Total : 3055
En attente : 2

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (872)
Entre hommes (244)
Entre femmes (74)
Transexuelle (72)
Premiere fois (258)
A plusieurs (835)
Jeune adulte (139)
Mature (120)
Soumis,soumise (284)
Inclassable (159)

histoire vraiment vécue, à scènes sales...
Ma belle ! ( Suite 1 )
sabine salope de village
Souvenirs du temps passé VII
Cet obscur lieu du désir






Mon fils est trans

Ecrit par Les coquins
Parue le 29 08 2023
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 1051 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Bonjour cher lecteur.


Ce que je m’apprête à vous écrire, c’est un moment très particulier que j’ai vécu. Pour mieux comprendre, je suis un homme qui débute la quarantaine. Je suis encore marié et toujours amoureux d’une superbe femme avec qui j’ai eu un enfant. Cet enfant c’est avéré être homosexuel. Il est maintenant majeur, mais nous connaissons cette orientation depuis déjà un moment. C’est un enfant des plus normal. Notre fierté en tout point. Rien, dans ses agissements présageais cette préférence. Il a juste porté à notre attention, durant l’adolescence, qu’il préférait regarder les garçons. Il est évident que nous avons accueilli cette information comme banale. Dans l’ensemble, l’orientation n’a que peu importance. Moi et ma femme nous sommes bisexuels. Mon frère est homosexuel. Donc, les gouts sont pour nous propre à chacun. Nous sommes seulement inquiets de son développement due à son intégration. Car oui, les choses évoluent, mais n’est pas encore aussi bien accepté dans un petit village comme le nôtre. Malgré cela, nous pensons qu’il n’en a pas trop souffert et a bien traversé son adolescence. Ce n’est qu’un descriptif pour vous faire une image des intervenants.


J’ai toujours été fasciné par les gadgets. Parfois on rit de moi, mais je m’assume. J’ai installé une caméra dans notre chambre a couché. Truc trouvé sur internet. C’est un bidule utilisé pour vérifier la présence d’intru. Cependant, je l’ai installé et l’utilise pour un tout autre but. Nous filmer, moi et ma femme, lors de nos moments intimes. Même après toutes ces années, nous sommes encore très amoureux et très actifs. Comme c’est un appareil de surveillance, il a une fonction d’avertissement quand il a mouvement. Elle n’est pas nécessaire pour l’utilisation que j’en fait, mais vous devinerez que le curieux en moi a activé l’option. Cet après-midi, je suis au travail en cette superbe journée. Mon téléphone m’envoie une alerte de mouvement. J’ouvre l’application sur mon ordi et regarde ce qui a activé cette détection. Je remarque que c’est mon fils qui circule dans notre chambre. Je ne connais pas la raison, mais je m’en inquiète aucunement. Il a surement ses raisons. Je ferme l’avertisseur sur mon cell pour ne plus être alerté et continu mon travail. Après quelques minutes de mes tâches quotidiennes, je remarque que je n’ai pas fermé le visionneur. Je clique pour l’agrandir, mais avant d’appuyer sur le X, l’image m’interpelle. Mon garçon est nu. J’explique mal la raison qu’il peut être ainsi dans notre chambre à coucher. Il a également des vêtements sur le lit. Pas les seins mais ceux de ma femme. Il est évident que je me questionne. Ma caméra, malgré qu’elle soit dissimulé dans le coin de la chambre, donnant ainsi une grande vu d’ensemble, est de haute définition. Ce qui me permet d’agrandir pour mieux discerner les détails. De loin, je reconnais très bien la silhouette de mon fils. Mais de près, je vois le visage d’une jeune fille. Il est vrai que notre fils a depuis longtemps les cheveux long. Mais il les a coiffés et je pense qu’il s’est maquillé. Je reconnais ses traits mais c’est vraiment le visage d’une jeune femme a l’écran. Je réduis la dimension de l’afficheur mais le laisse dans le coin de mon moniteur. Je ne vais pas suivre touts ses mouvements, mais je reste attentif a l’évolution. Il enfile de la lingerie. Je vais faire attention a mes paroles, mais je trouve qu’elle lui va très bien. Je reçois un appel. Après celui-ci, je remarque qu’il a changer sa lingerie et est sur le point d’enfiler une robe. Étape faite, je suis ébahi du résultat. Ne le connaissant pas, je me serais fait prendre. Il a vraiment l’apparence d’une jeune femme. Il est évident qu’il n’a pas de ces formes prédominantes, mais tout à fait féminin. Ma femme, quand je l’ai connu, n’était pas bien différente. Je comprends que mon fils n’est pas un grand sportif avec la musculature qui s’en découle, mais je ne voyais pas en lui des lignes si féminine.


Il déambule dans la chambre. Se regarde dans le grand miroir. Prend quelques photos. Je suis forcé de constater que mon fils aime se travestir. Et en juger le résultat, ce n’est pas sa première fois. Pour être honnête, je n’en suis aucunement choqué. Je suis juste surpris. Je ne l’avais jamais imaginé sous cet angle. Il retire sa robe pour en enfiler une autre. Sans le savoir, il me fait une parade et je le trouve, l’une après l’autre super jolie. J’ai une petite fierté qu’il soit autant joli dans un autre genre. Il retire la dernière robe, mais ne semble pas vouloir en enfiler une autre. La lingerie qu’il a choisie est une de mes préférés. Il honore le corps de ma femme. Mais je dois reconnaitre qu’il honore le sien également. Oh mon dieu ! Il a un jouet sexuel. Un faux pénis en silicone. Qu’il se met à sucer. Il est vrai qu’il est homosexuel mais je ne m’attendais pas à le voir en action. Je suis tiraillé. Je devrais fermer le visionneur. Mais je suis trop curieux. Je vois quelques vas et viens avant qu’il le retire de sa bouche et le colle au sol. Car c’est un gode ventouse. Et il se positionne pour l’astiquer une seconde fois. Dans cet angle, je ne vois pas vraiment mais le mouvement de sa tête est très révélateur. Je ne suis pas indifférent. Mais ne me juger pas. A l’écran, j’ai une jeune femme en lingerie qui suce. Et cette lingerie blanche sur sa peau bronzée, lui définit très bien son corps. Surtout ses fesses. Elles sont toutes en évidence et aucunement caché avec le cordon qui passe entre celle-ci. Il se lève et retire sa petite culotte. Il est debout, à côté du dildo collé au parquet. Je pense qu’il se caresse. Ses mains circulent sur tout son corps. Il ramasse un tube et enduit le liquide sur le jouet. Nonnnnn ! Il ne va pas faire ça ! Ouiiiiii ! Il se positionne au-dessus et descend sur lui. Cette fois-ci, je vois très bien le mandrin s’appuyer à son anus. Mon cœur bat à mille à l’heure. Lentement, je vois une partie disparaitre en lui. Je suis sous le choc. Il commence de petits mouvements. Le dildo pénètre de plus en plus profond. Jusqu’à être entièrement en lui. Ses fesses touchent le sol. Il n’est tout de même pas le plus court des dildos. Il se trémousse dessus. C’est comme s’il connait la position exacte car le jouet sort presque de lui avant d’écraser ses fesses au sol. Je n’arrive pas à retirer mes yeux de l’écran. Un son m’interpelle. J’allume mes écouteurs pour être le seul à entendre les bruits. J’ai un bureau intime, mais accessible en tout temps. C’est bien réel. Il gémie. Et ses gémissements suivre la cadence qu’il applique. Il retire le soutien-gorge et place ses mains sur son torse. A aucun moment, il se touche le pénis. Il semble réellement prendre du plaisir avec le jouet. Et seulement de lui. Ayant déjà été pris par ma femme avec un gode ceinture ou par un autre homme, je connais cette possibilité du plaisir. Je suis vraiment attentif. Cependant, je remarque que je suis en érection. Mon pénis tente de se frayer un chemin dans mon pantalon. Je ne peux pas. Je ne dois pas. Mais je suis excité de ce que je vois. Sans vous faire de cachette, je me retiens de me toucher. Mon fils m’allume à s’activer ainsi. Je me réprimande car j’ai de mauvaise pensé. Je n’aurais aucune difficulté de toucher son corps magnifique. De remplacer ce jouet par mon membre. Reprends-toi ! Tu fantasme de baiser ton fils.


Il se lève. Laissant le jouet au sol. Il agrippe un autre et se couche près du premier. De côté, il lève la jambe et le pousse contre son anus. Si je peux me permettre, il est beaucoup trop gros pour lui. Je me trompe. Il entre et disparait tout de même assez loin. C’est incroyable. Lentement, il le métrise bien. Oh nonnnnnnnn ! Il suce le premier gode. Jamais je n’aurais osé sucer un pénis qui vient de me ramoner. Il ne semble pas s’en soucier. La scène est terriblement cochonne. Mon pénis écrasé me fait mal. Il cesse de sucer et se met à gémir de tous les diables. Comme ma femme le fait quand elle jouit. Et ça ne dure pas que quelques secondes. Son corps se secoue dans tous les sens.


Il cesse tout. Je suis dérouté. Mon cœur bat comme si je venais de courir un marathon. Après un moment, il ramasse tout et fait disparaitre toutes les traces. Je termine ma journée avec difficulté. A la maison, je fais comme si je ne savais rien. Je n’en parle à personne. Deux jours plus tard, il recommence. Je regarde la partie vestimentaire. Il fait vraiment une jeune femme très sexy. Cependant, je baisse le visionneur durant le moment plus intime. Le soir, il part voir un film au cinéma. Je profite de ce moment pour en parler avec ma femme. Comme c’est enregistré, elle demande à voir. Ce qu’elle fait jusqu’à la fin. Pour ne pas voir sa réaction, je lave la vaisselle. A son retour, je vois qu’elle est troublée. Elle m’affirme avoir vécu des émotions similaires aux miennes. Notre fils, on l’aime de tout notre cœur. Il peut prendre la direction de son choix, nous l’aimerons toujours. L’important, c’est son épanouissement.


Cependant, on se questionne si nous devons lui en parler ? Et, du même fait, lui avoué que nous avons vu. Ou il est préférable de lui laisser le temps de faire ses expériences et trouver son chemin ? On désir avoir votre opinion.



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !