Total : 3051
En attente : 2

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (871)
Entre hommes (244)
Entre femmes (74)
Transexuelle (72)
Premiere fois (257)
A plusieurs (834)
Jeune adulte (139)
Mature (120)
Soumis,soumise (283)
Inclassable (159)

Cet obscur lieu du désir
soumis au sex shop
La glissade 3
La glissade
La glissade 2






Souvenirs d'enfance de Marie 2

Ecrit par Elle
Parue le 13 08 2023
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 918 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Quelques semaines déjà pour ma vraie première fellation , souvent en y repensant le soir je me caressais . Une fin de semaine alors que j'étais au lit j'entendis ma mère pousser des gémissements tout doucement je me dirigeais vers la chambre de mes parents . Leur porte était entrebaillé et j'avais une vue sur la penderie avec des miroirs en face de leur lit . Je vis donc mon père debout devant lit et ma mère le cul tendu vers lui , d'ou j'étais , j'entendais très bien ma mère encouragé mon père pour la prendre de force .
Oui défonce moi comme tu le fais si bien continue à me défoncer le cul.
Voici en gros le discours tenu par ma chère maman , je continuais de les épiés encore un moment juste au moment ou mon père eu l'air de se finir en elle . Il se colla à elle , encouragé par cette dernière qui se collait à lui . Je remontais dans ma chambre , ma main glissa sous ma chemise de nuit et couché sur le ventre je me masturbais avec frénésie , je finis par m'endormir . Le lendemain matin je les rejoignais dans la cuisine , mes parents déjeunaient tranquillement .
Bien dormi Marie ?
Je répondais en regardant ma mère dans les yeux avec un petit sourire .
Très bien merci et vous ?
Elle fini son café en me fixant . Mon père repartait le lundi matin pour la semaine , je pensais que peut etre encore se soir il se passerait encore des choses . Après avoir dit bonsoir à mes parents je montais dans ma chambre . N'entendant plus la télé et après les avoirs entendus monter je me glissais de nouveau hors de ma chambre et m'approchais de leur porte . J'entendais de vague petits gémissements , toujours grace au miroir de la penderie je vis ma mère faisant une superbe fellation à mon géniteur , celui-ci tenait la tete de ma maman et il lui faisait faire un va et vient sur son sexe . Je ressentais le plaisir de ma mère par rapport à ma petite aventure avec le représentant dans les bois . Mon père se tendit et je compris qu'il faisait avaler son sperme à ma mère . Le lendemain alors que je me levais les acteurs étaient partis , mon père sur la route et ma mère chez des clientes pour des coupes de cheveux . J'avais très envie d'avoir un sexe en moi mais qui . Pas un garçon de mon établissement et de plus je voulais un homme pas un gamin . J'avais flasché sur le père d'une de mes copines Armelle , et le soir en me caressant je pensais à lui . Je me mis donc dans la tete d'essayer de le séduire moi une gamine de quinze ans . Il était grand et pas mal baraqué , il était artisan électricien et avait son bureau et son entreprise ainsi que leur appartement à la sortie du village . Comme il vivait seul avec sa fille , cette dernière allait toujours à la sortie du lycée le rejoindre à son bureau , pour faire ses devoirs et souvent j'y allais avec elle vu que ma mère ne rentrait jamais de bonne heure . Un jour ou nous avions pas cours et qu'il pleuvait nous avions décidées de passer la journée chez elle . J'étais habillée d'une jupe qui m'arrivait au-dessus des genoux et un chemisier . Plutot que d'aller à l'appartement son père préférais nous avoir à l'oeil pour nous mettre jour dans nos devoirs . Il était assis à son bureau à préparer des devis , nous étions assises toute les deux sur la banquette à peu de distance , en face du bureau . Je m'installais juste en face de lui et pendant que nous révisions nos cours je m'amusais à écarter et a refermer mes cuisses lentement en toute innocence . Il fallut peu de temps pour que son regard se dirige sur moi . Comme si rien était je suçais mon stylo en faisant semblant d'etre accaparé par mon devoir . Au moment ou il regardait , je laissais mes cuisses ouvertes et je le fixais en souriant . Puis je repris mon air studieuse en recommençant mon manège . Tout d'un coup Armelle me dit .
Tu peux pas arreter de gigoter comme ça .
Son père leva son visage vers nous .
Excuse moi c'est une habitude , j'arrete .
Et tout en le regardant je laissais mes jambes ouvertes , je lui souris et repris mon air sérieuse . De temps à autres je levais les yeux et je le voyais regarder entre mes cuisses avec de rapides coup d'oeil . Armelle sortie du bureau pour aller chercher quelque chose à l'appartement , me laissant seule avec son père .
Alors Marie ses devoirs ça avance si tu as besoin que je t'aide demande moi .
C'est vrai je peux .-Dit-je en ayant toujours le bout de mon stylo dans la bouche .
Au moment ou il allait répondre , Armelle entrait dans la pièce , zut raté pour cette fois . L'heure arriva ou je devais rentrer après un dernier sourire je le regardais et sortait , je me retournais et je vis qu'il me regardait m'éloigner . La soirée se passa avec ma mère , plus tard je montais dans ma chambre et tout en me caressant je me demandais comment faire pour passer le pas avec lui je voulais qu'il me prenne . Un après-midi ou je n'avais pas cours alors que Armelle était collée , je décidais de tenter ma chance , je passais à la maison pour me changer , j'optais pour un short très large , une petite culotte et un chemisier et habiller ainsi je me dirigeais vers son entreprise . Alors que je m'approchais de ma destination une appréhension me saisit mais accompagner également d'une grande excitation , je sentais ma petite chatte s'humidifier . Arriver devant l'entreprise je m'arretais . Au moment ou j'allais faire demi tour une fenetre du bureau s'ouvrit .
Marie tu cherches quelque chose ?
Je crois que j'ai oublié un cahier et comme je ne le trouve plus j'ai pensé qu'il était là .
Je ne l'ai pas vue , mais monte si tu veux regarder .
Entrer dans le bureau je vis que le père d'Armelle , était également en short il est vrai qu'il faisait très chaud , mais lui le sien était assez court je voyais son sexe dessiné dessous . Après avoir fait semblant de cherchez je le regardais avec un air navrer .
Ben tu l'auras oublié ailleurs c'est pas grave .
Un moment de flottement , je ne savais plus comment faire .
Tu veux une boisson
J'acceptais je m'installais donc pour boire mon soda au meme endroit que la dernière fois . Lui toujours à son bureau .
Tu peux attendre Armelle ici si tu veux .
Pendant que je buvais , je mis ma jambe sur la banquette de ce fait mon short très large s'ouvrait sur mon entre jambe et ma culotte apparaissait . Il me regarda et sourit .
Tu sais que je vois ta culotte , ce n es pas une tenue pour une jeune fille . Je lui souris .
Il fit le tour de son bureau et s'assit à mes cotes , je sentis mon coeur s'accelerer et je vis également que sa queue avait prit de l ampleur sous son short .
Tu cherches quoi exactement Marie , tu n'as pas des copains de ton age .
Non j'aimerais euh
Oui quoi ? tu peux me parler cela ne sortira pas de se bureau .
J'étais très excitée et je ne sais pas se qui me pris .
Voir votre bite .
Après un moment de stupeur il enchaina .
J'ai bien vu l'autre jour ton petit manège et tu sais que cela peut etre dangereux .
J'en ai envie .
Il se leva regarda par la fenetre et baissa le store , il se remis à coté de moi et abaissa son short , une queue raide apparue . Je la regardais comme hypnotisée .
Tu me montres ta petite chatte , enfin si tu le veux .
Je me levais et baissais sans hésitation mon short et ma culotte . Sa bite se dressa fièrement devant moi .
Tu veux la toucher .
Après mettre mise à genoux je caressais se sexe tendue j'approchais mes lèvres et après avoir ouvert grande ma bouche je la suçais avec gourmandise , et peu après il me déchargea tout dans la bouche et j'avalais entièrement sa semence .
C'est pas la première fois que tu suces toi . Je m'arretais et me relevais .
A mon tour maintenant .
Il me prit par la main et me coucha sur le dos , sur son bureau il me fit lever mes jambes et alors qu'il les tenaient levés , sa langue s'insinua entre mes petites lèvres et ainsi il me lécha ma chatte . Avec son doigt il caressait mon clitoris et un autre doigt se posa sur mon petit cul . Alors que la première jouissance de ma vie avait lieu son doigt commença à faire plus de pression sur mon petit trou , ma jouissance me faisait avoir envie que se doigt déflore mon anus , je repensais à ma mère avec la bite de mon père au meme endroit . Dans un rale de plaisir je saisis son doigt pour qu'il me l'enfonce plus loin encore , chose qu'il fit . Le doigt se fraya un passage dans mon anus encore vierge alors que je ne comptais plus mes orgasmes il fit un va et vient et me tira de nouveau rale de plaisir . Je lui demandais d'arreter , ce qu'il fit j'étais épuisé par tout le plaisir que j'avais eu , il remit son short je me réajustais également . Il me regarda .
Cela reste évidement entre nous .
Bien sur merci pour se plaisir , je l'embrassais et quittais son bureau .







Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !