tendus les mamelons en érections, Julien les découvre, ils sont adorables et sa bouche viens se poser sur chacun, les aspire, les suce, mordille ses mamelons, elle se tend, frissonne de la tête au pied, il lui prend une main et la pose sur le sexe de Julien, elle le prend en main et ne bouge plus, Julien est aux anges, puis tout en lui suçant le poitrine défait sa jupe et la fait tomber au sol, elle est la en petite culotte, lors il regarde son entrecuisse, on va voir ce qu’il y a dessous, la fait se lever, lui retire sa culotte, apparaît son pubis blond avec une très légère toison laissant apparaître sa fente, adorable en le regardant, lors il se lève, retire sa djellaba laissant apparaître son sexe tendu, Marie le regarde.

- La fait assoir sur ses genoux, cuisses ouvertes, son sexe posé sur son pubis et son ventre, saisit le sexe de Julien tendu, le fait approche r de la bouche de Marie, frotte son gland sur ses lèvres, en lui disant, ouvre la bouche, ce qu’elle fait Julien entre en elle, c’est chaud, il ferme les yeux, maintenant suce le doucement, il la regarde faire, cette fellation dure pas plus d’une minute, Armed sent qu’il va exploser, retire son sexe de la bouche de Marie et brusquement il se tend et libère son sperme sur la poitrine de Marie qui regarde ça, surprise de ce qu’il se passe, alors Armed étale ce sperme sur ses petits seins, la regarde, je suis sûr que tu es mouillée en glissant un doigt sur sa petite fente, oh oui bien mouillé, tu aimes

- Oui

- Alors pendant que Julien reprend des forces, je vais te donner un peu de plaisir après il terminera ce que j’ai commencé, il la fait se lever, la saisit par la taille, la fait assoir sur le bord de la table, lui fait reposer les pieds sur le bord, cuisses écartées, fait signe à Julien, regarde celle belle petite fente, puis lui écarte les fesses dégageant sa petite rosette, après elle sera à toi, regarde en lui écartant ses grandes lèvres, laissant apparaître ses petites, elle est merveilleuse et vient plaquer ses lèvres sur celles-ci, la suce, l’aspire, elle gémit longuement, sa langue la pénètre doucement, puis découvre le capuchon de son petit bouton, l’aspire de pus en plus fort, gémit, pousse des petits cris, puis se cambre, Armed goûte avec plaisir cette cyprine, si douce et sucrée, un doigt lui caresse sa petite rosette, puis se détend, Armed se retire, la regarde, puis Julien, son sexe a repris des forces, maintenant elle va être à toi, fait descendre Marie, l’incline devant la table en disant à Julien

- écarte lui les fesses, ce qu’il fait laissant apparaitre sa rosette, il y dépose longuement de la crème, celle-ci se détend, il saisit son sexe, dépose son gland sur celle-ci, vas y doucement, oui très bien, Marie se crispe, serre les dents, Julien entre de plus en plus, son gland est passé sans problème, puis s’arrête, Armed se met derrière lui et le pousse brusquement et la pénètre entièrement, elle pousse un cri, Julien ne bouge plus, Armed passe derrière lui, lui met de la pommade sur sa rondelle, puis pose son gland sur sa rondelle, force doucement, il s’ouvre, son gland passe puis quelques centimètres de son sexe puis entre rapidement en lui et se bloque contre ses fesses alors il faufile ses mains entres les cuisses de Marie, la caresse longuement et disant à Julien, à toi maintenant, alors il commence ses va et vient, Armed le suit, ce manège dure plusieurs minutes, Julien se libère dans les entrailles de Marie, qui lui fait pousser un cri, Armed ne le lâche pas et au bout de quelques minutes se libère dans les entrailles de Julien, puis chacun se retire, Armed les fait laisser incliner et fait un petit film de ces spermes qui s’écoulent des entrailles de Marie et de Julien …….
Une suite si vous le souhaitez avec vos fantasmes ……



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !