Total : 3051
En attente : 2

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (871)
Entre hommes (244)
Entre femmes (74)
Transexuelle (72)
Premiere fois (257)
A plusieurs (834)
Jeune adulte (139)
Mature (120)
Soumis,soumise (283)
Inclassable (159)

Cet obscur lieu du désir
soumis au sex shop
La glissade 3
La glissade
La glissade 2






la baronne 3

Ecrit par valeriane
Parue le 04 novembre 2018
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 1950 fois | Cette histoire erotique a une note de : 15/20

Noter ce récit erotique !


Apres avoir reprit des forces, la baronne demande a son mari de continuer.
Elle s'allonge sur un banc face au public et ecarte largement les cuisses , Le vieux baron ferme le poing et l'enfonce dans la chatte qui est encore béante.

Il tourne plusieurs fois a l'interieur, la baronne grogne de plaisir.
Le ramonage est intense les vas et viens terribles.

La vieille se crispe et pousse un cri de jouissance, sa cyprine gicle en abondance sur l'avant bras du fisteur.

De sa main libre il saisit un mamelon et tire dessus fortement, il le tend un maximum avant de l’écraser entre son pouce te son index.

La baronne grimace et gicle d'avantage, les spectateurs applaudissent la femme fontaine .

Le baron retire sa mains trempée du temple dilaté , il regarde sa femme qui lui fait un signe ( oui de la tete.)
Il extirpe sa bite en semi-erection, et arrose la vieille de son urine il vise en particulier la bouche.

La baronne avale plusieurs gorgées du liquide qu'elle affectionne tant.
La vessie vide ,le baron frappe dans ses mains,une jeune adule entierement nue accompagnée d'un chien( un berger des Pyrénées ) entre dans la pièce.

Des oh d’exclamations retentissent, une spectatrice ajoute:

- putain ce qu'elle va prendre, j'ai le meme chien a la maison!

La jeune fille branle doucement l'animal, la bite sort de sa gaine et s’étend ,la fille s'agenouille et commence a sucer l'animal qui souffle fortement, sa langue pend de sa gueule énorme.

Surement habitué a ce genre de caresses le chien ne bronche pas .

La fille sent que l'animal ne tiendra pas longtemps a la fellation, elle se relève et place le chien entre les cuisses de la vieille baronne.

Elle glousse lorsque la truffe du chien lui flaire la chatte et que la langue la lèche rapidement .

La baronne agite son bassin ,le chien accelere le léchage il veut grimper sur la baronne mais la jeune fille l'en empêche, le chien continu donc de lui bouffer la chatte .
La vieille hurle lorsqu'elle gicle de jouissance, le chien s'acharne sur la chatte degoulinante.

Enfin la jeune ne retient plus l'animal.
Il met ses deux pattes sur la baronne et donne des coups de reins rapides mais il loupe la cible.

La jeune fille saisit la bite du chien et la dirige vers l'orifice brûlant.

d'un coup de reins violent la bite s'enfonce a fond,la baronne gémie et a chaque enfoncement de la bite en elle, elle pousse des :

-Oui oui oui !

Le baron roule entres ses doigts les mamelons développés de sa femme, a chaqu'un de ses cris il les écrase.

la baronne adore ça, elle supplie

-plus fort plus fort !

Le vieil homme se ce retient pas il écrase si fort les bouts que la baronne en a les larmes au yeux .

Le chien la bourre la chatte gourmande de la vieille, la cadence augmente le chien envoie une grosse giclée suivi de quelques plus petites.

La baronne enserre avec ses jambes le corps de l'animal, elle agite son bassin comme une malade,
elle veut toute la semence en elle.
Enfin elle desserre les jambes, mais le gland de l'animal a doublé de volume
il tente de se retirer en vain, la baronne grimace et reprend le chien dans l’étau de ses jambes et le maintien fermement.

c'est elle qui donne des coups de reins, le rythme te rapide elle veut encore jouir

l'animal lui bave sur les seins , il jouit a nouveau en meme temps que la baronne.

Enfin dégonflée la bite rouge sort du corps de l'insatiable baronne.

Une femme du public s’élance et enfonce ses deux mains dans la chatte de la baronne qui rugit de plaisir .
les deux intrus coulissent aisément dans la chatte lubrifiée par la semence du chien.

La foule scande

-Par le cul par le cul !

La femme pilonne avec rage la baronne.
la vieille a les yeux révulsés, un filet de salive s'ecoule a la commissure de ses lèvres, une moue déforme son visage.

Elle se cabre et jouit encore .

Satisfaite la femme rejoint sa place sous les applaudissements.

La baronne se place difficilement sur le ventre, le baron lui écarte les fesses et montre au public la rondelle brune encore entre-ouverte.
-C'est par la que vous voulez la voir défoncée ?

Un Ouuuuuuui général résonne.

-Bon mais la il faut du spécial n'est pas ma chérie !

Un Oui volontaire sort de sa bouche .

Le baron frappe encore une fois dans ses mains.

Des hommes entrent avec une machine a baiser .

La baronne a un sourire et dit

-Oui c'est ça que je veux mais tu sais avec quoi !!!!

Elle se remet sur le ventre et replie les jambes.

la machine est muni d'un double godes
Mais les diametres ne sont pas du goût de la baronne.

Les deux hommes s'affairent a changer les deux engins.

Les deux nouveaux sont monstrueux 10 cm de diametre chacun 25 de long pour la chatte et 30 pour le cul.

sans lubrification, un homme place les engins a l'entrée des deux trous.

Il fait appuyer un monstre contre la chatte et l'autre contre l'anus de la baronne.

C'est par a coups qu'i fait penetrer de deux cm les deux monstres .
La vieille prend une grande respiration et dit

-Oui !

L'homme met en marche les engins, c'est en alternance qu'ils pénètrent les orifices ,d'abords la penetration est lente

Les trous de la baronne sont distendu a l’extrême, elle a les yeux exorbités, la bouche grande ouverte.
Le baron lui tient fermement les jambes bien repliées sur sa poitrine.

L'homme augmente la vitesse, les trous dilatés a l’extrême subissent les allers et retours des deux godes.

La baronne a le corps qui frémit a chaque mouvement de l'appareil.

Le baron pose sur le clito développé un vibro et actionne la vitesse au maximum.
La vieille commence a geindre, on augmente la vitesse de l'appareil, les vas et viens sont profond , la baronne a l'impression que ses trous vont se déchirer.

Elle ferme les yeux halète fortement sa respiration est rapide son souffle court.

La douleur s'estampe et laisse la place au plaisir
la vitesse et au maximum ;

Maintenant la vieille femme menue râle de plus en plus fort.

Les engins qui la défoncent la font délirer, sa tete bascule de gauche a droite elle a la bouche grande ouverte.

Les godes qui coulissent dans leur gaine de chair, ne font qu'augmenter la tension dans le corps de la baronne, elle grogne et se cabre ,la pression est a son comble.

Elle se raidit un cri strident de jouissance, fait sursauter les voyeurs.
On retire rapidement l'appareil et l'on montre au public les trous béants ruisselant de cyprine .
La baronne a les yeux fermés ,le baron joue encore un peu du vibro sur le clito de sa femme qui gicle a nouveau .

La baronne et ovationnée, elle quitte la salle aidée par les deux hommes , qui soutiennent cette poupée désarticulée.












Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !