Total : 3049
En attente : 0

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (870)
Entre hommes (243)
Entre femmes (74)
Transexuelle (72)
Premiere fois (257)
A plusieurs (832)
Jeune adulte (139)
Mature (120)
Soumis,soumise (283)
Inclassable (159)

La glissade 3
La glissade
La glissade 2
Jeux sexuels au Mobilhomme et Mousse Expansive
Clara la vicieuse






Mon premier trio 2

Ecrit par GG13008
Parue le 28 décembre 2023
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 392 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Je la regarde en lui disant que je n’ai plus de culotte, elle me sourit en me disant que ce n’est pas grave, ça ne se verra pas, comme moi, alors j’ai remis mes seins dans leur bonnet, j’ai reboutonné mon chemisier, l’homme s’est levé, je l’ai suivi et sa femme derrière moi, nous sommes sortis du cinéma, j’ai pu les voir en pleine lumière, un beau couple, un certain âge comme je le pensais, nous avons cheminé, j’étais entre eux, au bout de quelques minutes, nous sommes arrivés devant un immeuble bourgeois, nous avons franchi la porte d’entrée, un long couloir, au bout de celui-ci nous sommes arrivés dans un bel espace de verdure, avons franchi une porte, avons pris l’ascenseur, un peu étroit, nous étions un peu collé les uns aux autres, nous sommes arrivés au 5 -ème et dernier étage, une seule porte que l’homme a ouvert, nous sommes entrés, un appartement magnifique, surement un couple très aisé, il m’ont amené sur le toit terrasse, une vue superbe, il y avait un soleil radieux, il faisait chaud, naturellement pas de vis-à-vis, l’homme est revenu avec un plateau avec trois flûte à champagne, nous avons trinqué, se sont présenté, Nathalie et Marc, ils m’ont trouvé très belle et m’ont demandé mon âge car je faisais jeune et qu’ils ne voulaient pas avoir de relation avec des mineures, aussi je les ai rassuré, j’étais majeur depuis le mois de mai, nous avons discuté de mes études, puis Nathalie et Marc se sont retirés en me disant de profiter de la vue et qu’ils allaient revenir dans quelques instants, effectivement au bout de 5 minutes ils sont revenus, Nathalie était revêtu d’une tunique blanche transparente ouverte jusqu’au nombril, on voyait sa poitrine un 95B, mais encore ferme, un pubis sans poils, Marc en djellaba blanche aussi, légère, ouverte montrant une poitrine grisonnante, ils s’approchent de moi le verre à la main, trinquons, Marc saisit la bouteille de champagne, Nathalie me prend par la taille, nous traversons la grande pièce, prenons un couloir, au bout de celui-ci une porte avec un clavier sur le mur, Marc saisit un code, la porte s’ouvre, nous entrons dans une grande pièce, lumière du jour tamisée, une baie vitrée ouverte, un voilage léger, la température est agréable, un grand lit circulaire, des glaces autour de celui-ci ainsi qu’au plafond, des coussins au sol, des fauteuils autour d’une table basse, une télévision, un vidéoprojecteur, un écran fixé au mur, Nathalie me regarde en me disant, ici c’est notre nid d’amour, Marc va s’installer dans un fauteuil, nous regarde, elle me demande si j’ai déjà fait l’amour avec une femme et j’ai répondu dans la négative, elle s’approche de moi, déboutonne mon chemisier, je la regarde, je détaille sa poitrine à travers sa tunique, me retire mon chemisier, je suis en sg devant elle, me détaille, passe ses mains dans mon dos et fait sauter l’accroche de mon sg, laissant apparaître ma petite poitrine, qu’elle regarde en disant, adorable, se penche embrasse chaque mamelon, je frémis, alors elle défait ma jupe, la laisse tomber au sol découvrant mon pubis blond, en disant une vraie blonde, si tu veux te rafraîchir, en me montrant une porte, tu as la salle de bain, en la remerciant je file à la salle de bain, je fais une toilette pour me rafraîchir et surtout pour être présentable, je reviens dans la chambre, Nathalie est assise sur le bord du lit, me fait signe de la rejoindre en m’asseyant à côté d’elle face à Marc
- Tu es superbe, une belle petite poitrine, comme je les aime et tu as l’air d’avoir une belle fente en lui faisant ouvrir les cuisses puis s’approche de son visage et vient poser ses lèvres sur les siennes, elle lui offre le passage, sa langue va chercher la sienne, la trouve, s’enroulent puis la fait allonger sur le lit, les jambes pendantes et cuisses ouvertes montrant sa fente à Marc.
Alors ses mains se mettent à lui caresser la poitrine, malaxant chaque sein, saisissant ses petits mamelons pour les faire pointer, les pince délicatement, les roule entre ses doigts ce qui la fait gémir, puis saisit la main d’Éliane, la glisse dans son décolleté alors elle saisit un sein, le malaxe, il est ferme, saisit un mamelon le pince, oh oui j’adore, alors elle se lève retire sa tunique se présentant nue, alors Éliane la regarde longuement, Nathalie monte sur le lit et lui présente un sein qu’elle gobe immédiatement, enroulant sa langue autour de son mamelon, l’aspire, comme si elle voulait que du lait vienne dans sa bouche, brusquement elle sent deux mains qui lui écarte les cuisses

- Éliane sursaute, Marc est à genoux face à sa vulve elle sent ses pouces lui ouvrir ses grandes lèvres pour découvrir ses petites lèvres toutes mouillées de sa cyprine, alors Marc pose sa bouche sur son intimité, la suce, sa langue la fouille ce qui la fait gémir, il boit sa cyprine, la déguste puis ses lèvres saisissent le capuchon de son bouton d’amour, l’aspire le fait sortir de celui-ci, l’aspire de plus en plus, elle pousse des petits cris, sa poitrine est gonflée, ses mamelons sont tendus, son orgasme la foudroie, elle se cambre, Marc ne la lâche pas ainsi que Nathalie, elle est en nage, ses doigts sont crispés au drap et au sein de Nathalie sans arrêter de la sucer et finalement son bassin s’écroule sur le lit et ne bouge plus, son premier orgasme.

- Marc l’abandonne, se lève saisit son portable et fait plusieurs photos de sa vulve, puis retire sa djellaba et vient s’allonger près d’Éliane, lui sourit, tu sais que tu as une belle fente et une belle entrée de ton jardin intérieur, il va falloir que j’aille le jardiner et l’arroser, tu vas bien ?

- Oui ça va, j’ai eu beaucoup de plaisir, je n’en avais jamais connu de pareil

- Ce n’est qu’un début, on te plait

- Oui beaucoup, se penche et voit le sexe de Marc, il est gros

- Il est satisfaisant, Nathalie est satisfaite et elle sait s’en occuper en riant, tu veux un peu de champagne, se lève va chercher une flute, lui présente en boit une gorgée, le lui rend, le saisit, prend son sexe le trempe dedans, il a du mal a entrer, puis saisit la nuque d’Éliane, lui fait terminer le champagne, puis saisit la main d’Éliane et la dépose sur son sexe, il est à toi, fait en ce que tu veux avant que j’aille te jardiner

- Alors Éliane le saisit, donne des coups de langue sur son gland, puis le décalotte entièrement et le regarde un peu inquiète, puis le met en bouche, commence à le sucer, longuement, il commence à prendre de la vigueur, Nathalie vient se glisser entre ses cuisses, les écarte et vient sucer cette jeune vulve, tout en le suçant, elle gémit de la langue et de la bouche de Nathalie, sa poitrine et ses mamelons se gonflent de plus en plus, ainsi que le sexe de Marc, sa bouche est bien remplie, elle sent un orgasme arriver, suce de plus belle, se met à jouir, Nathalie la boit pleinement, elle se détend

- Marc est prêt à l’honorer, se retire de sa bouche, Nathalie se met sur le dos, Il aide Éliane à chevaucher Nathalie pour lui présenter sa vulve, elles sont tête bêche, Nathalie gobe cette vulve, Éliane fait de même, il les laisse faire quelques minutes puis vient se positionner derrière Éliane, Nathalie lui écarte les fesses, regarde sa rondelle, vient lui donner quelques coups de langue, laisse tomber de la salive, l’étale sur celle-ci, son pouce se pose dessus, force légèrement, il s’ouvre, il s’enfonce en elle, pousse un petit cri, alors Nathalie la suce de plus en plus, Marc présente son gland sur sa fente et s’enfonce doucement en elle et à la fin donne un coup de rein pour la verrouiller

Éliane pousse un cri, son vagin est dilaté, elle sent ce sexe en elle, sa cyprine fait son travail, Nathalie la suce, lui aspire son bouton, elle le sent au plus profonde de son intimité, alors Marc commence ses va et viens, lentement lui arrachant des gémissements, son pousse lui fouille ses entrailles, il accélère le rythme, ce manège dure plusieurs minutes, accélère puis se bloque en elle lui déclenchant un orgasme et des cris, se cambre, sent sa semence l’envahir, elle ne peut plus bouger, respire rapidement, trempée de sueur, puis finalement se détend, Marc se retire, puis l’aide à s’affaler sur le côté, cuisses ouvertes, prend son téléphone et filme l’écoulement de son sperme.

Éliane a passé la nuit avec eux, une nuit de plaisir.



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !