Total : 3055
En attente : 2

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (872)
Entre hommes (244)
Entre femmes (74)
Transexuelle (72)
Premiere fois (258)
A plusieurs (835)
Jeune adulte (139)
Mature (120)
Soumis,soumise (284)
Inclassable (159)

histoire vraiment vécue, à scènes sales...
Ma belle ! ( Suite 1 )
sabine salope de village
Souvenirs du temps passé VII
Cet obscur lieu du désir






Souvenirs d'enfance de Marie 3

Ecrit par Elle
Parue le 14 08 2023
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 808 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Toujours une partie de ma vie .
Cela faisait un peu plus d'une semaine que j'avais sucer le père d'Armelle , avec ma première grosse jouissance et que j'avais eu ma première intrusion anale par le doigt de celui-ci . J'étais de plus en plus attirée par les choses du sexe , à vrai dire je ne pensais plus qu'à cela . Le père de mon amie m'évitait et cela me désolait un peu . Un jour que j'étais partir courir , je prenais le chemin de derrière notre ferme il allait en direction d'une autre très vielle ferme qui se trouvait à quelques kilomètres , elle était habitée par une vieille femme et son fils de quarante ans , un peu arriéré du nom de Robert . Il mesurait un peu moins de deux mètres et il approchait les cent kilos une force de la nature disait les gens du village . Ils disaient également qu'il n'était pas arriéré pour tout et de mauvaises langues insinuaient également que pas mal de femmes du village y avaient eu droit . En passant devant je continuais en petite foulée et au bout d'un moment sur un autre chemin j'aperçue la voiture de ma mère . Je m'approchais du véhicule personne à l'intérieur . Au bout du chemin il y avait une vieille grange , je décidais d'y aller . Arriver à quelques mètres de l'entrée j'entendis des gémissements . Intriguer j'entrais sans faire de bruit , j'avançais vers une meule de foin , les rales venaient de derrière . Je vis le fameux Robert en botte le pantalon baissé en train de baiser une femme en levrette sur une charrette . A chaque coup de boutoir la femme gémissait , en n'y regardant de plus près je vis que cette femme était ma mère . Je me cachais de nouveau dure à concevoir que sa propre mère trompe son père . Je me mis à les observés de nouveau , c'est alors qu'il se retira je n'en croyais pas mes yeux , sa bite arrivait à la moitié de sa cuisse . Mon petit cri d'étonnement le fit se tourner en ma direction . Je ne bougeais plus pendant qu'il scrutait autour de lui , je voyais ses bourses grosses comme celle d'un taureau et la grosseur de sa queue était t'elle que je n aurais pas pu en faire le tour d'une seule main . Il se retourna vers ma mère et la toisa .
Je veux ton cul .
Je vis le visage horrifié de ma mère .
Non pas ça .
Il la retourna de nouveau sur la charrette pris sa bite tendue d'une main et la dirigea sur le petit cul tendu . Et d'un coup de rein il lui entra un bon quart de sa bite , elle hurla alors que l'engin fouillait ses chairs , et il continua à la pilonner les mains agrippés à ses hanches . Des cris du débuts avaient laissé place a des gémissements et a des rales . Ma maman se faisait enculée dans une grange par Robert le simplet du village . Quand à moi cette scène me faisait me masturbées , j'avais passée ma main sous mon short et je rentrais trois doigts dans ma chatte , mes doigts étaient couvert de cyprine et ils entraient en moi comme dans du beurre . Je vis l'homme se contracté et de se faite il avait pousser sa bite un peu plus loin dans le derrière de ma chère maman , elle poussa un cri , et il se vida . Il se retira il la fit descendre et de elle meme se mit a genoux pour le sucer encore et je la voyais avalée la semence . Il remonta son pantalon et en sortant je l'entendis sire .
Robert content .
Je la regardais se remettre debout elle était chancelante et après un moment elle sortie . J'attendais que la voiture démarre et je sortais à mon tour en courant . Je n'en revenais pas d'avoir été spectatrice de ça , ma mère en plus . Je rentrais après ma mère à la maison . Je mangeais et montait dans ma chambre sans trop discuter avec elle . Couchée je me refaisais le film tout en me caressant , je me demandais si ma chatte pourrait recevoir un tel engin . Le lendemain alors que je me levais on sonna à la porte , c'était le facteur , courrier pour nous et comme il était pressé il nous donnait le courrier pour la ferme de Robert , comme nous le faisions de temps en temps j'acceptais .Et si c'était pour ça que ma mère prenait son courrier . De savoir que j'allais amener le courrier moi me donna des frissons , une étrange sensation m'envahit le bas ventre . Je mis une petite jupe et un chemisier comme il faisait beau cela s'imposait . Plus je m'approchais plus mon coeur battait . Arriver dans la coure de la ferme je m'approchais de la porte et frappait . Marise la mère de Robert m'ouvrit .
Courrier dit-je en levant les lettres .
Entre donc ma petite veux tu boires quelque chose ?
Non merci il faut que j'y aille .
Je repris le chemin pour passer devant la grange ma culotte s'humidifia un peu lorsque je repensais à la veille et un frisson me parcourue . Et un peu plus loin Robert me vit . Je l'avais déjà croisé plusieurs fois et il me souriait toujours .
Bonjour Robert .
Marie très jolie .
Il se retourna et s'éloigna en direction de la grange . Alors que je le regardais s'éloigner il se retourna de nouveau dans ma direction et me sourit . Je ne sais pas se qui me prit je lui emboitais le pas le coeur battant et la boule au ventre . Il entra dans la grange , arriver à l'entrée j'hésitais de faire le pas . Et finalement j'entrais . Je le trouvais au meme endroit ou il avait culbuté ma mère , j'étais un peu anxieuse quand meme . Il était assis et me fixait .
Marie jolie .
Merci .
Jolie jupe .
Je ne disais rien je regardais son entrejambe je n'avais qu'une envie de la voire . Il dut s'en apercevoir et sourit .
Tu veux voir si oui moi aussi te voir .
Je souris , il prit ça pour un oui , il baissa alors son pantalon et la je ne mettais pas trompée une bite de cheval qui tapait sur sa cuisse . Je n'arrivais pas à quitter des yeux cette queue , je revins à moi je voyais le regard de Robert sur moi . Je baissais ma petite culotte et enlevait ma jupe .
Très jolie Robert touche .
Je sentis son gros doigt passer entre mes jambes comme j'étais toujours debout je les écartaient et il passa plusieurs fois ses doigts ainsi . Je vis sa bite prendre du volume il prit ma main et me la fit toucher je sentais les palpitations de son sexe , je m'agenouillais devant lui pris sa verge avec mes deux mains et je commençais un va et vient avec . Mes mains descendaient sur cette colonne de chaire et je me mis à lui passer la langue sur son méat de temps à autres j'ouvrais ma bouche pour prendre se que je pouvais , je n'arrivais pas a aller plus loin que son gland . Il avait fermé les yeux et avait l'air d'apprécier ma prestation , quand à moi je mouillais comme une folle . Cela faisait bien dix minute que je le branlais et je le sentis se tendre , il explosa au moment ou je tentais de le mettre un peu plus loin dans ma bouche je reçus son foutre dans ma gorge , je n'arrivais pas a tout avaler et j'en recrachais une bonne partie . Il se leva me tourna et me fit mettre à genoux je me laissais faire avec un peu peur , il mit son doigt sur mon anus et le poussa je criais un peu son doigt était très gros et il me le rentra entièrement , quand je pensais que ma mère avait pris sa bite je n'en menais pas large . Il continua ainsi un moment je commençais à ressentir des ondes qui parcouraient mon corps je tendais mes fesses vers lui c'est alors qu'un deuxième doigt rejoignit l'autre je me sentais le cul plein et il accéléra son mouvement je me mise à jouir . Après un moment il arreta releva son pantalon et sorti .
Marie encore venir ici moi la baiser .
J'entendis , je me rhabillais il y avait un abreuvoir , je me passais de l'eau sur moi pour paraitre plus présentable .
C'est sur que j'allais revenir .



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !